Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


25/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Voilà, j'avais promis de faire un compte rendu de mon périple photovoltaique
Je réserve 2 - 3 posts à l'avance pour séparer les étapes.
[Edit 18/12: voila, j'ai termine le compte rendu... tout y est...ou presque ]

L'idée fait son bout de chemin...

Au départ, j'étais franchement sceptique sur le photovoltaique et ma méconnaissance du système des primes biaisait mon jugement. Je me disais: comment une installation de 25,000EUR pouvait-elle être rentable? Meme si je mettais ma consommation à 0, il aurait fallu bien plus de 20 ans pour y arriver. Et dans 20 ans, dans quel état seront les panneaux...

De nature curieuse, je me renseigne et je découvre les incitants... la prime de la RW, la réduction d'impots, les certificats verts, le prêt vert... autant d'aides qui font tomber la facture et avec la période de retour sur investissement.

Ayant entendu que les prix des installations diminuaient je decidai donc de demander un premier devis, histoire de voir ce qui est possible sur mon toit et d'avoir une idée de budget. Dans ma région, la société Dauvister a bonne réputation donc je prends RDV avec un de leurs technico commerciaux.

La maison ayant une orientation ouest, je décide de placer les panneaux sur une des dépendances qui a un versant de toit pratiquement plein sud. Ce batiment je le destine à devenir mon atelier. Donc si je mets mon projet en route, je décide de refaire le toit entierement avant de placer les panneaux et d'y placer un Velux.

Voila le batiment en question:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...
Mon hangar à bois (cfr le post "photos d'abris à bois"). Un ancien batiment ou le grand père débitait son bois. Toujours uitilisé pour ranger le bois au rez de chaussée. Il y a un étage qui me servira d'atelier.

Avant que le conseiller ne vienne, je mesure mon toit, calcule l'inclinaison et l'orientation.
Résultat: un pan à 6 degrés sud - sud ouest. Inclinaison de 33 degrés, 4m20 sur 8m.
2-3 recherches sur le net, je trouve un tableau qui me dit que je suis à 99% du maximum. L'optimum étant plein sud et 33 degrés.

Dernière modification par jeanphi500 18/12/2009 à 15h36.
25/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Post réservé

Dimensionnement, choix du matériel, premier devis

Premier devis

Panneaux:
Passage du gars de chez Dauvister et une premiere idee de devis. Il me propose 2 types de panneaux: Sunpower en 220W ou Wurz en 180W.

Les Sunpower sont (nettement) plus chers mais ont un rendement surfacique proche de 18% en comparaison des 14 a 15% des Wurz.
Un rapide calcul tenant compte du (futur) Velux donne un total de 16 panneaux. En Wurz ca ferait 2880Wc et en Sunpower 3520.

Considerant ma consommation annuelle (un peu plus de 4000kWh, avec une parite jour-nuit) je penche plus vite vers la solution Sunpower, surtout que les panneaux sont assez esthetiques (un joli noir mat).

Onduleurs:
Pour les onduleurs, j'ai souvent entendu parler des SMA qui offrent des rendements excellents et sont leaders du marche. Dauvister me propose lui un Danfoss.
L'argumentation pour le Danfoss est qu'il possede un switch CC et est moins cher que le SMA.

Prix:
13800EUR pour les panneaux Wurz et 17950 pour les panneaux Sunpower.
Tous 2 avec onduleur Danfoss ULX 3600o.

Dimensionnement, pas complique mais pas si simple non plus..

Apres ce premier devis, je commence a m'interesser d'un peu plus pres a la technique.

Concevoir l'installation me parait a priori simple: naivement je pense qu'il suffit de choisir ses panneaux, de calculer la puissance totale en additionnant les valeurs individuelles et de choisir un onduleur de puissance correspondante.

Or mes premieres recherches sur le net m'apprennent qu'il faut bien dimensionner l'onduleur, organiser les panneaux en strings, connecter en parallele (master/slave) ou utiliser plusieurs MPP trackers, que la temperature influe fortement sur le rendement...

Un peu de theorie sur l'onduleur

Bon l'onduleur est la pour transformer le courant continu en courant alternatif, ca c'est simple. Mais il fait un peu plus que cela... il recherche aussi la puissance optimale de sortie des panneaux PV.
En fait, l'ensemble des panneaux a une courbe U en fonction de I non lineaire.
Le systeme fonctionne entre 2 extremes: le court circuit ou I est maximal mais U est nul et le circuit ouvert ou U est maximal mais I est nul. Comme le montre un exempl ede courbe caracteristique, la puissance de sortie est differente pour chaque couple de valeurs [U,I] et il existe un maximum. L'onduleur va chercher ce couple [U,I] dont le produit (puissance) est maximum, correspondant a un point appele MPP (Maximum Power Point).
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...
(tire de doc canadienne energies renouvelables)


Pour y arriver, il existe pas mal de methodes en fonction des fabricants. Mais le resultat est le meme: les onduleurs trouvent le MPP et maintiennent le systeme a ce point ou la puissance produite est la plus grande. Un tel mecanisme s'appelle le MPP tracking.

