Groupe d'action TPCV contre la décision du GW de modifier les aides au photovoltaïque

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Groupe d'action TPCV contre la décision du GW de modifier les aides au photovoltaïque

- Page 25
Page 25 sur 344 Première page - Résultats 1 à 20 sur 6 865 Page precedente 152324 25 26273575125 Page suivante Dernière page - Résultats 6 861 à 6 865 sur 6 865


07/04/2013 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par xixou Voir le message
j'ai mis 30 euro pour le sondage



Happy time !

Moi itou !
07/04/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par xixou Voir le message
j'ai mis 30 euro pour le sondage

Groupe d'action TPCV contre la décision du GW de modifier les aides au photovoltaïque

Happy time !
Quant organises-tu un Harlem Shake.
07/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Concernant la déductibilité, on y travaille mais................ C'est pas gagné..........;) ;)

Cordialement.

Régis.
07/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Quant organises-tu un Harlem Shake.
Il y avait 30.000 personnes à l'asot600 de denbosch en Hollande,
le moment fantastique de trance ^^


sinon ma sœur a organisé son harlem shake dans son bar en Pologne ^^


Dernière modification par xixou 07/04/2013 à 23h59.
08/04/2013 Vieux  
 
  66 ans, Brabant Wallon
 
Bonsoir,

Citation:
Posté par xixou Voir le message
j'ai mis 30 euro pour le sondage

Happy time !

J'ai raté quelque chose. Quel sondage ?
08/04/2013 Vieux  
  42 ans, Liège
 
Citation:
Posté par TBW Voir le message
Ce sont des attitudes comme cela qui font que les politiques se permettent d'agir comme ils le font ... De plus, si on ne se manifeste pas, il est clair que le GW n'hésitera pas à remettre au besoin la rétroactivité sur la table comme solution aux futurs problèmes que leur incompétence provoqueront certainement ... et avec le transfert de compétences qui s'annonce du fédéral vers les régions... une petit rappel à l'ordre ne me semble pas superflu..

je plussoie!!
08/04/2013 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Citation:
Posté par YellowSubmarine Voir le message
Bonsoir,

J'ai raté quelque chose. Quel sondage ?
il faut d'abord s'inscrire à la newsletter http://www.questions-certificats-verts.be/
08/04/2013 Vieux  
 
  66 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

Citation:
Posté par lamy Voir le message
il faut d'abord s'inscrire à la newsletter http://www.questions-certificats-verts.be/

Je suis inscrit. Mais je n'avais pas ouvert mon mail. Désolé pour ce message inutile.

Bon soleil.
08/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
La réponse à la lecture de Marc est ici

30 novembre 2006. –
(Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la promotion de l’électricité produite au moyen de sources d’énergie renouvelables ou de cogénération - AGW du 20 décembre 2007, art. 2)

http://wallex.wallonie.be/index.php?doc=8946

<<
Art. 31.
L’arrêté du Gouvernement wallon du 4 juillet 2002 relatif à la promotion de l’électricité verte, modifié par les arrêtés du Gouvernement wallon des 28 novembre 2002, 23 janvier 2003, 15 mai 2003, 26 juin 2003, 6 novembre 2003, 4 mars 2004 et 22 avril 2004, est abrogé à la date d’entrée en vigueur du présent arrêté.
>>
C'est sur l'arrêté du 30 mars 2006 que le GW va revenir rétroactivment.

C'est l'arrêté relatif aux OSP dans le marché de l'électricité dont l'article 24 septies impose l'achat à 65 € pendant 15 ans pour les installations <=10 kW.

Je suis convaincu d'avoir trouvé comment le gouvernement va tenter de justifier la rétroactivité : grâce à une certaine loi de février 2001. Mon espoir est celle-ci ne s'applique qu'aux entreprises, pas aux particuliers.

Dernière modification par marc.d 08/04/2013 à 11h24.
08/04/2013 Vieux  
  Brabant Wallon
 
Bonjour,

Je comprends votre mécontentement au sujet des decision du GW mais n'oubliez pas que ce gouvernement a été élu par vous et moi. Fin de la parenthèse politique (qui ne demande pas de réponse, chacun à ses opinions).

