RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

- Page 15
Page 15 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 51314 15 16172565115 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


06/04/2014 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Dans le domaine de l'énergie, rester à la traîne, risque de coûter bien plus cher à notre petit pays.
06/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par locu Voir le message
C'est vrai que c'est bien beau tout ca mais quel en est le cout pour notre petit pays est-ce realisable chez nous, sans que cela ne coute trop cher a la collectivité
Perso, je préfère cela, à acheter des ressources fossiles à l'étranger...Quand je vois l'Ukraine, qui se fait augmenter le prix du gaz par les russes qd ils veulent... Y a pas photos.

06/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
06/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
06/04/2014 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
Perso, je préfère cela, à acheter des ressources fossiles à l'étranger...Quand je vois l'Ukraine, qui se fait augmenter le prix du gaz par les russes qd ils veulent... Y a pas photos.

Oui bon faut pas prendre l'Ukraine comme exemple c'est trop simpliste ......

Honnetement investire dans le gros renouvelalbe suis pas contre mais si cela nous coute la peau des fesses je prefere garder nos bonnes vielles centrale nucleaire.


Ps: quand je vois ce que coute a la collectivité le surplus des CV j'ai peur pour le gros renouvellable
06/04/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
  seiran76 est connecté maintenant
Citation:
Posté par locu Voir le message
Oui bon faut pas prendre l'Ukraine comme exemple c'est trop simpliste ......

Honnetement investire dans le gros renouvelalbe suis pas contre mais si cela nous coute la peau des fesses je prefere garder nos bonnes vielles centrale nucleaire.


Ps: quand je vois ce que coute a la collectivité le surplus des CV j'ai peur pour le gros renouvellable
Grave erreur!

L'Histoire est jonchée d'exemples malheureux de ce genre...

D'ailleurs, le système communiste a basé sa dictature sur ce principe... en prétextant la solidarité entre les peuples.

Dépendre du voisin pour vivre... sera toujours une source de misère.

Hier, c'était le pétrole... aujourd'hui le gaz russe et demain le charbon allemand.

La solution est de ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier...
06/04/2014 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Je suis peut etre egoiste mais se qui se passe dans les autres pays je m'en tape .....

Que l'on regle les problemes chez nous avant d'aller regarder ailleurs.

Voir ce que les atres font font pour le renouvelable est bien mais faut trouver quelque chose de juste et equitable pour notre pays..


Et franchement vous etes de doux reveur, savez vous le nombre de logement socieux qu'il existe en belgique , vous croyez vraiment que meme dans 20 ans les locatire auront les moyens de se passez des energies fossiles, de meme que les societe n'on pas les moyens deja de renover leur logement alors qu'elle iinvestive dnas le renouvellable ce n'est pas pour demain.

Dernière modification par locu 06/04/2014 à 19h36.
06/04/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
(...) Dépendre du voisin pour vivre... sera toujours une source de misère.

Hier, c'était le pétrole... aujourd'hui le gaz russe et demain le charbon allemand.

La solution est de ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier...
Comme à l'habitude, des paroles pleines de sagesse et de bon sens !
En te lisant, je pense à nos amis Danois qui dépendent des Norvégiens pour le rachat d'électricité lorsque le vent ne souffle pas.
06/04/2014 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
Grave erreur!

L'Histoire est jonchée d'exemples malheureux de ce genre...

D'ailleurs, le système communiste a basé sa dictature sur ce principe... en prétextant la solidarité entre les peuples.

Dépendre du voisin pour vivre... sera toujours une source de misère.

Hier, c'était le pétrole... aujourd'hui le gaz russe et demain le charbon allemand.

La solution est de ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier...
J'approuve à 100%.

Pour vivre sans soucis, il ne faut jamais dépendre de son voisin.

Tout au long de ma vie, j'ai toujours adopté ce principe et je m'en porte à merveille.
Sans nécessairement montrer aux autres qu'on peut facilement se passer d'eux, mais toujours avoir la possibilité de retomber sur ses pattes.

Si on dépend de quelqu'un d'autre, on sera en position d'infériorité et l'autre dans bien des cas ne se gênera pas pour en profiter.
06/04/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Si on dépend de quelqu'un d'autre, on sera en position d'infériorité et l'autre dans bien des cas ne se gênera pas pour en profiter.
n'est-ce pas justement la politique qui est en place pour l'instant?

