RENOUVELABLE quoi de NEUF

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE quoi de NEUF

- Page 27
Page 27 sur 98 Première page - Résultats 1 à 20 sur 1 957 Page precedente 172526 27 28293777 Page suivante Dernière page - Résultats 1 941 à 1 957 sur 1 957


24/02/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
En France, ils ont bien des milliards d euros pour renflouer Areva(nucléaire) qui est en très grande difficulté financière.
Mais pour RS et un autre, ce n est pas de la subvention déguisée pour le nucléaire.

J ai hâte d être dans 10, 15 ans et voir le coût vérité pour le démentellement des vieilles centrales nucléaires et le coût de la gestion de ces merdes de déchets.
Je n'ai particulièrement pas hâte d'être dans 25 ans, cependant, je serai curieux de savoir comment seront traités les milliers de m3 de béton armé qui servent de base aux merdoliennes ? Comment seront déconstruits et retraités les milliers de tonnes de béton ?

Comment seront traités les endroits qui servirent à accueillir cette arnaque monstrueuse que sont les merdoliennes; on aura un nouveau Verdun !

Que fera t-on des milliers de m3 de matériau composite qui furent un jour les hélices des merdoliennes ?

Voilàààà, je l'ai placé trois fois, oups, quatre fois, le terme de merdolienne; si la gestion des déchets nucléaires est toujours en cours d'étude et d'évaluation, et je comprends que cela soit un sujet de préoccupation, je te signale que strictement RIEN n'a été prévu pour les éoliennes ! Et les agriculteurs qui acceptent ces merdes dans leurs champs ne voient que les 20/25.000 EUR par éolienne que leur rapporte la location de la partie de leur champs.
24/02/2016 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
La différence entre des m3 de déchets, béton et composites de vieilles merdoliennes et de centrales nucléaires, c'est que 50m3 de béton non radioactif en terre laissé par une merdolienne s'enlèvent facilement. Si on le veut. Un jour. On le recycle ou on l'enterre. En attendant, il n'emmerde que les 50m2 qu'il occupe.

Les résidus de centrales, c'est différent. On les refond/recycle par mélange. Tout devient "un peu" radioactif, et on va nous expliquer que c'est des niveaux acceptables. Le reste, notamment les résidus de combustibles "on va le surveiller". Mais combien cela va-t-il coûter sur les 500 prochaines générations? On n'en sait rien et on s'en cogne. Qui voit à 10.000 ans? Personne.

Du coup, pour moi, une centrale nucléaire et ses résidus ne sont pas recyclables. Ne sont pas démantelables. C'est juste une grosse blague.

Et donc, une fois de plus, inutile de comparer les déchets de centrales nucléaires et les déchets de merdolienne. Il n'y a aucune comparaison possible. Aucune. Rien. Nada. Schnoll.

Ceci dit la question est intéressante. Il faudrait toujours tenir compte des coûts latents de démantèlement de ces installations.

Dernière modification par Géronimo 24/02/2016 à 01h45.
24/02/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Géronimo Voir le message
La différence entre des m3 de déchets, béton et composites de vieilles merdoliennes et de centrales nucléaires, c'est que 50m3 de béton
Euh, Geronimo ? Pour une seule éolienne de 2,5 MW, il faut compter dans les 400 m3 de béton armé !

Pour le reste, je ne nie pas du tout les préoccupations qu'engendrent les centrales nucléaires en ce qui concerne le stockage des déchets; mais c'est pris en compte et le stockage à très grande profondeur sous l'argile (à défaut de mieux) est une solution envisageable: voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_de_Bure

Pour le démontage d'éoliennes et surtout du socle; j'en connais qui vont se retrouver être Grosjean comme devant lorsque le promoteur éolien aura disparu !
24/02/2016 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Ton "c'est pris en compte" me fait doucement rigoler. Actuellement, il n'y a pas de solution. On fait des études, on réfléchit, on propose, mais on ne fait rien. Et le stockage à grande profondeur, ce n'est pas une solution pour moi. Comment même imaginer une solution pour des déchets radioactifs pendant des millions d'années? Impossible.