Je pense qu'il faut considérer le problème de façon plus général, les caisses sont vident, que fait on maintenant?
- On continue mine de rien, le région tombe en faillite et plus de certificat vert;
- Soit le GW continue a payer les certificats verts au prix annoncé et coupe d'autres budgets: entretien des routes (euh non c'est deja fait), plan Marshall, AWEX...
- Soit on accepte de revenir légèrement sur certains droits qui semblaient acquis.

Je ne crois pas que ce soit en défendant chacun son bout de près carré que ce ira mieux, surtout que si j'ai bien compris le GW continue de garantir une rentabilité de l'investissement supérieure à celui des taux d’intérêt des banques.
08/04/2013 Vieux  
 
  54 ans, Liège
 
Faut lire un minimum les sujets.
Le problème est une rétroactivité d'une garantie(Décret-Loi).
Comment le GW pourrait-il encore garantir quelque chose,si il fait une loi rétroactive?
08/04/2013 Vieux  
  67 ans, Liège
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
C'est sur l'arrêté du 30 mars 2006 que le GW va revenir rétroactivment.

C'est l'arrêté relatif aux OSP dans le marché de l'électricité dont l'article 24 septies impose l'achat à 65 € pendant 15 ans pour les installations <=10 kW.

Je suis convaincu d'avoir trouvé comment le gouvernement va tenter de faire justifier la rétroactivité : grâce à une certaine loi de février 2001. Mon espoir est celle-ci ne s'applique qu'aux entreprises, pas aux particuliers.
Je comprends que tu essayes de prévoir au maximum la réplique de la RW, mais est-il utile de montrer à la RW aussi directement la voie à suivre. As tu une raison particulière de communiquer aussi ouvertement sur ce sujet sensible. Pourquoi ne pas communiquer tes infos aux personnes fiables ? La transparence a ses limites. Prends ceci comme une demande d'éclaircissement, mais je ne comprends pas bien ta stratégie.Réponse éventuelle en MP, discrétion assurée.

Dernière modification par Guy_4537 08/04/2013 à 12h47.
08/04/2013 Vieux  
 
  63 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par ptitmousse Voir le message
Bonjour,

Je comprends votre mécontentement au sujet des decision du GW mais n'oubliez pas que ce gouvernement a été élu par vous et moi. Fin de la parenthèse politique (qui ne demande pas de réponse, chacun à ses opinions).

Je pense qu'il faut considérer le problème de façon plus général, les caisses sont vident, que fait on maintenant?
- On continue mine de rien, le région tombe en faillite et plus de certificat vert;
- Soit le GW continue a payer les certificats verts au prix annoncé et coupe d'autres budgets: entretien des routes (euh non c'est deja fait), plan Marshall, AWEX...
- Soit on accepte de revenir légèrement sur certains droits qui semblaient acquis.

Je ne crois pas que ce soit en défendant chacun son bout de près carré que ce ira mieux, surtout que si j'ai bien compris le GW continue de garantir une rentabilité de l'investissement supérieure à celui des taux d’intérêt des banques.
Je te renvoie au récent scandale du offshore leaks et aux milliards annuellement fraudés au dépends de la collectivité.
Au lieu de légiférer pour nous reprendre ce qu'elle nous a accordé la RW ferait donc bien mieux de légiférer pour récupérer une fraude qui pourrait lui rapporter annuellement 20 fois plus que nos malheureux légaux certificats verts.
08/04/2013 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
J'ai téléchargé il y quelques jours, et pas encore (suffisamment) lu.

Je comprends qu'on utilise la méthode de calcul TRI quand on parle de coût de production du kWh, mais conceptuellement la valeur du taux qui annule la VAN est dite taux d'actualisation. Il n'y a pas encore de bénéfice. C'est le seuil de rentabilité. La CWaPE parle d'un taux de 5% (moyen) pour le résidentiel PV... et récemment de 11% pour une petite installation dans les 3 kWc.

Seulement voilà, la CWaPE utilise ensuite la même méthode TRI également pour baliser un système d'aides qui va permettre de dégager une rémunération de 7% et pas plus. L'un n'est pas l'autre.

