RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

- Page 51
Page 51 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 414950 51 525361101151 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


26/09/2014 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Il n'as pas tord combiren savent lire l'anglais sur le site, si le posteur trouve son article interressant, c'est a lui de le traduire pour que TOUT le monde le comprenne.

Et on est sur un forum en francais .....

Mais bon c'est vrai que c'est plus facile de faire un bete copier coller que de traduire un texte pour tout le monde ( faineantise ?)
26/09/2014 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Il était de notoriété que ces microfissures étaient déjà présentes.... à la construction des réacteurs. Elles furent toujours là; et y seront encore pendant longtemps dans les centrales de même type a l'étranger. Mais ici en Belgique, on veut toujours laver plus blanc que blanc et on se casse la gueule car on écoute les ministrillons de l'élysette.
Personne n'a parlé de microfissures avant le renforcement des procédures qui a suivi le tsunami. On dirait bien que la Belgique n'inspectait pas régulièrement ses cuves, contrairement à ce qui se fait en France, par exemple.

Mais ici, en Belgique, on a alors découvert des microfissures par milliers, qu'on n'a trouvé nulle part ailleurs à ce jour... en ce y compris sur les 20 autres cuves fabriquées par RDM déjà inspectées/testées depuis la découverte du problème Doel 3.

Ce n'est pas sur ce forum qu'on va trouver les gens ayant la compétence pour se prononcer sur l'aggravation du risque d'incident avec l'âge des cuves.

Le nucléaire belge a toujours revendiqué la pratique du moindre risque vu la densité de population.

(+1 pour Marc) Ecolo n'a rien à voir avec la situation. La Belgique est un petit marché. Les unités remises en question sont de grosses capacités de production. C'est comme mettre 20% de son portefeuille de placements dans 2 grosses positions. Si ça crashe, ça fait toujours un trou d'air difficilement gérable.

26/09/2014 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par locu Voir le message
Mais bon c'est vrai que c'est plus facile de faire un bete copier coller que de traduire un texte pour tout le monde ( faineantise ?)
Le fainéant est un des très rares sur ce forum qui se donne la peine d'apporter réellement quelque chose.
26/09/2014 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
Le fainéant est un des très rares sur ce forum qui se donne la peine d'apporter réellement quelque chose.
Que quasi personne ne comprend genail ( pour moi il sert a rien )
26/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
l'exemple type de détracteur qui agite le spectre d'une catastrophe pour faire peur aux gens .

je cite ce qu'un autre dit mieux que moi:



manquerait plus qu'il nous sorte un article sur tcherno et la boucle serait bouclée

à court d'arguments, on agite un spectre pour faire peur
Cela m'étonne que quelqu'un qui travail dans le secteur nucléaire ne puisse se débrouiller en Anglais... Enfin passons...

Le récent sabotage, dont on ne parle plus dans la presse, c'est imaginaire peut-être.
Tout le monde sait très bien que le nucléaire "ne produit aucun déchets.".. tout en produisant des paquets de kW/h d'énergie "pas chère".
Ces déchets sont stockés dans des cuves qui sont "prévues" pour, selon tes employeurs... malheureusement ces cuves ont tendance à laisser s'écouler un liquide jaunâtre. Ou alors, il faudrait s'en débarrasser en mer comme dans le passé ?
Alors ne venez pas me dire que c'est sur et qu'il n'y a pas de risques...

A un moment donné, il faudra bien fermer ces centrales nucléaires qui ont ou vont dépasser le nombre d'année d'exploitation prévu lors de leur construction.
Tout ce que le gouvernement fait (avec la pression des producteurs tels qu' Electrabel), c'est de reporter le problème à plus tard et reporter également le coût du démantèlement de celles-ci.

De toute façon,il faudra investir dans de nouveaux moyens de production d'énergie tout en incluant le coût de démantèlement des vieilles centrales nucléaires.

Arrêtez de penser que ces vieilles centrales sont encore partie pour 30 ans.

Mais de grâce, essayez d'apporter du concret, des sources dans vos dires/certitudes... parce que de temps en temps, on dirait qu'on est au comptoir du café du coin.

Dernière modification par Yucatan 27/09/2014 à 00h11.
27/09/2014 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Je ne suis pas anglophile, mais je ne peux que remercier Yucatan, pour son apport constructif dans ce forum.
27/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
la personne est coutumière du fait

elle balance des liens, fait des citations très longues d'articles
elle ne commente rien.

c'est un forum de discussion francophone, pas anglophone

courtoisie? je lui retourne la chose

retourne en arrière, tu verras que ce n'est pas commode ses tartines copier-coller
en anglais aussi...
27/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Je ne suis pas anglophile, mais je ne peux que remercier Yucatan, pour son apport constructif dans ce forum.
apport? des pages et des pages de copier coller sans le moindre commentaire perso

régulièrement des vidéos de qualité médiocre
et de l'anglais

je ne le remercie donc pas

Dernière modification par browning 27/09/2014 à 02h52.
27/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
Personne n'a parlé de microfissures avant le renforcement des procédures qui a suivi le tsunami.
(...)
Il semblerait que l'on en parlait déjà en 2004 (Tricastin), voire même en 1993 (voir article du Monde ci-plus bas.

Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
On dirait bien que la Belgique n'inspectait pas régulièrement ses cuves, contrairement à ce qui se fait en France, par exemple.

Mais ici, en Belgique, on a alors découvert des microfissures par milliers, qu'on n'a trouvé nulle part ailleurs à ce jour...

en ce y compris sur les 20 autres cuves fabriquées par RDM déjà inspectées/testées depuis la découverte du problème Doel 3.
(...)
Si j'en crois cet article (qui suit), on en a trouvé dans les centrales de Tricastin, Fessenheim, Chinon, Gravelines, Blayais, Dampierre, Saint-Laurent. Mais toutes n'ont pas des cuves RDM.

Des micro-fissures sur les cuves de dix réacteurs nucléaires français
LE MONDE | 17.08.2012 à 15h19 • Mis à jour le 18.08.2012 à 11h15 |
Par Pierre Le Hir et intérim (à Bruxelles)

A l'initiative de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire belge (AFCN), des représentants des autorités de sûreté nucléaire de sept autres pays européens (France, Suisse, Suède, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni), ainsi que des Etats-Unis, se sont réunis jeudi 16 août à Bruxelles.
Ils doivent examiner la situation de la cuve du réacteur numéro 3 de la centrale de Doel, près d'Anvers, où des milliers de possibles fissures ont été découvertes. Ils devraient se revoir en octobre, quand les résultats d'analyses complémentaires effectuées en Belgique seront disponibles.

Ces pays avaient été invités car certains d'entre eux possèdent des réacteurs - une vingtaine au total - dont la cuve, comme celle de Doel 3, avait été fournie, il y a une trentaine d'années, par le groupe néerlandais Rotterdamsche Droogdok Maatschappij (RDM), aujourd'hui disparu.

A l'issue de cette réunion, le patron de l'AFCN, Willy De Roovere, a dévoilé l'étendue des "potentielles fissures" détectées en juin et juillet sur la cuve de Doel 3 : elles seraient au nombre de 8 000 et d'une taille d'environ 20 mm.

Ces défauts sont situés dans la masse des cylindres d'acier formant la cuve abritant le cœur du réacteur. Ils sont, selon toute vraisemblance, présents depuis la fabrication de l'acier brut par le groupe allemand Krupp (aujourd'hui ThyssenKrupp) ou sont apparus au moment du forgeage des cylindres par RDM.

Selon M. De Roovere, ces fissures, détectées par capteurs à ultrasons, sont presque parallèles aux parois des cylindres. Elles présentent donc moins de risques pour la solidité de la cuve que si elles étaient perpendiculaires aux parois. Mais leur grand nombre "crée un sentiment de malaise", souligne le directeur de l'AFCN.

LA MOITIÉ DES FISSURES À LA CENTRALE DE TRICASTIN

A l'arrêt jusqu'au 30 septembre, Doel 3 ne sera autorisé à redémarrer que si Electrabel, l'exploitant de la centrale, filiale du groupe français GDF Suez, parvient à convaincre les experts qu'il n'existe aucun risque que ces anomalies se transforment en véritables fissures, par lesquelles de l'eau de refroidissement pourrait s'échapper, mettant à nu le réacteur.

"Ce sera difficile à prouver", a averti M. De Roovere, qui juge la date du 30 septembre peu réaliste et se dit "sceptique" quant à l'avenir de ce réacteur de 1 000 mégawatts. Il a aussi écarté l'hypothèse d'une réparation ou d'un changement de cuve.

L'autorité de sûreté belge a également révélé que c'était suite à la découverte, en 2004, de fissures sur les cuves de réacteurs français, notamment au Tricastin (Drôme), que la Belgique avait décidé de planifier des contrôles plus poussés de ses centrales.

De fait, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française fait état, dans une note de novembre 2010 - passée inaperçue - de la détection, depuis 1993, de 33 "défauts sous revêtement" (des fissures situées sous le revêtement interne en acier inoxydable) sur les cuves de 10 réacteurs.

Plus de la moitié d'entre elles (17) affectent le réacteur 1 de Tricastin, les autres se trouvant sur les réacteurs de Fessenheim 1 et 2, Chinon B-3, Gravelines 6, Blayais 2, Dampierre 3, Saint-Laurent B-1 et B-2.

