Prix et rentabilité d'une installation PV sous QUALIWATT

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Prix et rentabilité d'une installation PV sous QUALIWATT

Page 1 sur 19 1 2311 Page suivante Dernière page - Résultats 361 à 380 sur 380


07/04/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Bonjour à tous,

Plutôt que de chercher à ré-inventer la roue, je m'adresse aux spécialistes du photovoltaïque.
Je suis certain, du moins je l'espère, que ce poste sera utile à nombre d'entre nous.
Question:
Pour un ménage qui consomme aux alentours de 4500 kwh/an.
1. Quel serait le coût d'une installation qui permettrait de diminuer sensiblement cette consommation?(achat et pas win/win). L'exposition du toit est Sud/sud-est.
2. Quelles sont les primes Qualiwatt pour une telle installation et le calcul des CV(s'il y en a). Ceci afin d'estimer le ROI de l'investissement.
3. Quel type de panneaux conseilleriez-vous?

L'objectif n'est pas d'arriver à une consommation nulle, mais bien d'envisager une installation payable, pour un petit budget, et qui diminuera la dite consommation et donc la facture.

Merci de ne pas discourir sur le bien fondé ou non du PV. Ce qui nous intéresse est le coût d'une installation basique et le calcul de sa rentabilité.



EDIT DU MERCREDI 8 AVRIL 2014:
Réponses qui permettent de chiffrer la rentabilité d'une installation PV sous QUALIWATT.
Terme des formules:
1. Fournisseur: la société qui vous fourni l'électricité
2. Régulateur: l'intercommunale qui vous distribue l'électricité.
Le postulat, pour les exemples chiffrés, se basent sur:
a) Une consommation de 4.500 KWh et la mise en service d'une installation PV de 3 KWc, produisant 2.700 KWh/an
b) le calcul du coût du KWh est basé sur LAMPIRIS(fournisseur) et TECTEO(régulateur). Pour vos exemples chiffrés, il vous faut donc reprendre le coût KWh de votre fournisseur et votre intercommunale(régulateur). Les coûts peuvent varier fortement d'une intercommunale à l'autre. Dans ce calcul, ne pas mettre les coûts fixes qui ne servent pas au calcul de la rentabilité. Ces frais restent invariables, avec ou sans PV.

1. FORMULE DE CALCUL DE RENTABILITE AVEC COMPTEUR ELECTRIQUE NORMAL
Message #7 de marc.D, exemple chiffré:
À partir du 1er janvier 2015, la volonté de la CWaPE est de permettre le principe du compteur qui tourne à l'envers sur la partie fournisseur mais plus sur la partie régulée.
S'il place une installation de 3 kWc moyennement bien exposée, estimons qu'il produira 2700 kWh/an.
On estime aussi que 30% de cette énergie, soit 810 kWh/an, est consommée "en direct", sans circuler sur le réseau. Cette énergie-là n'est ni prélevée, ni injectée sur le réseau public. L'économie sur la facture d'électricité est réalisée sur le tarif complet. Je l'appellerai le principe du compteur qui tourne moins vite à l'endroit.

En revanche, 70% de cette énergie, soit 1890 kWh/an, est injectée à un certain moment et prélevée à un autre. Cette énergie-là circule sur notre coûteux réseau public. L'injection est gratuite mais le prélèvement de ces 1890 kWh ne donnera plus le droit d'éviter le paiement de la partie régulée. Le principe du compteur qui tourne à l'envers ne s'applique plus que sur la petite partie "fournisseur".

L'économie réalisée est finalement de0,810 × 190,03 + 1,890 × 78,24 = 301,80 €/an

Message #20 de John Steeds, formule générale pour le calcul de rentabilité:
Pour mettre la formule en terme général:
1. La production de l'installation doit être répartie en 30% et 70%
2. Sur les 30% de production, gain sur la partie coût fournisseur+coût régulateur
3. Sur les 70% de production, gain uniquement sur la partie coût fournisseur.
La formule pour le calcul du gain est:

(30% de la production PV X (le coût KWh fournisseur+GRD)) + (70% de la production PV x le coût KWh fournisseur) = l'économie sur la facture.

