RENOUVELABLE quoi de NEUF

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

RENOUVELABLE quoi de NEUF

- Page 72
Page 72 sur 98 Première page - Résultats 1 à 20 sur 1 957 Page precedente 22627071 72 737482 Page suivante Dernière page - Résultats 1 941 à 1 957 sur 1 957


01/07/2016 Vieux  
  33 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
j'aime pas le "voot bal"!
Idem, je préfère le renouvelable. Là, ils ne produisent que du méthane...
01/07/2016 Vieux  
 
  63 ans, France
 
Citation:
Posté par LICENCE4 Voir le message
et les français n'ont presque pas encore sué une goutte ! et avec le planing qu'ils se sont réservés c'est pas près d'arriver jusqu'en finale !
Je ne donne aucune chance aux Français ... rassures toi
01/07/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
par transparence, puisque tu défends le renouvelable

j'aimerais que tu démontres la flexibilité du renouvelable.
j'aimerais que tu me montres comment grâce au renouvelable on régule le réseau, comment on compense...
montre moi la fiabilité et la flexibilité du renouvelable.

mon petit doigt me dit que tu vas invoquer comme moi le "c'est pas fait pour ça"

mon va être clair et sans détour, sans mensonge, sans manipulation.
le renouvelable est imprévisible, c'est la météo qui dicte la production, tant éolien que pv
le renouvelable est donc par définition intermittent.

faut en "profiter" quand c'est là et tant que c'est là.

flexibilité: 0 idem pour les centrales nucléaires
prévision: à la journée au plus centrales nucléaires : prévision à la minute près, on ne sait jamais quand ça va tomber en rade.
capacité à s'adapter à la demande: 0idem pour les centrales nucléaires
fiabilité: intermittence systématique idem pour les centrales nucléaires
pic de production: en été quand il y en a le moins besoin, quand la production est excédentaire Faux : les éoliennes produisent un max en hiver avec des facteurs de charge proche de 60 %
coût: démesuré par des subsides irréalistes : tout comme les CN nucléaires, dès que ce sera amorti, le coût va chuter. Il y a des éoliennes de 40 ans d'age qui fonctionnent sans soucis. Si on devait construire une nouvelle CN, les prix de l'électricité exploseraient. L'éolien est aujourd'hui moins cher que la CN.

avec à peine 10% de renouvelable on voit les GROS problèmes que cela pose
tant sur la tenue du réseau que sur pour l'aspect économique

je n'ose imaginer 40% de renouvelable dans les conditions d'aujourd'hui
Tu raisonnes mal, tu dois raisonner en terme de globalité d'approvisionnement d'énergie, la solution, c'est l'interconnection, les micro grids, et le shift progressif des énergies fossiles vers l'électricité. Un jour, les gens utiliseront la batterie de leur bagnole comme source d'électricité et ils la rechargeront quand les 1000 éoliennes géantes du plateau de Chastre souffleront à plein pot. Ça va générer des centaines de milliers d'emplois, et rendre l'Europe indépendante vis à vis des énergies fossiles.

Dernière modification par lepasserelle 01/07/2016 à 21h24.
01/07/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Oui d'accord... sauf que... Nous sommes très loin de tout cela
Toi tu rêves éveillé et refuse de voir la réalité
L'interconnexion est caduque dès le moment où les voisins utilisent ce renouvelable qui nécessite de compter sur les autres. Si chacun compte sur l'autre on est "mort"
Il y a quelques années les gros producteurs européens ont interpellés l'Europe sur le risque qu'on courrait chacun à être de plus en plus justes

Tout ce qui rendrait crédible ces énergies renouvelables n'existe pas

Le développement du renouvelable est anarchique
Un business parasite qui survit grâce à de grosses aides,

Le renouvelable n'est pas développé pour durer mais pour rapporter

Cette anarchie actuelle cause d'énormes problèmes
Notre facture explose
Le réseau est intenable vu l'intermitte'ce


Je persiste le renouvelable tel que pratiqué aujourd'hui est une hérésie, une vaste fumisterie

La preuve la plus parlante: les pv

Tout le monde s'est jeté dessus pour une unique raison
Aucun stockage, aucune régulation, rien.

