Prix des certificats verts: voici la décision du gouvernement

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Prix des certificats verts: voici la décision du gouvernement

- Page 10
Page 10 sur 25 Première page - Résultats 1 à 20 sur 492 Page precedente 89 10 111220 Page suivante Dernière page - Résultats 481 à 492 sur 492


28/03/2013 Vieux  
 
 
 
Citation:
Posté par Haiku Voir le message
Ben, c'est un raisonnement logique: Il faut bien se mettre dans la tête que nous sommes à la fois producteur et consommateur. On paie le réseau lorsque l'on consomme, avec le compteur à "zéro", nous ne payons pas en tant que consommateur cette redevance.
Effectivement je n'ai pas pensé à ça. Et quid des installations PV > 10 kWc ?
28/03/2013 Vieux  
 
  54 ans, Liège
 
Bien vu ,Le Chat.
28/03/2013 Vieux  
  61 ans, Luxembourg
 
A mon avis ce pingouin ne lis pas notre forum:
http://www.rtbf.be/info/belgique/det...rme?id=7957969

Alors il croit que je mettrais encore 1€ dans l'économie Belge et encore moins en Wallonie.
28/03/2013 Vieux  
  Hainaut
 
Citation:
Posté par p595 Voir le message
Si on m'obligeait à prendre une décision dans ce dossier, je dirait probablement :

- On ne touche pas rétroactivement au prix et à la durée garantis
- On instaure une taxe à l'injection
- On relève le quota de CV pour les fournisseurs
- On remanie tout le système des CVs (éolien, biomasse, etc... inclus)
- On se grouille à sortir Qualiwatt
- On ne distribue plus de CVs à partir du 1 avril (et on négocie avec le secteur pour voir combien de temps ils peuvent raisonnablement tenir sur leur carnet de commande actuel)
- On s'organise pour dégonfler la bulle CV (rachat progressif mais volumineux de CVs par la RW pour éventuelle revente au compte goutte plus tard)
- Encourager les initiatives du type "Energie 2030", qui consomme plus de CVs (possibilité d'énergie 100% verte locale)

Bien entendu, il faudrait des tas de calculs, des consultations d'experts, ... et il resterait probablement un solde à payer par les consommateurs, mais vu la situation pourrie, je ne pense pas qu'il y ait moyen de faire beaucoup plus ...
Tout à fait mon point de vue !
28/03/2013 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par the_cat Voir le message
Dis autrement :
On ne consomme que 20-30% de l'énergie directement produite. Sur les 70-80% d'électricité qu'on réinjecte sur le réseau, il est normal qu'on ne paie pas le transport (logique, vu que c'est l'utilisateur final qui paie ce transport). Par contre, ce qu'on repompe du réseau, il est normal que l'on paie la partie transport.
Bla. Ce qui aurait été normal est informer le citoyen du contenu réel du deal avant de lancer son monde sur des investissements aussi lourds.

L'argument des WinWin était la disparition de la facture (qui ne dépendait que de la taille de l'installation dans leurs discours). Fallait-il traduire : de 20-30% de la facture ?

Comme il fallait traduire que le droit de vente à 65€ est en réalité un droit à un TRI de 7% ?

C'est encore pire que s'être fait choper dans une bulle. C'est carrément une tulipe. Une bulle sur du vent !
28/03/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
Pour rappel il n'y a encore aucun TEXTE de la part du RW !!! Rien que du vent, de quoi faire devenir folle la plus grosse des éoliennes...
28/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Nucléaire : le coût du risque

L’Institut français de sûreté nucléaire a évalué l’impact économique d’un accident nucléaire en France. Un accident grave (niveau 6 sur l’échelle Ines) coûterait 120 milliards d’euros et celui d’un accident majeur (niveau 7, comme Tchernobyl ou Fukushima) à 430 milliards d’euros. Des coûts sans commune mesure avec l’explosion de l’usine AZF ou le naufrage de l’Erika, évalués autour de 2 milliards d’euros. En France, l’accident nucléaire le plus grave, intervenu à Saint-Laurent-des-Eaux en 1980, a été classé au niveau 4.

http://www.apere.org/doc/Renouvelle52.pdf
28/03/2013 Vieux  
  61 ans, Luxembourg
 
Pour moi je ne veux plus rien savoir du renouvelable, des énergies vertes et surtout des promesses qui ne seront de toute façon pas tenues comme l'ouverture de l'éolien aux particuliers.
J'en resterais au mazout point barre, le nucléaire avec des politiques comme en Wallonie à encore de beaux jours devant lui et ce n'est pas le écolos qui changeront les choses.

