RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

- Page 170
Page 170 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 70120160168169 170 171172180220270 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


06/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Ce truc ne sera rentable qu'en suçant l'argent du contribuable français,
à la façon belge panneaux photovoltaïques(et éoliennes)?
c'est l’hôpital qui se fout de la charité là
tu réfléchis un coup à ce que tu dis parfois?
t'as pas l'impression parfois de scier la branche... ou de te tirer une balle... ?

tu reproches à autrui ce que ton idéologie pratique depuis des années.
seul moyen pour avoir rendu ça rentable

guignol va!

le truc pour lequel tu es trop bête pour comprendre, c'est que c'est le vert subsidié à outrance qui a tiré le prix du MWH vers le bas
à cause d'un prix artificiel, tu critiques la rentabilité du nucléaire

vire les subsides au renouvelable et pas une éolienne sortirait du sol, pas un panneau serait sur les toits
le nucléaire serait profitable autant que tu le détestes.
c'est d'ailleurs un des gros reproches des verts... le pognon amassé par la filière
06/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Ceci dit, toute nouvelle technologie prend du temps pour être au point !
la technologie n'est pas nouvelle
c'est toujours de la fission sous eau pressurisée comme nos réacteurs
il y a juste d'autres systèmes de secours derrière, plus de redondance, plus de précautions

06/09/2015 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Pour Flamanville, il ne s'agit pas d'élucubrations des pseudo "ayatollah" verts.
Juste des info officielles (direction du chantier) relayées par la presse.
Et on continue de parler des déboires de cette "future" centrale contrairement à ce qu'en pense RS.
Voir ces articles de juin 2015 du "Parisien" (journal qu'on ne peut pas taxer d'écologisme primaire) http://www.leparisien.fr/economie/nucleaire-des-soudures-a-revoir-sur-l-epr-de-flamanville-19-06-2015-4876201.php
http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/nouvelle-alerte-sur-la-securite-de-l-epr-de-flamanvillle-09-06-2015-4845137.php

Petit oubli, on parle aussi de Flamanville dans un autre cadre que celui du nucléaire : http://www.la-croix.com/Actualite/Fr...-03-10-1289430

Dernière modification par A.L. 06/09/2015 à 23h35.
06/09/2015 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par browning Voir le message

guignol va!

le truc pour lequel tu es trop bête pour comprendre, c'est que c'est le vert subsidié à outrance qui a tiré le prix du MWH vers le bas
à cause d'un prix artificiel, tu critiques la rentabilité du nucléaire

vire les subsides au renouvelable et pas une éolienne sortirait du sol, pas un panneau serait sur les toits
le nucléaire serait profitable autant que tu le détestes.
c'est d'ailleurs un des gros reproches des verts... le pognon amassé par la filière
Es-tu naïf au point de croire que dans le passé le nucléaire aurait pu se développer comme il a pu le faire sans subventions d’États,
Un simple exemple : " Un rapport de 1997 de l'Assemblée nationale fait le point sur les coûts de production de l’électricité. Le rapport s'intéresse à l'aval du cycle nucléaire. "Les dépenses de recherche financée par l’Etat que l’on peut évaluer à environ six cent millions de francs par an, ne sont pas pour le moment imputées et devraient l'’être."

Lit aussi ceci sur les subventions cachées (art. de la Société Française des Sociétés d'Assurance) qui nous montre que cela continue : https://www.ffsa.fr/webffsa/risques.nsf/html/Risques_89_0026.htm/$file/Risques_89_0026.htm

Ne t'en déplaise, le nucléaire continue d'être subventionné que ce soit directement ou indirectement.
Mais malgré tout, le déclin du nucléaire mondial semble inexorable : http://www.worldnuclearreport.org/Me...e-mondial.html (analyse partielle du World Nuclear Industry Status Report 2015 , l'article entier étant payant)


Dernière modification par A.L. 06/09/2015 à 23h50.
06/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Es-tu naïf au point de croire que dans le passé le nucléaire aurait pu se développer comme il a pu le faire sans subventions d’États,
Un simple exemple : " Un rapport de 1997 de l'Assemblée nationale fait le point sur les coûts de production de l’électricité. Le rapport s'intéresse à l'aval du cycle nucléaire. "Les dépenses de recherche financée par l’Etat que l’on peut évaluer à environ six cent millions de francs par an, ne sont pas pour le moment imputées et devraient l'’être."