Bref c'est mal parti et ça ne s'annonce pas bien

Mal pensé, mal développé, trop subsidé

Dernière modification par browning 01/07/2016 à 22h18.
01/07/2016 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
  seiran76 est connecté maintenant
Le renouvelable est marginal mais cela a réveillé les consciences... et cela va bouleverser la science car il y a de l'argent a gagné.
Nous ne sommes plus dans une évolution mais dans une longue révolution.
01/07/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Longue...
Lente progressive

N'en déplaise aux mordus de renouvelable

Ça doit se faire progressivement

Là ça se fait tout sauf progressivement tout sauf intelligemment
02/07/2016 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
  seiran76 est connecté maintenant
Il suffit de regarder l'Histoire...

On a décrié la première locomotive à vapeur...
Et maintenant, elle est aux oubliettes...

C'est cela le progrès.

Le nucléaire, c'est une technologie qui va disparaître pour d'autres moins dangereuses et plus productives d'ici quelques dizaines d'années.

Les panneaux photovoltaïques vont encore bien évolués... et puis disparaître...
02/07/2016 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
Il suffit de regarder l'Histoire...

On a décrié la première locomotive à vapeur...
Et maintenant, elle est aux oubliettes...

C'est cela le progrès.

Le nucléaire, c'est une technologie qui va disparaître pour d'autres moins dangereuses et plus productives d'ici quelques dizaines d'années.
Tout à fait d'accord, mais ça ira certainement plus vite que quelques dizaines d'années.
Dans beaucoup de domaine l'évolution est exponentielle.
02/07/2016 Vieux  
 
  63 ans, France
 
Ah ce soir ce n'est pas frites bière ... c'est melon à la vinaigrette
02/07/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Tout à fait d'accord, mais ça ira certainement plus vite que quelques dizaines d'années.
Dans beaucoup de domaine l'évolution est exponentielle.
Ah bon ? En ce qui concerne les merdoliennes, les moulins existent depuis l'antiquité... c'est plutôt trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès leeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnnnt comme évolution !
02/07/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par vmcdfb Voir le message
Ah ce soir ce n'est pas frites bière ... c'est melon à la vinaigrette
Les hystéries collectives footbalistiques ont enfin pris fin; nous allons pouvoir revenir aux sujets essentiels !
02/07/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Les hystéries collectives footbalistiques ont enfin pris fin;
+1000

mais reste encore les italiens susceptibles de nous emmerder vu la communauté présente en Belgique
02/07/2016 Vieux  
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
+1000

mais reste encore les italiens susceptibles de nous emmerder vu la communauté présente en Belgique
C'est le cas pour tous les pays encore en compétition !!

Ah, non.

ALLEZ L'ISLANDE !!!

Ledeutsch
02/07/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Ledeutsch Voir le message
C'est le cas pour tous les pays encore en compétition !!

Ah, non.

ALLEZ L'ISLANDE !!!

Ledeutsch
Noooooooooooooon, pitiiiiiiiééééééééééé !

Signé de mon véritable nom,
Johann Savoysson fils de Dagmar Railsdottir
02/07/2016 Vieux  
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Noooooooooooooon, pitiiiiiiiééééééééééé !

Signé de mon véritable nom,
Johann Savoysson fils de Dagmar Railsdottir
Si tu es le fils de Dagmar, il y a des chances que tu t'appelles Johann Dagmarsson

Pour ne pas trop longtemps s'écarter du sujet du post, ils ont bien de la chance d'avoir leur énergie géothermique, eux. Bon, à côté de çà, il y a 4-5 inconvénients dont les émissions de leurs chaudières géantes jamais interrompues depuis des millénaires.