Et il n'y a pas que le stockage. La cuve, il me semble qu'on la recycle, malgré qu'elle soit devenue radioactive... On la mélange et au total, on arrive à diluer la radioactivité à des doses "acceptables". Acceptable? Rien n'est acceptable en matière de radiation.
24/02/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par fafalili Voir le message
Voilà Tiange 1 encore à l'arrêt pour quelques semaines
tu t'avances un peu...
quelques semaines, j'suis pas certain de cela

c'est une baisse de charge volontaire et programmée
ils doivent intervenir sur un équipement.

ils pourraient le faire en fonctionnement, cet équipement est en triple.
sauf que la lois impose de ne pas rendre indisponible un des 3 équipements plus de X heures.

il faut donc se mettre en conditions pour que celui-ci ne soit plus requis, soit l'arrêt de la tranche

c'est tellement stricte que ça impose l'arrêt.
alors que rien n'empêcherait techniquement de ne pas s'arrêter.

le nucléaire, c'est ça aussi: des exigences de sécurité stricte.

c'est aussi ça qui fait qu'une tranche peut s'arrêter "automatiquement"

quelle charogne va s'emparer du fait pour crier "un incident de plus"?
24/02/2016 Vieux  
  43 ans, Liège
 
Pas ce qui a été signaler hier par le porte parole une pompe qui a un problème donc les 3 pompes doivent être vérifier
24/02/2016 Vieux  
 
  44 ans, Hainaut
 
entre ce que les porte parole, les politiciens et les journaleux racontent et la réalité...
24/02/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Citation:
Posté par fafalili Voir le message
une petite fierté belge

Une révolution énergétique
La société CMI construit en ce moment, dans le désert d'Atakama, au nord du Chili, une centrale thermo-solaire qui préfigure un changement radical dans l'approvisionnement en électricité. Ce sont plusieurs milliers de miroirs, disposés en cercles concentriques, qui renvoient les rayons, et donc la chaleur, vers le sommet d'une tour haute de 200m, où une chaudière produit de la vapeur qui fait ensuite tourner une turbine qui produit du courant (jusqu'ici, c'est un procédé relativement classique), mais où du sel fondu circule dans des tubes, du sel fondu et non de l'eau, comme habituellement, et c'est là la nouveauté: du sel fondu qui peut être stocké, et être utilisé plus tard. L'installation peut fonctionner jour et nuit. La puissance est de 110megawatts. Mais les plans d'une deuxième et troisième phase sont déjà dessinés, qui devraient atteindre l'équivalent d'un petit réacteur nucléaire. C'est un projet financé par le groupe Abengoa, dont l'endettement risque néanmoins de ralentir le rythme des développements futurs.
Cette réalisation suppose quelques avancées technologiques de premier ordre. Les tuyauteries doivent être très fines pour permettre les échanges calorifiques. Elles doivent être d'une résistance hors pair, puisqu'elles charrient du sel. Elles sont donc composées d'une base nickel, avec des éléments en aciers très particuliers. L'assemblage réclame un savoir-faire en techniques de soudage, et la société CMI a d'ailleurs lancé, en octobre, un centre d'expertise en la matière, où une vingtaine de travailleurs hautement qualifiés sont chargé du prototypage, puis de l'écolage des collègues.
Selon la société CMI, dans une décennie, le coût de production devrait se situer en dessous du prix de revient des unités au charbon.
Fafalili, tu peux citer ta source?
24/02/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Cela bouge en Wallonie:

-"Rédaction d'une norme et d'une méthode acoustique prévisionnelle harmonisée pour le bruit des éoliennes - Rapport Final

Le document repris ci-après a été établi par une entreprise agréée à la demande de la Cellule "bruit" de la Région Wallonne.

Il analyse le bruit éolien, tant à l'aide de mesures réalisées sur site que de recherches bibliographiques. Il présente aussi une partie expliquant ce qu'est le bruit d'origine éolienne.

Qu'en avons-nous (notamment) retiré?

L'aspect objectif du début de l'analyse est biaisé par le résultat à obtenir, ceci vraisemblablement sous la pression de la RW. Le rapport contient aussi d'inacceptables raccourcis et globalise les bruits, dont le bruit éolien. En outre, les moyens d'investigation ne sont pas adapté aux mesures à réaliser. De graves erreurs instrumentales sont négligées dans les conclusions. Ce n'est donc pas rien.

