Votre avs sur "Avis sur la mise en place d’une tarification progressive et solidaire"

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Votre avs sur "Avis sur la mise en place d’une tarification progressive et solidaire"

- Page 4
Page 4 sur 5 Première page - Résultats 1 à 20 sur 81 Page precedente 23 4 5 Page suivante


09/01/2014 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Vers l'Avenir ce jour :

(C'est surtout le point trois qui est intéressant)

La tarification progressive de l’électricité passera-t-elle le cap de la 3e et dernière lecture au gouvernement wallon ?

Ce jeudi, les ministres wallons examineront en 3e lecture le projet de tarification progressive de l’électricité, soutenu par Jean-Marc Nollet, ministre Écolo de l’Énergie.

Selon nos confrères du Soir, l’arrêté serait menacé de paralysie, pour des raisons techniques mais aussi politiques (lire par ailleurs).

Pourtant, officiellement, le gouvernement wallon a toujours l’intention de faire aboutir ce projet. Peut-être pas ce jeudi. Mais le prochain ou le suivant. Tous les partenaires de la majorité Olivier s’étaient d’ailleurs mis d’accord sur une formule commune lors de l’adoption du dossier en 2e lecture, en septembre dernier, après une série d’adaptations. De quoi parle-t-on?

1. Le principe

Plus la consommation électrique augmente, plus le coût moyen du kWh grimpe: c’est le modèle proposé par cette tarification progressive et solidaire. Soit le contraire du système actuel, où le coût moyen diminue quand la consommation annuelle augmente. La nouvelle tarification s’accompagnerait de kWh gratuits pour les consommateurs wallons résidentiels: de 400 à 800 kWh selon la composition du ménage et pour les clients sous tarif social spécifique. Pour bénéficier de ces paquets gratuits, il ne faut pas dépasser un cap de consommation: le point neutre (de 3 900 à 6 300 kWh selon le profil du ménage).

2. 65% des factures plus soft

Selon le principe d’une tarification progressive, les ménages qui restent dans une consommation raisonnable verront donc leur facture diminuer. Les autres, les gros consommateurs, paieront davantage. Les premiers, selon les estimations du gouvernement, représenteraient 65% des ménages wallons et les seconds 35%. C’est ce que confirme, à un ou deux points près, l’étude commandée auprès le bureau de consultants Sia Partners. Opération neutre: les gros consommateurs paient pour les petits. Ne sont pas concernés les clients non résidentiels (entreprises, etc.) ainsi que les ménages qui se chauffent à l’électricité et ceux qui sont équipés d’une pompe à chaleur. Le système devrait entrer en vigueur dans un an, le 1er janvier 2015.

3. Les reproches

En gros, le projet serait trop complexe à concrétiser et peut-être risqué sur le plan juridique. Ainsi, le Conseil d’État redoute un risque de discrimination: tout le monde ne reçoit pas ces kWh gratuits, puisque certains sont exclus du système (chauffage électrique, pompe à chaleur…). Et le timing serait trop court pour que l’arrêté entre en vigueur d’ici un an sans risque de rétroactivité sur certaines factures. Le régulateur wallon, la Cwape, a également émis quelques réserves, tout comme les gestionnaires de réseau (lire ci-dessous et en page 3). La campagne politique ferait le reste. De quoi enterrer le projet? Chez Jean-Marc Nollet, on préfère attendre une décision du gouvernement wallon avant de faire le moindre commentaire. «Parce qu’on peut toujours annoncer plein de choses. Mais seule la décision finale compte »…
09/01/2014 Vieux  
  57 ans, Namur
 
Pour être complet, il faut ajouter les autres articles figurant dans l'Avenir de ce jour !!!

GRD : "le système est applicable"

Du côté des gestionnaires de réseaux, on estime que la tarification progressive est applicable… si on ne rajoute plus d’exceptions.