Dernière modification par christ55 28/03/2013 à 18h30.
28/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par christ55 Voir le message
Pour moi je ne veux plus rien savoir du renouvelable, des énergies vertse et des promesses qui ne seront de toute façon pas tenues comme l'ouverture de l'éolien aux particuliers.
J'en resterais au mazout point barre, le nucléaire avec des politiques comme en Wallonie à encore de beaux jours devant lui et ce n'est pas le écolos qui changeront les choses.

Deuxième bonne nouvelle : les projets éoliens participatifs sont largement encouragés. Les développeurs privés se voient en effet obligés d’ouvrir leur projet à hauteur de 24,99 % pour les citoyens et de 24,99 % pour les communes (2).


Autrement dit : les citoyens et les communes auront désormais la possibilité de s’impliquer dans chaque nouveau projet éolien en Wallonie. Cette disposition légale est rare en Europe. C’est donc une réelle opportunité pour les collectivités locales de prendre en main leur avenir énergétique.
Or le mouvement participatif s’avère déjà très actif en Wallonie : 10 parcs éoliens comptent déjà une participation locale, sur les 43 parcs éoliens actuellement en activité. Si l’on considère les puissances installées, autorisées, en construction et en recours, la tendance participative représente 8 % des projets actuels. Le nouveau Cadre va largement favoriser ce mouvement.
Dans l’actualité, l’adoption de ce nouveau Cadre s’est conjuguée à un débat politique sur le financement des productions d’électricité verte et, en particulier, sur le soutien au photovoltaïque (lire page 3). Il est important de rappeler que ce financement représente non pas un coût perdu (comme le sont nos importations de combustibles fossiles) mais bien un investissement dans de nouvelles capacités de production, qui assureront à moyen terme un service énergétique durable et à moindre coût. En France, la première étude sur le coût de l’éolien, publiée en mars par E-Cube Strategy (3), conclut que l’éolien fera baisser le prix global de l’électricité de manière structurelle à partir de 2025. L’éolien, qui ne nécessite pas d’achat de combustibles, permettra en effet de produire une électricité « jusqu’à 10 % moins chère », souligne l’étude. Telle est l’enjeu de la transition énergétique, qui fait le choix d’investir aujourd’hui dans des énergies qui seront toujours disponibles localement et progressivement moins chères que nos importations de combustibles fossiles

http://www.apere.org/doc/Renouvelle52.pdf
28/03/2013 Vieux  
  61 ans, Luxembourg
 
Oui, cela me rappel quelque chose, ce ne serait pas le PV.
Franchement comme encore croire à ses foutaises.
28/03/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Photovoltaïque: le gouvernement wallon s'est accordé sur un régime transitoire

(28/03/2013)


Il entrera en vigueur le 1er avril et sera d'application jusqu'à l'adoption du décret instituant le nouveau système "Qualiwatt"
NAMUR Le gouvernement wallon s'est accordé jeudi sur un régime transitoire qui précédera la réforme du soutien au photovoltaïque. Il entrera en vigueur le 1er avril et sera d'application jusqu'à l'adoption du décret instituant le nouveau système "Qualiwatt", dans le courant du mois de juillet.

A titre transitoire, le taux d'octroi des certificats verts s'établira à 1,5 certificat par MW/h pendant 10 ans pour la tranche comprise entre 0 et 5 kWc, soit une installation moyenne, et à 1 certificat pour la tranche au-delà de 5kWc et jusqu'à 10 kWc. Le système d'avance des certificats verts est quant à lui supprimé.

Ce régime transitoire vaudra pour les personnes qui investissent dans le photovoltaïque à partir du 1er avril et jusqu'à l'adoption du décret "Qualiwatt". La date prise en compte est celle du paiement de l'acompte.