Remarques importantes:
1. Le montant de la prime QUALIWATT varie suivant les GRD.
2. Le coût de la partie régulateur varie aussi suivant les GRD.
3. Le maximum de la prime QUALIWATT correspond à une installation de 3 KWc.
4. Le tarif progressif aura une incidence positive sur l'économie

2. FORMULE DE CALCUL DE RENTABILITE AVEC COMPTEUR DOUBLE FLUX
Message #61 de Marc.d: exemple chiffré de la rentabilité:
Si tu auto-consommes en réalité 1310 kWh/an par exemple (soit 45%), tu as intérêt à placer un compteur DF pour économiser
1,310 × 190,03 + 1,390 × 78,24 = 357,69 €/an
Qu'indiquent les compteurs ?
Dans ce dernier cas, le compteur prélèvement indiquera 4500-1310 = 3190 kWh et le compteur injection 2700-1310 = 1390 kWh.
Sur l'entièreté du prélèvement brut, tu dois payer le tarif régulé de 111,79 €/1000 kWh. Mais tu ne dois payer le tarif fournisseur de 78,24 €/1000 kWh que sur la différence entre ce que tu as prélevé sur le réseau et ce que tu y as injecté (3190-1390 = 1800 kWh, que l'on pourrait aussi obtenir par 4500-2700 = 1800 kWh) car le mécanisme de compensation s'applique pour cette petite moitié :
Facture avec PV = 3,190 × 111,79 + 1,800 × 78,24 = 497,44 €/an
On vérifie que si tu n'avais pas eu de panneau tu aurais dû payer
Facture sans PV = 4,5 × 190,03 = 855,13 €/an
Le compte est bon ! La différence entre la facture avant panneaux et après panneaux est bien de 855,13 - 497,44 = 357,69 €/an

Message #64 de John Steeds, formule générale de calcul de la rentabilité:

Pour une installation avec compteur double flux
1. Le pourcentage de la production totale doit être réparti en
a) Pourcentage de production auto-consommée
b) Pourcentage de production injectée.
Ces pourcentages varient suivant le montant qu'on auto-consomme.
La formule pour le calcul du gain devient:

(% de production PV auto-consommée X (le coût KWh fournisseur+GRD))+((production PV totale-% de production PV auto-consommée)X le coût KWh fournisseur).
Ne pas oublier de tenir compte du prix du compteur double flux dans le calcul de rentabilité. Son prix varie fortement d'une intercommunale à l'autre!!!

Dans notre exemple, Marc A pris les 2700 KWh de production PV.
Il a pris 45% pour déterminer le montant auto-consommé, soit: 1310 Kwh
Il reste donc 2700-1310=1390 pour la partie injection.
Il obtient ainsi le résultat;
1,310 × 190,03 + 1,390 × 78,24 = 357,69 €/an

Conclusion:
Dans le premier cas(compteur simple) la quantité produite est la quantité injectée, soit, dans notre exemple, 2700 KWh sur laquelle s'applique la règle des 30%/70% pour déterminer le gain.

Dans le deuxième cas(compteur double flux) la quantité produite doit s'exprimer en deux postes:
- La quantité produite et auto-consommée
- La quantité produite restante et injectée.
Cela détermine le calcul du gain. Dans ce deuxième cas, il faut un minimum de ??% de production auto-consommée pour que le gain soit supérieur à la formule avec compteur simple
Le problème, pour le particulier est de pouvoir estimer son % d'auto-consommation.

Bon calcul à tous

Dernière modification par john steeds 09/04/2014 à 11h35.
07/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Une installation Qualiwatt typique de 3 kWc coûte de l'ordre de 7000 €, TVAC 6%. Elle donne droit à 5000 € de prime, versée par tranche de 1000 € de l'an 0 à l'an 4. Si elle est correctement exposée, elle permet une économie sur la facture d'électricité de l'ordre de 300 €/an. Aucun CV n'est octroyé.

Le return ROI sur investissement voulu par le gouvernement est de 8 ans. Peut-être un ou deux ans de moins si les circonstances sont favorables (TVA 6%, devis bon marché, production supérieure à la moyenne) ; un ou deux ans de plus inversement.

Il est prudent de tenir compte du fait que l'onduleur risque d'être à remplacer après quelques années. Si j'ai bien compris, il doit être garanti 10 ans dans Qualiwatt. S'il faut le changer après 10 ans et un jour, ça mange une bonne part du gain. Si on n'est pas trop déverni, il peut tenir plus de 15 ans.

Je conseille des panneaux à rendement normal, pas des panneaux à haut-rendement (Sunpower, Sanyo/Panasonic) qui sont plus chers et que l'on plaçait plus volontiers sous le généreux Solwatt. Franchement, toutes les marques proposées par les installateurs qui ont survécu feront l'affaire.