"Les défauts découverts jusqu'à aujourd'hui ne dépassent pas une dizaine de millimètres de hauteur", indique l'ASN, qui estime qu'ils "ne sont pas comparables à ceux détectés à Doel 3". Un contrôle supplémentaire, entre les visites décennales réglementaires, a néanmoins été décidé pour Tricastin 1.

Greenpeace s'étonne de la "différence d'approche" entre les autorités de sûreté française et belge, la première considérant que "ces micro-fissures ne sont pas nocives", tandis que la seconde envisage, si ses craintes se confirment, de fermer définitivement deux des principaux réacteurs du pays.

Pierre Le Hir et intérim (à Bruxelles)

http://www.lemonde.fr/planete/articl...7094_3244.html

Dernière modification par Railsavoie 27/09/2014 à 10h11. Motif: Ajout URL
27/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
apport? des pages et des pages de copier coller sans le moindre commentaire perso

régulièrement des vidéos de qualité médiocre
et de l'anglais

je ne le remercie donc pas
Au moins, j'apporte des infos avec leur sources contrairement à toi, même si elles sont en Anglais.

Pour les vidéos, provenant de youtube, si tu ne le sais pas encore, tu peux les regarder directement via youtube en cliquant sur la vidéo lors de leur lecture dans mes posts ,de plus tu peux augmenter leur résolution (si elles sont dispo en + haute résolution biensur)

Je suis désolé, si mon point de vue ne te plait pas, mais je te rapelle que le sujet de post concerne "le renouvelable ou nucléaire".

Contrairement à d'autres, je fais avancer le schmilblick.

Dernière modification par Yucatan 27/09/2014 à 13h05.
27/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Il semblerait que l'on en parlait déjà en 2004 (Tricastin), voire même en 1993 (voir article du Monde ci-plus bas.


Si j'en crois cet article (qui suit), on en a trouvé dans les centrales de Tricastin, Fessenheim, Chinon, Gravelines, Blayais, Dampierre, Saint-Laurent. Mais toutes n'ont pas des cuves RDM.

Des micro-fissures sur les cuves de dix réacteurs nucléaires français
LE MONDE | 17.08.2012 à 15h19 • Mis à jour le 18.08.2012 à 11h15 |
Par Pierre Le Hir et intérim (à Bruxelles)

A l'issue de cette réunion, le patron de l'AFCN, Willy De Roovere, a dévoilé l'étendue des "potentielles fissures" détectées en juin et juillet sur la cuve de Doel 3 : elles seraient au nombre de 8 000 et d'une taille d'environ 20 mm.

Ces défauts sont situés dans la masse des cylindres d'acier formant la cuve abritant le cœur du réacteur. Ils sont, selon toute vraisemblance, présents depuis la fabrication de l'acier brut par le groupe allemand Krupp (aujourd'hui ThyssenKrupp) ou sont apparus au moment du forgeage des cylindres par RDM.
Des fissures de 20 mm (la grandeur du pouce qd même) et +/- 8000 fissures...

Tout est sous contrôle... Avant, ce n'était pas dangereux, dû à leur méconnaissance.
27/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par locu Voir le message
Que quasi personne ne comprend genail ( pour moi il sert a rien )
Allons, allons, ça c'est de la mauvaise volonté !
Pour ceux qui ne comprennent pas la langue de Shakespeare, un copier/coller vers google translate https://translate.google.be/ et une traduction plus ou moins correcte apparaît.
27/09/2014 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Avec une prolongation des centrales incriminées, en cas d'accident :
Le groupe néerlandais Rotterdamsche Droogdok Maatschappij (RDM)
serait alors Responsable De Morts.

Mais comme certains "pro-nucléaire" souhaitent tout traduire en français :
Le groupe néerlandais deviendrait Maatschappij Droogdok Rotterdamsche (MDR).

De là à dire que les "pro-nucléaires" sont des comiques ...
27/09/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
Des fissures de 20 mm (la grandeur du pouce qd même) et +/- 8000 fissures...

Tout est sous contrôle... Avant, ce n'était pas dangereux, dû à leur méconnaissance.
8000 fissures de 20 mm! Ce n'est même plus bon pour faire une passoire alors!
Eventuellement des grilles... alors cela m'intéresse...

Cela demande confirmation car à ce niveau, on ne doit même plus payer des scientifiques pour la tester!

Je pense que l'on écrit n'importe quoi... que l'on dit n'importe quoi... et c'est cela qui est inquiétant!
27/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Avec une prolongation des centrales incriminées, en cas d'accident :
Le groupe néerlandais Rotterdamsche Droogdok Maatschappij (RDM)
serait alors Responsable De Morts.

Mais comme certains "pro-nucléaire" souhaitent tout traduire en français :
Le groupe néerlandais deviendrait Maatschappij Droogdok Rotterdamsche (MDR).