Le MPP sera dependant de pas mal de facteurs tels que le type de panneau (et son fabricant), la temperature, l'orientation...

Vous avez dit MPPT...

Sur le marche, il existe des onduleurs single MPPT (les SMAs par exemple) ou multiple MPPT (les Danfoss) par exemple.

Sur un onduleur single MPPT, les strings (un string est un ensemble de panneaux connectes en serie) connectes en parallele sont en mode master/slave cad que les tensions sont egales mais les courants (intensites) s'additionnent.
Si on utilise ce mode, il faut veiller a ce que les strings aient une caracteristique U(I) similaire, la tension U etant egale pour chaque string.
C'est donc ici qu'arrive donc la notion d'equilibrage de strings. On essayera d'avoir une puissance crete egale pour chaque string et on evitera de mettre un string mal oriente en parallele avec un bien oriente.

Sur un onduleur multi-MPPT, on fera tout l'inverse: chaque string ayant son propre MPPT, on groupera les panneaux offrant le meilleur rendement ensemble au meilleur endroit. (tout en respectant les tensions min-max).

Le fameux flash report

La derniere optimisation consiste a trier les panneaux sur base du flash report.
En fait pour connaitre la puissance exacte d'un panneau, le fabricant effectue un test dit de flashage en sortie de ligne. Le panneau est flashe et sa puissance mesuree. Le tout est enregistre dans un flash report, fourni en theorie avec les panneaux.

En fait les panneaux, meme labellises de la meme maniere, ne fournissent pas tous une meme puissance crete. Souvent celle-ci est denotee xxxWc +/- xx%. Pour du Sunpower par exemple, c'est +/- 5%. Donc on peut arriver a une difference de 10%.
Si on arrive a trier les panneaux pour grouper les plus puissants ensemble sur le string le mieux expose alors on optimisera son installation.

En fonction de ce qui a ete dit plus haut, on effectuera ce tri de 2 manieres differentes: on cherche a equilibrer les strings dans le cas d'un onduleur a un seul MPPT donc a ce que la puissance du string 1 soit la plus proche possible du string 2, 3 etc. On groupe les panneaux par ordre de puissance vers les strings par ordre d'exposition dans le cas d'onduleurs a plusieurs MPPTs.

PS: voici un exemple de flash report
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Les panneaux

Il existe principalement 2 types de panneaux: mono ou poly-cristallins. Le mono cristallin n'est compose que d'un seul cristal tandis que le poly cristallin allie plusieurs cristaux de silicium. En pratique, les poly cristallins offrent un rendement legerement inferieur au monocristallin mais on ttendance a mieux fonctionner en cas de lumiere diffuse (nuages).

Pour le choix des panneaux, c'est un peu plus confus: certains fabricants promettent des productions meme qd il fait nuageux d'autres demarrent plus tot le matin... qqes marques --> Sanyo, Sharp, Solarworld, Sunpower...

Esthetiquement, les panneaux se ressemblent pas mal. Certains constructeurs offrent des modules entierement noirs (Sunpower) ce que je trouve personnellement assez esthetique.
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Sunpower BLK Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Sanyo HIP Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Solarworld mono Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Solarworld poly

Point de vue efficacite, a meme puissance crete la difference de production peut etre assez importante comme le montre le test du magazine photovoltaique allemand Photon: http://www.photowatt.com/uploads/med...al_09_2007.pdf (article de 2007)
et http://www.solarworld.de/fileadmin/c...h_2009_v02.pdf (fevrier 2009)


Conclusion:

Le choix des panneaux et des onduleurs n'est pas si trivial que je ne le pensais.
Un facteur qui me semble important maintenant est la presence ou non d'ombres portees sur mon toit. Si risque d'ombrage non uniforme, il est preferable de dimensionner mes strings en consequence et de les relier a un onduleur a plusieurs MPPT.


Application a mon toit:
Il me faut d'abord decider du placement des panneaux, et de leur repartition en strings.

Mon toit fait 8m sur 4m10. Si j'enleve le Velux central (114 sur 118) il me reste 2 surfaces de 3m40 sur 4m de part et d'autre.
Apres observation toutes les heures d'un jour ensoleille je me rends compte qu'une partie du toit est dans l'ombre de la maison en debut de matinee.

Je compte installer 16 panneaux, je divise en 2 strings de 8 panneaux de chaque cote du velux.

Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

A cause de l'ombre matinale, je penche vers un onduleur a plusieurs MPPT, la puissance resultante devrait etre meilleure qu'avec un seul.

Dernière modification par jeanphi500 03/11/2009 à 22h50.

