Fin annoncée du marché des CV actuel en 2013 pour les nouvelles installations

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Fin annoncée du marché des CV actuel en 2013 pour les nouvelles installations

- Page 20
Page 20 sur 32 Première page - Résultats 1 à 20 sur 627 Page precedente 101819 20 212230 Page suivante Dernière page - Résultats 621 à 627 sur 627


22/11/2012 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par danycoco23 Voir le message
Merci Marc.
Encore bien que l'on a M.Stoffels et M.Borsus avec nous.
Je trouve qu'ils n'ont pas assez insisté sur 3 points. J'envisage de leur écrire à ce sujet.

Tout d'abord, la CWaPE évoque, un peu comme si c'était une évidence, la fin éventuelle partielle puis totale de la compensation après X années. C'est là que se trouve la bombe à retardement, la mesure que personne n'avait vu venir. La redevance pour l'adaptation du réseau était attendue ; le montant et le mode de calcul proposés ne me choquent pas.

Ensuite, on peut démontrer chiffres à l'appui que pratiquement plus personne n'installera du PV < 10 kW. En soi, cela pourrait être un choix politique; le gouvernement pourrait conclure que l'objectif de déploiement du PV résidentiel de 2020 est déjà atteint, qu'il convient de le décourager pour épargner le réseau basse tension et d'encourager d'autres modes de production renouvelable (dont le PV industriel pour préserver l'emploi dans ce secteur). S'il en était ainsi, pas de souci pour moi. Mais, ce n'est pas au régulateur de prendre cette décision en masquant la réalité derrière un prétendu mécanisme de soutien.

Enfin, prendre l'alibi de l'équité entre les installations existantes et les nouveaux entrants pour justifier l'application de la redevance et de la fin de la compensation à tous, alors même qu'il n'y aura pratiquement plus de nouvelles installations avec le mécanisme proposé, est du foutage de gueule.

Dernière modification par marc.d 22/11/2012 à 12h58.
22/11/2012 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Je trouve qu'ils n'ont pas assez insisté sur 3 points. J'envisage de leur écrire à ce sujet.

Tout d'abord, la CWaPE évoque, un peu comme si c'était une évidence, la fin éventuelle partielle puis totale de la compensation après X années. C'est là que se trouve la bombe à retardement, la mesure que personne n'avait vu venir. La redevance pour l'utilisation du réseau était attendue ; le montant et le mode de calcul proposés ne me choquent pas.

Ensuite, on peut démontrer chiffres à l'appui que pratiquement plus personne n'installera du PV < 10 kW. En soi, cela pourrait être un choix politique; le gouvernement pourrait conclure que l'objectif de déploiement du PV résidentiel de 2020 est déjà atteint, qu'il convient de le décourager pour épargner le réseau basse tension et d'encourager d'autres modes de production renouvelable (dont le PV industriel pour préserver l'emploi dans ce secteur). S'il en était ainsi, pas de souci pour moi. Mais, ce n'est pas au régulateur de prendre cette décision en masquant la réalité derrière un prétendu mécanisme de soutien.

Enfin, prendre l'alibi de l'équité entre les installations existantes et les nouveaux entrants pour justifier l'application de la redevance et de la fin de la compensation à tous, alors même qu'il n'y aura pratiquement plus de nouvelles installations avec le mécanisme proposé, est du foutage de gueule.
Marc je suis presque tout à fait d'accord avec toi sur tous ces pts.

EDIT: je viens de calculer la redevance pour 3500 Kwh, estimation en Kwc de +-4120 kwc, ça fait une redevance de 56 €/an. Cela ne me semble pas excessif pour participer aux frais du réseau. Donc OK aussi.

Pour la fin de la compensation, c'est doublement scandaleux:

1/ celle-ci était acquise pour les installations existantes, si il y avait eu un délais prévu il devait être spécifié dans la réglementation. Absence de délais dans la réglementation = compensation sur la durée de vie de l'installation (logique et évident). Ce serait donc à cet égard une disposition rétroactive qui pourrait faire l'objet de recours justifiés.

