RENOUVELABLE quoi de NEUF

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE quoi de NEUF

- Page 40
Page 40 sur 98 Première page - Résultats 1 à 20 sur 1 957 Page precedente 303839 40 41425090 Page suivante Dernière page - Résultats 1 941 à 1 957 sur 1 957


15/03/2016 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
RAILSAVOIE, ou veulent'ils installer les éoliennes à Walhain ?
15/03/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par AIRCULATOR Voir le message
RAILSAVOIE, ou veulent'ils installer les éoliennes à Walhain ?
De tête: 13 le long de la E411 et 6 côté Chastre et Gembloux !
N'ayant pas suivi ce dossier, je n'ai pas plus d'info.

15/03/2016 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
tu es impacté par l'implantation ?
je pense que côté E411 ça doit pas gêner grand monde ?
15/03/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par AIRCULATOR Voir le message
tu es impacté par l'implantation ?
je pense que côté E411 ça doit pas gêner grand monde ?
Je ne suis pas personnellement impacté.

En co-visibilité, nous avons une vue imprenable sur quatre parcs éoliens; nous n'en subissons cependant pas les (trop nombreuses) nuisances supportées par les riverains.

Pour ce qui est de l'implantation le long de la E411; je n'ai (momentanément) pas accès à la carte d'implantation.

Je sais, par contre, que ce coin là, tout comme chez nous, est en fort développement urbanistique.
15/03/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Claude Brasseur, Mathématicien et chercheur dans le domaine des énergies renouvelables. Lettre au Ministre Di Antonio:

Monsieur le Ministre,
Tout d'abord merci à vous qui avez voulu consulter la population sur un sujet aussi vital que le développement durable et en particulier l'énergie. Votre consultation répond au constat fait par la population de vivre dans un monde de plus en plus pollué. On nous avertit de diverses pollutions, Ecolo et d'autres veulent lutter... veulent surtout gagner des voix grâce à une « lutte » spectaculaire, grâce à un mouvement d'hystérie qui me fait de plus en plus penser aux processions du Moyen Age contre la peste.
On « oublie » l'essentiel ! Cet essentiel représente les pollutions réellement dangereuses pour l'humanité, pollutions dont on ne parle pas car elles sont partout, dans la nourriture comme dans l'air que nous respirons. On n'y touche pas, ce serait trop difficile, et vous avez trouvé des « éoliennes à 3 bras » qui ne donneront guère d'énergie mais nous serviront d'ex-voto pour éloigner le mal, ex-voto aussi utiles que les processions contre la peste.
Les ex-voto à trois bras sont inutiles, coûtent horriblement cher aux citoyens... augmentent encore la pollution de l'air par la quantité de centrales thermiques médiocres qu'elles imposent quand elles sont nombreuses. Notons qu'un parc de centrales thermiques gaz-vapeur qui couvrirait les besoins d'un pays consommerait moins de gaz au total qu'un parc de centrales thermiques souples en soutien de la même puissance d'éoliennes. Un parc de centrales thermiques seules, cela ne fait pas « écolo » - Ecolo aime le spectaculaire – et vous voulez vous faire reélire par une action « écolo ».
Monsieur le Ministre, comptez-vous vraiment sur l'ignorance, la naïveté, l'hystérie de nos concitoyens pour accepter une « solution » qui les ruinera en ruinant leur santé, en polluant le pays ?
Un exemple de faillite déjà constatée ? En 2008, avec Solwatt, le gouvernement régional ajoutait – en plus de beaucoup d'autres avantages financiers – jusqu'à 0,7 euro à chaque Kwh produit par les toits photovoltaïques ! La Région emprunte aujourd'hui pour les payer et est donc obligée de payer des intérêts. Nos enfants sont endettés avant de commencer leur vie adulte.... Les CV liés aux éoliennes amplifient la faillite de la Région.
Les citadins sont fiers de vos machines à produire des turbulences, ces ex-voto font bien dans leur environnement, leur donnent bonne conscience.
Heureusement, des voix s'élèvent partout sur la planète et pas seulement des pays déjà ruinés par le « renouvelable » comme l'Espagne ! Ainsi, le Massachusset Institute of Technology vient de conclure qu'il n'y a pas de cas de figure où l'éolien a une place utile comme source d'énergie et cela quel que soit l'angle sous lequel on analyse cette « escroquerie mondiale » (selon le Sénat australien le 3 août 2015).
Monsieur le Ministre, vous avez voulu bien faire et je vous remercie encore pour cette consultation populaire à laquelle je prends part en ce moment. J'espère que vous aurez à coeur de vous instruire, d'instruire les politiciens qui veulent se faire réélire grâce à l'hystérie actuelle. Mathématicien, chercheur de vérité, j'ai construit des éoliennes – de pompage ! - j'aime ces superbes engins, je m'instruis depuis plus de 30 ans sur leur potentiel et leurs inconvénients... j'ai peur pour l'avenir de nos enfants.
Claude BRASSEUR
15/03/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Ledeutsch Voir le message
Les coopératives jouent ce rôle.