De là à dire que les "pro-nucléaires" sont des comiques ...
Et comme la société qui a réalisé ces cuves a disparu (faillite ?), la responsabilité de cette société a disparue avec elle... d'un point de vue juridique ça promet en cas d'accident à ce niveau la.
27/09/2014 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
8000 fissures de 20 mm! Ce n'est même plus bon pour faire une passoire alors!
Les caractéristiques métriques d'une fissure ne devraient-elles pas s'appréhender en 3 dimensions?
Longueur, largeur, "profondeur".

Et même en 4 dimensions: évolution en fonction du temps.
27/09/2014 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Si j'ai bien compris, il s'agit de "fissures" arrondies, de 15mm de diamètre en moyenne, de l'épaisseur d'une feuille de cigarette. Stables dans le temps.

Voici un lien vers les FAQ de l'AFCN (agence fédérale de contrôle nucléaire):

http://www.fanc.fgov.be/fr/page/indi...93.aspx#P_7080
27/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Liquide jaunâtre qui s'écoule


Tellement pathétique... Tellement ridicule!

Step, arrête !
Autant on dit que tu partages des choses intéressantes autant tu peux débiter des conneries... Pa thé ti que !

Fissures de 20mm- 8000 unités....
Tu tiens d'où ça? Rtl tvi?
Ab3?

Sois critique envers l'information que tu collectes

Là tu propages de la désinformation

Mais c'est peut être voulu.
Comme le fait d'agiter le spectre d'une catastrophe sans arrêt.
27/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Citation:
Posté par Sanssueur Voir le message
Les caractéristiques métriques d'une fissure ne devraient-elles pas s'appréhender en 3 dimensions?
Longueur, largeur, "profondeur".

Et même en 4 dimensions: évolution en fonction du temps.
Si elles le sont.
En 3D et dans le temps

Cela dit le public n'a pas à connaître tous les détails
C'est l'autorité qui jugera.

Ne crois pas que tout est de l'amateurisme.
On est ici sur des techniques uniques au niveau mondial.

De la recherche très poussée
Avec de nombreux spécialistes mondiaux
27/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
Liquide jaunâtre qui s'écoule


Tellement pathétique... Tellement ridicule!

Step, arrête !
Autant on dit que tu partages des choses intéressantes autant tu peux débiter des conneries... Pa thé ti que !

Fissures de 20mm- 8000 unités....
Tu tiens d'où ça? Rtl tvi?
Ab3?

Sois critique envers l'information que tu collectes

Là tu propages de la désinformation

Mais c'est peut être voulu.
Comme le fait d'agiter le spectre d'une catastrophe sans arrêt.
Pour les fissures dans les cuves, ce n'est pas moi qui a mis en premier l'info,je n'ai fait que relayer celle-ci.

Bon, si tu veux des sources, tu vas en avoir...

Pour les rejets de déchets en mer par Electrabel :

Electrabel confirme au Parlement le rejet de déchets nucléaires belges en mer

La Belgique s’est débarrassée à plusieurs reprises de déchets nucléaires faiblement radioactifs en mer, a confirmé Electrabel devant la sous-commission de Sécurité nucléaire de la Chambre.

Entre 1960 et 1982, pas moins de quinze campagnes de largage ont été menées. Les déchets nucléaires étaient coulés dans du béton avant d’être abandonnés en mer en compagnie de déchets néerlandais et suisses.

Ceux-ci provenaient des centrales nucléaires de Doel, Tihange, d’Eurochemic à Dessel, de MHO à Olen et du centre d’étude pour l’énergie nucléaire.

Rien qu’entre 1976 et 1982, la Belgique s’est débarrassée de ses déchets radioactifs en six endroits différents, lesquels étaient tous situés dans l’Océan Atlantique, selon le député Kristof Calvo (Groen).
http://www.lesoir.be/356865/article/...eaires-belges-

Pour les fuites de liquide jaunâtre provenant de fût de stockage, je l'ai entendu à la radio (Vivacité ou La première) jeudi soir et également qu'Electrabel doit construire un nouveau lieu de stockage pour contrôler chaque fût précédemment stocké.Ce nouvel "hangar" devrait coûter 300 millions d'euros (de mémoire).
Ce liquide jaunâtre serait issu d'une réaction chimique entre les éléments constituant le béton et les déchets radioactifs.

http://www.rtbf.be/info/belgique/det...gel?id=8364444
http://www.lalibre.be/actu/sciences-...703eef3a01f8c3
http://www.lemonde.fr/planete/articl...7884_3244.html

Dernière modification par Yucatan 27/09/2014 à 21h26.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 51 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 414950 51 525361101151 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


A lire également sur BricoZone...
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Article sur la politique énergétique allemande(solaire, eolien,nucléaire, charbon... Par minipoint dans Divers, +7 24/10/2012
les Cv apres le nucléaire ....? Par xavierd dans Electricité, +2 30/11/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société