2/ la redevance se justifie pour participer aux frais du réseau, à partir de de moment là il n'y a plus aucune raison pour l'abandon de la compensation pour les installations existantes.

Dernière modification par thierrylen 22/11/2012 à 13h18.
22/11/2012 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Il est évident que si c'est pour payer en tout ou en partie son électricité après xx années en plus d'une redevance. Le fait d'avoir des panneaux sur son toit couterait plus qu'il ne rapporte (vu qu'il ne rapport [quasi] plus rien) -> démontage.
22/11/2012 Vieux  
  61 ans, Luxembourg
 
Salut,
Je partages vos avis cependant il y a une chose qui me choque dans ses propositions alors que tout les pays de l'Europe faut tout pour protéger leur marché vis à vis des asiatiques, la Wallonie elle s'apprête à encourager la productions de PV chinois quitte à couler ses entrepreneurs où est le plan marchal2.vert.
A+
22/11/2012 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par christ55 Voir le message
Salut,
Je partages vos avis cependant il y a une chose qui me choque dans ses propositions alors que tout les pays de l'Europe faut tout pour protéger leur marché vis à vis des asiatiques, la Wallonie elle s'apprête à encourager la productions de PV chinois quitte à couler ses entrepreneurs où est le plan marchal2.vert.
A+
Il serait en effet logique de calculer le retour sur investissement par rapport à une installation de qualité et non pas "low cost" et donc de paramétrer le nouveau système sur base de ce coût.

Après si un investisseur veut prendre le risque d'une installation low cost ce serait son choix: plus de rentabilité mais plus de risques.
22/11/2012 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
thierrylen > c'est ce que les gens feront dans beaucoup de cas (surement déjà un peu le cas actuellement).
T'auras bien un vendeur pour leur dire que la config A coute 10.000 (lui fait 15% de marge dessus) et la config B coute 12.000 (et il ne fait que 5% de benef), il lui dira que c'est +/- kif kif (ou fera en sorte que l'acheteur le prenne comme ça).
22/11/2012 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par GuiGui Voir le message
thierrylen > c'est ce que les gens feront dans beaucoup de cas (surement déjà un peu le cas actuellement).
T'auras bien un vendeur pour leur dire que la config A coute 10.000 (lui fait 15% de marge dessus) et la config B coute 12.000 (et il ne fait que 5% de benef), il lui dira que c'est +/- kif kif (ou fera en sorte que l'acheteur le prenne comme ça).
Oui Guigui mais si la proposition passe telle quelle ce sera pire: pour être "rentable" l'acheteur sera obligé de prendre les panneaux les moins chers! Celui qui veut de la qualité n'aura pas le choix: soit il investit malgré sa préférence pour la qualité dans du low cost soit l'investissement ne sera pas intéressant et il n'investira pas!
23/11/2012 Vieux  
  Luxembourg
 
Citation:
Posté par thierrylen Voir le message
Oui Guigui mais si la proposition passe telle quelle ce sera pire: pour être "rentable" l'acheteur sera obligé de prendre les panneaux les moins chers! Celui qui veut de la qualité n'aura pas le choix: soit il investit malgré sa préférence pour la qualité dans du low cost soit l'investissement ne sera pas intéressant et il n'investira pas!
Non. Pour être rentable, l'investissement devra durer dans le temps sans frais.
Les panneaux de qualité auront toujours un marché.
23/11/2012 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Faut encore que le vendeur le dise ET que ce soit vrai dans les chiffres parce que bon si la CWAPE dit que c'est 9000 pour l'install, le vendeur aura bon dire que son devis à 12000 c'est pour du très bon matos, le client lui ne verra que les 3000 non subventionnés.
23/11/2012 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Entièrement d'accord avec
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Tout d'abord, la CWaPE évoque, un peu comme si c'était une évidence, la fin éventuelle partielle puis totale de la compensation après X années. C'est là que se trouve la bombe à retardement, la mesure que personne n'avait vu venir. La redevance pour l'adaptation du réseau était attendue ; le montant et le mode de calcul proposés ne me choquent pas.
.
.
Enfin, prendre l'alibi de l'équité entre les installations existantes et les nouveaux entrants pour justifier l'application de la redevance et de la fin de la compensation à tous, alors même qu'il n'y aura pratiquement plus de nouvelles installations avec le mécanisme proposé, est du foutage de gueule.