Ledeutsch.
Oui, en partie, mais souvent ils n'en installent qu'une aux conditions du promoteur qui installe le reste du parc, qui peut lui bénéficier d'économies d'échelle. Si on avait un vaste programme public d'investissement dans le renouvelable, on pourrait bénéficier des mêmes économies d'échelle que les gros promoteurs et faire jouer la concurrence.
15/03/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Il manque les 3 dimensions pour pouvoir se rendre compte de la profondeur.
Les éoliennes sont bien plus loin (en kilomètre) qu'elles ne paraissent.
La première est manifestement trafiquée afin de faire paraitre qu'elle se trouve dans le cour du château, en pratique les pales ne PEUVENT pas être aussi proches du sol. Pour ce qui est de la 2ème ou de la 3ème, c'est pas plus moche qu'une autoroute, des pylônes électrique, une voie ferrée ou n'importe quel bâtiment industriel mal fichu.
Mais probablement Railsavoie souhaite retourner au Moyen Age et que les gens vivent uniquement dans des chaumières au toit de chaume à la solde du suzerain Bart du château dont il montre la photo.
15/03/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Railsavoie s'emmerde, il s'attaque aux éoliennes, il est particulièrement actif ces jours-ci...J'adore cette fonction 'ignorer'...

RENOUVELABLE quoi de NEUF

Dernière modification par lepasserelle 15/03/2016 à 21h49.
15/03/2016 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
encore un topic à supprimer! car totalement inutile!
15/03/2016 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
oui je pense que la touche delete de lepasserelle doit être usée a force
15/03/2016 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Boulogne-sur-Mer: l’hydrolienne testée par Eel energy plus performante que prévu
PUBLIÉ LE 14/03/2016
SYLVAIN DELAGE

La société Eel Energy continue à travailler activement sur son concept d’hydrolienne à membrane ondulante, qu’elle teste depuis plusieurs mois dans le bassin de l’Ifremer. Les premiers résultats sont très prometteurs.

Les premiers essais sur les prototypes dans le bassin d’Ifremer se sont révélés très concluants.
Imprimer- A +
« La révolution est en route ! » S’il y a bien une personne convaincue par le potentiel du projet porté par Eel energy, c’est Franck Sylvain, le directeur financier de la société boulonnaise. Depuis plusieurs mois, il se démène avec Jean-Baptiste Drevet, inventeur de l’hydrolienne à membrane ondulante (lire ci-contre), et avec une équipe de cinq salariés pour faire émerger ce concept innovant de production d’énergie marine.
Le prototype à l’échelle 1/6e qui a élu domicile dans le bassin d’essai de l’Ifremer semble avoir fait largement ses preuves, depuis la visite dans ses locaux du comité interministériel en octobre à Boulogne. « On vient de franchir un seuil en testant de nouveaux convertisseurs. Les premiers essais ont donné un rendement de 650 watts à seulement un mètre de courant par seconde, là où les meilleures turbines plafonnent à 150 watts. Et on pense arriver à 800 watts en utilisant encore de nouveaux équipements. »
Vers un prototype grandeur nature
Ces premiers résultats prometteurs confirment que ce procédé est bien plus performant qu’une hydrolienne classique fonctionnant avec une hélice.
Reste à tester la bête en conditions réelles. Un prototype grandeur nature devait être construit au printemps. Finalement ce sera plutôt pour le début de l’été.
Pour ce faire, Eel energy doit persévérer sur un autre terrain : celui du financement. Franck Sylvain dit avoir réuni près d’un million d’euros de promesses de souscription. Il en recherche deux fois plus, sachant que le prototype coûtera moins que les 10 millions d’euros initialement annoncés. « Si des investisseurs sont intéressés par les énergies alternatives, on est preneur », dit-il.
Ce concept, s’il se concrétise, pourrait être produit à l’échelle industrielle à Boulogne. Le territoire a donc tout intérêt à voir sortir des abîmes ce projet futuriste.

http://www.lavoixdunord.fr/region/bo...304?xtor=RSS-2
15/03/2016 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Les hydroliennes, héroïnes discrètes de la transition énergétique

Et si l’énergie verte était en réalité bleue ? C’est en tout cas ce que préfigurent les premiers projets atour de la captation des mouvements marins afin de produire de l’électricité. L’énergie hydrolienne promet d’ores et déjà une production dense et continue, des répercussions environnementales minimes et une hausse sensible de l’emploi. Que de raisons de suivre le courant.