25/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Post réservé

Choix final du matos, mise en conformité de mon installation existante et cablage électrique

Apres la theorie passons a la pratique

Choix du materiel


Apres qqes recherches sur les forums, je tombe sur ce que je cherche: un soft qui me permet de modeliser toute l'installation, qui comporte une base de donnees consequente, qui prend en compte un nombre maximum de parametres et qui permet la modelisation 3D de l'environnement: PVSyst

Le soft est gratuit avec toutes les fonctionnalites pendant 15 jours, de quoi pouvoir l'utiliser confortablement pour mon installation.

A la premiere utilisation, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver mais rapidement je le prends en mains et j'arrive a mes fins. Lors du choix du materiel, le soft donne son avis sur le mariage onduleur - panneaux (sous/sur dimensionnement, plage de tensions non conformes etc etc).

La modelisation 3D pour les ombres portees n'est pas completement intuitive mais on y arrive assez vite tout de meme:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... (en bleu les 2 strings)

Au depart le soft demande de choisir les coordonnees geographiques pour determiner la "meteo", alias les conditions d'ensoleillement au cours de l'annee. On peut soit utiliser des donnees Meteonorm (4 a 5 possibilites en Belgique), soit en generer sur base de donnees de la NASA (generique et pas super precis) soit (et ca c'est plus complique) importer des donnees Satel Light. Ces dernieres sont basees sur des prises de Meteosat, sont disponibles pour l'Europe entiere et pour les annees 95 a 2000. En gros, elles renseignent heure par heure sur le niveau d'irradiation solaire par m2. Bref apres pas mal d'essais, je suis parvenu a importer celles correspondant a mon emplacement precis pour l'an 2000. (qui a dit que j'etais un malade? je voulais absolument avoir des donnees realistes...)

Je teste evidemment avec les panneaux Sunpower et une puissance crete de 3520Wc.
Apres simulation, le soft m'annonce une production de 3340 kWh avec un SMA.
Malheureusement le soft ne gere pas (encore, corrige avec la version 5) le multi MPPT. Production legerement inferieure donc avec le Danfoss. De l'ordre de 1,5 a 2%.

Le soft genere un rapport assez impressionnant, d'un look tres pro! Un graphe des previsions de production mois par mois, avec le pourcentage de pertes en tous genres (et il en existe qqes uns des genres... )

Prenant en compte la rupture annoncee d'onduleurs SMA et la difference de prix, je choisis le Danfoss.

Au final, je choisis donc la configuration suivante:
- 16 panneaux Sunpower 220 BLK
- onduleur Danfoss 3600i HV

L'onduleur possede 2 MPPTs et un écran d'affichage de la production instantanée, journalière, max, du temps de fonctionnement, des erreurs etc etc... Sortie directe en RS485 pour connexion a un boitier de logging type Solarlog.
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Je contacte donc mon installateur pour qu'il commande le materiel necessaire. J'ai egalement convenu avec lui de faire un maximum moi meme (cablage, tableau, paperasserie, conception...) pour diminuer un maximum le prix (et aussi parce que j'aime toucher a tout ca). Lui viendra installer les panneaux proprement dits et connecter le tout. Tout ca est prevu pour mi octobre.

Seconde etape: mise en conformite de mon installation

C'est ici que les choses serieuses commencent: je dois m'assurer d'avoir une installation electrique qui tienne la route avant de lancer l'installation. J'ai environ 3 semaines pour tout preparer.

Sachant que Vincotte doit passer, je me decide enfin a nettoyer le fouillis electrique qu'est mon installation.

En fait, j'ai refait toute l'elec de la maison avant d'y emmenager il y 6 ans. A l'epoque c'etait ma premiere installation et bon hum comment le dire "j'aurais pu mieux faire".
Les lignes sont ok mais j'ai reutilise un ancien tableau, completement refait mais qui se trouve etre dans ma future cuisine (projet futur).
Lors de la renovation de mon grenier, j'avais decide de ne pas venir me connecter dans ce vieux tableau mais de deja penser a l'avenir. J'avais demande le deplacement de compteur et j'avais installe un beau nouveau tableau a ses cotes, le tout dans mon "local technique". Je m'etais dit "un jour je migrerai toutes les lignes de l'ancien tableau vers le nouveau". Et tout cela est reste ainsi evidemment...

Donc au depart j'ai une situation pas extremement catholique: une derivation en sortie de compteur qui va vers 2 tableau, chacun comportant un differentiel. Je me decide, on rapatrie tout. En meme temps, on supprime un tableau secondaire qui n'a plus raison d'etre.

Au depart (on voit bien la derivation dans la grosse boite grise) apres avoir enleve le tableau secondaire:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...
Apres:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Bon la on y voit beaucoup plus clair. Je suis content, une fameuse epine hors du pied... depuis le temps que je me dis que je dois le faire! J'en ai egalement profite pour deja connecter un 5G6. Celui-ci attend patiemment, enroule un peu plus loin, d'etre conduit vers le futur emplacement du tableau PV.
J'ai opte pour du 6 carre pour eviter les pertes ohmiques. Plus eut ete trop cher vu la distance (30m).