et

Citation:
Posté par thierrylen Voir le message

Pour la fin de la compensation, c'est doublement scandaleux:

1/ celle-ci était acquise pour les installations existantes, si il y avait eu un délais prévu il devait être spécifié dans la réglementation. Absence de délais dans la réglementation = compensation sur la durée de vie de l'installation (logique et évident). Ce serait donc à cet égard une disposition rétroactive qui pourrait faire l'objet de recours justifiés.

2/ la redevance se justifie pour participer aux frais du réseau, à partir de de moment là il n'y a plus aucune raison pour l'abandon de la compensation pour les installations existantes.
La première chose qui me choque, notamment en lisant les annexes, c'est que toutes les parties (installateurs, producteurs, GRD, fournisseurs de panneaux, etc ... ) ont des représentants et sont consultées sauf une: les premiers concernés: les petits producteurs photovoltaiques.

La deuxième chose est qu'il faut distinguer
- l'avenir
(chacun choisira en fonction des nouvelles conditions et je crois que les installateurs ont un lobby bien actif qui fera en sorte que le business reste possible, avec des marges restreintes), et
- les installations actuelles qui se sont faites sur des conditions différentes selon qu'on a été pionnier ou suiveur, qu'on a investi sur base d'une autoconsommation (asynchrone) limitée ou au-delà.

Pour celles-ci (existantes), la remise en cause, fut-ce partielle, de la compensation est inimaginable car elle est à la base même du choix de produire son électricité.
Il est hypocrite de croire qu'on puisse consommer sa propre production (à moins d'investissements inutiles (batteries, systèmes intelligents à portée limitées mais surcoût important, etc ...)

Il est dommage qu'on ait permis des installations de plus de 5Kwh (sans doute excessives par rapport aux capacités du réseau) pour ensuite les taxer à partir de 3Kwc
Il est surtout dommage que le système d'octroi de cv ne se soit pas adapté régulièrement

Mais surtout, entre celui qui a investi en 2008 et celui qui a investi fin 2011, il y a des différences flagrantes de coûts qui ne peuvent être ignorées.

J'imagine que la proposition extrême de la Cwape sert à faire passer un compromis, mais la compensation n'est pas discutable.
24/11/2012 Vieux  
  42 ans, Liège
 
J'ai beau relire le document dans tous les sens, il n'est nullement question de modification rétroactive du soutient via les CV! Ceux qui insinuent le contraire pourraient-ils me donner leur source SVP.

