Rendement , TRI , TRIM , VAN... explications

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Rendement , TRI , TRIM , VAN... explications

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


08/04/2013 Vieux  
  45 ans, Liège
 
Dans le cadre des modifications annoncées par le GW concernant les installations PV (certificats verts en particulier) on lit beaucoup de choses actuellement sur les forums concernés au sujet des rendements actuels et futurs de ces installations.

N'étant pas comptable et très peu habitués à ces types de calcul et ces termes employés , pourrait-on m'éclairer (moi et autres forumeurs incultes) sur les différences entre ces différents rendements (VAN , TRI , TRIM) dont on parle tant depuis quelques temps?

formules et exemples concrets si possible...

Merci ,

Vincent

Dernière modification par magvin 08/04/2013 à 16h52.
08/04/2013 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Je m'abonne.
08/04/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
http://ines.solaire.free.fr/pages/exppvreseau1.htm
09/04/2013 Vieux  
  45 ans, Liège
 
Quelques définitions... Ca m'éclaire un peu mais j'en aimerais un peu plus....

Merci à toi tout de même mojerry
09/04/2013 Vieux  
  Namur
 
Les outils sont expliqués ici :
http://www.techno-science.net/?ongle...efinition=6270

Le lien français correspond à cette définition du TRI (conforme au prescrit européen).

Le micmac des aides wallonnes utilise les mêmes algorithmes de calcul (taux de rendement interne, valeur actuelle nette), mais de manière détournée. Leur 'taux de référence global à 20 ans" est le taux de rendement interne du capital investi pour qu'à la fin de la durée de l'exploitation, l'investissement dégage une rentabilité de 7%.

Le lien que je fournis explique pourquoi il est inadmissible d'utiliser la méthode de calcul du TRI pour calculer les aides au PV résidentiel.

<< En conclusion, l'utilisation du TRI peut influencer de façon négative le choix des investissements, puisque cela suppose implicitement que le montant des rentrées nettes de fonds sur toute la durée du projet puisse être réinvesti à ce même taux de rendement interne >>

Quand les députés du cdh vous répondent que les rendements (TRI) avaient atteint 22%, cela suppose indiscutablement que vous serez capables de réinvestir les CVs perçus et les gains de la facture d'énergie à du 22% jusqu'à la fin des 20 ans d'exploitation.

Pire, vu la méthode de calcul de la CWaPE (remboursement des CVs non étalés, mais poussés vers les premières années pour amortir plus rapidement le prix d'achat de l'installation), le TRI final dépend encore plus de votre capacité à réinvestir du 22% que si les aides avaient été étalées intelligemment sur la durée de l'exploitation.

*

Le TRIM est une méthode de calcul de rentabilité correcte qui prend en compte que vous ne pourrez pas réinvestir à 22% le produit annuel des CVs et des gains de la facture. J'utilise le TRIM en partant du principe que ces revenus annuels seront réinvestis au maximum à 3%.

Le simulateur d'APERe utilise aussi la méthode du TRIM. Avec le soutien d'Edora/TWEED/Wallonie.be qui est le portail du SPW, l'administration wallonne.

J'ai utilisé ce simulateur pour estimer le taux de rentabilité à 20 ans de mon extension : il est de 5,8% et pas de... 18% (cdh) !

*

Bref :
- La méthode de calcul TRIM donne des taux proches du calcul de 'compte d'épargne' que fait JeanPhi dans son fichier Excel (encore une fois, c'est normal vu que le GW cherche à minimiser le 'temps de ROI').
- La méthode de calcul TRI donne des taux de rentabilité abominablement faux, (parce que supposition de réinvestissement au taux de TRI, aggravé par la minimisation du 'temps de ROI')

Concernant la punition que veut nous imposer le GW, Thierry a bien cerné de manière empirique qu'on aurait plutôt dans les 2% de rentabilité réelle sur 20 ans... que les 7%.

C'est une arnaque pure et simple !

Et elle trouve sa source dans la méthode de calcul retenue par le passé, et qui le sera encore demain pour persuader les plus bas revenus qu'ils auront du 7%.
09/04/2013 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Je n'ai qu'un mot: c'est indigne d'un pays qui se veut à la pointe de la démocratie, des droits de l'Homme, du bien être et de l'émancipation de sa population.

Nollet & co: OUT!
09/04/2013 Vieux  
 
  70 ans, Liège
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
.......

Le lien que je fournis explique pourquoi il est inadmissible d'utiliser la méthode de calcul du TRI pour calculer les aides au PV résidentiel.

<< En conclusion, l'utilisation du TRI peut influencer de façon négative le choix des investissements, puisque cela suppose implicitement que le montant des rentrées nettes de fonds sur toute la durée du projet puisse être réinvesti à ce même taux de rendement interne >>

Quand les députés du cdh vous répondent que les rendements (TRI) avaient atteint 22%, cela suppose indiscutablement que vous serez capables de réinvestir les CVs perçus et les gains de la facture d'énergie à du 22% jusqu'à la fin des 20 ans d'exploitation.