En passant, je verifie mon differentiel: il est de classe A donc ok pour reception.

Troisieme etape: la mise en conformite de la terre

Je le sais depuis un moment... la terre aurait besoin d'un coup de jeune. Voici l'etat de mon sectionneur:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...
Une mesure rapide au piquet directement me donne un indice: 140 ohms...

Je decide donc d'ajouter 2 piquets neufs, et de rapatrier le tout vers mon nouveau sectionneur a cote du tableau (on le voit sur les photos du haut).

18m de 16 carre, 6 metres de tranchee et qqes litres de transpiration plus tard mes piquets sont installes. Roulement de tambour et verdict sans appel: 50 ohms
Les piquets sont pourtant a 60cm de profondeur dans un sol assez humide mais peut etre un peu trop schisteux.

Donc re-tranchees (6m), on en profite pour relier l'ancien piquet en plus et je me retrouve avec 5 piquets. Juste avant d'installer le 5eme, j'avais mesure 32 ohms. Resultat apres le 5eme --> 23.9 ohms, on y est !
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Cablage electrique

Tout le systeme photovoltaique (onduleur + tableau) va etre installe dans l'atelier / abri bois. La distance est de 30m. Malgre mon installation monophasee, j'opte pour un cable 5G6. La perspective d'y avoir un jour des machines a bois en tri m'y pousse.
Je demarre donc du tableau principal avec un disjoncteur 40A, ensuite par la gaine technique dans le fenil, avant de descendre de 2 niveaux vers la cave, d'y retrouver mon reseau de chemins de cables et de resortir a l'exterieur par un soupirail.

De la il faut traverser la cour. C'est donc reparti pour une tranchee:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...
Et le voila passe dans son fourreau:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Ensuite 200kg de sable tout autour pour stabiliser et on referme.

Installation tableau PV

Maintenant que j'ai passe le cable, il me reste a tout degager pour faire place au matos PV.

Il faut donc degager l'etagere fourre tout du grand pere:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...
L'armoire vient avec son lot de surprises (des balles de mitrailleuse notamment) et elle pese incroyablement lourd.

Cela fait, je decoupe un panneau marin d'environ 1m20 sur 1m qui accueillera l'onduleur, le compteur CV et le tableau secondaire. Ce dernier sera un Hager 18 modules (de nouveau, je prevois un jour d'y connecter des machines a bois donc je prevois plus gros que necessaire).
Dans un premier temps, je place ce tableau de sorte que je puisse retirer l'ancienne ligne d'alimentation du hangar (en 2.5) et l'y brancher. Comme je compte refaire toute la face avant en ossature bois, le cablage de la ligne est temporaire et je laisse le tube annele en apparent.

Voila ce que ca donne:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

A 4 jours de la date prevue pour l'installation j'ai donc termine les travaux de preparation du point de vue electricite. Maintenant je dois m'attaquer au toit...

Dernière modification par jeanphi500 04/11/2009 à 14h31.
25/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Post réservé

Rénovation toiture et premières surprises...

Le batiment sur lequel je compte poser mes panneaux est une annexe de la maison, un ancien hangar a bois ou le grand pere faisait tourner la circulaire a longueur de journée

Le toit est ok, il peut sans probleme supporter le supplement de poids des panneaux mais il n'y a aucune sous-toiture. Je compte transformer l'etage en atelier dans un futur proche et il n'y a aucun eclairage naturel. Decision prise de refaire entirerement le toit avant d'y fixer les panneaux et d'y ajouter un velux.

Mon ami couvreur sait venir la semaine avant le placement des panneaux donc tout se combine pas mal. De mon cote je rameute les copains pour une seance de demontage du toit.

Et c'est parti...

Demontage du pigeonnier
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

On enleve les tuiles puis les lattes
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Un beau petit tas de tuiles
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Le lendemain mon couvreur est la et c'est parti (entretemps j'avais fait le cadre du velux):
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Premiers problemes:

Revenons a l'installation PV. Pour rappel, installation de 16 panneaux Sunpower 220BLK et un onduleur Danfoss Unilynx 3600.

2 semaines avant l'installation le fournisseur telephone a mon installateur. L'arrivage de panneaux Sunpower est remis au 6 decembre... soit 2 mois de plus que prevu.
Bran-le-bas de combat, le 6 c'est vraiment trop juste pour la prime (a ce moment on ne sait encore rien pour 2010, juste les rumeurs qui disent qu'elle sera supprimee).
Le fournisseur nous propose des alternatives:
- Solarworld 225 mono
- Sanyo HIP 225 HDE (mais plus cher de 0.4EUR/Wc)
- Sharp ND220

Ils sont malheureusement tous plus grands que le Sunpower. Le Sanyo est le plus petit de tous avec 86 sur 160. Le Sharp et le Solarworld ont tous 2 la meme taille 1m sur 1m65.