Ledeutsch.
04/07/2016 Vieux  
 
  63 ans, France
 
Quelle classe ces Frenchies d'avoir laissé marquer 2 goals aux Viking
07/07/2016 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Un appel d'offre néerlandais pour un parc éolien offshore a été attribué au prix garanti record de 72,70 €/MWh pendant 15 ans.

À titre de comparaison,
  • les parcs belges voisins déjà en service reçoivent des CV entre 107 et 90 €/MWh pendant 20 ans + vente de l'électricité sur le marché (je n'ai pas le chiffre pour les nouveaux parcs offshore belges, mais c'est plus) ;
  • la nouvelle centrale nucléaire anglaise bénéficiera d'un prix garanti de 118 €/MWH à indexer et pendant 35 ans.
Les détails ici :
http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211103842670-eolien-en-mer-lobjectif-de-baisse-des-couts-enfonce-aux-pays-bas-2012845.php
07/07/2016 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
(...)À titre de comparaison,
  • les parcs belges voisins déjà en service reçoivent des CV entre 107 et 90 €/MWh pendant 20 ans + vente de l'électricité sur le marché (je n'ai pas le chiffre pour les nouveaux parcs offshore belges, mais c'est plus) ;
  • la nouvelle centrale nucléaire anglaise bénéficiera d'un prix garanti de 118 €/MWH à indexer et pendant 35 ans.
(..)
Bah, vu la faible disponibilité des merdoliennes, tant qu'à subsidier; je préfère que cela soit pour une centrale nucléaire qui fourni du courant de manière constante et en suffisance !

Comment est-il encore possible aujourd'hui de croire que l'on pourra se passer du nucléaire et que les besoins actuels puissent-être comblés par l'intermittence et la faiblesse de production des EnR ?
07/07/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
On change de sujet (svp!) et on salue une idée de génie mise en place par un gars de 18 ans.

http://www.techniques-ingenieur.fr/a...=72-WP-WY4INNO

The Ocean Cleanup: premier prototype en mer (grâce à l’énergie fournie par le mouvement de la houle et des vagues.)

Le projet The Ocean Cleanup, du jeune néerlandais Boyan Slat, franchit un nouveau cap. Un premier prototype de barrière flottante vient d'être mis à l'eau en Mer du Nord. Sa solution veut s’attaquer aux macro-déchets de plastique flottant en surface des océans.

Le premier prototype de Boyan Slat est installé en mer depuis le 23 juin, à 23 km des côtes néerlandaises, au large du port de Scheveningen (La Hague). Durant un an, sa barrière flottante de 100 m de long, équipée de bouées auxquelles sont suspendues des filets d’1,5 m de long, sera mise à dure épreuve dans des conditions météorologiques extrêmes. Le site d’essai en mer du Nord a été choisi pour la puissance des courants liés à la marée. « Les conditions au cours d’une tempête mineure sont plus sévères que celles des tempêtes exceptionnellement lourdes (survenant une fois tous les 100 ans) dans l’océan Pacifique », explique Boyan Slat.

Grâce à des caméras et des capteurs, la résistance aux vagues et courants sera scrutée au peigne fin. Ce prototype est conçu pour supporter des charges de 80 tonnes et pour capturer les fragments de plastique jusqu’à 1 mm de diamètre. Ce test permettra d’améliorer la résistance du système pour construire un premier système pilote opérationnel fin 2017, entièrement résistant à des conditions sévères.

Fondée en 2013 par Boyan Slat, alors âgé de 18 ans, la fondation The Ocean Cleanup, basée à Delft aux Pays-Bas, emploie aujourd’hui près de 50 ingénieurs et chercheurs. Ce premier prototype aura coûté 1,5 million d’euros. Un tiers a été financé par le Gouvernement des Pays-Bas, un tiers par l’entreprise maritime d’assistance aux projets offshore Boskalis et un tiers par un philanthrope anonyme. Par ailleurs, une campagne de crowdfunding avait rapporté plus de 2 millions d’euros en septembre 2014. Ce montant a notamment permis de réaliser les premiers tests et une séquence d’expéditions de reconnaissance à l’été 2015 dans le gyre du Pacifique Nord.