«En mars, nous avions proposé un système très simple» explique un responsable de GRD. « Il s’agissait de donner à chaque ménage un montant forfaitaire de 120 euros (la suppression des frais fixes sur la facture, en gros, NDLR). Mais au gouvernement, chacun est venu avec ses demandes spécifiques au système». En somme, le cdH avec la gradation des kw/h gratuits en fonction de la taille de la famille, et le PS avec les allocataires sociaux. Sans parler des exceptions, donc (chauffage électrique, pompes à chaleur, etc.).
«Malgré tout ça, nous estimons que le système présenté en septembre est applicable. C’est évidemment lourd, surtout pour les fournisseurs. Et ça a un coût, qui sera répercuté sur la facture électrique de chacun. Mais c’est jouable.»
Mais il ne faudrait pas aller plus loin.
«Nous avons écrit au gouvernement pour signifier qu’envisager d’autres exceptions, comme celle des logements collectifs avec un compteur unique était inapplicable. Si on rajoute ce type d’exceptions, ce sera infaisable sur le terrain».
Mais surtout: cela dévoierait complètement le système. «Le point de neutralité serait abaissé» explique le responsable de GRD. Et ce ne serait plus ceux qui consomment plus de 5 000 kW/h par an qui payeraient leur électricité plus cher, mais bien ceux qui consomment plus de 3 500. Or, cette consommation, on y est vite. Ça signifie que les consommateurs standard d’électricité payeraient plus cher».
Ce qui irait évidemment à l’encontre du but recherché par le gouvernement wallon.
À qui les GRD suggèrent donc d’en rester à leur dernière mouture.
Faute de quoi la tarification progressive serait non seulement ingérable, impayable mais aussi un non-sens intégral.

09/01/2014 Vieux  
  57 ans, Namur
 
Suite des articles.


Un coût administratif de 3,5 millions.

Pour le régulateur wallon, la Commission wallonne pour l’énergie (Cwape), c’est incontestable, le projet de tarification progressive et solidaire est certes applicable, mais il est complexe.

«Le gouvernement a voulu apporter des nuances et c’est son droit le plus strict. Je n’ai pas d’opinion à cet égard », prévient Francis Ghigny, président de la Cwape.
Mais dans son dernier avis du mois de décembre, le régulateur pointe les failles et les flous du système. Par exemple: « Tout le monde n’a pas droit à cette allocation. Seulement les consommateurs résidentiels. Mais la limite n’est pas toujours claire entre résidentiel et non-résidentiel. Et s’il y a un intérêt financier à se retrouver d’un côté ou de l’autre, ça va créer certains comportements », note Francis Ghigny. «Et puis, pour ceux qui ne sont pas concernés par le système, il va falloir relever les clients qui ont un chauffage électrique. Les consommateurs peuvent faire une déclaration. Mais y aura-t-il un contrôle ou pas? Et ce chauffage électrique est-il utilisé en usage principal ou partiel? Ces aspects-là vont créer des difficultés. »
La Cwape a calculé que la mesure appliquée à 1,4 million de clients bénéficiaires (tous les résidentiels wallons moins les clients exonérés) «pèserait» environ 129 millions€ d’allocations, à financer via les gros consommateurs. Mais il y a aussi le coût administratif: 3,5 millions€ pour les fournisseurs et les gestionnaires de réseau, les GRD. «Sur ce plan-là, l’opération n’est pas neutre», constate Francis Ghigny.
La Cwape recommande depuis un bon moment un système plus simple, applicable du jour au lendemain sans peser sur les GRD, «qui ne sont peut-être pas demandeurs d’une tarification progressive»: une seule allocation de 500 kWh par an à chaque ménage wallon, sans exonération et complément d’allocations. Formule tarifaire inchangée.
« Mais bien entendu, dès que la décision sera prise, la Cwape mettra fidèlement tout en œuvre pour qu’elle soit bien appliquée», précise le président de la Cwape.
09/01/2014 Vieux  
  57 ans, Namur
 
FIN.

Tarification progressive de l'électricité : PS et CDH n'oseront pas.


Aujourd’hui, en gouvernement wallon, la tarification progressive de l’électricité ne passera sans doute pas le cap de la troisième lecture.