Lit aussi ceci sur les subventions cachées (art. de la Société Française des Sociétés d'Assurance) qui nous montre que cela continue :https://www.ffsa.fr/webffsa/risques.nsf/html/Risques_89_0026.htm/$file/Risques_89_0026.htm

Ne t'en déplaise, le nucléaire continue d'être subventionné que ce soit directement ou indirectement.
je ne suis pas naïf

mais que les anti nucléaire ne viennent pas parler de rentabilité, du subventions alors que leur propre filière a gangréné le marché actuel avec des subventions déraisonnables qui n'ont que pour vocations la rentabilité maximum sur le dos du citoyen
je ne cite plus la débâcle actuelle du photovoltaïque.

il n'y a probablement pas une seule activité qui ne soit pas soutenue d'une façon ou d'une autre
mais alors que personne ne crache sur l'autre.

lepasserelle, me dit qu'un autre est bien plus qualifié que moi, que je le snobe alors qu'il ne fait que répéter ce qu'il a entendu, ou a fait un simple calcul d'école primaire pour arriver à ses chiffres
soit tout sauf une analyse complète sur cet EPR

je ne dis pas que cet EPR ne coûte pas la peau du cul
je dis simplement qu'il faut voir ce que donneront les vrais chiffres
pas s'avancer avec des élucubrations fantaisistes basées sur des sources diverses et variées .
les détracteurs vont bien entendu gonfler les chiffres pour donner de la force à leurs propos. ça moi je le rejette
sans nier certaines évidences, comme le coût important

je n'accepte pas la manipulation sans répit des chiffres, des faits, pour soit défendre son idéologie ou soutenir sa lutte contre le nucléaire

j'interviens ici comme acteur proche du secteur.
je viens essentiellement corriger les âneries, absurdités, mensonges que certains disent.
je ne me borne pas non plus à écraser systématiquement l'autre filière.

je laisserais aller ce sujet sans rien dire(avec l'aide de l'un ou l'autre) et nous serions clairement dans de la propagande radicale écologiste

Dernière modification par browning 06/09/2015 à 23h59.
07/09/2015 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
je ne suis pas naïf

mais que les anti nucléaire ne viennent pas parler de rentabilité, du subventions alors que leur propre filière a gangréné le marché actuel avec des subventions déraisonnables qui n'ont que pour vocations la rentabilité maximum sur le dos du citoyen
je ne cite plus la débâcle actuelle du photovoltaïque.
Tu n'es peut-être pas naïf mais tu dis n'importe quoi.
Les subventions, quelle que soit la filière, non pas pour vocation d'assurer la rentabilité maximale de cette filière.
Elles ont pour but de lancer et pérenniser cette filière, donc, elles doivent donc être supprimées dès que celle-ci a atteint sa vitesse de croisière.
Il serait donc tout à fait normal que le nucléaire ne reçoive plus de subventions puisque cette technologie est mature contrairement à d'autres qui sont encore en plein développement.