Du prototype au système final

La barrière agit comme un littoral artificiel, capturant et concentrant les déchets, grâce à l’énergie fournie par le mouvement de la houle et des vagues. Pour Boyan Slat, « un résultat positif de ce test devrait nous mettre sur la bonne voie pour déployer le premier système pilote opérationnel à la fin 2017 ».

D’ici 2020, l’objectif est de déployer deux barrières flottantes de 50 km de long, en forme de « V » et arrimés aux fonds marins, entre Hawaii et la Californie, au coeur du gyre du Pacifique Nord. Grâce un rideau de filets plongeant dans l’eau sur trois mètres de profondeur, ils bloqueront les plastiques de l’océan. Ces déchets seront alors rabattus vers un container capable de stocker 3000 m3 de matière. Selon Boyan Slat, une telle structure pourrait nettoyer environ la moitié du Pacifique nord en 10 ans.

La barrière finale sera consacrée au nettoyage des 5 gyres présents dans les océans au niveau mondial. Ce projet permettra de retirer les grands objets en plastique, comme les bouteilles, avant qu’ils ne se réduisent en micro-fragments. Il ne résoudra cependant pas le problème des micro-plastiques déjà présents en mer ou qui seront relâchés à l’avenir par les usines ou encore les stations d’épuration. Pas plus que la pollution présente en mer Méditerranée ou le long des côtes. Pour se débarrasser pleinement de cette pollution, cette solution doit s’intégrer dans une lutte globale (plus de précisions : Pollution des micro-plastiques : quelles solutions ? http://<br /> <br /> http://www.tech...stiques-32900/ ).
Par Matthieu Combe, journaliste scientifique
07/07/2016 Vieux  
  55 ans, Liège
 
http://www.lesechos.fr/idees-debats/...es-2012936.php

Nucléaire Français : la bombe fiscale des 10 prochaines années

Grégory Lamotte / Comwatt SAS / Fondateur et président Le 07/07 à 11:32



Partager par mail 0
Imprimer
Le jour où le comité central d'EDF convoqué pour se prononcer sur le projet d'Hinkley Point, Grégory Lamotte expert énergéticien revient sur les enjeux de la transition énergétique.

