Le gouvernement envisage la réduction de la valeur des CV pour nos installations

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Le gouvernement envisage la réduction de la valeur des CV pour nos installations

- Page 22
Page 22 sur 25 Première page - Résultats 1 à 20 sur 494 Page precedente 122021 22 2324 Page suivante Dernière page - Résultats 481 à 494 sur 494


05/03/2013 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
De transport (Elia : la haute tension) pas de distribution (Tecteo, Ores, etc. : la basse et moyenne tension).

Oups, OK!
Ca laisse encore la possibilité d'augmentation du prix pour la distribution et, cerise sur le gâteau, du prix du Kwh
Fabricant de bougies, un métier d'avenir!
05/03/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
Merci Marc.
A force de lire que c'est le prix de l'électricité qui augmente, je finissais par douter
Je crois que beaucoup d'intervenants ne font pas(plus) la différence entre fournisseur d'électricité et distributeur d'électricité.
On parle donc bien d'augmentation des tarifs de distribution pour payer les mesures régionales de soutien aux énergies renouvelables.
Il ne s'agit donc pas d'une politique volontariste pour l'environnement, mais bien de la résultante d'une urgence budgétaire induite par cette politique de soutien.
Et qui dit mesures budgétaires urgentes, dit mesures antisociales.
Le discours de continuation du soutien aux énergies renouvelables et celui de responsabilisation des consommateurs ne sont là que pour "graisser le suppositoire".
A noter que les fournisseurs d'énergie, exclus de ce débat politique, se servent déjà du même discours pour justifier des futures augmentations
Heu c'est exactement pareil! Le prix de transport est fonction de la consommation, donc le prix global de l'énergie augmente et ceci est tout à fait cohérent d'un point de vue environnemental: avantager les producteurs d'énergie verte, responsabiliser les consommateurs via une augmentation du prix global (distribution comprise).

Et il est faux de dire que ce n'est pas "volontariste" pusique ce principe était dès le départ connu et adopté tel quel: dès le départ les décideurs savaient que le coût allait être reporté automatiquement sur les consommateurs. C'est le principe même du système des certificats verts, principe soutenu par l'Europe!

Dernière modification par thierrylen 05/03/2013 à 16h42.
05/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Après réflexion je ne suis pas daccord avec cette interprépataion:

1/ on a toujours parlé de garantie, en quoi l'octroi de CV dont le prix porrait être revu à 0 € serait une garantie?
2/ pour interpréter la garantie donnée, il faut retourner à la situation au moment de l'investissement: garantie de l'octroi + prix minimum d'achat en vigueur à ce moment.
3/ le prix minimum garanti a été confirmé à l'époque par le Ministre lui-même (c'est toi qui a retrouvé ses propos!)
4/ autre exemple, sur Ef4:
"Garantie de rachat des certificats verts au niveau régional
J'avais écrit « au pied de la lettre », donc « on a toujours dit » et le site de EF4 (qui est le premier lien avec les mots-clés « garantie 15 ans certificats verts » renvoyé par Google, que tu n'as pas manqué d'employer ) ne comptent pas...

Pour le ministre de l'époque, si on parle bien d'Antoine, il dit précisément le contraire dans l'extrait que j'ai publié mais je me demande si ce n'était pas un lapsus (montant à la place de nombre).
05/03/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
J'avais écrit « au pied de la lettre », donc « on a toujours dit » et le site de EF4 (qui est le premier lien avec les mots-clés « garantie 15 ans certificats verts » renvoyé par Google, que tu n'as pas manqué d'employer ) ne comptent pas...

Pour le ministre de l'époque, si on parle bien d'Antoine, il dit précisément le contraire dans l'extrait que j'ai publié mais je me demande si ce n'était pas un lapsus (montant à la place de nombre).
Heu pourquoi ça compterait pas? Et je l'ai trouvé il y a longtemps car c'est là que j'avais pris mes renseignements avant d'investir...

Et je rererepose ma question: en quoi garantir l'octroi de CV à un prix garanti qui pourrait être revu à 0 € serait une garantie? Complètement absurde et illogique il me semble.

Pour le Ministre c'est de JMN évidemment qu'il s'agit!
05/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
Oups, OK!
Ca laisse encore la possibilité d'augmentation du prix pour la distribution et, cerise sur le gâteau, du prix du Kwh
Fabricant de bougies, un métier d'avenir!
Tu vas rire mais, dans la dernière proposition de JMN au gouvernement qui repart des propositions de la CWaPE de 2012, le soutien au PV est reporté dans les frais de distribution.
05/03/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Rappel pour Marc...

Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Engorgement des certificats verts
L'Avenir

30 octobre 2010
On est en droit de se demander si, à l'avenir, les producteurs d'électricité ne vont pas, un jour, se retrouver à nouveau avec une manne de certificats qu'ils ne pourront écouler au prix du marché. Avec un manque à gagner certain puisque, s'ils veulent toucher les certificats, ils devront les revendre à 65 euros et non à leur prix du marché qui oscille actuellement entre 85 et 90 euros.
[...]
En outre, ajoute-t-on au cabinet du ministre Nollet, les quotas d'électricité verte vont augmenter dans les prochaines années pour atteindre, espère-t-on, 20 % en 2020. La demande sera donc plus grande en certificats verts et il n'y aura plus de problème d'engorgement, même si la production photovoltaïque continue à augmenter. Et puis, rappelle le cabinet, même si l'offre dépassait la demande, les 65 euros seraient toujours garantis. «Ça c'est notre boulot : que les gens aient un retour sur investissement. Pour le reste, s'ils veulent spéculer et faire du beurre, le risque est à leur charge. Ce n'est pas le travail de la Région de favoriser la spéculation.»
http://www.lavenir.net/article/detai...icleid=9143386
05/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par thierrylen Voir le message
Heu pourquoi ça compterait pas? Et je ne l'ai pas trouvé sur google mais c'est là que j'avais pris mes renseignements avant d'investir...

Et je rererepose ma question: en quoi garantir l'octroi de CV à un prix garanti qui pourrait être revu à 0 € serait une garantie?
Je ré-ré-ré-explique la réponse que l'on pourrait donner en se limitant au texte de la loi (en ignorant tout le contexte) : dans l'arrêté du 30 novembre 2006 amendé, l'octroi de CV pendant 15 ans est garanti ; dans l'arrêté du 30 mars 2006 amendé, l'achat du CV pendant 15 ans par le GRTL est garanti et le prix est fixé à 65 euros (jusqu'à nouvel ordre) ; l'octroi de CV à un prix garanti n'est pas garanti.

Pour être bien clair, je ne pense pas que ça va se produire. C'est juste ma compréhension des 2 arrêtés (pris hors-contexte) et la manière la plus logique de comprendre que le gouvernement puisse publier un communiqué avec les termes « réduction de la valeur nominale » comme « piste examinée » qui concerne le « stock de la dette existant ».
Citation:
Pour le Ministre c'est de JMN évidemment qu'il s'agit!
OK. JMN est en effet de notre côté. Le problème, c'est qu'il ne sait pas dire non : ni aux PVistes, ni à l'UWE, à Test-Acahats, à EDORA, aux représentants des installateurs PV, etc.

Dernière modification par marc.d 05/03/2013 à 17h22.
05/03/2013 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Juste pour nuancer un peu le haro sur les citoyens qui ont installations des PV, sachez que bcp d'installations ont été installées pour des fermes (parfois giga installations), des PME, des bâtiments communaux, des églises (si,si), des ASBL, et j'en passe. La RW n'offrait-elle un prime de 50% du prix d'achat pour les PME en 2009 puis 30% actuellement ?
05/03/2013 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par thierrylen Voir le message
Heu c'est exactement pareil! Le prix de transport est fonction de la consommation, donc le prix global de l'énergie augmente et ceci est tout à fait cohérent d'un point de vue environnemental: avantager les producteurs d'énergie verte, responsabiliser les consommateurs via une augmentation du prix global (distribution comprise).

Et il est faux de dire que ce n'est pas "volontariste" puisque ce principe était dès le départ connu et adopté tel quel: dès le départ les décideurs savaient que le coût allait être reporté automatiquement sur les consommateurs. C'est le principe même du système des certificats verts, principe soutenu par l'Europe!
Euh, non, ce n'est pas pareil!
Il n'y a rien de cohérent, en terme d'avantager les énergies renouvelables ET de responsabiliser les consommateurs, à augmenter les prix du transport et de la distribution pour le consommateur final.
Avec ou sans cette augmentation, ce qui circule sur les câbles reste gris.
Le message politique de responsabilisation de la consommation est bien beau, mais il ne résout pas non plus le problème puisque, là aussi, l'électricité reste grise.
Il s'agit donc bien d'une taxation globale pour supporter le déficit budgétaire d'une action ciblée. Il ne s'agit pas, au travers de ces nouvelles taxes, d'une volonté politique de favoriser l'énergie verte sur le long terme.
C'est donc mettre à contribution l'entièreté de la population, non pas pour une politique d'avenir, mais bien pour supporter les coûts ponctuels induits par une partie de celle-ci. C'est non seulement antisocial, mais surtout antidémocratique.
Il n'y a donc rien, pour moi, qui justifie du paiement de ces taxes par tout le monde, SANS CONTREPARTIE SUR LES OBLIGATIONS DES PRODUCTEURS.
Si on parle bien d'une volonté environnementale et non de la rentabilité court terme d'un investissement particulier...
05/03/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
Extrait d'un mail forwardé par un collègue et reçu des (ex-)compagnons d'éole :

