Chainage et dédoublement de solive

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Chainage et dédoublement de solive



07/08/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Dans le cadre de la rénovation de notre maison (début 1900), nous allons nous attaquer aux planchers...

En effet, il y a énormément de vibrations lorsqu'on marche aux étages.

Nous pensions uniquement faire un chaînage afin de rigidifier l'ensemble, mais on nous conseille également de venir "doubler" les gîtes avec une volige.

Nous avons fait des recherches sur le forum et avons trouvé plein de bonnes infos, mais nous aurions toutefois quelques questions supplémentaires...


Infos sur la structure :

- portée de 4m20
- entre-axe de 37-40 cm
- section de 65x160-165 (voir 170, cela dépend des gîtes, mais c'est bien souvent 165)


Questions :

En plus du chaînage, nous pensions doubler les solives avec des voliges :

- faut-il prendre les solives en sandwich en mettant une volige de chaque côtés ou une seule volige en applique suffit?

- si nous avons bien compris, pour une solive de 4m20, nous pourrions mettre une volige de 4m (stock du bricodepot bien moins cher qu'en boiserie), et ce sans déforcer?

- meilleure technique de fixation? Nous avons lu qu'il fallait bloquer la volige avec des serres-joints, la coller avec une colle au pu, et visser... Les visses sont elles spécifiques? A placer tous les combien? Alternance entre haut et bas de la volige? Pas utile de travailler avec des tiges filetées donc?

- au vu des variations des gites, nous ne trouvons pas de voliges et de bastains (pour le chainage) de la bonne hauteur... Est-il préférable d'utiliser une section légèrement plus large (180), ou peut-on utiliser une section légèrement inférieure (160)

- si on met une section inférieure : on la centre alors le plus collé au plancher ou alignée avec le bas de la solive?

- Idem avec la solive de chainage, nous voudrions éviter les découpes pour aller rechercher la solive si la volige en applique ne fait pas toute la largeur... Si cela est plus étroit sur quoi l'alignée?

- vaut - il mieux faire un chaînage en ligne et se placer légèrement en décalé? Car on lit beaucoup de personnes mentionnant un chaînage écarté de 60 cm...

- concernant les maçonneries : les solives ne rentrent que de 4 -5 cm dans le mur.. parfois moins... Les solives ne sont pas du tout resserrées au niveau de la maçonnerie... Notre maçon nous déconseille de venir faire un resserrage parfait au ciment (selon lui le poutres en travaillant vont fissurer le ciment et le plafonnage)... Est-ce possible de chainer sans que les poutres soient bien resserrées? Le plancher les retient-il suffisamment pour pouvoir travailler a serrage?

Voilà,

D'avance, un grand merci de vos éclaircissement...
voliges vissées sur les solives
07/08/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour maud.a

Les réponses à vos questions en bleu ci-après :

Citation:
Posté par maud.a Voir le message
Bonjour,

Dans le cadre de la rénovation de notre maison (début 1900), nous allons nous attaquer aux planchers...

En effet, il y a énormément de vibrations lorsqu'on marche aux étages.

Nous pensions uniquement faire un chaînage afin de rigidifier l'ensemble, mais on nous conseille également de venir "doubler" les gîtes avec une volige.

Nous avons fait des recherches sur le forum et avons trouvé plein de bonnes infos, mais nous aurions toutefois quelques questions supplémentaires...


Infos sur la structure :

- portée de 4m20
- entre-axe de 37-40 cm
- section de 65x160-165 (voir 170, cela dépend des gîtes, mais c'est bien souvent 165)


Questions :

En plus du chaînage, nous pensions doubler les solives avec des voliges :

- faut-il prendre les solives en sandwich en mettant une volige de chaque côtés ou une seule volige en applique suffit?
Pour ne pas fragiliser les solives existantes, une seule volige de renfort d'une section de 38 x 163 mm appliquée par collage PU et vissage sera suffisante pour reprendre une charge uniformément répartie de 245 kg/m² dont 190 kg/m² de charge d'exploitation. Ceci sur la base d'une flèche max. admise de 1/300 de la portée. Flèche nette finale (fluage compris) 13.8 mm.