Le PS insistera sans doute sur sa volonté d’inclure les logements collectifs dans les exceptions qui échapperont au nouveau système. Et le cdH dira que Nollet n’a pas fait son devoir en commandant une étude à un consultant plutôt qu’à des universitaires. Ils ne pourront pas, en revanche, brandir l’avis du Conseil d’État, qui ne demande que des aménagements pelliculaires du texte.
Toute la question est de savoir pourquoi cette polémique aujourd’hui.
Peut-être que certains au gouvernement n’ont pas voulu remettre Nollet en lumière la semaine même où le décret Qualiwatt passait la rampe en Commission de l’Énergie? À moins que les mêmes aient voulu faire payer à l’Écolo le fait d’avoir fait passer Qualiwatt aux forceps au gouvernement à la veille de Noël, en le prenant un peu en otage et au dépourvu?
Troisième hypothèse: laisser à Nollet le crédit de cette nouvelle politique qui octroie des kilowatts/heure gratuits serait lui dérouler le tapis rouge avant les élections. Une réflexion qui serait un peu stupide car le ministre de l’Énergie aurait alors beau jeu d’accuser PS et cdH d’avoir bloqué un dossier dont l’objectif est de faire payer l’électricité moins cher à ceux qui consomment le moins et ainsi «réparer une injustice».
Dernière possibilité évoquée par certains: André Antoine soupçonné d’avoir dit au Parlement qu’il n’avait pas eu connaissance du rapport de la Cour des comptes sur la dette wallonne cachée alors qu’il en avait eu vent (au moins du pré-rapport en tout cas), créerait un écran de fumée en ouvrant un autre front sur un dossier touchy, celui de l’électricité.
Mais de tout cela au fond, on devine que Jean-Marc Nollet n’en a cure. Car le projet passera un jour ou l’autre. Pourquoi? D’abord parce que la tarification progressive est en troisième lecture au gouvernement et qu’il s’agit d’un arrêté… et non d’un décret! Une fois que le gouvernement aura entériné, pas besoin de l’interminable cheminement parlementaire, donc. Nollet à jusqu’au mois de mai pour peaufiner sa copie.
Mais surtout: jamais PS et cdH n’oseront ouvertement couler ce projet. Pas après le barnum médiatique organisé en septembre dernier, au moment de la présentation, après seconde lecture, de la tarification progressive, solidaire et familiale. Trois adjectifs qui prouvaient que l’accord satisfaisait les trois branches de l’Olivier. Ce jour-là, André Antoine et Rudy Demotte étaient tout sourire et satisfaits de cet accord d’ailleurs étonnamment détaillé publiquement à ce stade de son parcours gouvernemental.
Si, après ça, ils mangeaient leur soutien au projet de Nollet tout en essayant de faire porter le chapeau de l’échec au ministre Écolo, ce serait prendre un gros risque à quelques mois des élections. Et ça, jamais ils n’oseront.
09/01/2014 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
cricri58 : pas la peine d'écrire en gras, de souligner ni de mettre des points d'exclamation... Les articles que vous citez sont réservés aux abonnés ce que je ne suis pas, j'aurais donc eu du mal à les poster.
09/01/2014 Vieux  
  57 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Lobo67 Voir le message
cricri58 : pas la peine d'écrire en gras, de souligner ni de mettre des points d'exclamation... Les articles que vous citez sont réservés aux abonnés ce que je ne suis pas, j'aurais donc eu du mal à les poster.
Lobo67 : j'aime bien des textes clairs.
Sauf erreur de ma part, via Google tu as accès à la totalité des articles.
Pourquoi les points de suspension ?
09/01/2014 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Concernant les règles typographiques à propos des trois points de suspension, lorsqu'ils sont employés en fin de phrase, ils sous-entendent une suite, une référence, une complicité avec celui à qui on s'adresse, un effet d'attente.
09/01/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
ça suffit avec toutes ces remarques désobligeantes injustifiées!...

Certains n'ont que la version publique et d'autres la version payante.
D'ailleurs, je me demande si c'est légal de mettre la payante sur le forum?

Je ne vois pas ce que ce que Google vient faire là!
10/01/2014 Vieux  
  57 ans, Namur
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
ça suffit avec toutes ces remarques désobligeantes injustifiées!...

Certains n'ont que la version publique et d'autres la version payante.
D'ailleurs, je me demande si c'est légal de mettre la payante sur le forum?

Je ne vois pas ce que ce que Google vient faire là!
seiran76 peux-tu me dire quelles sont "ces remarques désobligeantes injustifiées" ?

Pour ton info : si tu fais une recherche dans Google sur les termes "tarification progressive de l’électricité", tu as accès aux articles de l'Avenir et ils sont gratuits. Donc, n'importe qui a accès à ces articles.
Merci de m'indiquer dès lors où est le problème, car je ne vois vraiment pas.
11/01/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par cricri58 Voir le message
seiran76 peux-tu me dire quelles sont "ces remarques désobligeantes injustifiées" ?

