Avis dimensionnement charpente

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Avis dimensionnement charpente



28/08/2013 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

Avant tout un grand merci à toutes les personnes qui font vivre ce forum. Cela fait des années que je suis celui-ci et c'est une mine d'information !

Aujourd'hui, je suis confronté à la rénovation de ma future maison et j'ai quelques questions par rapport à ma toiture.

J'ai commencé à faire des devis pour la rénovation complète de celle-ci, mais en fonction des entrepreneurs, j'ai des avis qui ne se ressemblent pas.

Voici la description de ce que je voudrais :

- Toiture aménageable donc charpente traditionnelle.
- Isolant : cellulose insufflée pour son déphasage. Épaisseur de 22,5 cm (chevron 6/4 23)
- Sous-toiture rigide type Celid4d
- Tuiles standards (en remplacement d'ardoise)

J'aurais voulu mettre plus d'isolant (ép. de 30 cm idéalement), mais cela implique de passer à des poutres en I style Steico Joist et donc un prix qui s'envole également . Donc je me suis résigné à prendre les plus grands chevrons disponible : 6/4 23.

La maison n'est pas parfaitement rectangulaire (voir plan). Et j'aurais aimé supprimer l'espèce de poinçon situé au milieu de la plus grande pièce qui retient les 2 premières pannes intermédiaires et la faitière (voir photo).

Avant de regarder sur les calculs de pannes, je pensait innocemment que des 10/30 auraient suffit à reprendre les surcharges apportées par l'isolant, les tuiles et les finitions intérieures. Mais après les avis contradictoires de ces entrepreneurs, je me suis penché sur la question.

Après quelques calculs et en prenant la pire des situations (Portée L: 5.9 m, entraxe de 1.9 m, charge totale 215 daN/m²), j'arrive malheureusement à une flèche d'environ 30 mm soit presque 1/200, ce qui est trop peu à mon gout. Mais mes raisonnement de RM sont un peu rouillé et la forme de la pièce n'est pas symétrique.

Donc, j'aurais aimé avoir l'avis de personne d'expérience dans le domaine et savoir si ce projet est réalisable en 10/30 ou alors il faudrait tout revoir.

D'avance merci.

Avis dimensionnement charpenteAvis dimensionnement charpente
28/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Boogrimm,

Je viens de comparer vos résultats et mes calculs. Vous avez raison, dans le cas le plus défavorable : Pente toiture 30°, portée 5.90 m et espacement 1.90 m.
Charges permanentes et mobiles (vents et/ou neige)= 223 daN/m².
Effectivement, des 10/30 cm ne passent pas.

Ceci dit, avec des chevrons de 38 x 223 mm, on pourrait peut-être franchir les 5.80 m, et c'est ce que j'ai regardé. Voici pour info et à titre indicatif ce qui résulte de mon analyse:
Panne faîtière : Portée de 5.65 m = (2 x) 93 x 223 mm
Chevrons : Portée de 5.80 m = 38 x 223 mm espacement de 33 cm.
Flèche max. admise : Pour les ouvrages de toiture on accepte la base de 1/300 de Lg.
Panne faîtière (E= 15.000) : 5.650/300 = 18.8 mm. Selon calculs 14.7 mm
Chevrons (E=15.000) : 5.800/300 = 19.3 mm. Selon calculs = 18.2 mm
Ci-après le croquis de ce que j'imagine :
Avis dimensionnement charpente

Bonne réflexion
29/08/2013 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Merci pour votre réponse.

Si je comprends bien, dans votre solution, vous proposé de supprimer les pannes intermédiaires. Cela signifie que l'on part plutôt sur un principe de fermes industrielles avec des fermes sur blochet ?
Cela ne va-t-il pas augmenter les poussées latérales (vieux murs de 40 cm en briques pleines) ?
29/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bjr,

Effectivement, il n'y aurait plus de pannes intermédiaires. Les charges sont en parties reprises par les jambes de forces sur le plancher et par la sablière sur le mur.
Un mur de maçonnerie pleine de 40 cm d'épaisseur, c'est solide même si elle est ancienne. Pour info, réaction par chevron sur la sablière et la jambe de force = +/- 190 daN. x 3 = 570 daN/ml.
29/08/2013 Vieux  
  Namur
 
bonjour,
pourquoi ne pas simplement augmenter la section des pannes et passer en lamellé collé ou autre type (style nailweb)?
29/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Gemon,

J'avais également pensé à cette solution, mais dans le cas le plus défavorable, (Portée 5.85 m) il faudrait une LC de 120 x 320 mm pour une flèche maxi de 1/400 = 14.6 mm. Selon calculs 13.1 mm. Mon opinion : Si on passe en LC autant remonter la flèche maxi. à 1/400.