Quant au dos du citoyen, quoique tu subventionnes, que ce soit le lait, le beurre, les routes, la TVA réduite sur certains biens, les crèches, les écoles privées, les piscines, etc... c'est toujours lui qui prend.
07/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Tu n'es peut-être pas naïf mais tu dis n'importe quoi.
Les subventions, quelle que soit la filière, non pas pour vocation d'assurer la rentabilité maximale de cette filière.
en théorie ....

la gabegie des certificats verts est malheureusement un contre exemple

aujourd'hui on détourne presque systématiquement le rôle des subventions
celle pour le photovoltaïque a donné un tsunami
combien de nouveaux installateurs en combien de temps
il en reste combien?

en effet le nucléaire ne devrait plus recevoir de subventions

le lait, les cultures, la santé, l'enseignement, les transports publiques sont des services pour tous. donc tout le monde participe

le photovoltaïque, c'est un subside qui a permis au gens qui en installaient d'avoir une facture à 0(ou proche) et de se faire de l'argent
une fraction de la population a bénéficié de cv sur le dos de la communauté.

une éolienne c'est plus que très rentable
trop! au point aussi de tuer le marché de l'électricité.

là on est tombé dans la dérive totale
il faut du soutien, mais pas comme ici

je prône pour un soutien à l'aide de subsides quand ça touche la majorité.
07/09/2015 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Pour Flamanville, il ne s'agit pas d'élucubrations des pseudo "ayatollah" verts.
Juste des info officielles (direction du chantier) relayées par la presse.
Et on continue de parler des déboires de cette "future" centrale contrairement à ce qu'en pense RS.
Voir ces articles de juin 2015 du "Parisien" (journal qu'on ne peut pas taxer d'écologisme primaire) http://www.leparisien.fr/economie/nucleaire-des-soudures-a-revoir-sur-l-epr-de-flamanville-19-06-2015-4876201.php
http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/nouvelle-alerte-sur-la-securite-de-l-epr-de-flamanvillle-09-06-2015-4845137.php

Petit oubli, on parle aussi de Flamanville dans un autre cadre que celui du nucléaire : http://www.la-croix.com/Actualite/Fr...-03-10-1289430
Rien de ce qui figure ci-plus haut ne change la validité de mon propos en matière de technologie ! Il faut du temps; tout comme, depuis le fardier de Cugnot, nous avons attendu quelques centaines d'années avant d'avoir un véhicule autonome performant, fiable et à prix abordable !

Quant au dernier article, un petit tour sur les gros chantiers bruxellois devrait éclairer les lecteurs sur le niveau de fraude sociale dans ce secteur et, tu seras bien d'accord avec moi, que cela ne remet cependant pas en cause le maître d'ouvrage !
07/09/2015 Vieux  
 
  33 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Bien sûr que non.

S'ils vendent le courant 40 €/MWh, j'évalue à 22 ans le temps qu'il leur faudra rien que pour récupérer leur mise initiale, sans compter les intérêts, les coûts de l'exploitation, du combusible, du traitement des déchets, du démantèlement, etc.

Ne connaissant pas le détail du calcul, j'émets tout de même une réserve.

Tout d'abord le Mwh français pour les entreprises tourne plus aux alentours de 48 € que de 40 € pour le moment mais il suffit de voir la courbe d'évolution des dix dernières années pour se rendre compte qu'il est irréaliste de conserver une hypothèse de 40 € sur 22 ans.

Le contexte actuel permet une diminution des prix par rapport à la même période en 2014 mais, tant qu'à faire des prévisions sur 22 ans, autant utiliser des hypothèses réalistes (de même parler d'intérêts quand les placements financiers sont si peu producteurs, qu'on conserve une WACC élevée me semble déraisonnable même pour un projet en milliards...)

PS: je ne juge pas de leur seuil de rentabilité, mais il serait bon d'utiliser des hypothèses, un peu moins orientées
07/09/2015 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par charadets Voir le message
Ne connaissant pas le détail du calcul, j'émets tout de même une réserve.

Tout d'abord le Mwh français pour les entreprises tourne plus aux alentours de 48 € que de 40 € pour le moment mais il suffit de voir la courbe d'évolution des dix dernières années pour se rendre compte qu'il est irréaliste de conserver une hypothèse de 40 € sur 22 ans.
Le prix de gros de l'électricité a plutôt tendance à baisser sur ces 10 dernières années, avec un pic important autour de 2008. Quel est ton point ?