à tous les niveaux ça peut se voir

un fait est qu'on tue la classe moyenne.
on vise le mode très riches très pauvres.
ainsi une grande masse dépend d'une minorité
07/04/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
  seiran76 est connecté maintenant
Citation:
Posté par browning Voir le message
n'est-ce pas justement la politique qui est en place pour l'instant?

à tous les niveaux ça peut se voir

un fait est qu'on tue la classe moyenne.
on vise le mode très riches très pauvres.
ainsi une grande masse dépend d'une minorité
Ben, je crains que tout baser sur l'Europe peut un jour nous décevoir...
Le pourquoi... l'Europe est trop économique et pas assez sociale!
C'est un problème complexe car on instaure des règles pour certaines choses... en ignorant d'autres volontairement?

Les extrémistes nous font réfléchir mais ils ne détiennent pas les solutions!...
Croire que la solution unique n'existe pas...

Croire que le PV résidentiel est une erreur (comme on voudrait le faire croire dans les médias... ) est aussi faux!

Personne ne se pose la question du pourquoi de tous ces remous provoqués par le GW... On n'est plus dans l'art de la mauvaise communication mais dans l'art de la confusion...
C'est la politique du "On lance du grain... et on verra bien!"
C'est ce qu'il y a de plus malsain... en politique.
Je cherche la réponse!

Les flamands ont une bulle CV bien plus grande et on en parle pas...
10/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 


http://www.idenergie.ca/
10/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
11/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Les marées, « incroyable source d'énergie »

Envoyer
Une énergie « idéale »


François Van HoenackerLa Presse
Dotée d’une puissance astronomique, l’énergie renouvelable des marées suscite l’engouement. Le point sur une énergie verte des plus prometteuses.