Les chevrons restant en 38 x 230 mm pour l'isolation. Cette section est sur dimensionnée pour la stabilité si utilisés avec des pannes ventrières.
Pourquoi ne pas en profiter et voir ce qui est possible de faire (Enfin c'est ma vision de la chose)

Dans l'hypothèse de pannes ventrières maintenues, cela représenterait 5 LC de 120 x 320 mm contre 2 SRN de 93 x 293 mm.

Pour les chevrons vu leur section, pour une portée de 1.90 m, leur espacement n'a plus d'importance. Cet espacement est cependant conditionné par la section des tasseaux.

Cordialement.
29/08/2013 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Il est clair que libérer l'espace sous la toiture est plus aisé avec les chevrons auto-portants. Les pannes ventrières n'étant pas petites dans l'autre cas !

Mais je me pose l'éternelle question du coût.

Vu que les formes des pièces ne sont pas d'équerres, les fermes devraient être construites sur mesure et sur place, j'imagine ? + les assemblages tous les 33 cm sur environ 30-35 fermes, cela ne ferait-il pas augmenter la main d’œuvre ?

J'imagine aussi que la manutention de 5 LC doit coûter aussi mais la pose des chevrons est plus simple.

Par ailleurs n'y a-t-il pas moyen de passer à une panne ventrière par versant ? soit 3 LC ?

Encore merci pour vos réponses.
29/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
He bien dans le cas d'une ventrière par versant, il faudrait 3 LC (1 F + 2 V) de 120 x 360 mm. Flèche max. 1/400 = 14.5mm, selon calculs = 13.1 mm.
Le problème d'ajustage des chevrons est invariable dans toutes les solutions sauf leur nombre.

Maintenant vous avez le choix
29/08/2013 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Merci pour ces 3 solutions différentes, je soumettrait cela aux entrepreneurs pour les devis et je prendrais la température à ce moment-là.
Je vous ferais part des résultats quand j'en aurais.
29/08/2013 Vieux  
  Namur
 
Ou alors une ferme entrait retroussé qui pourrait etre positionné à un emplacement de cloison de maniere à la cacher. On pourrait positionner le faux entrait à hauteur plafond, il servirait alors d'appuis pour celui ci. cela pourrait diminuer la section des pannes.
Si pas de cloison et que l'on veut un max de place, n'est il pas possible egalement de monter la ferme de maniere à avoir la ventrière dans la chambrée de l'arba?,
ou alors sans cloison , cad panne dans l'arba, chevron plus petit, mais isoler sur la hauteur de la panne (donc de la ferme) ce qui rendrait le tout invisible avec une plus grande epaisseur d'isolant (enfin, invisible sauf le blochet et la jambe de force^^)
29/08/2013 Vieux  
  Namur
 
Un truc du style
30/08/2013 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Oui, j'avais aussi pensé à la ferme intermédiaire mais on réduit la portée à moins de 3 m par pannes, ce qui fait que l'on peut descendre à des sections plus raisonnables (7/22), j'imagine.

Mais l'encombrement est plus élevé que la solution avec les chevrons auto-portants. Donc à choisir entre les deux je pencherais vers ces derniers.
06/12/2013 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Voilà je viens avec la suite du projet :

Suite au passage de l'Ir. stab pour d'autres demandes, je lui ai montré la toiture pour avoir son avis. Au final, ce qui a été décidé, c'est de supprimer les pannes intermédiaires et de mettre une IPE 300 en faitière. Le tout avec les chevrons tous les 40 cm + entraits retroussés sous l'IPE. Pour les 2 autres portées, ce sera 2x 10/30 encastrées de part et d’autre de l'IPE.

On est donc dans le même schéma que ce que proposait Fradeco, à l'exception des jambes de force que l'Ir. n'a pas jugé nécessaire sur place.

Au niveau des devis, il s'avère que les prix ont été du simple au double. Après m'être fait remballer par plusieurs entrepreneurs concernant mes choix techniques, je suis finalement tombé d'accord avec quelqu'un qui avait la même vision que moi et un prix attractif .

J'ai eu donc pour 140 m2 de toiture, (charpente, évacuations d'EP et 2 velux inclus) :

de 16.500 € HTVA à 38.000 € HTVA. J'ai donc choisi, un devis à environ 22.000 € HTVA (+ hors pose de l'IPE - en attente du prix) avec des tuiles Koramic L15.

Encore une grand merci à tous, je tâcherais de faire un petit reportage lors des travaux, prévu en janvier si tout va bien ... .
A lire également sur BricoZone...
Avis sur modification de ma charpente Par aste dans Toiture, Charpente, +7 04/04/2013
Avis dimensionnement Par Ouranos dans Plomberie, +10 06/11/2012
Vos avis sur le dimensionnement de mes allées et escaliers Par Musicseby dans Terrasse (Pavés, Bois), +6 27/07/2012
Dimensionnement charpente Par Sebdeh dans Toiture, Charpente, +3 13/04/2012
Avis sur charpente Par SlowHand dans Toiture, Charpente, +2 16/07/2009


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société