- si nous avons bien compris, pour une solive de 4m20, nous pourrions mettre une volige de 4m (stock du bricodepot bien moins cher qu'en boiserie), et ce sans déforcer?
C'est correcte

- meilleure technique de fixation? Nous avons lu qu'il fallait bloquer la volige avec des serre - joints, la coller avec une colle au pu, et visser... Les visses sont elles spécifiques ? A placer tous les combien? Alternance entre haut et bas de la volige? Pas utile de travailler avec des tiges filetées donc?
Pour les vis, diam. 6x100 mm, comme repris sur les croquis ci-après .
Chainage et dédoublement de solive

- au vu des variations des gîtes, nous ne trouvons pas de voliges et de bastaings (pour le chaînage) de la bonne hauteur... Est-il préférable d'utiliser une section légèrement plus large (180), ou peut-on utiliser une section légèrement inférieure (160)
Section courante : 38 x 163 mm .

- si on met une section inférieure : on la centre alors le plus collé au plancher ou alignée avec le bas de la solive ?
Aligner par rapport au chant supérieur des solives existantes.

- Idem avec la solive de chainage, nous voudrions éviter les découpes pour aller rechercher la solive si la volige en applique ne fait pas toute la largeur... Si cela est plus étroit sur quoi l'alignée ?
Comme dit ci-dessus aligner par rapport au chant supérieur des solives existantes.

- vaut - il mieux faire un chaînage en ligne et se placer légèrement en décalé? Car on lit beaucoup de personnes mentionnant un chaînage écarté de 60 cm...
Pour le chaînage, il faut diviser la longueur en 3, et placer les entretoises décalées de la valeur de l'épaisseur de celles-ci.

- concernant les maçonneries : les solives ne rentrent que de 4 -5 cm dans le mur.. parfois moins... Les solives ne sont pas du tout resserrées au niveau de la maçonnerie... Notre maçon nous déconseille de venir faire un resserrage parfait au ciment (selon lui le poutres en travaillant vont fissurer le ciment et le plafonnage)... Est-ce possible de chaîner sans que les poutres soient bien resserrées? Le plancher les retient-il suffisamment pour pouvoir travailler a serrage?
Il est préférable de chaîner les solives avant de les resserrer au mortier dans la maçonnerie. Cela évitera les fissures.
Il est toujours possible qu'il y ait des fissures de retrait, celles-ci sont inévitables.

Pour la pose des solives dans la maçonnerie, en principe sur la base d'un calcul de compression, 50 mm de profondeur sont suffisant.

Voilà,

D'avance, un grand merci de vos éclaircissement...
voliges vissées sur les solives
08/08/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour Fradeco,

Un tout grand merci pour la précision et la rapidité de votre réponse.

Je me permets de vous demander encore quelques précisions...

Nous avons contacter deux boiseries près de chez nous, et celles-ci nous affirment que la section 163mm n'est pas une section "commerciale".

Ils proposent que nous achetions des 175mm et de les scier à la dimension voulue.

Dès lors, pour ne pas avoir un coût démesuré en refaisant scier les 38x175 et les 60x175 (pour les chaînons), il nous propose de prendre des 38x175 retaillées plus longues afin de pouvoir faire les chaînons dans le surplus (il n'y a alors pas de grand différence de prix)...

Toutefois, nous avions lu qu'il fallait mieux utiliser des chaînons de la même épaisseur que la solive... Qu'en est-il? Pouvons nous placer (avec la même efficacité) des chaînons de 38 au lieu de 60mm (épaisseur actuelle de la solive)?

Un grand merci,

Maud
08/08/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour maud.a

En fait j'ai fait un calcul sur la base d'une section de 38 x 163 mm.
Une section plus grande est un +

Maintenant si vous pouvez mettre des renforts de 38 x 175 mm, il n'y a pas de problème. Vous n'êtes pas obliger de les recouper. Vous les alignez toujours par le dessus.

Pour le chaînage, pas de souci si ceux-ci sont en 38 x 175 mm non plus. Les espacements ne sont pas très importants.
09/08/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Merci beaucoup Fradeco!

En effet, nous refaisons dans tous les cas les faux-plafond, donc, si la section peut être plus grande, autant ne pas faire de chipotages.

Par contre, y a t-il une grande différence entre du 38mm et du 32 mm? En effet, en magasin de bricolage, nous avons trouvé du 32 mm x 175mm (http://www.bricodepot.fr/maubeuge/so...ea/prod11417/). Cela fait de grosses économies, mais si cela n'est pas adapté.. nous préférons mettre le "juste" prix.

Une fois les solives doublées et chaînées, devons-nous nous attendre à avoir complètement atténué les vibrations ou juste les avoir diminuées?