Enfin, le winwin n'existe plus.
08/04/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Merci pour la réponse Marc.
Juste une question: tu es certain que l'économie ne serait que de 300 euros?
Si on installe 3 KWc et qu'on extrapole une production minimum de 2000 KWh, il me semble que l'économie est supérieure à 300 euros, non?
Quant je regarde ma propre facture d'électricité, chaque KWh est frappé de:
1. le prix de l'électricité
2. le prix de fourniture, transport
3. le prix des taxes pour divers postes(énergie verte, etc...)
La somme des trois donne plus que 0.15 eurocent, le KWh (300 euros/2000 KWh de production)

Comme la conso est de l'ordre de 4500 KWh, le nouveau tarif progressif de Nollet va, lui aussi, avoir une influence sur la facture du KWh. Installer 3 KWc permettrait de descendre en dessous du seuil des 3500 KWh et donc d'éviter les augmentations dues à ce nouveau tarif... Enfin, il me semble.

Je me fais l'avocat du diable, mais 300 euros ne te semblent pas trop peu, comme gain?
08/04/2014 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
.15 ? A bien vérifier dans vos factures, car on est parfois a 0.20 eurocent (absolument tout compris, taxes et transports) pour le courant de jour dans certains cas !

PS
Merci Marc.d pour un résumé super clair et utile.
08/04/2014 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Non Marc a raison.

Le souci c'est que Qualiwatt des le depart envisage une contribution du producteur vert aux frais du reseau (le compteur ne tourne pas totalement a l'envers donc).
L'economie sur la facture electrique est rabotee du cout du tarif reglemente sur la partie prelevee du reseau.

En clair, lorsque vous consommez instantanement plus que ce que vous ne produisez, vous payez les frais de reseau.

En chiffres, on evalue a la grosse louche (mais le calcul est en realite plus complique) que vous aurez a payer 70% du tarif reglemente de votre production totale. 70% car on evalue a 30% le taux d'auto consommation (ou l'electricite produite est instantanement absorbee par les besoins domestiques).
La composante reseau etant d'environ 65% du total de la facture, ca donne 0.65 * 0.7 = 46% de l'economie qui est rabotee.
08/04/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Non Marc a raison.

Le souci c'est que Qualiwatt des le depart envisage une contribution du producteur vert aux frais du reseau (le compteur ne tourne pas totalement a l'envers donc).
L'economie sur la facture electrique est rabotee du cout du tarif reglemente sur la partie prelevee du reseau.

En clair, lorsque vous consommez instantanement plus que ce que vous ne produisez, vous payez les frais de reseau.

En chiffres, on evalue a la grosse louche (mais le calcul est en realite plus complique) que vous aurez a payer 70% du tarif reglemente de votre production totale. 70% car on evalue a 30% le taux d'auto consommation (ou l'electricite produite est instantanement absorbee par les besoins domestiques).
La composante reseau etant d'environ 65% du total de la facture, ca donne 0.65 * 0.7 = 46% de l'economie qui est rabotee.

Merci de la précision, Jeanphi.

Si je comprends bien, et en restant dans l'exemple choisi pour ce sujet:
Pour une installation de 3 KWc qui produirait 2000 KWh, le coût serait de
(2000 KWh X le tarif réglementé)X70%= le coût appliqué sur la production.
08/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
C'est l'effet de la participation des auto-producteurs à la distribution, au transport et aux diverses taxes qui est prévue à partir du 1er janvier 2015. Il faut de plus tenir compte de la TVA réduite à 6% sur la facture d'électricité.

Oublions la tarification progressive pour commencer et prenons un abonné de Lampiris desservi par Tecteo (c'est une situation proche de la moyenne). Sa facture se compose d'une partie fixe d'une cinquantaine d'euros par an, qui ne nous intéresse pas ici, et d'une partie variable. Cette dernière se compose :
  • de 78,24 € / 1000 kWh TVAC 6% pour la part qui va au fournisseur pour l'énergie qu'il fournit et les certificats verts dont il doit s'acquitter ;
  • de 111,79 € / 1000 kWh TVAC 6% pour la partie régulée, qui dépend du GRD et qui couvre la distribution (où se cachent des prélèvements publics), le transport (où se cachent des prélèvements publics), la taxe sur l'énergie, une cotisation fédérale, une autre pour les clients protégés et une redevance de raccordement.
Total = 190,03 € / 1000 kWh

À partir du 1er janvier 2015, la volonté de la CWaPE est de permettre le principe du compteur qui tourne à l'envers sur la partie fournisseur mais plus sur la partie régulée.