Ça commencerait comme le préambule d’une mauvaise plaisanterie – comment appelle-t-on une éolienne sous-marine – et pourtant, on a affaire à ce qui pourrait être l’une des innovations les plus porteuses en matière de production verte d’énergie dans les années à venir. Une hydrolienne est une turbine hydraulique qui capte les courants pour les transformer en électricité. L’innovation c’est aussi sortir des clous prévus pour le progrès. Cette technologie, très proche des éoliennes – qui utilisent l'énergie cinétique du vent – ouvre une nouvelle voie dans la transition énergétique, s’appuyant sur les courants marins ou fluviaux, une source régulière et inépuisable. Ici, la densité naturelle de l’eau est un immense avenage, puisque sa masse volumique est 832 fois plus élevée que celle de l'air (environ 1,23 kg·m-3 à 15 °C). En conséquence, malgré une vitesse de fluide en général plus réduite, la puissance récupérable par unité de surface d'hélice est beaucoup plus grande pour une hydrolienne que pour une éolienne.

A cela, il faut ajouter un élément de la planification très utile lorsque l’on sait que la plupart des sources d’énergie renouvelable sont peu prévisibles, puisque les marées peuvent être calculées à l’avance. Le Service hydrographique et océanographique de la marine (Shom) est capable d’en prédire les fluctuations cent ans à l’avance. En effet, les marées sont le fruit de l’attraction de la lune, dont les mouvements sont connus avec une précision sans défaut. Aussi, les courants sont continus et relativement constants.
L’énergie hydrolienne ne présente de plus aucune gêne pour les animaux marins puisqu’en général les hélices tournent entre 10-15 tours par minutes, soit 10 fois moins vite que les hélices d’un bateau. Autre point positif : la quasi-totalité de la structure de l’hydrolienne est située sous l’eau (elle est composée d’une base qui permet de la fixer au sol et d’un rotor qui tourne avec l’énergie cinétique des courants marins, et l’électricité produite est envoyée sur terre par des fils électriques posés au fond des océans). Les réserves esthétiques posées par certains citoyens, accusant les éoliennes de dégrader le paysage national, sont ainsi elles aussi de l’histoire ancienne. Il faut également noter que les hydroliennes sont beaucoup plus petites que les éoliennes pour une même puissance.


On le sait aujourd’hui, les potentiels des courants marins sont très importants. D'après EDF, qui se penche sur la question de près depuis plusieurs années, le potentiel européen exploitable serait d'environ 12,5 GW (dont 2,5 GW sur les côtes Françaises), soit l'équivalent de 12 réacteurs nucléaires de 900 MW. Ce qui représente la consommation continue de 6 à 8 millions d’habitants. Le géant de l’énergie français n’a d’ailleurs pas attendu avant de se lancer dans le développement de ses propres projets de captation des courants, EDF a développé les deux premiers modèles de turbine hydrolienne DCNS/OpenHydro, qui ont été immergés avec succès, mercredi 20 janvier dernier, à près de 40 mètres de profondeur au large de Paimpol-Bréhat. Chaque turbine pèse environs 300 tonnes pour 16 mètres de diamètre. Elle est fixée sur un socle de 900 tonnes pour résister aux puissants courants marins qui circulent dans cette zone. C’est « la première ferme hydrolienne expérimentale au monde », précise Pierre-Guy Thérond, directeur chez EDF Energies Nouvelles. Ces deux machines pourront produire 1 mégawatt (MW) d'électricité, ce qui correspond à l'approvisionnement en énergie de 1 500 foyers.