Bien que ce ne soit pas son but initial, ce rapport démontre, mesures et déductions à l'appui, que les parcs actuellement installés sont pour la plupart sinon tous en contravention.
En fin de document, l'auteur produit des simulations, qui sont intéressantes: elles rejoignent nos conclusions et s'écartent violemment des prévisions que l'on peut trouver dans les EIE ayant conduit à la délivrance des permis. Le cas de Leuze est particulièrement édifiant à cet égard.

Quelle est son importance?

Ce sont ses conclusions qui ont forcé la GW à revoir sa politique d'implantation, en ce avec la décision du Conseil d'Etat rappelant au GW que la seule législation applicable est l'arrêté du GW du 4 juillet 2002, à l'exclusion de tout autre.
La distance entre la source de bruit (les éoliennes) et les habitations (les points d'immission) a été prouvée insuffisante.
La proposition de norme sectorielle, voulant faire passer la norme de bruit nocturne de 40 à 43 dB est basée sur les conclusions de ce rapport. Avec 43 dB, le dépassement (forcément!) est moins net.

Un extrait, page 68 :
"Enfin, cette figure montre aussi que les niveaux sonores d’une éolienne classique de 2 à 3 MW, par vents forts (10 à 12 m/s au niveau de la nacelle) et en milieu agricole dégagé (classique en Wallonie) – voyez le § 4.6 sont de l’ordre de :

45 dBA à un distance de 450 mètres environ du pied de la machine,
Et qu’il faut s’éloigner de 700, voire 750 m du pied de la machine pour que les niveaux sonores avoisinent 40 dBA.
Ce que montrent aussi les résultats des mesures de bruit du chapitre précédent – voir § 6.3 ci-avant – et ce qui illustre assez bien la nécessité de prévoir d’office une distance d’éloignement suffisante puisque, quand les machines sont installés, plus rien n’atténue le bruit, sauf à brider les éoliennes (ce qui est un non-sens technique, économique et social)."

Faut-il encore ajouter que ce document a été difficile à obtenir, le cabinet du Ministre Henry faisant barrage. Il a fallu l'intervention musclée de la Cellule des Recours Administratif pour que le document soit enfin rendu accessible. Et encore: trois parlementaires ayant demandé le rapport se sont vu refuser l'accès à ce document!
".

Source: http://www.ventderaison.com/dossiers/le-bruit-eolien/49-documents-et-references/301-redaction-d-une-norme-et-d-une-methode-acoustique-previsionnelle-harmonisee-pour-le-bruit-des-eoliennes-rapport-final où vous trouverez le rapport final.
24/02/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par fafalili Voir le message
Pas ce qui a été signaler hier par le porte parole une pompe qui a un problème donc les 3 pompes doivent être vérifier
C'est une très bonne chose que les procédures soient strictes et qu'elles impliquent les circuits redondants dans les contrôles.
24/02/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
(...)
quelle charogne va s'emparer du fait pour crier "un incident de plus"?
Il n'y a rien de plus rassurant que de savoir que le fonctionnement de nos centrales soit soumis à de telles règles et qu'elles sont appliquées à la lettre.
24/02/2016 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Euh, Geronimo ? Pour une seule éolienne de 2,5 MW, il faut compter dans les 400 m3 de béton armé !
Pourquoi te tracasses tu pour l’enlèvement de 400 m³ de béton inerte?
Si l'éolienne est en fin de vie, soit on la remplace et on réutilise le socle soit, on ne la remplace pas et alors, soit on laisse le socle sur place si le terrain ne doit pas être réutilisé en sous-sol, soit on le retire ( bon, ça prend du temps, c'est peut-être coûteux, mais pas compliqué)
Je m’étonne par contre que tu ne te préoccupes pas des millions de tonnes de béton de fondation des immeubles, ponts, tunnels, écluses, routes, etc qui seront un jour obsolètes.

Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Pour le reste, je ne nie pas du tout les préoccupations qu'engendrent les centrales nucléaires en ce qui concerne le stockage des déchets; mais c'est pris en compte et le stockage à très grande profondeur sous l'argile (à défaut de mieux) est une solution envisageable: voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_de_Bure

Pour le démontage d'éoliennes et surtout du socle; j'en connais qui vont se retrouver être Grosjean comme devant lorsque le promoteur éolien aura disparu !
Pour le reste, tous les éléments d'une éolienne et même les pales sont recyclables à +/- 90% voir ici : http://eolienne.f4jr.org/projet_eolien/demantelement et http://www.recyclage-recuperation.fr...ines-eoliennes

Et j'oubliais, le laboratoire de Bure, ça va pas tout seul, dépassements de budget, accident mortel(sans rapport avec le nucléaire), etc : http://www.lagazettedescommunes.com/...navigue-a-vue/, http://www.capital.fr/bourse/actuali...be-edf-1103601

Dernière modification par A.L. 24/02/2016 à 11h18.
24/02/2016 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lamy Voir le message
Fafalili, tu peux citer ta source?
Oui en en a parlé aux info radio et TV, ça à l'air pas mal du tout !
24/02/2016 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par lamy Voir le message
Fafalili, tu peux citer ta source?
Je suis pas Fafalilli mais voici la source : https://www.rtbf.be/info/regions/lie...nte?id=9221549
24/02/2016 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Pour le bruit des éoliennes, un article qui, à première vue, n'a pas l'air "orienté".
En bref, objectif : http://www.bulletin-online.ch/upload..._chevillat.pdf
24/02/2016 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Euh, Geronimo ? Pour une seule éolienne de 2,5 MW, il faut compter dans les 400 m3 de béton armé !
Cette éolienne produit autant par an que la consommation de 1500 ménages.

Il faut donc 0,2666 m³ de béton armé pour alimenter un ménage en électricité d'origine éolienne, soit un volume négligeable par rapport au logement de celui-ci.
24/02/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Encore un nouveau truc:

Des déchets organiques pour des batteries durables
Un matériau actif à base de carbone provenant de restes de pommes et un autre fabriqué à partir de couches d'oxyde pourraient peut-être un jour contribuer à réduire les coûts des systèmes de stockage d'énergie.

La suite ici: http://www.enerzine.com/603/19101+de...durables+.html
24/02/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Pourquoi te tracasses tu pour l’enlèvement de 400 m³ de béton inerte?
Si l'éolienne est en fin de vie, soit on la remplace et on réutilise le socle soit, on ne la remplace pas et alors, soit on laisse le socle sur place si le terrain ne doit pas être réutilisé en sous-sol, soit on le retire ( bon, ça prend du temps, c'est peut-être coûteux, mais pas compliqué)
Je m’étonne par contre que tu ne te préoccupes pas des millions de tonnes de béton de fondation des immeubles, ponts, tunnels, écluses, routes, etc qui seront un jour obsolètes.
Je me faisais la même réflexion...

Dernière modification par lepasserelle 24/02/2016 à 19h20.
24/02/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Cette éolienne produit autant par an que la consommation de 1500 ménages.

Il faut donc 0,2666 m³ de béton armé pour alimenter un ménage en électricité d'origine éolienne, soit un volume négligeable par rapport au logement de celui-ci.
Didju moi avec mes 40 m3 de béton armé pour faire mon radier....il va flipper
24/02/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par A.L. Voir le message
Je suis pas Fafalilli mais voici la source : https://www.rtbf.be/info/regions/lie...nte?id=9221549
Ca ne me parait pas être très nouveau, c'est un des concept de CSP développé en Espagne, leader dans le domaine
https://en.wikipedia.org/wiki/PS10_solar_power_plant

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 27 sur 98 Première page - Résultats 1 à 20 sur 1 957 Page precedente 172526 27 28293777 Page suivante Dernière page - Résultats 1 941 à 1 957 sur 1 957


A lire également sur BricoZone...
RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE Par BRICOJEUNE1 dans Solaire Photo Voltaïque, +5544 04/01/2016
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Où carreler et sur quoi avec quoi Par noe2010 dans Sols, Carrelage, Parquet, +4 03/11/2012
Parquet neuf......à remettre à neuf ? Par Damon dans Finitions, +10 26/09/2010


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société