La configuration de 16 panneaux en mode portrait ne passe plus sur le toit
On reprend les mesures: il y a une surface libre de 3m45 sur 4m10 de chaque cote du Velux.
En theorie tous les panneaux peuvent donc qd meme passer si on les met dans le mode paysage. Ca implique de doubler les profiles mais l'installateur prend le cout supplementaire en charge.

Pour moi le Sanyo passerait le mieux vu qu'en hauteur il n'occuperait que 3m44 sur les 4m10 existants mais la difference de prix est consequente, de l'ordre de 1500EUR pour une installation qui ne sera pas plus puissante.
Je dois absolument me decider en qqes heures parce que le fournisseur doit les bloquer. Apres qqes recherches (et notamment le test Photon) je me tourne vers les Solarworld. Ils semblent tres bien se debrouiller sur les tests Photon et leur prix joue en leur faveur. ils vont occuper la totalite de l'espace disponible mais c'est le prix a payer pour avoir la prime.
Re-coup de telephone de mon installateur: les Solarworld ce seront des 230Wc et non des 225 mais le prix sera le meme. Haaa une bonne nouvelle . Mon installation passe donc a 3680Wc.

Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Pour le look, tant pis ce sera moins discret que les Sunpower.

Le choix de nouveaux panneaux m'oblige a recommencer de nouvelles simulations PVSyst histoire de voir si l'onduleur est tjs bien dimensionne. Et resultat: non, il faut changer d'onduleur: celui prevu pour les Sunpower est un HV et la tension de demarrage est trop grande pour les nouveaux panneaux qui fonctionnent a plus basse tension. Donc mon installateur commande le 3600MV qui lui est bien dimensionne. Pas de probleme pour le fournisseur il en a. Demande egalement de changer la commande d'accessoires pour correspondre a la nouvelle configuration --> pas de probleme. Il nous annonce que tout sera pret jeudi soir (installation prevue mardi matin suivant).

Vendredi matin mon installateur debarque pour prendre livraison de la commande et bardaf rien n'est pret sauf les panneaux. Petite gueulante et promesse que tout sera pret pour lundi soir. Donc on prend livraison des panneaux qu'on stocke a la maison.

Mardi 27/10, debut installation des panneaux

Le travail de toiture ayant ete fait le we juste avant, le toit est pret a recevoir les panneaux. Le mardi je prends conge pour aider au montage.

8h30 coup de telephone: Mon installateur et mon couvreur sont chez le fournisseur. Celui-ci est dans le jus et la commande n'est pas prete. Elle sera prete a 13h. Une demi journee de perdue... tout etant pret a la maison ils ne savent rien faire a l'avance donc on refixe rdv a 13h.

Midi nouveau coup de fil: le fournisseur ne retrouve plus le Danfoss 3600MV. Je resors en 2 temps 3 mouvements une liste d'onduleurs qui pourraient convenir. Malheureusement ils n'ont plus rien dans la gamme de puissance qui m'interesse. Seule solution il leur reste des Danfoss 1800. C'est vraiment le dernier recours et on est oblige de l'accepter sinon c'est l'impasse, aucune assurance qu'ils vont en recevoir dans un futur proche vu la rupture en cours.
En theorie, le changement est ok: 2 onduleurs de 1800W au lieu d'un de 3600. ca fait toujours 2MPPTs. Seul bemol le rendement EURO du 1800 est pas terrible. Mais pas le choix (et basta les simulations et le temps que j'ai passe a dimensionner mon systeme).

A 13h, la commande est enfin prete et le matos est ramene a la maison.

Dernière modification par jeanphi500 13/11/2009 à 14h18.
25/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Post réservé

Installation des panneaux, encore qqes deboires et mise en service

Cette fois c'est la bonne. Tout est la: les profiles, les fixations, toute la quincaillerie, les connecteurs (Lumberg MC3 et MC4), le cable DC (Eucasolar -special PV- de la cablerie d'Eupen), le cable mise a la terre et cosses.
Le montage doit se faire en mode "paysage". Ecostal a donc prevu de mettre des profiles horizontaux d'abord ensuite verticaux.

Dans mon cas, les profiles horizontaux sont coupes a 3m50, espacement des profiles en hauteur environ un metre. Ces profiles sont fixes a la toiture avec des (grosses) pattes metalliques qui passent dans le creux de la tuile. Ces pattes sont fixees avec des tire fonds au chevron a travers la contre-latte. Sur le plan horizontal, on fixe une patte tous les 80cm environ.



En theorie, la tuile devrait etre legerement decoupee pour eviter le soulevement mais dans mon cas les tuiles sont des anciennes torchettes qui par definition n'assurent pas une etancheite parfaite donc on decide de ne pas le faire (j'ai une toute nouvelle sous toiture).