La mise à l’eau de l’hydrolienne représente une étape importante de ce projet de parc démonstrateur hydrolien mené par EDF. La prochaine opération sera le raccordement de la turbine au réseau électrique. Un autre parc est en projet et devrait être installé à « Raz Blanchard » à la pointe ouest du Cotentin. Là, les courants sont bien plus forts qu’en Bretagne nord et c’est donc le site idéal pour entamer une production industrielle. Le troisième et dernier volet consacrant le début de l’exploitation de fermes pilotes d’hydroliennes devra avoir lieu au plus tard le 20 mars 2017. Une PME quimpéroise plus modeste, Sabella, a elle immergé la première hydrolienne « D10 » en face de l’île d’Ouessant en juin 2015. Elle a généré plus de 50 MWh d’électricité en conditions d’exploitation réelles. « Un contrat d'exclusivité avec un développeur philippin est en cours de signature. (…) Il devrait aboutir dans le courant de l'année », indique son dirigeant. Ces projets démontrent en tout état de cause le potentiel significatif d’une filière industrielle encore aujourd’hui à peine émergente. Les promesses sont également élevées en matière d’emploi : selon Antoine Rabain, responsable du pôle énergies et technologies vertes au cabinet Indicta, l’énergie hydrolienne pourrait « permettre de créer jusqu’à 10 000 emplois en France à l’horizon 2030 ».


http://www.mediaterre.org/actu,20160304155017,1.html

Dernière modification par Yucatan 15/03/2016 à 22h24.
15/03/2016 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
L’énergie hydrolienne peut-elle rattraper l’éolien en mer ?
3 MARS 2016 PAR GREENAYMERIC BLOG : LE BLOG DE GREENAYMERIC
Le mois dernier, la Bretagne a accueilli la première ferme hydrolienne au monde. Même si ce projet, développé par EDF et conçu par DCNS, fait figure de prototype, il devrait permettre aux deux groupes d’entamer prochainement une production industrielle de cette énergie.


Encore jeune, la filière hydrolienne mobilise désormais de plus en plus d’initiatives motivées par ses nombreux avantages et l’intérêt croissant de la communauté internationale pour les énergies renouvelables.

Un potentiel de 2 à 3 GW en France

Aujourd’hui, l’éolien en mer connaît une croissance exceptionnelle. L'Association européenne de l'énergie éolienne (EWEA) indique qu’en 2015, environ 3 018 mégawatts de capacités supplémentaires ont été installées en Europe, soit une croissance de 108,3 % par rapport à 2014. D’après l’EWEA, l’éolien offshore « permet de couvrir 1,5 % des besoins électriques des pays de l'Union européenne ».

Si la mer sert aujourd’hui de base au développement de cette industrie en pleine ascension, les courants marins sont eux aussi de plus en plus sollicités pour produire de l’énergie. Dans un monde en quête d’énergies renouvelables, qui favorise l’innovation pour développer de nouvelles installations capables de produire localement de l’électricité durable et abordable, les hydroliennes font l’objet d’un intérêt croissant de la part des professionnels du secteur énergétique.

Le fonctionnement est similaire à celui d’une éolienne. Quand cette dernière utilise l’énergie cinétique de l’air pour produire de l’énergie, l’hydrolienne utilise l’énergie cinétique de l’eau. Une fois activée, la turbine de l’hydrolienne convertit l’énergie hydraulique en énergie mécanique. Cette étape effectuée, l’énergie mécanique est ensuite transformée en électricité grâce à un alternateur.

L’exploitation des courants marins est de plus en plus considérée en Europe et particulièrement en France. Le pays dispose en effet d’un réel potentiel de développement pour cette énergie. Les experts tablent sur des capacités de production pouvant atteindre les 2 à 3 GW, grâce notamment à une filière industrielle hexagonale qui rassemble l’ensemble des acteurs nécessaires à l’émergence du secteur mais aussi à des zones géographiques propices au développement de cette énergie.

La volonté de mettre en place un véritable parc hydrolien en France et dans le monde s’explique par les nombreux atouts que présente l’énergie. Les hydroliennes exploitent l’énergie marémotrice, une source énergétique non polluante, gratuite et surtout inépuisable. Si les éoliennes fonctionnent avec un vent parfois capricieux, les courants marins sont sensiblement constants. Ces derniers sont également prévisibles, ce qui permet d’estimer à l’avance la production énergétique.

Mais les avantages ne s’arrentent pas là. La petite taille des hydroliennes fait qu’elles ne demandent pas beaucoup d’espace, ce qui peut faciliter leur installation. De plus, elles produisent autant, voire davantage d’électricité que les éoliennes grâce à la densité de l’eau 800 fois supérieure à celle de l’air. Enfin, les installations créent des zones de turbulences empêchant un dépôt de sédiments sur le dispositif ainsi que son envasement.