Une « incroyable source d’énergie » se cache dans les océans, selon une récente étude britannique de la prestigieuse Royal Society. L’étude indique que l’énergie marémotrice, au Royaume-Uni, pourrait subvenir à plus de 20 % des besoins en électricité du pays et de ses 63 millions d’habitants.
L’étude a de quoi faire réfléchir au Canada. Au pays, on a recensé pas moins de 190 sites avec un fort potentiel pour ce qui est de l’énergie marémotrice. L’un d’eux, la baie de Fundy, est carrément considéré comme « l’Everest des marées ».
Soulignant les « réels progrès » que connaît l’énergie marémotrice depuis les dernières années, l’étude fait aussi l’éloge d’une vertu inhérente aux marées : leur constance.
Principalement engendrée par la gravité de la Lune et du Soleil, la prévisibilité des marées représente un avantage majeur par rapport aux énergies éoliennes et solaires, qui, en tout temps, demeurent sujettes aux caprices de dame Nature.
Deux principaux modèles de centrales marémotrices permettent d’exploiter les mouvements des marées. Dans un premier modèle, dont le fonctionnement ressemble à celui des éoliennes, des turbines appelées hydroliennes captent l’énergie cinétique des courants issus des marées.
Dans le second modèle, des barrages marémoteurs forment un bassin à travers les baies et les estuaires. À l’instar des barrages hydroélectriques, des turbines captent l’énergie de l’eau, qui cette fois, grâce aux marées, emplit les barrages.
Un potentiel immense
Hydroliennes ou barrages, les usines et fermes marémotrices bénéficient non seulement de la constance des marées, mais aussi des propriétés de l’eau. « L’eau est 800 fois plus dense que l’air utilisé dans l’énergie éolienne, on comprend donc tout le potentiel de l’énergie marémotrice », explique Daniel Rousse, professeur de génie mécanique spécialisé en énergie renouvelable à l’École de technologie supérieure (ETS). De plus, la perte d’énergie occasionnée lors de la transformation du mouvement de l’eau en électricité est beaucoup moins importante qu’avec les combustibles fossiles, comme le charbon, notamment.
En plus d’être sécuritaire, l’exploitation de l’énergie marémotrice émet très peu de gaz à effet de serre, et ce, même en tenant compte du cycle de vie complet de ses centrales. Un facteur incontournable alors que l’on observe une accélération du réchauffement climatique. D’autant qu’à l’échelle mondiale, les combustibles fossiles constituent la principale source d’émissions de gaz à effet de serre, et ces derniers sont encore largement utilisés dans la production d’électricité.
Les défis d’une énergie émergente
De gros joueurs tels que les groupes industriels Daewoo et Alstom se retrouvent déjà dans l’arène de l’énergie marémotrice, mais on ne compte aujourd’hui qu’une dizaine d’usines marémotrices d’envergure dans le monde.
Au cours des prochaines années, de nouvelles fermes et usines marémotrices devraient toutefois voir le jour au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Norvège et en Corée du sud, notamment.
La plus importante usine marémotrice, fonctionnelle depuis 2011, est située au lac Sihwa en Corée du Sud et peut fournir de l’électricité à quelque 250 000 habitants.
La toute première usine marémotrice d’envergure au monde a vu le jour en 1966 dans l’estuaire de la Rance, en France, mais l’exploitation de l’énergie marémotrice à grande échelle en est encore à ses balbutiements.
« Aujourd’hui, le coût de revient de ces technologies demeure significativement plus élevé que pour les autres technologies », mentionne François Brissette, ingénieur hydrologue et professeur à l’ETS.
De plus, on estime pour l’heure que l’énergie marémotrice n’est en mesure de répondre qu’à une infime fraction des besoins énergétiques qui ne cessent de croître à l’international.
D’une part, à cause de la technologie qui n’a pas atteint sa pleine maturité. D’autre part, en raison du nombre limité de pays qui ont accès aux plus puissantes marées, que l’on estime à environ une vingtaine à travers le monde.
Parmi ces pays particulièrement choyés, on compte le Canada, la Corée du Sud, la France et le Royaume-Uni. « L’énergie marémotrice permet aux différents pays qui dépendent d’énergies renouvelables imprévisibles, comme l’énergie solaire ou éolienne, d’avoir un rendement énergétique garanti chaque année », affirme Érick Pèlerin, directeur de développement chez Alstom.
Recherches au Canada
Selon l’étude anglaise de la Royal Society citée plus tôt, « plusieurs recherches scientifiques de haute qualité sont menées dans des instituts de recherche réputés et visent à optimiser la technologie marémotrice ».
C’est notamment le cas au Canada, dans la baie de Fundy, où des projets et recherches scientifiques ont lieu afin de mettre à l’essai les différentes technologies de l’énergie marémotrice.
À en croire Matthew Lumley, le directeur des communications du Fundy Ocean Research Centre for Energy (FORCE), l’énergie marémotrice pourrait bien vivre une époque charnière de son développement. « D’ici les prochaines années, les recherches scientifiques devront être en mesure de prouver que l’énergie marémotrice est non seulement avantageuse, mais aussi réellement envisageable à grande échelle, tant au point de vue social, économique qu’environnemental », souligne ce dernier.

http://plus.lapresse.ca/screens/49c6...r2SBrR5ma.html
11/04/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
Les marées, « incroyable source d'énergie »
(...)
Voilà une énergie renouvelable qui tient la route. Qu'un géant comme Alsthom y met ses billes est un signe qu'il s'agit là d'une source d'énergie formidable; pas comme l'industrie des moulins à vent qui se base sur <20% d'énergie aléatoire et >80% de la crédulité des ayatollah verts !
11/04/2014 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Avec une côte de 50 km de long nous sommes particulièrement bien lotis.
12/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
DCNS installe deux hydroliennes au Canada
OpenHydro, filiale de DCNS, a remporté l’appel d’offres concernant le développement de l’industrie des hydroliennes autour de la Baie de Fundy.
Archives Ouest-France.