Le secteur avait réclamé une période transitoire afin d'éviter un effondrement de la demande dans l'attente de la mise en place du nouveau système.
28/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par christ55 Voir le message
Oui, cela me rappel quelque chose, ce ne serait pas le PV.
Franchement comme encore croire à ses foutaises.

tu préfrères payer ton mazout aux russes ou aux arabes au prix qu'ils veulent ?
28/03/2013 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
Nucléaire : le coût du risque

L’Institut français de sûreté nucléaire a évalué l’impact économique d’un accident nucléaire en France. Un accident grave (niveau 6 sur l’échelle Ines) coûterait 120 milliards d’euros et celui d’un accident majeur (niveau 7, comme Tchernobyl ou Fukushima) à 430 milliards d’euros. Des coûts sans commune mesure avec l’explosion de l’usine AZF ou le naufrage de l’Erika, évalués autour de 2 milliards d’euros. En France, l’accident nucléaire le plus grave, intervenu à Saint-Laurent-des-Eaux en 1980, a été classé au niveau 4.

http://www.apere.org/doc/Renouvelle52.pdf

Oui, c'est important, en plus du facteur humain... Mais!
Le problème de l'éolien, c'est qu'il ne peut se passer de l'énergie grise(nucléaire, thermique et gaz).
En clair, pour 1 MWh d'éolien, il faut avoir à disposition l'équivalent en énergie grise.
La raison est simple: la production éolienne est tributaire des variations du vent.
Cette variable aléatoire ne fait pas bon ménage avec les courbes de demande d'électricité. Donc, il faut garder en fonctionnement une capacité grise, équivalente à la production éolienne.
Conclusion: ce n'est pas en augmentant la capacité éolienne qu'on va permettre de fermer les centrales nucléaires.

Il faut aussi distinguer le onshore du offshore!
Le rendement maximum d'une éolienne onshore(Wallonie) est de MAX. 14 %
La capacité de 4.5 TWh, à atteindre en 2020, est une capacité théorique et non une capacité de charge.
Il faudra cependant, maintenir une capacité équivalente en énergie grise pour suppléer toute saute de vent de l'éolien!
On n'est donc pas prêt de sortir du nucléaire, grâce aux éoliennes!


Et comme si cela ne suffisait pas, il faut tenir compte de la capacité du réseaux d'absorber la puissance éolienne.
De grands producteurs d'électricité ont déjà tiré la sonnette d'alarme et prédit des coupures généralisées d'ampleur européenne suite à l'arrivée intempestive de la production éolienne.
Suivant des directives européennes, il est actuellement interdit d'empêcher les éoliennes d'accéder au réseau. L'arrivée massive d'une production éolienne(non prévue dans les modèles tel que gérés aujourd'hui) peut non seulement faire déclencher le réseau, mais de plus sera très dommageable pour nombre de relais du dit réseau.

En conclusion:
1. L'éolien ne résout pas le problème de l'énergie grise. Que du contraire, il en augmente le coût et l'impact puisqu'il oblige à maintenir en "préchauffe" des centrales d'une puissance équivalente et qui tourne à perte!
L'exemple le plus frappant est celui du Danemark qui a freiné la majeure partie du plan éolien offshore. L'électricité payée par le danois ayant augmenté de 40 % suite à l'éolien.
2. Les réseaux de distribution ne sont pas du tout adapté pour encaisser la production éolienne. La mise à niveau des installations et des modèles de gestion se chiffre en centaines de milliards(niveau européen).

Malgré cela, la Wallonie(onshore) prévoit d'installer pour 2020 4.5 TWh en éolien, soit 20 % de la consommation!
Des études basées sur "l'appétit" des acteurs du secteur démontrent que les permis et la capacité envisagée serait de l'ordre... du double, soit 9 TWh installé, soit 1500 éoliennes en plus à l'horizon 2020!!!
Un rapport du producteur allemand EON prédit que tout pays qui aura une capacité éolienne de 6% de sa production globale devra s'attendre à des black out répétitifs et coûteux!
Sources, entre autre:
Le rapport EON: http://www.leseoliennes.be/economieolien/rapporteon.htm
L'éolien au Danemark: http://fr.soc.environnement.narkive....ne-au-danemark

Re conclusion; l'énergie verte va nous coûter, à nous citoyens,
- un pont en or sur la facture électrique
- ne résoudra pas la problématique nucléaire et thermique
- obligera à des investissements pharaonique dans le réseau wallon et sa connexion au reste de l'Europe.