Pour ma part, je trouve acceptable d'être soumis à cette nouvelle redevance, bien que le seuil de 3KWc soit très arbitraire, sans aucun argument avancé pour justifier de ce choix.
24/11/2012 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par max077 Voir le message
J'ai beau relire le document dans tous les sens, il n'est nullement question de modification rétroactive du soutient via les CV!
Absolument aucun doute là-dessus. On l'a répété à mon avis au moins 20 fois dans cette discussion dont le titre est :
Fin annoncée du marché des CV actuel en 2013 pour les nouvelles installations
26/11/2012 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Pour alimenter nos revendications auprès de nos élus, voici quelques perles de la PROPOSITION de la CWaPE CD‐10k09‐CWaPE‐306 relative à ‘des ajustements à opérer en vue d’actualiser certaines valeurs liées à la promotion de l’électricité produite au moyen de sources d’énergie renouvelables ou de cogénération’ du 10 novembre 2010. C'était seulement 2 ans avant après la proposition polémique.
Toutefois, le coût évité lié à l’autoconsommation d’électricité a été indexé de 1% en termes réels (3,12% en nominal) pour tenir compte de l’augmentation certaine des quotas d’électricité verte et des coûts de renforcement des réseaux de transport et de distribution, éléments qui sont inclus dans ce coût évité.
Donc, la CWaPE nous a incité à installer du PV pour éviter le coût du renforcement prévisible du réseau. Pas de redevance
La suppression à terme de l’octroi de certificats verts aux installations résidentielles correspondra à une simplification administrative substantielle mais nécessite impérativement d’assurer la pérennité du principe de compensation.
Pas touche à la compensation pour les nouvelles installations.
Le mécanisme de compensation est, tout comme le mécanisme des certificats verts, un mécanisme de soutien dont le coût est supporté par les autres consommateurs d’électricité (les habitants de la Région pour les certificats verts, les clients du gestionnaire de réseau de distribution pour la compensation). Mais contrairement au mécanisme des certificats verts, la compensation ne génère aucun coût administratif (le compteur tourne à l’envers: il n’y a pas de certification, de contrôle, d’octroi, de vente de certificats verts…) et représente donc une vraie simplification administrative pour les unités de production les plus nombreuses et ayant une production unitaire très faible. La possibilité de pouvoir supprimer l’octroi des certificats verts pour les petites installations photovoltaïques chez les particuliers est cependant totalement conditionnée à la pérennité du mécanisme de compensation tel qu’il existe aujourd’hui. Ce mécanisme est notamment menacé par certaines perspectives associées aux compteurs intelligents.
Il était connu qu'un coût supplémentaire serait supporté par les GRD et reporté sur leurs clients.
Les dispositions légales, tel que le principe de la compensation, applicables aux installations d’une puissance inférieure ou égale à 10 kW sont prises en considération. Elles font, en effet, partie intégrante des dispositions régionales mises en place dans le cadre des mécanismes de soutien à l’électricité verte.
Pas touche à la compensation pour les installations existantes. Et la CWaPE nous a bien indiqué qu'elle serait valable sur la durée de vie de l'installation avec le tableau suivant qui présente sur une même ligne la durée de vie et le bénéfice lié à la compensation :
Fin annoncée du marché des CV actuel en 2013 pour les nouvelles installations

Dernière modification par marc.d 26/11/2012 à 13h48.
26/11/2012 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Bravo !
26/11/2012 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Citation:
Posté par GuiGui Voir le message
Bravo !
+1.
Beau "travail" de "recherche"...

Bonne journée
26/11/2012 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Marc tu vas bientot postuler a la Cwape?
26/11/2012 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Bravo pour cette analyse clairvoyante, c'est envoyé à qui de droit ?
26/11/2012 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par Susocalory Voir le message
Bravo pour cette analyse clairvoyante, c'est envoyé à qui de droit ?
Non, pas encore, mais j'envisage d'écrire à certains députés quand j'aurai fini ma pêche aux infos.

Pour l'instant, c'est ça et le folder « Du soleil au courant » mes 2 plus belles prises.

Il y a aussi le plaidoyer pour la compensation lors de l'audition du président de la CWaPE devant le parlement wallon. Enfin, j'ai aussi remarqué que le simulateur tarifaire de l'APERe, soutenu par la région wallonne, calculait la rentabilité avec la compensation sur toute la facture pendant 25 ans.
26/11/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
marc.d,
j'admire d'une manière générale votre "droiture intellectuelle" et votre travail actuel de recherche.
Ouvrir un blog , laisser des traces écrites de vos démarches, de ce combat ?
Pour l'Histoire , ou pour permettre à des étudiants du futur de nous juger et de juger nos politiciens ?
26/11/2012 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Super travail Marc.d, merci!

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 20 sur 32 Première page - Résultats 1 à 20 sur 627 Page precedente 101819 20 212230 Page suivante Dernière page - Résultats 621 à 627 sur 627


A lire également sur BricoZone...
Fin de la déduction fiscale pour les prêts hypo en 2014 ?? Par standard dans Construction, +95 19/08/2014
Sécurisation des installations Par Potin dans Solaire Photo Voltaïque, +2 24/03/2012
Fin annoncée de la réduction fiscale pour le PV et prix des CV Par marc.d dans Solaire Photo Voltaïque, +6 01/12/2011
fin des ampoules incandescente : voici les dates Par dyl dans Electricité, +17 17/12/2008


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société