Spécialisée dans les systèmes d’énergie exploitant les courants de marée, OpenHydro annonce qu’elle a été sélectionnée par le ministère de l’Énergie de Nouvelle-Écosse, au Canada, pour la réalisation d’une ferme pilote d’hydroliennes sur le site expérimental du centre de recherche FORCE (Fundy Ocean Research Centre for Energy). Elle doit procéder au déploiement d’une ferme pilote d’hydroliennes d’une puissance de 4 MW intégralement raccordée au réseau électrique en 2015.
« Ce système de deux turbines de 16 mètres (2,0 MW) sera le premier au monde d’hydroliennes interconnectées d’une capacité de plusieurs mégawatts permettant de fournir de l’électricité à plus de 1 000 habitants de la Nouvelle-Écosse. » Le projet va être réalisé par un consortium dirigé par OpenHydro, conjointement avec la société d’énergie Emera, basée en Nouvelle-Écosse. Le consortium souhaite développer une filière industrielle d’hydroliennes dans la région. Il a pour ambition la réalisation d’une ferme commerciale d’une capacité de 300 MW.
OpenHydro s’est engagée à créer « un site industriel dans la Baie de Fundy en s’appuyant sur les compétences locales et prévoit la création de 950 emplois directs et indirects ». La stratégie annoncée par le Groupe est de développer des unités de fabrication dans les régions situées à proximité des principales sources d’énergie hydrolienne. DCNS a déjà fait part de sa volonté de développer un site industriel à Cherbourg pour implanter des hydroliennes dans le Raz Blanchard.

http://www.entreprises.ouest-france.fr/node/139046
12/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
OpenHydro et le britannique ARE vont installer une ferme hydrolienne près d'Aurigny

Le 11 avril 2014.

OpenHydro, filiale du groupe de chantiers navals DCNS, spécialisée dans les systèmes d'énergie hydrolienne et le spécialiste britannique des énergies renouvelables Alderney Renewable Energy (ARE) ont signé le 10 avril un accord pour la création d'une joint-venture pour implanter d'ici 2020 une ferme hydrolienne d'une capacité de 300 MW à proximité d'Aurigny, une des îles anglo-normandes. Ce partenariat a été conclu à l'occasion du salon Thetis EMR organisé à Cherbourg, a annoncé DCNS dans un communiqué.

OpenHydro est actionnaire d'ARE à hauteur de 31%. La ferme hydrolienne comptera 150 turbines de 2 MW chacune qui produiront de l'électricité pour plus de 150.000 foyers, a précisé le groupe.

L'accord entre ARE et OpenHydro s'inscrit dans le cadre du projet "FAB Link Limited", joint-venture entre ARE et Transmission Investment LLP, qui doit permettre de réaliser une interconnexion électrique entre la France, Aurigny et la Grande-Bretagne. La ferme devrait être "pleinement opérationnelle dès 2020, date qui coïncidera avec la mise en service de l'interconnexion FAB Link".

OpenHydro fournira les hydroliennes qui seront fabriquées à Cherbourg dans une usine conçue pour alimenter en turbines "les futures fermes hydroliennes installées au large des côtes françaises". La filiale de DCNS, qui travaille déjà à un projet pilote d'hydrolienne avec EDF au large de Bréhat (Côtes d'Armor), est candidat à l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour la construction de fermes pilotes hydroliennes prévues dans le Raz Blanchard (Cotentin) d'ici fin 2016.

http://www.actu-environnement.com/ae...gny-21369.php4
12/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
L'hydrolien surfe sur la vague des énergies vertes


L'entreprise Sabella annonce que son hydrolienne D10 sera installée dans le passage du Fromveur (Ouessant) et raccordée au réseau électrique dès la fin de l'année 2014, peu de temps avant le projet concurrent d'EDF à Paimpol-Bréhat. Dans le même temps, l'irlandais OpenHydro, propriété du groupe de construction navale français DCNS, développera une ferme hydrolienne en Nouvelle-Ecosse.

L'hydrolien, qui tire de l'énergie de la force des courants marins, est un secteur des EnR qui est appelé à se développer.

Le fabricant breton Sabella a annoncé que son hydrolienne D10 (diamètre de 10 mètres) serait installée au large d'Ouessant (Finistère), dans le passage du Fromveur, à la fin de l'année. La machine sera terminée en septembre ou octobre et "son immersion se fera en fonction des conditions météorologiques et de disponibilité du navire", a expliqué le dirigeant Jean-François Daviau à l'AFP. "Dès qu'elle sera immergée, elle sera raccordée au réseau", assure-t-il, précisant que, pendant un an, elle testera la production de l'électricité destinée à alimenter l'île d'Ouessant. Un événement qui aura donc lieu avec un an de retard sur le calendrier initialement prévu, suite à des problèmes de financement. Sabella espère boucler un tour de table au mois de mai afin de mener à bien le projet.