Je comprends qu'ils ne sont pas sortis de l'auberge
28/03/2013 Vieux  
  34 ans, Liège
 
nollet sur belrtl a 18h30
28/03/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
On ne dit plus Nollet, on dit GrosMenteur !
28/03/2013 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Suvlover Voir le message
On ne dit plus Nollet, on dit GrosMenteur !

Pinocchio gros menteur, svp !!
28/03/2013 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
Le pire pour lui c'est qu'on a une preuve vidéo... Mdr...
28/03/2013 Vieux  
  61 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
tu préfrères payer ton mazout aux russes ou aux arabes au prix qu'ils veulent ?
Oui, comme déjà dit plus aucune confiance.
28/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Confirmation :http://gouvernement.wallonie.be/acco...photovolta-que
Il confirme l’accord conclu mardi avec le secteur (RBF, Edora, CCW et Tweed) concernant un retour sur investissement raisonnable de 7% et un remboursement garanti des installations après 7 ans
Que les ménages aient payé leur installation cash, contracté un emprunt ou fait appel à un tiers-investisseur, le prix minimum de leurs certificats verts sera de 65€ jusqu’au remboursement intégral de leur installation.
Comprenez : « jusqu’au remboursement intégral de leur installation, soit au maximum 7 ans ».

Je crains que ce soit une mauvaise nouvelle de plus : 7 ans était le temps de retour sur investissement simple pour une installation de 2008 de 6,5 €/Wc en comptant CV, élec et réduction d'impôt.

C'est un scandale absolu, tout ça en favorisant outrageusement les winwin.
28/03/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Pour faire une métaphore.

Avec le renouvellable, nous sommes comme devant une formule un qui devrait rouler sur un chemin de campagne (voir dans les champs).
Le prochain développement devra se faire au niveau des smartgrids et des systèmes de stockage.Il faudra également avoir un suivi en temps réel de toutes les productions vertes (cfr ci-dessous)

Y a rien à faire, on devra y passer.


Bulgarian government to disconnect non-compliant renewable energy plants

March, 2013: Bulgarian Minister of Economy, Energy and Tourism Asen Vasilev has directed Bulgaria’s Electricity System Operator (ESO) and power distribution companies to temporarily disconnect all renewable energy power plants that have failed to report real-time production data to ESO.

Citing Vasilev, local news agency Novinite reports that approximately 40 percent of all PV and wind power plants have so far failed to submit to ESO real-time data about the amount of electricity they produced over the last nine months. This is in breach of legal requirements, Vasilev says, noting that the lack of such information could endanger the electricity grid. Bulgarian PV association BPVA has responded to Vasilev’s announcement by saying the minister does not have to legal right to disconnect power plants from the grid for the reasons stated. BPVA goes on to say that in many cases, power producers have complied with the law to the best of their ability and that the fault, in many cases, lies with the relevant electricity distribution company. The electric companies are responsible for supplying and often installing the equipment needed to transmit real-time data to ESO. In many instances, however, the electric companies have failed to follow through with their obligations, leaving power producers with no way to transmit data to ESO.

http://www.photon-international.com/...&parent=5 319

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 10 sur 25 Première page - Résultats 1 à 20 sur 492 Page precedente 89 10 111220 Page suivante Dernière page - Résultats 481 à 492 sur 492


A lire également sur BricoZone...
Calcul des certificats verts Par BBooba dans Solaire Photo Voltaïque, +5 03/03/2013
Batibouw : la petite mort des certificats verts Par Lobo67 dans Solaire Photo Voltaïque, +174 28/02/2013
Gel des certificats verts Par Lobo67 dans Solaire Photo Voltaïque, +5 20/02/2013
Fin des certificats verts le 1er février Par ThomasD dans Solaire Photo Voltaïque, +15 29/01/2013
Refonte des certificats verts Par flib34d dans Solaire Photo Voltaïque, +3 07/12/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société