Pour ton info : si tu fais une recherche dans Google sur les termes "tarification progressive de l’électricité", tu as accès aux articles de l'Avenir et ils sont gratuits. Donc, n'importe qui a accès à ces articles.
Merci de m'indiquer dès lors où est le problème, car je ne vois vraiment pas.
Il faut être abonné pour lire l'article complet! Il est là le problème...
Oups, trois petits points, désolé.
11/01/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Lobo67 Voir le message
cricri58 : pas la peine d'écrire en gras, de souligner ni de mettre des points d'exclamation... Les articles que vous citez sont réservés aux abonnés ce que je ne suis pas, j'aurais donc eu du mal à les poster.
C'est clair et exact.
Il faut être inscrit... pour lire 10 articles durant un certain temps... puis lire 5 articles durant un certain... mais je ne suis pas là pour faire la pub d'une feuille de chou.
D'autres sont encore gratuites...
24/06/2014 Vieux  
 
  63 ans, Luxembourg
 
La tarification progressive de l’électricité, telle que prévue par l’ex-gouvernement wallon, est trop compliquée à mettre en place. La Cwape préconise un report.



http://www.lavenir.net/article/detai...40623_00494830

Dernière modification par Potin 24/06/2014 à 08h28.
24/06/2014 Vieux  
 
  44 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Potin Voir le message
La tarification progressive de l’électricité, telle que prévue par l’ex-gouvernement wallon, est trop compliquée à mettre en place. La Cwape préconise un report.



http://www.lavenir.net/article/detai...40623_00494830
Joyeux anniv' Potin
24/06/2014 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Joyeux anniversaire Potin, passe une excellente journée.
24/06/2014 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Que va-t-il rester du passage d'Ecolo au GW (à part les faillite des sociétés de PV évidemment) ?
24/06/2014 Vieux  
 
  63 ans, Luxembourg
 
Merci !!!!!
08/07/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Ça se confirme pour la mise au frigo de la tarification progressive :
On connaissait les réserves de la Cwape, le régulateur wallon, face à la tarification progressive de l’électricité imaginée par Jean-Marc Nollet. Les courriers qu’elle a envoyés le 3 juillet dernier vont obliger le futur gouvernement à se positionner sur ce dossier.

Le comité de direction de la Cwape a en effet refusé la méthode proposée par les gestionnaires de réseaux pour mettre en œuvre cette tarification progressive, destinée à encourager les ménages qui consomment peu et à pénaliser les autres, via l’attribution d’un certain nombre de kilowattheures gratuits et une augmentation du prix des kilowattheures suivants.
http://www.lecho.be/actualite/entrep...21485-3020.art
08/07/2014 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Et ben, il ne restera quasiment plus rien du passage de Nollet (et des écolos) au GW. (enfin, mis à part les problèmes quoi)

Me souvient l'avoir entendu en parler au JT de cette grande idée. Par contre me souvenais pas que ça remontait déjà si loin.
09/07/2014 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par GuiGui Voir le message
Et ben, il ne restera quasiment plus rien du passage de Nollet (et des écolos) au GW. (enfin, mis à part les problèmes quoi)

Me souvient l'avoir entendu en parler au JT de cette grande idée. Par contre me souvenais pas que ça remontait déjà si loin.
le gw ce sont toujours des scenarios du genre"retour vers le futur"ca commence ou ne sait plus quand ...inapplicable aujourd hui
et comme solution "envoi vers le futur".....
30/09/2014 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Donc c'est repoussé à à 2017 et le ministre en charge veut incorporer le revenu du ménage dans le calcul.
Il dit vouloir faire plus simple que JMN mais en ajoutant ce paramètre, hum.
Voudrait-il que les fournisseurs ou les GRD connaissent nos revenus ?

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 4 sur 5 Première page - Résultats 1 à 20 sur 81 Page precedente 23 4 5 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
30/05/13: Wallonie : Accord Solwatt et tarification progressive et solidaire Par oufouf dans Solaire Photo Voltaïque, +1 30/05/2013
Avis sur votre "alarmiste" Par yapluka dans Divers, +0 19/08/2012
Votre avis sur cette "mousse" blanche... Par mateo dans Humidité, +26 12/07/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société