Citation:
Le contexte actuel permet une diminution des prix par rapport à la même période en 2014 mais, tant qu'à faire des prévisions sur 22 ans, autant utiliser des hypothèses réalistes (de même parler d'intérêts quand les placements financiers sont si peu producteurs, qu'on conserve une WACC élevée me semble déraisonnable même pour un projet en milliards...)

PS: je ne juge pas de leur seuil de rentabilité, mais il serait bon d'utiliser des hypothèses, un peu moins orientées
Pour le reste, il va de soi que c'était une estimation grossière, dont les hypothèses les plus importantes étaient de négliger le coût da capital, du combustible, de l'exploitation, des déchets et du démantèlement.

En gros :
1630 MW
8000 heures par an
→ 13 millions de MWh par an (13 TWh)
→ chiffre d'affaire = 520 MEUR par an si le prix de vente est de 40 €/MWh

Donc, en gros, même si ce CA était le revenu, il faudrait 22 ans pour récupérer les 10,5 milliards.
Si on compte des frais de financement (ou un taux d'actualisation) de 5% par an sur les 10,5 milliards, sans même parler du combustible et du reste, on voit tout de suite que ça ne rapporte plus rien du tout.
07/09/2015 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Rien de ce qui figure ci-plus haut ne change la validité de mon propos en matière de technologie ! Il faut du temps; tout comme, depuis le fardier de Cugnot, nous avons attendu quelques centaines d'années avant d'avoir un véhicule autonome performant, fiable et à prix abordable !

Quant au dernier article, un petit tour sur les gros chantiers bruxellois devrait éclairer les lecteurs sur le niveau de fraude sociale dans ce secteur et, tu seras bien d'accord avec moi, que cela ne remet cependant pas en cause le maître d'ouvrage !
Sauf qu'ici, il ne s'agit pas de technologie révolutionnaire.
Juste une cuve en acier comme dans les autres centrales.
Il s'agit de technologie déjà utilisée pour d'autres réacteurs à eau pressurisée (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A..._europ%C3%A9en )

Ils ne sont juste pas capables de les mettre en œuvre correctement.

A Flamanville, la technologie ne serait pas en cause, juste sa mise en application.

De ce que j'ai lu, il semblerait qu'on arrive au bout de la technologie et que les gains espérés seraient inférieurs aux coûts de construction.

Pour revenir à ta comparaison automobile, c'est un peu comme si on était incapable de fabriquer un moteur à explosion qui tourne à son régime maximum sans exploser.
07/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Le prix de gros de l'électricité a plutôt tendance à baisser sur ces 10 dernières années, avec un pic important autour de 2008. Quel est ton point ?

Pour le reste, il va de soi que c'était une estimation grossière, dont les hypothèses les plus importantes étaient de négliger le coût da capital, du combustible, de l'exploitation, des déchets et du démantèlement.
merci donc à lepasserelle
c'était évident que c'était une estimation grossière

il y a tellement de facteurs qu'on ne maitrise pas qu'il est impossible d'estimer

rien que le prix de vente
il a été fixé par l'état français pour le nucléaire
pas certain qu'il le soit pour une nouvelle installation qui doit être rentabilisée

rien ne dit qu'elle ne servira pas à alimenter la Belgique en bonne partie

ne pas oublier non plus que gonfler ses capacités de production permettra de vendre plus à l'étranger
on sait dans ce cas que le prix ne sera PAS DU TOUT le même

faut pas se tracasser pour EDF, le risque a été calculé
ils ont fait des projections avec plusieurs scénarios

avant de sortir de terre une centrale, il faut au moins 10 ans


PERSONNE ici n'est capable de dire ce que sera le marché demain
tant pour l'or, le blé, le pétrole, les taux d'intérêts, ou même le prix du MWH sur le marché de gros.