Par ailleurs, vous nous disiez que 5 cm d'encastrement dans le mur suffisait.. Certaines solives n'entrent que d'1 cm... Une fois que tout sera chaîné, pouvons-nous nous dire que cela renforce la structure ?, ou faudrait t-il envisager de venir ancrer chimiquement un chevron ou autre sous les solives puis servir d'appui supplémentaire?

Bien à vous,

Et surtout, merci!
09/08/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Pour les renforts, il faut la largeur de 38 mm.

Une fois renforcées et convenablement chaînées, les vibrations seront sensiblement diminuées. Il serait intéressant de communiquer l'information une fois le travail terminé.

Il faut contrôler l'encastrement des solives. Toutes doivent poser sur au moins 50 mm.

Un appuis de plus de 50 mm c'est encore mieux. Ensuite il faut bien les sceller dans les murs.
A la limite, il faudrait même ancrer les renforts ou poser des muralières.
10/08/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Merci pour la réponse concernant la section, je dois prendre mes renseignement mais j'ai l'impression que pour le même prix (entre boiserie ici ou magasin de bricolage en france) nous aurions du 63x175 en magasin de bricolage... si c'est bien le cas, est-ce un gros avantage?

Pour l'encastrement, ce n'est pas le cas, certaines ne reposent que d'1 ou 2 cm (heureusement, pas la majorité).

Si nous encastrons les bastaings de 38mm pour assurer l'encastrement minimum (possible la plupart du temps au vu du reserrage "large"), il vaut alors mieux prendre exactement la même hauteur que la solive? Ou pouvons nous faire une "encoche" en bout de bastaing qui correspondrait à la hauteur de la solive et la largeur de l'encastrement + muralière?

Concernant la muralière (support en ancienne briques rouges), j'imagine qu'il est nécessaire de faire un ancrage chimique? Concernant la section, de combien doit-elle être? Car nous ne pouvons pas non plus trop abaisser les plafonds...

Un grand merci...

J'espère qu'après, nous vous laisserons tranquille avec nos questions

Pour les résultats, je ne manquerai pas de venir faire un petit compte rendu
10/08/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Réponses en bleue ci-après
Citation:
Posté par maud.a Voir le message
Merci pour la réponse concernant la section, je dois prendre mes renseignement mais j'ai l'impression que pour le même prix (entre boiserie ici ou magasin de bricolage en france) nous aurions du 63x175 en magasin de bricolage... si c'est bien le cas, est-ce un gros avantage?
Vous parlez de 63 x 175 mm mais ce sont de 38 x 175 mm qui conviennent.

Pour l'encastrement, ce n'est pas le cas, certaines ne reposent que d'1 ou 2 cm (heureusement, pas la majorité).

Si nous encastrons les bastaings de 38mm pour assurer l'encastrement minimum (possible la plupart du temps au vu du reserrage "large"), il vaut alors mieux prendre exactement la même hauteur que la solive? Ou pouvons nous faire une "encoche" en bout de bastaing qui correspondrait à la hauteur de la solive et la largeur de l'encastrement + muralière?
Pour la surface d'appuis, des solives, vous pourriez également utiliser des sabots que vous fixez chimiquement avec des tiges filetées M8 (2 par sabot) dans la maçonnerie. Ce qui permettrait d'éviter les muralières et d'encastrer les renforts.
Chainage et dédoublement de solive

Concernant la muralière (support en ancienne briques rouges), j'imagine qu'il est nécessaire de faire un ancrage chimique? Concernant la section, de combien doit-elle être? Car nous ne pouvons pas non plus trop abaisser les plafonds...
Avec la pose des sabots comme figuré ci-avant, que vous placez sous les solives existantes avant de les renforcer, vous n'abaissez pas les plafonds.

Un grand merci...

J'espère qu'après, nous vous laisserons tranquille avec nos questions

Pour les résultats, je ne manquerai pas de venir faire un petit compte rendu
Bonne continuation.
10/08/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Très bien!

Va pour les sabots... Toutefois (car rien n'est simple, apparemment).. Le resserrage des gîtes étant absent... ( parfois 4-5 cm de vide autour de la solive)... Il faut alors cimenter AVANT de placer les tiges filetées? Cela "tiendra" dans le complexe ciment?

Nous allons de ce pas voir pour les sabots... peut-être en existe t'il des plus larges qui permettrait de faire une reprise dans le mur...

Merci beaucoup de vos conseils.