Des entrées en service en 2015
L'entrée en phase de production de l'éolienne D10 interviendrait donc juste avant celle des turbines sous-marines d'EDF entre Paimpol et l'île-de-Bréhat (Côtes d'Armor). Le projet "Arcouest" connaît également un retard d'un an, lié cette fois à des problèmes techniques avec la barge de manutention des machines. Le fabriquant de ces hydroliennes, l'irlandais OpenHydro, est passé sous contrôle français au cours du mois de mars : le groupe de construction navale DCNS a porté sa participation à 59,7 % du capital afin d'assurer le développement industriel de la société.

Car, outre le parc breton d'EDF, OpenHydro va développer une ferme hydrolienne pilote au Canada. D'une puissance de 4 MW, l'installation de la baie de Fundy (Nouvelle-Ecosse) disposera de deux machines de 16 mètres de diamètre, capables d'alimenter 1.000 foyers en électricité. Là encore, le raccordement au réseau est prévu pour intervenir en 2015. Mais OpenHydro ne compte pas en rester là et ambitionne de passer au stade "commercial" de l'énergie marine en installant une centrale immergée de 300 MW. De quoi créer localement 950 emplois directs et indirects, estime l'entreprise qui compte construire une usine de fabrication sur place. La Nouvelle-Ecosse (tout comme l'ancienne) serait "un des sites au monde ayant le plus fort potentiel en matière d'énergie hydrolienne", précise le fabricant irlandais.

Un vaste potentiel mondial
L'exploitation industrielle des courants marins est un enjeu capital. Le potentiel mondial est évalué à 75 ou 100 GW (pour une production annuelle de 450 TWh). "Ouessant est une vitrine en matière de modèle énergétique insulaire", fait valoir Jean-François Daviau, le dirigeant de Sabella qui entrevoit la possibilité de développer des fermes hydroliennes "partout où il y a du courant, des côtes bretonnes aux îles de Polynésie, jusqu'en Afrique du Sud, en Inde et au Chili". En Europe, les côtes écossaises et irlandaises seraient les plus propices, devant celles de Bretagne. Deux sites sont en cours d'expérimentation en France, le site EDF à Paimpol-Bréhat, et le site choisi par Sabella et également par GDF Suez-Voith Hydro au Fromveur. Le potentiel français est évalué à 3 voire 5 GW de puissance électrique (produisant 15 TWh/an), avec une remarquable stabilité dans le temps. L'énergie hydrolienne est en effet plus prédictible que l'éolienne et fonctionne 24 heures sur 24, contrairement au solaire photovoltaïque.

http://www.batiactu.com/edito/l-hydr...rtes-37831.php
13/04/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
11/04/2014 - Suppression des aides au renouvelable en vue

En septembre dernier .Alt...... s’indignait de la demande des gros électriciens européens de freiner le soutien au renouvelable, peut-être parce que plusieurs d’entre eux ont manqué le tournant de la transition énergétique (à ce sujet, voir ou revoir le reportage « Transition énergétique » diffusé par ARTE en septembre dernier).

Et il n’aura fallu que 6 mois aux industriels pour faire bouger la Commission européenne…

Le Commissaire Joaquin Almunia, en charge de la Concurrence, vient de communiquer sur une adaptation des aides en matière d’environnement et d’énergie.

Cette adaptation prévoit la suppression progressive des aides à l’énergie renouvelable et moins de contraintes pour certaines industries polluantes.

On peut l’assimiler à une étonnante et incohérente marche arrière de la Commission eu égard notamment aux objectifs environnementaux de l’Union dans un contexte de lobbying intense autour des gaz alternatifs (gaz de schiste et de charbon).

Cette adaptation prévoit la suppression progressive des aides à l’énergie renouvelable et moins de contraintes pour certaines industries polluantes.

Il est encore prématuré pour mesurer les conséquences de ces travaux sur le développement des énergies renouvelables dans notre pays mais des craintes légitimes semblent pouvoir être nourries.

http://www.altervia.be/info-sur-alte...velable-en-vue

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 15 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 51314 15 16172565115 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


A lire également sur BricoZone...
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Article sur la politique énergétique allemande(solaire, eolien,nucléaire, charbon... Par minipoint dans Divers, +7 24/10/2012
les Cv apres le nucléaire ....? Par xavierd dans Electricité, +2 30/11/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société