Les profiles sont attaches aux crochets de fixation par un systeme ecrou-boulon carre (le boulon carre se glisse dans la structure du profile).

Apres avoir fixe les profiles horizontaux, on fixe les verticaux a l'aide d'attaches en Z.
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

On laisse un jeu de plusieurs cm de chaque cote du profile. ce qui depasse sera coupe une fois les panneaux installes.

Apres avoir fixe tous les profiles on raccorde ceux-ci a la terre:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Maintenant ca y est on peut commencer a monter les panneaux. On les place en commencant par ceux du haut.

Et encore un probleme: les pattes de fixation ne correspondent pas. Elles sont trop hautes. Tel chez Ecost*l et changement (ils s'etaient trompe). Retour a la maison et cette fois les vis sont trop longues. Le fournisseur n'a pas mis les bonnes non plus
Bon, re changement et cette fois ce sont les bonnes.

Les panneaux sont serres dans des petites pattes attachees aux profiles. Pour mon installation il en existe de 2 types: pattes terminales et pattes intermediaires (en U, entre les panneaux):
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Voila, plus qu'une rangee a placer. Les panneaux sont lourds et encombrants mais difficile de les porter a 2 sur l'echelle: mon couvreur a l'habitude et les porte sur son epaule:
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation... Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Pendant ce temps-la, mon installateur a place les 2 onduleurs (il n'avait plus de goulotte pour faire passer le cable de terre, c'est plus propre maintenant).
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Il a aussi passe tous les cables et serti les connecteurs MC. Il est egalement monte sur le toit avec le couvreur pour faire les connexions. En fait c'est extremement simple, il suffit de clipser les connecteurs males dans les femelles
Les cables sont soigneusement colsonnes aux fixations pour eviter qu'ils ne fassent du bruit en cas de vent.

Un petit mot sur les cables: ce sont tous des cables speciaux pour le photovoltaique, souple multibrins en 4 carre. Ils sont resistants aux UV et aux agressions de l'environnement. Ils resistent bien a l'echauffement (prevu jusque 90degres, et le DC ca chauffe bien...). Ils sont prevus pour etre laisses a l'air libre.

Enfin le grand moment arrive: apres avoir reverifie toutes les connexions on teste le systeme. Chaque onduleur est pourvu d'un interrupteur DC.
Hops, un quart de tour. Attente, ca s'allume, puis patience 2 minutes et hops, c'est parti! Il fait tout gris mais les onduleurs donnent chacun environ 250W.
On est pret pour la reception!

Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

EDIT: voila la photo du toit presque termine: reste plus qu'a placer les gouttieres...
Installation photovoltaique, de la conception à l'installation...

Dernière modification par jeanphi500 25/03/2010 à 16h05.
30/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Point de vue financier

Les finances etant un peu le nerf de la guerre en cette periode de crise, chiffrons l'investissement, les primes, les CVs etc etc.En photovoltaique, on se refere souvent a un prix du Wc. Ce prix comprend le materiel, l'installation et la paperasse.

Le prix est evidemment fonction de la qualite des composants... un installation en Sunpower sera plus chere qu'une installation en Yingli par exemple. Idem pour les onduleurs... SMA etant un cran plus cher que le reste.

Fin d'ete pour une install Sunpower + Danfoss de 3,52kWc j'avais recu des devis d'environ 4.9EUR/Wc.
Pour ma nouvelle configuration Solarworld + Danfoss (2 onduleurs), je descends aux environs de 4.5EUR/Wc. Ca represente environ 17000EUR tt compris.

1) Partie fixe: Primes et reduction d'impot

1) Prime RW: Le gouvernement wallon, via son plan Solwatt avait decide il y a 2 ans de soutenir la filiraire photovoltaique de 2 manieres: la premiere sous forme de prime et la seconde sous forme de certificats verts avec coefficient multiplicateur de 7.

Cette prime egale 20% du total avec un maximum de 3500EUR. Sont pris en compte tous les postes necessaires au fonctionnement de l'installation: cablage, panneaux, onduleur, connecteurs, fixations, visserie et main d'oeuvre. Sont exclus (en theorie) les options comme un serveur web de suivi de production (type solarlog).

Dans mon cas, 20% de 17000 = 3400EUR

A noter que la prime est supprimee en 2010

2) Prime communale
En plus de la prime de la RW, de nombreuses communes offrent une prime pour l'installation de panneaux PV. La mienne en fait partie . Elle offre une prime d'un montant egal a 10% de la prime de la RW. Donc 340EUR dans mon cas.

A noter que la province (Liege) n'offre pas de prime pour le PV, contrairement a Namur par exemple.