Pire, vu la méthode de calcul de la CWaPE (remboursement des CVs non étalés, mais poussés vers les premières années pour amortir plus rapidement le prix d'achat de l'installation), le TRI final dépend encore plus de votre capacité à réinvestir du 22% que si les aides avaient été étalées intelligemment sur la durée de l'exploitation.

*

Le TRIM est une méthode de calcul de rentabilité correcte qui prend en compte que vous ne pourrez pas réinvestir à 22% le produit annuel des CVs et des gains de la facture. J'utilise le TRIM en partant du principe que ces revenus annuels seront réinvestis au maximum à 3%.

Le simulateur d'APERe utilise aussi la méthode du TRIM. Avec le soutien d'Edora/TWEED/Wallonie.be qui est le portail du SPW, l'administration wallonne.

J'ai utilisé ce simulateur pour estimer le taux de rentabilité à 20 ans de mon extension : il est de 5,8% et pas de... 18% (cdh) !

*

Bref :
- La méthode de calcul TRIM donne des taux proches du calcul de 'compte d'épargne' que fait JeanPhi dans son fichier Excel (encore une fois, c'est normal vu que le GW cherche à minimiser le 'temps de ROI').
- La méthode de calcul TRI donne des taux de rentabilité abominablement faux, (parce que supposition de réinvestissement au taux de TRI, aggravé par la minimisation du 'temps de ROI')

Concernant la punition que veut nous imposer le GW, Thierry a bien cerné de manière empirique qu'on aurait plutôt dans les 2% de rentabilité réelle sur 20 ans... que les 7%.

C'est une arnaque pure et simple !

Et elle trouve sa source dans la méthode de calcul retenue par le passé, et qui le sera encore demain pour persuader les plus bas revenus qu'ils auront du 7%.

PereUBU, je suis d'accord à 100% avec votre analyse.

Romon
09/04/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Merci PereUbu pour ce resume!

Il demontre bien la tache que nous avons a realiser: vulgariser le langage pour etre compris par Mr tout le monde et demontrer que la methode de calcul du taux de rendement est ridicule et inappropriee.
09/04/2013 Vieux  
 
  63 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Merci PereUbu pour ce resume!

Il demontre bien la tache que nous avons a realiser: vulgariser le langage pour etre compris par Mr tout le monde et demontrer que la methode de calcul du taux de rendement est ridicule et inappropriee.
Pour encore plus de crédibilité dans la communication ne serait-il pas intéressant de faire valider vos (nos) chiffres par des experts du genre profs d'unif, spécialiste avéré de la finance, ...
Ainsi dans la communication l'ASBL pourrait dire "Tous nos chiffres sont vérifiés et validés par ....." et ces affirmations deviendraient de facto parfaitement fiables et incontestables pour Mr tout le monde et ... les politiques.
09/04/2013 Vieux  
  Namur
 
J'ai donné un petit exemple hier qui est causant :

An 0 - Achat de l'installation 10000
An 1 - Amortissement en 1 an : l'Etat rembourse 10000, et un intérêt de 70 (7%)
An 2
.
. ( installation à l'arrêt = plus de coût / revenus = 0 )
.
An 20

Après 1 an, TRI = TRIM = 7%

Après 20 ans, le taux TRI de rendement global est toujours de 7% alors que l'installation aura pourtant été à l'arrêt 19 ans sur 20. N'aura jamais rapporté plus que 70€ en plus de l'investissement.

C'est parce que le TRI suppose que les 10000€ et les premiers 70€ auront été ensuite réinvestis pendant 19 ans à du... 7%, autrement (sur les marchés financiers).

A l'inverse, si on rallonge le 'Temps de ROI' à des valeurs plus courantes pour ce genre d'outil de production, on verra que les valeurs de TRI et de TRIM se rapprochent.
09/04/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Potin Voir le message
Pour encore plus de crédibilité dans la communication ne serait-il pas intéressant de faire valider vos (nos) chiffres par des experts du genre profs d'unif, spécialiste avéré de la finance, ...
Ainsi dans la communication l'ASBL pourrait dire "Tous nos chiffres sont vérifiés et validés par ....." et ces affirmations deviendraient de facto parfaitement fiables et incontestables pour Mr tout le monde et ... les politiques.
Tant que le texte final n'est pas arrive, on ne peut que supposer la definition du taux de 7% sur base de la maniere de calculer de la Cwape.
On ne peut affirmer a 100% que cette maniere de faire sera celle retenue par le GW.

Si ce n'etait pas le cas, nous pourrions etre attaques pour desinformation. Donc pour le moment on garde nos cartouches.
09/04/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
J'ai donné un petit exemple hier qui est causant :

An 0 - Achat de l'installation 10000
An 1 - Amortissement en 1 an : l'Etat rembourse 10000, et un intérêt de 70 (7%)
An 2
.
. ( installation à l'arrêt = plus de coût / revenus = 0 )
.
An 20

Après 1 an, TRI = TRIM = 7%

Après 20 ans, le taux TRI de rendement global est toujours de 7% alors que l'installation aura pourtant été à l'arrêt 19 ans sur 20. N'aura jamais rapporté plus que 70€ en plus de l'investissement.