Si la CWaPE visait un TRI à 20 ans de 7% pour un taux d'actualisation de 5%, il y a quelque part un problème, à moins qu'il ne soit pas possible de mettre en relation les deux calculs

Quoiqu'il en soit, quand on voit comment le calcul de rentabilité (rémunération) a été géré, il faut quand même se demander pourquoi la CWaPE n'a jamais eu d'attitude critique par rapport à cet outil dont le mode d'emploi semble avoir échappé complètement au politique quand on lit Nollet ou son chef de cabinet en 2011.
Rectif... attaché de cabinet, et pas chef de.

Hum, et puis il y a le facteur "k" avec un taux d'actualisation cette fois de 12 (encore le TRI).

Et au niveau GW, mais en référence à la CWaPE, un taux de rentabilité globale de 7% sur 20 ans (encore encore le TRI).

Petit exercice à faire dans un tableur :
An 0 - Investissement = 15000
An 1 - 'Amortissement' exceptionnel = 15000 + rémunération de 7%

Calculez le TRI à l'an 1 : TRI = 7%

Calculez le TRI à l'an 20 : TRI = 7%

Je ne compte même pas les frais de fonctionnement ou le CA dégagé par la production... puisque le TRI est atteint sans avoir jamais mis en service les onduleurs.

Mais par quel miracle la rentabilité globale est-elle resté de 7% après 20 ans, alors que vous n'avez pas produit 1 kWh ???

Maintenant, refaites l'exercice sur 4 ans, le temps de ROI garanti par Nollet. C'est le même principe. Si le TRI de 7% est atteint après 6 ans, on peut couper l'installation. Il restera de 7% jusqu'aux 20 ans. Et pourtant vous n'avez plus touché un sou !

Si les gens n'ont pas encore compris que cette méthode de calcul est de la fraude.

Bien sûr que Mr Nollet est un gangster. On n'a pas l'excuse, à son niveau, et en faisant payer un cabinet onéreux au contribuable, de ne pas comprendre ce que l'on promet.

Bel exemple de faillite globale.
- La CWaPE ne réussit pas à conseiller
- Le GW est un ensemble qui emploie facilement 150 personnes dans les cabinets, des compétences à hauteur des responsabilités, et pas une pour comprendre qu'on trompe les gens avec ce prétendu taux sur 20 ans à 7%, que le système est suicidaire ( pour rappel => Demotte se fait attraper ! )
- EDORA et TWEED qui renvoient vers un calculateur/simulateur d'Apere, qui utilise une méthode de calcul capable de déterminer un taux correct (le rendement baisse évidemment si on coupe l'installation, lol)... correct, mais totalement différent de ce qui ferait force de loi
- Les installateurs n'ont jamais utilisé, ni l'un, ni l'autre, même ceux qui fournissaient le plus de doc légale (dans laquelle ne figurait jamais le fameux taux de référence de 7% ou la méthode de calcul).
08/04/2013 Vieux  
  45 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Potin Voir le message
Je te renvoie au récent scandale du offshore leaks et aux milliards annuellement fraudés au dépends de la collectivité.
Au lieu de légiférer pour nous reprendre ce qu'elle nous a accordé la RW ferait donc bien mieux de légiférer pour récupérer une fraude qui pourrait lui rapporter annuellement 20 fois plus que nos malheureux légaux certificats verts.

+1 ... non +10 .... non +10000 même
08/04/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Guy_4537 Voir le message
Je comprends que tu essayes de prévoir au maximum la réplique de la RW, mais est-il utile de montrer à la RW aussi directement la voie à suivre. As tu une raison particulière de communiquer aussi ouvertement sur ce sujet sensible. Pourquoi ne pas communiquer tes infos aux personnes fiables ? La transparence a ses limites. Prends ceci comme une demande d'éclaircissement, mais je ne comprends pas bien ta stratégie.
+ 1, point trop n'en faut...
08/04/2013 Vieux  
 
  44 ans, Hainaut
 
Rions un peu ....
Je me demande, si je ne vais pas envoyé un recommandé à ores pour lui demander une redevance de passage pour les câbles sur ma façade .... en compensation pour la futur redevance d'utilisation du réseau ...
08/04/2013 Vieux  
 