3) Reduction d'impot
Dernier niveau de pouvoir et dernier coup de pouce (et pas des moindres).
Le placement de panneaux photovoltaiques entre dans le cadre des mesures en vue d'economiser l'energie. Dans la pratique, cela signifie qu'il est possible de profiter d'une reduction d'impots correspondant a 40% de la facture totale TVAC.

Cette reduction d'impots pour economie d'energie est normalement plafonnee a 2770EUR (revenus 2009) mais est majoree a 3600EUR dans le cas de placement de panneaux solaires.

Le montant des factures pour un systeme PV etant generalement assez eleve, on arrive rapidement au plafond. De ce fait, le gouvernement a decide de permettre un etalage de ces 40% sur une periode de 4 ans.

Dans mon cas, 2 ans seront necessaires:
- revenus 2009: 3600
- revenus 2010: 3200

Cette mesure est bien une reduction d'impots et non une deduction. Le montant est soustrait apres calcul de l'impot donc on en recupere bien 100%. De plus, la taxe communale etant calculee sur base de ce montant, celle-ci se verra egalement diminuee.

Ma taxe communale se chiffrant a 6%, le montant passe donc a:
- revenus 2009: 3816
- revenus 2010: 3392

TOTAL de la partie fixe:
3400+340+3816+3392 = 10948 EUR... reste donc 6052 EUR

2) Partie variable: les Certificats Verts et l'economie d'electricite

Comme mentionne plus haut, la region wallonne soutient les producteurs verts en leur attribuant des certificats verts proportionnellement a leur production d'electricite verte.
En regle generale, la production d'electricite verte donne droit a un certificat vert par MWh produit (1000kWh). Pour encore stimuler le photovoltaique, ce chiffre est multiplie par 7 pour l'electricite produite par les panneaux.

Ce chiffre est toutefois a nuancer en fonction de la taille initiale: pour la partie de l'installation de moins de 5kWc c'est 7 CVs par MWh. De 5 a 10, 5CVs par MWh et a partir de 10kWc ca passe a 4.

Ces certificats verts sont achetes sur un marche specifique par des producteurs d'electricite "grise" (produite a partir de resources non renouvelables). Le prix du CV suit la loi du marche, avec toutefois un prix minimum garanti (65EUR) et un prix maximal (un peu plus de 100EUR, correspondant au montant de l'amende par CV manquant pour producteur electricite grise). Actuellement le prix du marche est d'environ 85EUR/CV.

Si on reprend mon cas: production estimee de 3200kWh soit environ 22 certificats verts.
Rente via certificats verts, pire des cas = 22*65 = 1430EUR/an
Rente via certificats verts, au prix actuel = 22*85 = 1870EUR/an

Ensuite, et enfin me direz-vous, il y a l'economie d'energie
Economie facture electricite: 3200*0.15 (moyenne nuit/jour) = 480EUR/an

Pour les 2 cas de figure, on arrivera donc a:
au minimum: 1910EUR/an
au prix du marche: 2350EUR/an

3) Resume et calcul du temps de retour investissement

Il restait 6052EUR a payer:
- minimum: 6052/1910 = 3.17 ans
- prix du marche: 6052/2350 = 2.58 ans

Sachant que les panneaux et les onduleurs sont garantis 10 ans, que les certificats verts sont garantis 15 ans, l'investissement est donc sans risque

Dernière modification par jeanphi500 18/12/2009 à 15h30.
30/10/2009 Vieux  
 
  42 ans, Liège
 
Je suis car ça m'intéresse même si je suis trop tard pour la prime... Nous avons un projet d'agrandissement de la maison qui prime sur les panneaux (à moins que l'on ne décide de faire tout d'un coup...

Bonne journée et bon travail

Vincent

PS: Merci Jean-Phi pour ce post... Très bonne idée
30/10/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Meme sans la prime ca reste interessant c'est clair.

Dans l'etat actuel des choses, la suppression de la prime allonge la periode de retour sur investissement d'environ 2,5 ans.
Mais c'est contrebalance par la diminution des prix des panneaux.

Au final, je pense que pour une installation normale (genre 3200Wc) cette periode (sans prime RW) est d'environ 5 a 6 ans. On est donc de retour a la situation au debut de l'introduction de la prime...
02/11/2009 Vieux  
 
  29 ans, Luxembourg
 
Bonjours, à combien vous revient la marchandise et pour quelle surface et quelle estimation de production annuelle ???
03/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Marchandise un peu plus de 14000EUR, surface 27m2, 3680Wc et estimation de 3530kWh/an

Calcul prevision production fait avec PVSyst 5.02 en tenant compte des ombrages et pour des donnees meteo Satellight pour l'annee 2000.

PS: encore qqes mises a jour...

Dernière modification par jeanphi500 03/11/2009 à 16h30.
03/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Voila un post super intéressant. Merci, jeanphi500, pour ce retour
03/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Je le mets a jour au fur et a mesure... je l'etoffe mais j'ai peur d'y mettre un peu beaucoup
03/11/2009 Vieux  
 
  29 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Meme sans la prime ca reste interessant c'est clair.