attelons nous à discuter de notre avenir
de ce que nous allons bien pouvoir faire avec les conditions économiques et sectorielles du moment

aujourd'hui, je n'ai pas encore vu un seul plan réaliste pour une sortie du nucléaire en 2025

hormis les fantaisies des écolos, il n'y a aucun projet viable à l'étude ou sur le point de l'être
certes, une éolienne par ci par là, qq panneaux... mais rien pour les 6300MWH du nucléaire à remplacer
rien pour les vieille TGV et centrale au charbon

s'il y a qq chose d'inquiétant, c'est bien cela
on s'est mis un mur sur notre chemin, mais on ne construit rien pour passer au delà

désolé pour les détracteurs du nucléaire, mais le schéma va se répéter
on va se retrouver un jour au pied du mur, et il n'y aura plus qu'une chose à faire: prolonger encore les réacteurs

fantaisies? pas si sûr
07/09/2015 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
(...)
Pour revenir à ta comparaison automobile, c'est un peu comme si on était incapable de fabriquer un moteur à explosion qui tourne à son régime maximum sans exploser.
Tu as certainement connu les vieux diesel de Peugeot qui équipaient les familiales Volvo, Ford etc. vers la fin des années 70.

Il fallait 2,3L de cylindrée pour avoir un poussif 90cv; pourtant le diesel existait déjà depuis 1930. Il a cependant fallu attendre vers le début des '90 pour voir apparaître des diesels moins gros, plus puissants tant en vitesse qu'en couple.
Les années 2000 ont vu l'explosion des ventes des voitures équipées d'un moteur diesel. Cet exemple illustre à merveille mon propos: il faut laisser du temps afin qu'une technologie se développe, se généralise, soit compétitive et soit exploitable.

Il semble que l'EPR suive ce même chemin.
07/09/2015 Vieux  
 
  33 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Donc, en gros, même si ce CA était le revenu, il faudrait 22 ans pour récupérer les 10,5 milliards.
Si on compte des frais de financement (ou un taux d'actualisation) de 5% par an sur les 10,5 milliards, sans même parler du combustible et du reste, on voit tout de suite que ça ne rapporte plus rien du tout.

Mon point étant qu'un calcul "plus réaliste" serait:

1. plutôt aux alentours de 50€ du Mwh (48 à l'heure actuelle) et non 40€ soit un différentiel de près de 130 Mi€ par an nous ne sommes pas dans l'épaisseur du trait là tout de même. (ça fait 16 an en prix nominal et non 22...)

2. Au vu des tendances actuelles, il y a plus fort à parier que l'évolution du prix de l'énergie dépassera probablement un simple inflation. Les prix actuels poussent les entreprises à fixer dès aujourd'hui les consommations 2017 et 2018, se tromperaient-elles toutes sur le futur prix énergétique?

Du coup, seront-ils rentables?

Probablement pas autant qu'espéré surtout que le premier de série accumule des surcoûts dont une partie seront évités par les retours d'expérience et bénéficieront aux commandes futures (même si elles sont pour le moment peu nombreuses).

Mon point est juste que sortir un chiffre de rentibilité sur un projet de plusieurs milliards en se basant sur un coût sous estimé du Mwh ne veut strictement rien dire. On peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres, en passant à une augmentation de 2% par an nette (ce qui n'est pas énorme), la rentabilité est déjà atteinte après 15 ans, que se passerait-il en cas de contraction de l'offre par exemple, il semble que les récents événements ne démontrent pas une surcapacité de production pour les années à venir, que du contraire.....

Quant au retour sur investissement, pour un montant de 10 Milliards, en 10 ans c'est un peu court.....

Bien évidemment, toutes ces données financières font abstraction complète de la pression politique au vu des montants engagés en France et du nombre d'emplois concernés qui aurant donc un impact sur l'économie à minima régionnale...

