RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE

- Page 54
Page 54 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 4445253 54 555664104154 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


29/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
SJNMB, les centrales de charges permettent bien de lisser les productions aléatoires et irrégulières des unités de production éoliens ou solaires, non ?
Entre autres mais explique-moi stp pourquoi il y avait des centrales thermiques avant le renouvelable intermittent.
29/09/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Il n'a jamais été question que l'éolien supprime tout rejet de CO2. Mais même en tenant compte de la compensation, le bilan éolien reste POSITIF en terme de CO2 (à production et consommation égale par rapport à du tout gaz ou charbon, je ne tiens pas compte du nucléaire) Donc, il est faux de dire que le renouvelable fait croitre la production de cO2
Exact...
Dans un petit pays, l'éolien demande de doubler les moyens de production et c'est là le problème.

Une TGV sans éolien fonctionnera probablement 24/24... ce n'est pas certain car on peut probablement trouver des W moins onéreux sur le marché... le surplus des autres pays producteurs...
Une TGV avec éolien est comme un "camion de salage" si je reprends l'idée de Bricojeune... bien que cela ne se passe pas ainsi dans toutes les communes!... Elle ne fonctionne pas souvent... jamais si le climat est doux!
Mais voilà, une TGV n'est pas un camion qui dort... il ne suffit d'avoir un permis pour la mettre en route...

Enfin personne n'a la solution idéale... le changement se fera peu à peu et dépendra de facteurs que nous ne connaissons pas aujourd'hui...

29/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Entre autres mais explique-moi stp pourquoi il y avait des centrales thermiques avant le renouvelable intermittent.
Certainement pas pour palier à la production aléatoire et irrégulière du nucléaire...
29/09/2014 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Certainement pas pour palier à la production aléatoire et irrégulière du nucléaire...
Ben si....3 réacteurs à l'arrêt...production aléatoire...selon qu'il y a des fissures ou pas, selon que l'acier est fragilisé ou pas, ou qu'il y a des sabotages ou pas
29/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Certainement pas pour palier à la production aléatoire et irrégulière du nucléaire...
Alors, tu confirmes mon argument au #1036.
29/09/2014 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Entre autres mais explique-moi stp pourquoi il y avait des centrales thermiques avant le renouvelable intermittent.
Le problème des pro-nucléaires est qu'ils considèrent qu'on consomme la même quantité d'électricité toute l'année et la même quantité d'électricité au cours d'une journée...Rien n'est plus faux!
Sachant qu'il y a plus de vent en automne et hiver, période où on consomme le plus....et que l'on consomme le plus en journée, on comprend l'intérêt de l'éolien et du PV dans un mix énergétique...sans que cela n'augmente d'un iota la quantité de CO2...la production de CO2 est en baisse constante au Danemark depuis des années...La quantité de CO2 générée est aussi plus faible en Allemagne qu'il a 5 ans.
29/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
Ben si....3 réacteurs à l'arrêt...production aléatoire...selon qu'il y a des fissures ou pas, selon que l'acier est fragilisé ou pas, ou qu'il y a des sabotages ou pas
Allons, allons, mon ami Lepasserelle; lorsqu'un réacteur est en service; il produit de l'électricité, alors qu'une éolienne bien qu'en service, ne fournira du courant que lorsque le vent souffle.

En absence de vent, l'éolien ne produira rien du tout; et c'est à ce moment qu'une centrale de charge est nécessaire. Le nucléaire en service n'a pas besoin de centrale de charge pour palier à son manque de production...
30/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
(...)La quantité de CO2 générée est aussi plus faible en Allemagne qu'il a 5 ans.
Tssss.... petit manipulateur, va ! 2008 était un des pics de pollution de l'Allemagne en matière de Co2: 848 millions de tonnes* de Co2 rejetés dans l'air; pas difficile de faire moins ! Un peu comme si j'annonçais: -"aujourd'hui les locomotives consomment moins de charbon qu'en 1946".

Il est plus instructif de suivre l'évolution de ces dernières années:

Allemagne (production de Co² en million de t): 728 en 2012** ; 15 millions de t supplémentaires en 2013 par rapport à 2012***.

(*) (sources http://www.actualites-news-environne...Allemagne.html
(**) (sources http://box.arte.tv/bundestag2013/ent...sions-de-co2/) et http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/8-29052013-AP/FR/8-29052013-AP-FR.PDF
(***) http://www.euractiv.fr/sections/developpement-durable/les-emissions-de-co2-ont-progresse-en-france-en-2013-301987
30/09/2014 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Allons, allons, mon ami Lepasserelle; lorsqu'un réacteur est en service; il produit de l'électricité, alors qu'une éolienne bien qu'en service, ne fournira du courant que lorsque le vent souffle.