C'est parce que le TRI suppose que les 10000€ et les premiers 70€ auront été ensuite réinvestis pendant 19 ans à du... 7%, autrement (sur les marchés financiers).

A l'inverse, si on rallonge le 'Temps de ROI' à des valeurs plus courantes pour ce genre d'outil de production, on verra que les valeurs de TRI et de TRIM se rapprochent.
C'est tres explicite
09/04/2013 Vieux  
 
  63 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Tant que le texte final n'est pas arrive, on ne peut que supposer la definition du taux de 7% sur base de la maniere de calculer de la Cwape.
On ne peut affirmer a 100% que cette maniere de faire sera celle retenue par le GW.

Si ce n'etait pas le cas, nous pourrions etre attaques pour desinformation. Donc pour le moment on garde nos cartouches.

Absolument c'était bien ce que je pensais puisque nous sommes toujours dans l'expectative.
09/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
700, pas 70.
09/04/2013 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Tant que le texte final n'est pas arrive, on ne peut que supposer la definition du taux de 7% sur base de la maniere de calculer de la Cwape.
On ne peut affirmer a 100% que cette maniere de faire sera celle retenue par le GW.
Il y a une note technique en ligne quand-même
"5017-accord electricité-note technique"

<< et des taux de rentabilité (IRR nominal, toutes recettes et dépenses prises en compte, y compris les tarifs d’injection en tant que dépense future liée à l’investissement) >>


De la manière dont c'est expliqué, il y a aura ajustement-en-continu pour 'coller' au IRR cible de 7%. De sorte que la partie énergie de la facture puisse rester garantie (sans plus de détail).

Sans attendre les textes, pourquoi ne faites-vous pas appel via la liste des 5000+ familles à des diplômés qualifiés/experts en analyse financière, et autres matières ?

Il doit y avoir une mine d'or
09/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
<< et des taux de rentabilité (IRR nominal, toutes recettes et dépenses prises en compte, y compris les tarifs d’injection en tant que dépense future liée à l’investissement) >>
Ça c'est le comble de la faux-dercherie. Prétendre « 7% de rendement garanti » quand le GW pense « on va abrutir les PiVistes de nouvelles taxes pour faire main basse sur chaque euro qui ferait passer le TRI au-delà de 7% ».

Je le redis : qu'importe la lutte pour le maintien des 65 € pendant 15 ans, la véritable catastrophe, c'est cette histoire de 7%.
09/04/2013 Vieux  
 
  Hainaut
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Ça c'est le comble de la faux-dercherie. Prétendre « 7% de rendement garanti » quand le GW pense « on va abrutir les PiVistes de nouvelles taxes pour faire main basse sur chaque euro qui ferait passer le TRI au-delà de 7% ».

Je le redis : qu'importe la lutte pour le maintien des 65 € pendant 15 ans, la véritable catastrophe, c'est cette histoire de 7%.
100.000 familles au sens large du terme qui votent ensembles pour le même parti ca peut devenir interessant dans le paysage politique wallon...
09/04/2013 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Stef666 Voir le message
100.000 familles au sens large du terme qui votent ensembles pour le même parti ca peut devenir interessant dans le paysage politique wallon...
Encore mieux, 100.000 familles qui votent pour un nouveau parti
09/04/2013 Vieux  
 
  70 ans, Liège
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Tant que le texte final n'est pas arrive, on ne peut que supposer la definition du taux de 7% sur base de la maniere de calculer de la Cwape.
On ne peut affirmer a 100% que cette maniere de faire sera celle retenue par le GW.

Si ce n'etait pas le cas, nous pourrions etre attaques pour desinformation. Donc pour le moment on garde nos cartouches.

On peut se demander si un texte final clarifiant la position du GW sur la bulle des certificats verts sera disponible rapidement : les élections 2014 sont proches et aucun parti n'ose prendre une position claire sur ce sujet délicat, qu'on a laissé pourrir, pour des raisons difficilement explicables et défendables.

Comme le dit Jeanphi, il est actuellement impossible de réagir puisque les prosumers se trouvent dans un flou total, peut-être volontaire.
10/04/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
pas sur que ce soit reellement volontaire... Ce que j'espere secretement c'est que le cabinet d'avocats charghe de rediger les textes s'arrache les cheveux pour trouver une astuce pour ne pas etre attaquables... et qu'ils ne trouvent pas

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
meister PD400 explications? Par bricodudimanche dans Sols, Carrelage, Parquet, +21 24/08/2016
PEB explications Par berni12 dans Lois, Règlements, Primes, +38 18/02/2013
il me faut des explications... Par mojerry dans Galères et Horreurs, +19 14/06/2010
Passage tri 380 en tri 220 Par indigos dans Electricité, +8 13/04/2010
Explications prescriptions urbanistiques Par neotwo dans Construction, +11 08/11/2009


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société