Tout celà pour dire que se servir d'une seule donnée (qui plus est mal estimée) peut faire prendre de mauvaises décisions.
07/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par charadets Voir le message

Tout celà pour dire que se servir d'une seule donnée (qui plus est mal estimée) peut faire prendre de mauvaises décisions.
justement qui se sert de ces données fantaisistes?
dans quel but?

réponds à cela, il n'y a plus besoin de polémiquer sur la question

je l'ai abordé plus haut

chiffres fantaisistes balancés par des détracteurs
que veux tirer de bon là dedans?

ce ne sont que des campagnes qui visent à discréditer le nucléaire au profit de ce qu'ils prêchent.

encore une fois, de l'écologisme extrémiste et radicale
tout ce qui est en dehors de leurs convictions ne peut exister

au lieu de "vendre" leurs produits à la communauté, ils matraquent les gens à coups de dénigrement, de discrédits.

je suis pour l'écologisme à 100%
mais contre la manière des écologistes.

un Nullet, tu ne l'entends que pour le nucléaire
je ne l'entends JAMAIS pour autre chose.
jamais il n'apporte un vaste projet pour construire quelque chose

l'écolo type Nullet et certains de ce forum casse tout autour de lui


au lieu de rendre le nucléaire inutile par la construction de milliers de projets, ils s’attèlent à combattre le nucléaire.

ce que je connais de Greenpeace, c'est ce que je vois à la tv, c'est l'image qu'ils donnent.
des assauts, de la lutte, de l'extrémisme.
je suis incapable de donner un projet réalisé

première chose que je lis :
Citation:
Nous menons des campagnes pour modifier les attitudes et les comportements, pour protéger et préserver l'environnement et pour promouvoir la paix. Greenpeace agit de façon indépendante et est active au niveau planétaire.
de la lutte!
combattre
07/09/2015 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Quelle est la source pour les 48 €/MWh et l'augmentation en 2017 et 2018 ?

L'article ci-dessous évoque un prix plafond de 42 € / MWh auquel EDF est obligé de vendre son énergie nucléaire historique aux fournisseurs alternatifs et un prix réel de 37 €/MWh pour 2016 :
http://www.lesechos.fr/industrie-ser...n-1084427.php#

Prix spot pour aujourd'hui : entre 21 et 47 € /MWh (certes, nous sommes en été)
https://clients.rte-france.com/lang/...lectricite.jsp

Historique
RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE
http://www.cre.fr/marches/marche-de-...ite#section3_1

Dernière modification par marc.d 07/09/2015 à 16h14.
07/09/2015 Vieux  
 
  33 ans, Brabant Wallon
 
De mon expérience personnelle.

Le prix plafond auquel tu fais référence est le prix Arenh. Il s'agit juste d'un prix "cappé" pour un production minimum tout au long de la journée. Pour info, entre février et aout ont été dans des valeurs comprises entre 38 et 42 € du Mwh, je te laisse voir l'historique 2014 ici :https://fr.wikipedia.org/wiki/March%...3%A9_en_France pour confirmer de la volatilité de ce prix et le fait qu'il soit très bas cette année par rapport aux années précédentes. (navré de ne pas prendre le temps de chercher d'autres sources mais j'imagine que tu as les tiennes pour vérifier)

Le prix d'achat des entreprises (et je parle là de gros consommateurs) ne tombant pas toujours dans ces créneaux, ou à l'inverse tombant tous dedans, le reste se fait au niveau du marché (ton fameux prix spot).

Si on parle de prix moyen annuel, il y a lieu de tenir compte non seulement du prix arenh, des prix spot (et de son évolution - j'imagine que tu as la courbe du spot sous la main) mais aussi de la fiabilité de la prévision de consommation qui permettent l'achat à terme (et non en passant par du SPOT).