Comme on dit, "y à plus qu'a"...!!
10/08/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
maud.a, Vous pouvez aussi remplacer les sabots par une cornière de 60 x 60 x 3 mm. Qui sera à la longueur que vous aurez choisi.
Pour l'épaisseur de la cornière il faudra voir ce qui existe réellement ????
31/08/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Un des étage est en partie fait. Nous avons finalement ancré les renforts dans les murs (uniquement quand la gîte ne reposait pas suffisamment).

Le chaînage n'est pas encore fait, mais déjà comme cela, les vibrations et l'effet "ressort" est déjà fortement diminué.

Juste que, les gîtes ayant une flèche assez importante, les 6/4 18 dépassent fortement parfois.

Il aurait peut-être fallu "redresser" les gites, mais nous n'avons pas osé car nous ne savions pas comment le plancher du dessus allait réagir.

Il faudra maintenant s'attaquer aux entretoises...

A cette fin, nous aurions l'unes ou l'autres questions...

- quand on dit de partir des extrémités vers le milieu... Est-ce pièces par pièces ou de "murs à murs"? A savoir, nous n'avons pas de murs porteurs aux étages... Donc, faisons nous quand même pièces par pièces pour obtenir le meilleur serrage?

- pour la fixation... Etant donné que nous avons maintenant une "gîte" de 10cm (6+39).. On nous conseillait des visses de 20cm. Quid : pas de recul suffisant pour placer la visse, il nous semble impossible d'aller droit et donc de ne pas ressortir de la 6/4 que l'on placera en entretoise, etc.
==> quelle dimension de visses est conseillée?
==> on nous conseillait de travailler en ligne droite, comme pour un faux-plafond, en vissant des cales sur la gîte et puis de venir visser le chaînon sur la cale. Au niveau des "forces" Est-ce conseillé?

Cordialement,
31/08/2015 Vieux  
 
  66 ans, Namur
 
Bonjour,

Je prends part un peu tardivement, mais j'ai renforcé des gites et réajusté les niveaux avec 2 voliges. La première était fixée à la poutre à ses 2 extrémités (près des murs) ensuite je lui faisait prendre une flèche vers le bas en appliquant une force au centre avant de la fixer à la poutre. Je crois que cette pré-contrainte aidait un peu... La seconde volige était fixée afin de retrouver un niveau horizontal. Et c'est pas facile de marcher sur les poutres qui s'enfoncent un peu pour régler....
A+
07/09/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Personne pour apporter un éclairage concernant la pose des entretoises?

Merci,

Citation:
Posté par maud.a Voir le message
Bonjour,

Un des étage est en partie fait. Nous avons finalement ancré les renforts dans les murs (uniquement quand la gîte ne reposait pas suffisamment).

Le chaînage n'est pas encore fait, mais déjà comme cela, les vibrations et l'effet "ressort" est déjà fortement diminué.

Juste que, les gîtes ayant une flèche assez importante, les 6/4 18 dépassent fortement parfois.

Il aurait peut-être fallu "redresser" les gites, mais nous n'avons pas osé car nous ne savions pas comment le plancher du dessus allait réagir.

Il faudra maintenant s'attaquer aux entretoises...

A cette fin, nous aurions l'unes ou l'autres questions...

- quand on dit de partir des extrémités vers le milieu... Est-ce pièces par pièces ou de "murs à murs"? A savoir, nous n'avons pas de murs porteurs aux étages... Donc, faisons nous quand même pièces par pièces pour obtenir le meilleur serrage?

- pour la fixation... Etant donné que nous avons maintenant une "gîte" de 10cm (6+39).. On nous conseillait des visses de 20cm. Quid : pas de recul suffisant pour placer la visse, il nous semble impossible d'aller droit et donc de ne pas ressortir de la 6/4 que l'on placera en entretoise, etc.
==> quelle dimension de visses est conseillée?
==> on nous conseillait de travailler en ligne droite, comme pour un faux-plafond, en vissant des cales sur la gîte et puis de venir visser le chaînon sur la cale. Au niveau des "forces" Est-ce conseillé?

Cordialement,
A lire également sur BricoZone...
Dédoublement de compteur + rénovation systéme Par Vinum dans Electricité, +2 29/01/2014
Doublage solive Par seb206 dans Gros Oeuvre, +1 08/11/2011
chaînage ou pas chaînage, telle est la question Par darco1320 dans Gros Oeuvre, +3 03/08/2011
Calcul solive Par Winslow dans Toiture, Charpente, +1 01/10/2009
solive ou poutrain claveaux? Par Gaston Lagaffe dans Gros Oeuvre, +8 08/08/2008


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société