Comme beaucoup, nous espérions des mesures structurelles qui rééquilibrent le marché des CV.
Elles sont toujours attendues.
Nous avons estimé nécessaire de vous donner un maximum de conseils et informations pratiques en ces périodes « de crise globale », tenant compte des différentes situations rencontrées.
Quoiqu’il advienne, la durée de production des CV fixée à 15 ans, le prix de garantie du CV(65€) , la durée de validité de vente des CV de 5 ans, ne peuvent être sujet à révision par le gouvernement wallon pour toutes les lois et décrets d’application à la date de votre investissement.


M. Rulmont en semble convaincu... La fin du message est un incitation à une adhésion à leur absl... Ceci expliquerait cela ?
05/03/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
Euh, non, ce n'est pas pareil!
Il n'y a rien de cohérent, en terme d'avantager les énergies renouvelables ET de responsabiliser les consommateurs, à augmenter les prix du transport et de la distribution pour le consommateur final.
Avec ou sans cette augmentation, ce qui circule sur les câbles reste gris.
Le message politique de responsabilisation de la consommation est bien beau, mais il ne résout pas non plus le problème puisque, là aussi, l'électricité reste grise.
Il s'agit donc bien d'une taxation globale pour supporter le déficit budgétaire d'une action ciblée. Il ne s'agit pas, au travers de ces nouvelles taxes, d'une volonté politique de favoriser l'énergie verte sur le long terme.
C'est donc mettre à contribution l'entièreté de la population, non pas pour une politique d'avenir, mais bien pour supporter les coûts ponctuels induits par une partie de celle-ci. C'est non seulement antisocial, mais surtout antidémocratique.
Il n'y a donc rien, pour moi, qui justifie du paiement de ces taxes par tout le monde, SANS CONTREPARTIE SUR LES OBLIGATIONS DES PRODUCTEURS.
Si on parle bien d'une volonté environnementale et non de la rentabilité court terme d'un investissement particulier...
Sauf que... avec la production d'électricité verte l'électricité est moins grise (ou tire plus vers le vert) et avec les changements de comportement des consommateurs induits par la hausse du prix (lampes économiques...) la quantité totale d'électricité consommée est mieux maitrisée.

Encourager la production d'énergie verte et via une politique tarifaire inciter à moins consommer est donc totalement cohérent d'un point de vue environnemental.
05/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
C'est donc mettre à contribution l'entièreté de la population, non pas pour une politique d'avenir, mais bien pour supporter les coûts ponctuels induits par une partie de celle-ci.
Pas l'entièreté de la population, uniquement les consommateurs d'électricité qui ont une consommation annuelle nette positive, au prorata de celle-ci (et des exonérations sont/seront prévues pour les gros consommateurs industriels).
05/03/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Je ré-ré-ré-explique la réponse que l'on pourrait donner en se limitant au texte de la loi (en ignorant tout le contexte) : dans l'arrêté du 30 novembre 2006 amendé, l'octroi de CV pendant 15 ans est garanti ; dans l'arrêté du 30 mars 2006 amendé, l'achat du CV pendant 15 ans par le GRTL est garanti et le prix est fixé à 65 euros (jusqu'à nouvel ordre) ; l'octroi de CV à un prix garanti n'est pas garanti.

Pour être bien clair, je ne pense pas que ça va se produire. C'est juste ma compréhension des 2 arrêtés (pris hors-contexte) et la manière la plus logique de comprendre que le gouvernement puisse publier un communiqué avec les termes « réduction de la valeur nominale » comme « piste examinée » qui concerne le « stock de la dette existant ».
OK. JMN est en effet de notre côté. Le problème, c'est qu'il ne sait pas dire non : ni aux PVistes, ni à l'UWE, à Test-Acahats, à EDORA, aux représentants des installateurs PV, etc.
OK mais pour moi la garantie d'octroi des CV sur x ans et l'obligation d'achat au prix minimum de 65 € sont liés légalement, même si pas explicite dans les textes (à revoir d'ailleurs).
05/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par amsobra Voir le message
Juste pour nuancer un peu le haro sur les citoyens qui ont installations des PV, sachez que bcp d'installations ont été installées pour des fermes (parfois giga installations), des PME, des bâtiments communaux, des églises (si,si), des ASBL, et j'en passe. La RW n'offrait-elle un prime de 50% du prix d'achat pour les PME en 2009 puis 30% actuellement ?
Pour le PV > 10 kW, les règles sont différentes et ça ne représente que quelques MW contre les ~500 MW Solwatt.