Le nucléaire était-il un bon choix en 1970 ?
En 1970, le prix de l'électricité nucléaire était bien plus bas que le prix des renouvelables. À cette époque, beaucoup de pays ont choisi d'investir dans cette technologie, probablement à juste titre. Mais depuis cette date, les mauvaises nouvelles se sont accumulées et le nucléaire a perdu progressivement ses 3 avantages :
o Prix.
o Indépendance énergétique.
o Emploi.
Le nucléaire est-il rentable en 2016 ?
Depuis 1970, chaque nouvelle génération de centrale coûte plus cher que la précédente (voir rapport "the historic crossover", John O. Blackburn, Duke University, USA). Plus le temps passe, plus la technologie est complexe à mettre en oeuvre. Nous le constatons tous les jours avec les injonctions de l'ASN qui mettent régulièrement en demeure EDF de respecter les critères de qualités.
D'un autre côté, les chantiers étant de plus en plus complexes, ils mettent de plus en plus de temps à se réaliser. En 1970, il fallait en moyenne 4 ans, en 2014 la moyenne est de 10 ans, avec des records à plus de 16 ans. Le nucléaire est une des seules technologies au monde à avoir une courbe d'apprentissage négative, c'est-à-dire que plus nous avons d'expérience et plus le délai et le prix augmente. Une complexité plus importante et un temps de construction qui double, cela nous entraine forcément vers une explosion des coûts.
Nucléaire ou énergie renouvelable ?
Depuis les années 2000, le prix du nucléaire a été multiplié par 5 et le prix du solaire divisé par 6. Le projet de réacteur nucléaire de type EPR qu'EDF souhaite construire en Angleterre va commercialiser de l'électricité à un prix de 0,12 EUR/kWh à partir de 2027 (les Anglais s'engagent à acheter à ce prix pendant 35 ans, ce prix est indiqué dans le contrat).
En comparaison, en 2016 le solaire et l'éolien produisent de l'énergie en Europe (UK, Allemagne, France...) vendue à 0,07 EUR/kWh. En 2027, le solaire sera à moins de 0,04 EUR/kWh selon le rapport de BNE (Bloomberg New Energy). Le nucléaire est donc 3 fois plus cher que les renouvelables sans subventions.
Le nucléaire est-il bon pour notre indépendance énergétique ?
Depuis que la dernière mine d'uranium a fermé en France, nous avons tiré un trait sur l'indépendance énergétique. 100 % de l'uranium est donc importé, ce qui rend la France vulnérable en cas de conflits, comme nous l'avons observé lors de conflits proches du Niger.
Le nucléaire est-il bon pour générer des emplois locaux ?
Selon une étude de l'OCDE, à quantité d'énergie produite équivalente, les renouvelables créent 6 fois plus d'emplois que les énergies nucléaires. D'autant plus que les renouvelables étant installés sur nos toitures et dans nos champs de France vont créer des emplois locaux, non délocalisables.
Ainsi avec l'énergie solaire et éolienne, nous faisons d'une pierre deux coups, nous réduisons notre facture et sans subventions nous créons de l'emploi local pour que l'argent reste à la maison.
N'étant plus rentable, le Nucléaire Français est-il donc une bombe fiscale à retardement ?
Les impôts pour recapitaliser un panier percé
En 2016, le nucléaire est devenu si peu compétitif que sans le soutien public, la plupart des constructeurs de centrales (comme AREVA) auraient déposé le bilan. Les banques ne croient plus au nucléaire, c'est pour cette raison qu'EDF (via nos impôts) va devoir supporter seule le risque financier de son projet d'EPR anglais de Hinkley point qui est de 22 milliards d'euros (plus que la capitalisation d'EDF qui est de 19 milliards d'euros).
L'État va devoir injecter 5 milliards d'euros pour recapitaliser AREVA et éviter ainsi le dépôt de bilan, mais comme la situation économique d'AREVA ne se redresse pas, il va falloir réaliser cette opération tous les deux ans.
Les impôts pour payer le démantèlement
En plus de sous-estimer le démantèlement avec les estimations les plus basses du monde, EDF vient d'annoncer vouloir retarder de 50 ans le démantèlement des anciennes centrales nucléaires. La raison invoquée : un virage technologique à 180° avec un démantèlement sous air et non plus sous eau. Mais derrière ce rapport, se cache un signal clair : "après moi le déluge".
Qui va payer dans 50 ans des économies que nous aurons réalisées en 2016 ? C'est une dette aux générations futures qui est inexcusable. Nous ne pouvons plus nous permettre pour des raisons électorales de fixer le niveau des tarifs réglementés de vente de l'électricité en dessous des coûts d'EDF. Il faut cesser de faire payer par l'impôt les pertes abyssales du nucléaire et enfin proposer une énergie post nucléaire !
Grégory Lamotte
@gregorylamotte

Copie d'une opinion parue dans "Les Echos.fr" du 07/07/2016.

Dernière modification par A.L. 07/07/2016 à 19h25.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 72 sur 98 Première page - Résultats 1 à 20 sur 1 957 Page precedente 22627071 72 737482 Page suivante Dernière page - Résultats 1 941 à 1 957 sur 1 957


A lire également sur BricoZone...
RENOUVELABLE ou NUCLEAIRE Par BRICOJEUNE1 dans Solaire Photo Voltaïque, +5544 04/01/2016
Arrêt des subsides au renouvelable Par Philivolt dans Solaire Photo Voltaïque, +9 13/10/2013
Où carreler et sur quoi avec quoi Par noe2010 dans Sols, Carrelage, Parquet, +4 03/11/2012
Parquet neuf......à remettre à neuf ? Par Damon dans Finitions, +10 26/09/2010


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société