  Hainaut
 
Citation:
Posté par Potin Voir le message
Libre à toi de participer ou pas, rien ne t'oblige à nous suivre.
Personnellement je préfère "perdre" de l'argent (rien n'est sûr) en me défendant que de laisser tondre comme un mouton apeuré.
Le pire c'est que tu attendras dans ton coin en te disant s'ils gagnent le recours j'en profiterai quand même, moi j'aurai la fierté d'avoir lutté contre la spoliation quoi qu'il arrive. A chacun sa fierté!
Il y a quelques années nous avons attaqué notre employeur en justice, certains pensaient que celà ne servait à rien, du pipeau, du fric gaspillé en avocats, ... et sont restés,comme Chris55, sagement assis sur le banc pendant qu'on prenait les baffes, le stress et les moqueries au quotidien pendant de long mois.

Sauf que nous avons eu gain de cause... et que le jugement a donné raison aux plaignants... mais uniquement à ceux-ci... Pas de chance pour le banc... Ils pleurent encore...


Je sais que ce n'est pas le même type de matière et que ce que je viens de dire n'est peut-être pas applicable dans cette situation mais qui peut prédire la tournure qu'un jugement peut prendre.
08/04/2013 Vieux  
  39 ans, Liège
 
Bonjour,

Voici un email reçu de Mr le Bourgemestre de Verviers :

"
Cher Monsieur,

Votre courriel m’est bien parvenu et n’a pas manqué de retenir mon attention.

Je vous prie de bien vouloir excuser le délai de cette réponse.

Permettez-moi avant d’évoquer l’actuel accord du gouvernement wallon de refaire un bref exposé de l’historique du système de soutien au petit photovoltaïque afin de faire l’éclairage sur le contexte actuel.
Le mécanisme des certificats verts a été mis en place en 2001 par le Gouvernement wallon. Ce n’est néanmoins qu’en 2007 que ce système de soutien aux filières de production d’électricité verte a été étendu à la filière photovoltaïque, à l’initiative du Ministre de l’Energie de l’époque. En effet, il s’est avéré opportun d’initier une politique de soutien aux petits producteurs d’énergie photovoltaïque au vu de l’objectif européen en matière d’énergie renouvelable ainsi que de la nécessité d’indépendance énergétique accrue. C’était également l’occasion de soutenir une filière économique porteuse d’emplois.
Lors de sa conception, le système de soutien aux installations photovoltaïques avait pour objectif de garantir un taux de rentabilité raisonnable de 7%, permettant le développement de la filière. Le Ministre de l’Energie avait néanmoins veillé dès le départ à ce que le mécanisme puisse être évalué et adapté en fonction de l’évolution de différents paramètres, dont le coût de la technologie. L’article 14 de l’arrêté du Gouvernement wallon du 20 décembre 2007, prévoit en effet que « tous les deux ans, et chaque fois qu’elle le juge utile, la CWaPE établit à l’attention du Gouvernement un rapport relatif au taux de pénétration de cette filière de production d’électricité verte, des éventuelles avancées technologiques en rapport avec la filière et de la décroissance des coûts d’investissement. Le cas échéant, et sur la base de ce rapport, le Ministre propose au Gouvernement de diminuer le nombre de certificats verts à octroyer aux installations dont la mise en service n’est pas encore intervenue ».

La rentabilité d’une installation photovoltaïque n’a cessé de croître ces deux dernières années en raison notamment de la réduction drastique des coûts de la technologie (facteur supérieur à 3 entre 2008 et 2012) couplée à une diminution insuffisante et tardive du niveau de soutien. Une modification du système de soutien n’a en effet eu lieu qu’à partir de 2012. Celui ayant investi avec les règles imposées fin 2011 bénéficiait d’un taux de 22,9% et, aujourd’hui encore (et ce jusqu’au 31 mars 2013), malgré une deuxième réduction, il appert que celui qui investit bénéficie d’un rendement de 18,6%. Soit des taux largement supérieurs à celui envisagé initialement pour amorcer le développement de la filière et permettre une rentabilité raisonnable.
Bien entendu, les résultats ne se sont pas fait attendre. Les installations photovoltaïques, initialement promues comme un geste envers la planète, se sont progressivement muées en produits financiers extrêmement attractifs. Le développement massif d’installations photovoltaïques durant ces deux dernières années et plus particulièrement fin de l’année 2011 à l’annonce de la fin de la déductibilité fiscale des investissements verts, a fait littéralement exploser le nombre de certificats verts octroyés à cette filière. L’offre excédentaire considérable sur le marché des certificats verts qui en a résulté s’est traduite par une dégringolade du prix de ces derniers (en dessous des 65 euros).