S'il place une installation de 3 kWc moyennement bien exposée, estimons qu'il produira 2700 kWh/an.

On estime aussi que 30% de cette énergie, soit 810 kWh/an, est consommée "en direct", sans circuler sur le réseau. Cette énergie-là n'est ni prélevée, ni injectée sur le réseau public. L'économie sur la facture d'électricité est réalisée sur le tarif complet. Je l'appellerai le principe du compteur qui tourne moins vite à l'endroit.

En revanche, 70% de cette énergie, soit 1890 kWh/an, est injectée à un certain moment et prélevée à un autre. Cette énergie-là circule sur notre coûteux réseau public. L'injection est gratuite mais le prélèvement de ces 1890 kWh ne donnera plus le droit d'éviter le paiement de la partie régulée. Le principe du compteur qui tourne à l'envers ne s'applique plus que sur la petite partie "fournisseur".

L'économie réalisée est finalement de
0,810 × 190,03 + 1,890 × 78,24 = 301,80 €/an

Dernière modification par marc.d 08/04/2014 à 13h26.
08/04/2014 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Ha ben en voila une merveilleuse explication, claire et detaillee :0
08/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
à mettre dans la FAQ ?

J'ajoute que, avec la tarification progressive, la partie fixe de 50 €/an devient négative, par exemple à -70 €/an. C'est fonction de la composition du ménage et uniquement pour les ménages qui ne se chauffent pas à l'électricité.

En contrepartie, le tarif régulé augmente à 145,18 € / 1000 kWh et le tarif total à 223,42 € / 1000 kWh.

30% de l'économie produite échappe au financement de ses propres kWh "gratuits" et ceux de ses voisins. En conséquence, l'économie réalisée augmente à
0,810 × 223.42 + 1,890 × 78,24 = 328,84 €/an
08/04/2014 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Pour nous les nuls comme moi Marc.d, sans abuser, comment et dans quels délais est payée la prime de 1000EUR/an ? Par virement ? Dans quels délais après l'installation ? Après quel parcours du combattant bureaucratique ?
08/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Il y a un formulaire Qualiwatt avec plusieurs annexes à remplir par l'installateur et à envoyer au GRD. Le bénéficiaire y renseigne son numéro de compte.

Si le dossier est complet, la première prime est versée 75 jours max après réception du dossier. Les 4 primes suivantes sont versées à la date anniversaire du premier versement.

PS : en fait, c'est à peu près 1000 € pour 3 kWc. Ca dépend du GRD.

Dernière modification par marc.d 08/04/2014 à 13h16.
08/04/2014 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
A ajouter egalement que ce montant est un maximum pour Qualiwatt.
Au dela de 3 kWc (ou 3000Wc), la prime n'augmente plus.

Le montant de cette prime est etabli lors de la commande de l'installation. Le montant est alors fixe pour 5 ans.
Ce montant peut eventuellement etre ajuste en fonction des prix de l'electricite (si l'electricite venait a grimper/baisser en fleche, de maniere a ce qu'elle derive de plus de 10% des previsions de la Cwape). En cas de forte hausse la prime des annees restantes serait revue a la baisse (l'inverse etant vrai egalement).

Le montant de la prime tel que defini au depart est egalement recalcule une fois par semestre pour suivre au mieux l'evolution du prix d'une installation et eviter ainsi tout effet d'aubaine (mais ce recalcul ne vaut que pour les nouvelles installations).
08/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Si j'étais installateur, je démarcherais les PME : horéca, bureaux, solariums, salons de coiffure...
  • ils déduisent la TVA : installation entre 6000 et 6500 € HTVA, pour 5000 € de prime ;
  • consommation élevée en journée, donc auto-consommation importante (avec placement d'un compteur double flux, évidemment) ;
  • ça peut les arranger d'avoir des frais ;
  • à la limite, mettre le numéro de compte de Madame pour la prime, plutôt que celui de la boîte.
08/04/2014 Vieux  
  51 ans, Luxembourg
 
Donc pour faire simple et à la grosse louche, une installation (sans soucis) de 3kWc pour 6000€ est amortie en 5 ans et au final après 20 ans tu as doublé ta mise!
08/04/2014 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
C'est la façon "verre à moitié plein" de le voir, oui.
08/04/2014 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Il va falloir que je suive cette conversation. Je me posais la question, je voulais ouvrir un topic, mais je n'ai même pas le temps de lire les 15 premiers posts. Merci Bzone pour le partage sur Facebook qui m'a permis de le voir.