En absence de vent, l'éolien ne produira rien du tout; et c'est à ce moment qu'une centrale de charge est nécessaire. Le nucléaire en service n'a pas besoin de centrale de charge pour palier à son manque de production...
Le problème du nucléaire, c'est aussi que la production est linéaire, le temps de réaction est très lent.
C'est là que les TGV peuvent lisser les besoins.
Mais c'est pas assez rentable, alors...

Une politique efficace aurait été que tout producteur PRO soit en mesure d'être capable d'absorber les pics et les chuttes.
Des contrats spitulant non pas une quantité mais en permanence un pourcentage des besoins, seraient certainement une solution.
30/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
on a cassé le monopol, on a ouvert le marché pour faire de la concurrence

soit disant pour le bien des consommateurs

on est où au 30/09/2014?

les prix explosent tous les plafonds
les intermédiaires sont trop nombreux
le secteur est en crise
l'approvisionnement n'est plus garanti à 100% depuis des années
toutes les installations sont anciennes, quasi pas de nouvelles
les prix du Mwh sont tirés vers le bas par un système de subsides PV-éolien
personne ne veut investir dans ce contexte
on prie pour que l'hiver soit doux sans quoi, ça va être la cata
30/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Alors, tu confirmes mon argument au #1036.
Non, car, selon moi, tu prends le problème à l'envers; l'offre doit-être lissée et correspondre à la demande, et non l'inverse ! Même si c'est plus commode pour les producteurs !
30/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Le problème du nucléaire, c'est aussi que la production est linéaire, le temps de réaction est très lent.
C'est là que les TGV peuvent lisser les besoins.
Mais c'est pas assez rentable, alors...

Une politique efficace aurait été que tout producteur PRO soit en mesure d'être capable d'absorber les pics et les chuttes.
Des contrats spitulant non pas une quantité mais en permanence un pourcentage des besoins, seraient certainement une solution.
Sauf accident ou panne, la production d'une centrale nucléaire est régulière et constante; donc prévisible. Le renouvelable n'a pas ces qualités sauf s'il est couplé à des UP réactives (TGV); et c'est là que ça pollue un max ! En utilisation courante (hors accident, panne, arrêt pour maintenance), un kWh de référence produit par le nucléaire ne nécessite pas le rejet de CO²; le kWh de référence en renouvelable éolien ou PV compte une part plus ou moins importante de rejet de CO² (voir l'Allemagne).

Et à moins d'exiger que la demande suive l'offre, comme Marc.D le suggère, et tant qu'un système de stockage (ex. puits sous-marin) suffisamment dimensionné n'est pas mis en oeuvre, le renouvelable éolien et PV resteront, à la production, de grands pollueurs par rapport au nucléaire.
30/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Non, car, selon moi, tu prends le problème à l'envers; l'offre doit-être lissée et correspondre à la demande, et non l'inverse ! Même si c'est plus commode pour les producteurs !
  1. « L'offre doit être lissée » (pourquoi, au fait ?) et « l'offre doit correspondre à la demande » sont contradictoires puisque la demande n'est pas lisse ;
  2. Je suis d'accord avec « l'offre doit correspondre à la demande », qui confirme mon #1036 ;
  3. tu n'as pas répondu au #1061, sinon par une pirouette.
(Bon annif à Bricojeune)
30/09/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
  1. « L'offre doit être lissée » (pourquoi, au fait ?) et « l'offre doit correspondre à la demande » sont contradictoires puisque la demande n'est pas lisse ;
  2. Je suis d'accord avec « l'offre doit correspondre à la demande », qui confirme mon #1036 ;
  3. tu n'as pas répondu au #1061, sinon par une pirouette.
(Bon annif à Bricojeune)
Mon propos n'était pas assez précis, je reformule à l'aide de l'image suivante: l'offre doit-être comme une autoroute dont les gestionnaires adaptent dynamiquement le nombre de bandes de circulation en fonction du flot de véhicules. Dans ton propos, l'autoroute est de largeur constante, mais comporte de manière aléatoire des accidents rétrécissant le passage; et tu suggères que le nombre de véhicules soit diminué dans ces cas là.