Du fait de l’existence de l’obligation de service public (OSP) de rachat des certificats verts à un prix minimum garanti de 65 euros dans le chef du gestionnaire de réseau de transport local Elia, les prosumers (soit les particuliers-producteurs) se sont tournés en grand nombre vers ce dernier. L’impact du recours massif au prix minimum garanti a fait exploser le coût de l’OSP d’Elia avec pour conséquence trois augmentations successives de ses tarifs. Alors que le coût prévalant en septembre 2012 était de l’ordre de 2 euros par MWh, le tarif en vigueur depuis le 1ier janvier 2013 avoisine les 14 euros par MWh. Cela n’est bien sûr pas sans conséquence pour le portefeuille des citoyens consommateurs d’électricité mais également pour la trésorerie des entreprises qui doivent aussi supporter le surcoût des certificats verts issus du secteur résidentiel.

Au regard de tous ces éléments, il est donc évident qu’une réforme en profondeur du système de soutien au petit photovoltaïque s’impose.
La volonté du cdH en la matière est qu’une solution équilibrée soit mise en œuvre. Cette solution doit permettre aux ménages ayant fait le pari de l’énergie renouvelable de bénéficier d’un taux de retour sur investissement ainsi que d’un taux de rendement raisonnables. Le coût de ces avantages octroyés aux citoyens prosumers ne doit néanmoins pas être exorbitant pour tous ceux qui n’ont pas investi ou n’ont pas pu investir dans l’énergie photovoltaïque. Le nouveau cadre doit finalement permettre d’assurer la pérennité de la filière photovoltaïque via un développement serein et soutenable.
L’accord du Gouvernement wallon du 21 mars 2013 prévoit qu’un nouveau mécanisme de soutien sera mis en place pour les installations futures, permettant un taux de rentabilité oscillant entre 4 et 7 % en 20 ans.

Pour les installations existantes, nous sommes conscients qu’une solution doit être trouvée pour maitriser, dans la mesure du possible, la surcharge pesant sur les consommateurs finals. Néanmoins, nous nous assurerons que les options retenues par le Gouvernement soient juridiquement valides et qu’elles respectent bien le principe de non rétroactivité.

En espérant avoir pu répondre en toute objectivité à vos interpellations, je vous prie de recevoir mes salutations les plus distinguées.

Marc ELSEN

Président du groupe cdH au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Communauté française
Député Wallon
Bourgmestre de Verviers

Rue du Manège, 2
4800 Verviers
Tél.: 087/ 32.22.63 Fax: 087/ 32.22.69

www.marcelsen.be"
08/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par 20.100 Voir le message
Bonjour,

Voici un email reçu de Mr le Bourgemestre de Verviers :
C'est le même texte que celui de la réponse d'une autre élue cdh publiée ici il y a quelques jours.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 25 sur 344 Première page - Résultats 1 à 20 sur 6 865 Page precedente 152324 25 26273575125 Page suivante Dernière page - Résultats 6 861 à 6 865 sur 6 865


A lire également sur BricoZone...
Quid des futurs installations et ASBL TPCV Par snice dans Solaire Photo Voltaïque, +35 19/05/2013
Wathelet veut supprimer les aides fédérales aux panneaux solaires Par YellowSubmarine dans Solaire Photo Voltaïque, +20 06/08/2012
Maximiser les primes / aides publiques Par BenjiBxl dans Lois, Règlements, Primes, +12 14/09/2010
Recours Contre La Decision De La Commune Par vincentc23 dans Lois, Règlements, Primes, +53 13/05/2010
Synthèse des aides financières énergie pour les ménages bruxellois (2007) Par arthur9-9 dans Rénover, +2 29/12/2007


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société