En tous cas je suis en train de rencontrer des commerciaux. J'ai décidé de m'arrêter à 5 devis avant de faire le calcul pour voir si oui ou non ca tenait encore la route mais sans plus. J'ai d'ailleurs rencontré hier un commercial qui est membre sur le forum et qui en fait la pub ! :p
08/04/2014 Vieux  
 
  59 ans, Brabant Wallon
 
il n' y a pas encore de fabricants ou distributeurs qui ont pensé à commencer à commercialiser des " kits " d 'installation PV en 3 kwc à un prix compétitif ?
08/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par pulsar Voir le message
il n' y a pas encore de fabricants ou distributeurs qui ont pensé à commencer à commercialiser des " kits " d 'installation PV en 3 kwc à un prix compétitif ?
Si ça existe, mais c'est presque du 100% chinois, à part les rails et fixation.

Dernière modification par Yucatan 08/04/2014 à 15h37.
08/04/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
C'est l'effet de la participation des auto-producteurs à la distribution, au transport et aux diverses taxes qui est prévue à partir du 1er janvier 2015. Il faut de plus tenir compte de la TVA réduite à 6% sur la facture d'électricité.


L'économie réalisée est finalement de
0,810 × 190,03 + 1,890 × 78,24 = 301,80 €/an
Donc, pour mettre la formule en terme général:
1. La production de l'installation doit être répartie en 30% et 70%
2. Sur les 30% de production, gain sur la partie coût fournisseur+coût régulateur
3. Sur les 70% de production, gain uniquement sur la partie coût fournisseur.
La formule pour le calcul du gain est:
(30% de la production PV X (le coût KWh fournisseur+GRD)) + (70% de la production PV x le coût KWh fournisseur) = l'économie sur la facture.

Remarques importantes:
1. Le montant de la prime QUALIWATT varie suivant les GRD.
2. Le coût de la partie régulateur varie aussi suivant les GRD.
3. Le maximum de la prime QUALIWATT correspond à une installation de 3 KWc.
4. Le tarif progressif aura une incidence positive sur l'économie

Question restant en suspend(soulevée par Jeanphi):
1. Le montant de la prime peut être recalculé si certains paramètres varient trop.
(Et le rapport 30/70 émis par la CWAPE?)


En clair, pour mon exemple du début et en prenant des coûts linéaire pour l'électricité et la partie régulateur:
Pour une installation de 3 KWc, il faut investir 7000 euros TVAC.
Pour une consommation de 4500 KWh, le gain annuel MAX. est de l'ordre de 300 euros sur une facture d'électricité de grosso modo 1000 euros.
Soit sur les premiers 5 ans:
Investissement et paiement de l'électricité: 7.000+(5x700*)=10.500 euros.
* différence entre la facture de base et l'économie réalisée
Prime MAX: +5.000 euros.
Différence: 10.500-5.000= 5.500 euros.
Sans installation PV, le coût de l'électricité aurait été de 1000 eurosx5=5.000 euros.
Il reste donc un solde négatif de 500 euros.
Pour les 5 ans qui suivent:
Facture d'électricité de 700 eurosX5= 3.500
Report des 500 euros de la première période: 500 euros
Total paiement 4.000 euros.
Versus, sans PV:
Facture de 1000 eurosX5= 5000 euros
Soit un gain au bout des 5 ans de 1000 euros.
MAIS, comme le dit Marc, possible qu'au bout de 10 ans, il faille remplacer l'onduleur... Quel est le coût de l'onduleur?

Conclusion: il me semble qu'une installation PV de base ne se justifie que si on "spécule" sur une augmentation drastique du prix de l'électricité et de la partie régulateur. Spéculation qu'il faut cependant nuancer puisque le GW se réserve le droit de modifier le montant de la prime, même en cours de contrat. Il semble aussi, mais peut on le confirmer que le rapport 30/70 émis plus haut pourrait, lui aussi, être revu par la CWAPE et donc le GW.

On n'est pas sorti de l'auberge

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 1 sur 19 1 2311 Page suivante Dernière page - Résultats 361 à 380 sur 380


A lire également sur BricoZone...
5000 euros de prime pour une installation Qualiwatt de 3 kWc Par marc.d dans Solaire Photo Voltaïque, +269 04/04/2015
Rentabilité d'une VMC ? Par Guybrush02 dans VMC, PAC, Clim, +24 25/09/2013
Installation photo voltaïque: Rentabilité et financement. Par inelle61 dans Solaire Photo Voltaïque, +10 29/10/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société