Dans l'etat actuel des choses, la suppression de la prime allonge la periode de retour sur investissement d'environ 2,5 ans.
Mais c'est contrebalance par la diminution des prix des panneaux.

Au final, je pense que pour une installation normale (genre 3200Wc) cette periode (sans prime RW) est d'environ 5 a 6 ans. On est donc de retour a la situation au debut de l'introduction de la prime...

sans compter que pour bénéficier de la prime avant, ils fallait que l'installation soit réalisée par un monteur agréer, maintenant on pourrait le faire soit même donc gagner la main d'oeuvre, ce qui couvre plus que le montant des primes ???

est ce qu'il y a certaines garanties dans le temps en ce qui concerne le rachat des kw ???
03/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Ce n'est pas encore interessant de faire tout soi meme. Il faut malheureusement toujours passer par un installateur pour beneficier de la reduction fiscale (40% du total pour maison + de 5 ans tout de meme).

Pour le rachat des kWh produits, c'est donnant-donnant avec ton fournisseur vu que ton compteur tourne a l'envers. Il n'existe pas de garantie quant au rachat des kWh produits. Ne pas confondre avec les certificats verts
04/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Petit up: j'ai mis a jour la 3eme partie... me reste a parler finances, renovation toiture et installation proprement dite
10/11/2009 Vieux  
  54 ans, Bruxelles
 
Bonjour

les panneaux sont-ils en parallèle ou en série ?
Cela a-t-il une influence ?
Le parallèle est plus simple lors d un changement de panneau , parait-il.
Merci
10/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
En fait il n'existe pas reellement une possibilité de faire un montage en serie ou en parallele. C'est le dimensionnement de l'installation qui va decider de ce qui est mis en parallele et ce qui est mis en serie.

En regle generale, on essaye de mettre un maximum les panneaux en serie. La raison en est toute simple: il faut atteindre une tension minimum pour démarrer l'onduleur. En general un onduleur demarre si la tension atteint un certain seuil: 125V, 150V, 200V pour les onduleurs basse tension. 250 pour un onduleur pouvant monter haut en tension. Et plus vite la tension de demarrage sera atteinte et plus tot le systeme commencera a produire.

En plus de la tension de demarrage, il faut compter sur le point optimal de fonctionnement cad le point pour lequel l'onduleur va fournir son rendement maximum. On essayera autant que possible de faire en sorte que la somme des Vmpp (tension aux bornes d'un panneau lorsqu'il est en regime de puissance maximum) corresponde a la tension a laquelle l'onduleur atteint son rendement maximum.

Si le nombre de panneaux est trop élevé (la somme des tensions en circuit ouvert depasse la tension maximale de l'onduleur) alors on divisera en plusieurs strings qui seront connectés en parallele.

Ce calcul est different pour chaque type de panneau. Les Sunpower par exemple ont une Vmpp elevee ce qui necessite un onduleur avec des tensions de service elevees. Il existe souvent pour une meme puissance de sortie plusieurs declinaisons d'un meme modele d'onduleur, correspondant à des modules MV (mean voltage) ou HV (high voltage).

En plus de ces principes tu peux y ajouter la composante ombrage et commencer a jouer avec des strings plus petits, plusieurs onduleurs ou un onduleur multi MPPT.

Voila, c'est un peu brouillon mais j'espere que l'idee est passee...
13/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Mise a jour de la partie renovation toiture et premiers problemes
14/11/2009 Vieux  
 
  Hainaut
 
merci jeanphi pour ce récit très instructifs de ton aventure PV.. Quel bon travail et bonne production.

Les solardworld étaient mon choix primaire mais mon fournisseurs préférait travailler avec les atersa pour cause de contrat cadre conclu avec cette entreprise.

Après renseignements, ces deux marques semblent être au même niveau de qualité et performance.

As-tu un relevé de ta production journalière ?
14/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Je vais bientot avoir ca!

Normalement en fin de semaine prochaine je recois mon Solarlog 500.
Le temps d'amener un cable reseau jusque mes onduleurs puis si tout fonctionne je pourrai suivre ma production en direct live sur le net

Ici les panneaux produisent mais on doit encore les replacer correctement. Mon couvreur a installé un string un peu trop haut et on doit le redescendre. Je lui ai aussi demander de changer la position des crochets au niveau des tuiles. Ils sont reglables et il les a mis au maximum. Et la c'est vraiment trop decale par rapport a la toiture...

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Installation en self de Panneau Photovoltaique Par martin_hue dans Solaire Photo Voltaïque, +87 05/02/2013
Conception salle de bain Par ernestito dans Finitions, +4 27/01/2009
conception allees Par KenedA dans Abords, Allées, Jardins, +3 11/08/2008


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société