Les projets commencent à voir le jour

En France, la filière hydrolienne commence à se mettre en place et à s’engager dans des projets qui laissent présager un avenir prometteur pour cette énergie renouvelable. Le 20 janvier, EDF immergeait à 40 mètres de profondeur une première hydrolienne au large de l'archipel de Bréhat, dans la Manche.

D’ici quelques semaines, une nouvelle hydrolienne viendra compléter cette installation pour constituer in fine « la première ferme hydrolienne expérimentale au monde » selon Pierre-Guy Thérond, directeur chez EDF Energies Nouvelles. Les hydroliennes, construites par DCNS, devraient être activées dès l’été prochain et produire 1 MW, soit assez d’énergie pour alimenter 1 500 foyers.

La Bretagne est une zone énergétique favorisant la production d’énergie hydrolienne en raison des forts courants qui agitent les eaux dans la région. Avant le projet d’EDF sur l’île de Bréhat, la société Sabella a mis en service il y a plusieurs mois une hydrolienne au large de l’île d'Ouessant. La machine est aujourd’hui en mesure de répondre à la totalité des besoins énergétiques de l’île.

Le Cotentin fait également office de terrain favorable aux expérimentations en matière d’installations hydroliennes et à l’émergence d’initiatives toujours plus ambitieuses pour faire décoller la filière. EDF EN a d’ailleurs investi les lieux avec un projet de 7 hydroliennes, d’une capacité de production de 2 MW chacune. Ce parc trouvera sa place dans le Raz Blanchard et devrait être activé dès 2018.

L’Europe jouit d’un potentiel important en termes d’énergie hydrolienne. Certains acteurs du marché estiment que les capacités de production du continent peuvent aller jusqu’à 12,5 GW, soit la puissance de 12 réacteurs nucléaires de 900 MW.

Propre, durable, cette énergie est en passe de trouver sa place dans un mix énergétique qui veut désormais faire la part belle aux renouvelables. Si les projets sont encore bien souvent développés de manière expérimentale, c’est un nouveau marché qui est en train de voir le jour, en phase avec les aspirations environnementales qu’impose notre époque et porteur d’opportunités économiques.
https://blogs.mediapart.fr/greenayme...-eolien-en-mer
15/03/2016 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
L énergie hydrolienne expliquée par Engie ☺️

http://youtu.be/5Sm6dlg0kqQ
15/03/2016 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
C est pas sorcier : les énergies de la mer
http://youtu.be/BbrFQfnnWqE
15/03/2016 Vieux  
 
  44 ans, Hainaut
 
certains partisants des énergies renouvellables vont encore critiquer parce que c'est ENGIE !
15/03/2016 Vieux  
  57 ans, Namur
 
Voici le Smartflower, un magnifique suiveur trouvé au Portugal ...

http://www.lasagesse-energy.com/intr...on.php?lang=fr

et la brochure explicative :

http://www.lasagesse-energy.com/pdf/smartflower_FR.pdf

PS : je n'ai pas demandé le prix.
16/03/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Citation:
Posté par LICENCE4 Voir le message
certains partisants des énergies renouvellables vont encore critiquer parce que c'est ENGIE !
notre MR MONSANTO, LEPASSERELLE pour ne pas le citer est un enragé vis-à-vis de Engie

il y va fort, les accusant de tout et rien à la fois
sauf que lui même travaille dans l'industrie chimique, de son propre aveu, pour un gros groupe international

n'est-ce pas là un comble, l'hôpital qui se fout de la charité

clairement, quelque soit l'offre d'Engie, il va la repousser
c'est un ennemi à combattre

on l'a bien compris, le radicalisme est une seconde nature des écologistes convaincus.
faute de convaincre par les propos, ils tentent la manoeuvre par la lutte contre l'autre

faute d'avoir des solutions à proposer, on s'attelle à détruire

il m'a mis dans ses ignorés, et tant mieux
car à cela, il n'a jamais répondu, la fuite est leur défense
16/03/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Commence pas browning ...
16/03/2016 Vieux  
  43 ans, Liège
 
voici une perspective différente


Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 40 sur 98 Première page - Résultats 1 à 20 sur 1 957 Page precedente 303839 40 41425090 Page suivante Dernière page - Résultats 1 941 à 1 957 sur 1 957


A lire également sur BricoZone...
RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE Par BRICOJEUNE1 dans Solaire Photo Voltaïque, +5544 04/01/2016
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Où carreler et sur quoi avec quoi Par noe2010 dans Sols, Carrelage, Parquet, +4 03/11/2012
Parquet neuf......à remettre à neuf ? Par Damon dans Finitions, +10 26/09/2010


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société