En passant par des intermédiaire gérant ces risques, on arrive au type de tarifs que je te mentionne.


l'exemple de wiki qui fait le calcul de ma démonstration de ce prix à terme moyen:

À titre d'exemple, 163 TWh ont été échangés sur le marché de gros intermédié au cours du deuxième trimestre 2011, essentiellement sur le mode du gré à gré, 126 TWh étant injectés physiquement dans les réseaux[31]. Les prix day ahead cotés sur EPEX étaient en moyenne de 49 €/MWh en base et 61,2 €/MWh en pointe, avec des pics ponctuels à près de 300 €/MWh. Le prix à terme sur un contrat futures était de 59,5 €/MWh en moyenne.

Actuellement les tarifs très bas de l'arenh encouragent beaucoup d'entreprises à fixer une grande partie de leur consommation future pour éviter toute degéradation du prix.


Tout celà mis à part, cette information n'avait pour objectif que de démontrer que l'utilisation d'un seul chiffre pour "justifier" ou à l'inverse "critiquer" un projet d'investissements de 10Mi€ d'argent public français (oui oui on parle d'EDF...) dans un projet d'envergure français fait assez peu de sens...

Dernière modification par charadets 07/09/2015 à 16h31.
07/09/2015 Vieux  
  38 ans, Liège
 
ne pas oublier que de disposer de 1600MWH en plus permet d'un autre côté de pouvoir vendre plus à l'étranger

pendant le temps que le prix du nucléaire sera fixé, une installation classique pourra se dédier à fournir l'étranger
à des tarifs tout autres

sans compter que vous ne connaissez pas les conventions qui lient l'état à EDF
pour avoir investi dans une nouvelle installation, EDF a certainement reçu des compensation ou des garantie

fort à parier que le MWH qui sortira de là ne sera pas au même tarif que celui d'une centrale qui a 30 ans et qui est amortie

donc inutile de polémiquer comme on le fait
c'est causer dans le vide de quelque chose qui nous échappe

cessons ce jeu de calcul fantaisiste et absurde

nous ne maitrisons aucune données

en fait il n'y a que des inconnues dans cette équation
trop de variables

ne perdons plus notre temps

elle coûte cher cette centrale, mais ne vous inquiétez pas, elle sera rentable
07/09/2015 Vieux  
 
  40 ans, Hainaut
 
"nous ne maitrisons aucune données",

ça c'est bien le secteur nucléaire...
07/09/2015 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par charadets Voir le message

Tout celà mis à part, cette information n'avait pour objectif que de démontrer que l'utilisation d'un seul chiffre pour "justifier" ou à l'inverse "critiquer" un projet d'investissements de 10Mi€ d'argent public français (oui oui on parle d'EDF...) dans un projet d'envergure français fait assez peu de sens...
Il est évident que l'EPR est avant tout un projet français afin de montrer au reste du monde que la France reste un acteur technologique au niveau mondial.
La démonstration de Marc est évidente, sans soutien de l'Etat (donc au final du citoyen), l'électricité produite à partir de l'EPR ne sera pas rentable.

http://uk.reuters.com/article/2012/0...8470XC20120508

Current power prices are far too low - at 51 pounds per megawatt hour - to justify commercial investment into nuclear power without government help.
et un peu plus loin
That [le financement du nucléaire] exceeds subsidies on offshore wind farms, currently the most expensive source of electricity in Britain.

Tout est dit, le citoyen devra passer à la case porte-monnaie pour financer le nucléaire...
Donc entre du renouvelable financé en partie par le citoyen et du nucléaire financé également par le citoyen, le choix de la raison s'impose...

Quant au surcoût
http://www.liberation.fr/economie/20...-a-edf_1377437

Dernière modification par lepasserelle 07/09/2015 à 21h30.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 170 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 70120160168169 170 171172180220270 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


A lire également sur BricoZone...
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Article sur la politique énergétique allemande(solaire, eolien,nucléaire, charbon... Par minipoint dans Divers, +7 24/10/2012
les Cv apres le nucléaire ....? Par xavierd dans Electricité, +2 30/11/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société