C'est vrai que dans les 100 000 installations Solwatt, certaines ne sont pas chez des particuliers.
05/03/2013 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par thierrylen Voir le message
Sauf que... avec la production d'électricité verte l'électricité est moins grise (ou tire plus vers le vert) et avec les changements de comportement des consommateurs induits par la hausse du prix (lampes économiques...) la quantité totale d'électricité consommée est mieux maitrisée.

Encourager la production d'énergie verte et via une politique tarifaire inciter à moins consommer est donc totalement cohérent d'un point de vue environnemental.
Dans le cadre d'une politique globale cohérente, d'accord.
Cette politique doit inclure une action sur les productions d'énergie(nucléaire, charbon, etc..) et on est loin du compte.
Même en maîtrisant la consommation des particuliers, vous n'influez pas sur le marché global de l'électricité(import/export).
La politique tarifaire de hausse va influencer certainement la consommation de beaucoup, mais n'aura pas d'impact sur le comportement des principaux acteurs du secteur.
Il n'y a qu'à voir le débat sur le nucléaire.
Ce concept de responsabilisation du consommateur final est, pour moi, une fausse barbe qui permet de cacher l'incurie politique sur le sujet.
Je n'ai donc rien contre les PVistes puisque c'est le système qui organise l'injustice sociale, pas mon voisin.
Mais ça va barder en 2014!
05/03/2013 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
Euh, non, ce n'est pas pareil!
Il n'y a rien de cohérent, (...)
Même incohérence dans la distribution d'eau; la diminution de la consommation d'eau par ménage induit une diminution des rentrées pour l'assainissement.

La réponse de la SWDE ne se fait pas attendre: augmentation des postes annexes (coût distribution, coût assainissement etc.).

Bonne soirée.
05/03/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Même incohérence dans la distribution d'eau; la diminution de la consommation d'eau par ménage induit une diminution des rentrées pour l'assainissement.

La réponse de la SWDE ne se fait pas attendre: augmentation des postes annexes (coût distribution, coût assainissement etc.).

Bonne soirée.
+1, celui qui utilise une citerne à eau de pluie ne paie pas ses différents postes qui sont calculés sur base du compteur...

Haro sur les citernes à eau de pluie !!! Non, je blague...
05/03/2013 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Pas l'entièreté de la population, uniquement les consommateurs d'électricité qui ont une consommation annuelle nette positive, au prorata de celle-ci (et des exonérations sont/seront prévues pour les gros consommateurs industriels).
D'accord, j'aurais du nuancer.
Cependant, pour les soldes négatifs ou même positifs, il n'y a pas une taxation d'injection qui est prévue?(sauf pour les gros consommateurs industriels)
05/03/2013 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Même incohérence dans la distribution d'eau; la diminution de la consommation d'eau par ménage induit une diminution des rentrées pour l'assainissement.

La réponse de la SWDE ne se fait pas attendre: augmentation des postes annexes (coût distribution, coût assainissement etc.).

Bonne soirée.

L’exemple est mauvais, ca que vous oubliez c'est qu'une station d'épuration traite les eaux de pluie récoltée par les toits, les eaux des citernes.

Donc même si une famille consomme 50% il n'y a pas 50% d'eau en moins a traité mais pourtant 50% en moins de financement.
05/03/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
N'empêche il n'y a que ceux qui consomment l'eau qui payent. On ne paye pas au volume épuré par la station mais au volume consommé !!! (relevé de compteur) puisque ce coût est repris dans le coût au m3 prélevé

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 22 sur 25 Première page - Résultats 1 à 20 sur 494 Page precedente 122021 22 2324 Page suivante Dernière page - Résultats 481 à 494 sur 494


A lire également sur BricoZone...
Fin annoncée du marché des CV actuel en 2013 pour les nouvelles installations Par marc.d dans Solaire Photo Voltaïque, +626 06/02/2013
Quels changements pour les installations bénéficiant des 15 années de CV Par BRICOJEUNE1 dans Solaire Photo Voltaïque, +2 24/11/2012
Sécurisation des installations Par Potin dans Solaire Photo Voltaïque, +2 24/03/2012
Fin annoncée de la réduction fiscale pour le PV et prix des CV Par marc.d dans Solaire Photo Voltaïque, +6 01/12/2011
Comparatif des installations photovoltaiques Par xavierBil dans Solaire Photo Voltaïque, +11 23/11/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société