Pirouette: je suppose qu'avant l'avènement de la mode verte, les centrales charbon et gaz, outre celles qui existaient avant le nucléaire, furent construites pour faire face à l'augmentation de la demande suite à la progression de la démographie (et non comme tu le suggères, pour faire face à une intermittence de fonctionnement à la mode verte).

Dernière modification par Railsavoie 30/09/2014 à 08h04.
30/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
  marc.d est connecté maintenant
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Mon propos n'était pas assez précis, je reformule à l'aide de l'image suivante: l'offre doit-être comme une autoroute dont les gestionnaires adaptent dynamiquement le nombre de bandes de circulation en fonction du flot de véhicules. Dans ton propos, l'autoroute est de largeur constante, mais comporte de manière aléatoire des accidents rétrécissant le passage; et tu suggères que le nombre de véhicules soit diminué dans ces cas là.
Pas du tout. Je suggère de continuer à utiliser du thermique pour répondre à la demande quand il le faut, mais moins que s'il n'y avait pas de renouvelable. Et de moins en moins à mesure que le renouvelable se développe.

Mon seul point est de contester la tarte à la crème « plus de renouvelable intermittent implique plus de thermique ». C'est le contraire.

Citation:
Pirouette: je suppose qu'avant l'avènement de la mode verte, les centrales charbon et gaz, outre celles qui existaient avant le nucléaire, furent construites pour faire face à l'augmentation de la demande suite à la progression de la démographie (et non comme tu le suggères, pour faire face à une intermittence de fonctionnement à la mode verte).
Je suggère le contraire. Ces centrales ont toujours été nécessaires, notamment parce que le nucléaire n'est pas modulable, et elles le restent pour « faire face à une intermittence de fonctionnement à la mode verte », comme tu dis, mais en décroissant.
30/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Le problème du nucléaire, c'est aussi que la production est linéaire, le temps de réaction est très lent.
C'est là que les TGV peuvent lisser les besoins.
Mais c'est pas assez rentable, alors...

Une politique efficace aurait été que tout producteur PRO soit en mesure d'être capable d'absorber les pics et les chuttes.
Des contrats spitulant non pas une quantité mais en permanence un pourcentage des besoins, seraient certainement une solution.
Bon anniversaire...
30/09/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Pour faire plaisir à ceux qui n'aiment pas l'Anglais, voici un petit article en Français : http://www.ddmagazine.com/2871-Energ...ns-cheres.html
30/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
pour faire taire toute cette polémique autour du PV et éolien qui déstabilise tout le réseau: comment on faisait il y a 5 ou 10 ans quand il n'y avait pas de pv et d'éolien?

charbon, gaz, nuc, hydraulique suffisaient à tenir un réseau équilibré et prévisible.
été comme hiver, jour comme nuit

aujourd'hui, c'est la cata, on arrête des unité de 400Mwh pour réagir à des moyens de production totalement hors de contrôle
c'est la nature qui détermine si ça va produire ou pas.

tout le marché est plombé

jadis on avait presque assez de courant tout le temps, aujourd'hui, en été faut tout stopper et en hiver c'est la galère pour trouver des MWatts

Dernière modification par browning 30/09/2014 à 14h36.
30/09/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Pour faire plaisir à ceux qui n'aiment pas l'Anglais, voici un petit article en Français : http://www.ddmagazine.com/2871-Energ...ns-cheres.html
oui ça me fait plaisir cet article

il démontre l'absurdité des ayatollahs écologistes

en totale opposition avec le marché du PV et éolien
totalement en opposition avec cet article: http://www.contrepoints.org/2014/09/...trepoint s%29

coûte que coûte, on fait l'apologie du renouvelable
au diable les scandales financiers qui sont derrière

ça parle d'un coût de moins en moins cher, alors que nos factures ne cessent de grimper, tout cela justement pour payer ce renouvelable
30/09/2014 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
...

Mon seul point est de contester la tarte à la crème « plus de renouvelable intermittent implique plus de thermique ». C'est le contraire.
OK, mais suis-je dans le vrai en disant ceci?
« plus de renouvelable intermittent pour remplacer le nucléaire implique plus de thermique »

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 54 sur 278 Première page - Résultats 1 à 20 sur 5 545 Page precedente 4445253 54 555664104154 Page suivante Dernière page - Résultats 5 541 à 5 545 sur 5 545


A lire également sur BricoZone...
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Article sur la politique énergétique allemande(solaire, eolien,nucléaire, charbon... Par minipoint dans Divers, +7 24/10/2012
les Cv apres le nucléaire ....? Par xavierd dans Electricité, +2 30/11/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société