Gros problèmes avec plateforme en epdm

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Gros problèmes avec plateforme en epdm

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


12/01/2008 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Ben oui mais quand il y a une coupole et la mienne est très grande, je ne sais pas si c'est possible d'éviter des endroits de stagnation.
13/01/2008 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Il n'y a pas trente six solutions. Il faut refaire le plancher si vous avez un doute.
Il est facile de voir s' il y a de la pente. Comment?
Sur les poutres, normalement on cloue des sifflets. ceci pour justement donner de la pente. Cela est d'application si les poutres sont mises à niveau pour la réalisation d'un plafond.. Pigé?
Si la pente a été faite directement avec les poutres.. là naturellement il ne doit pas y avoir de sifflet. c logique
13/01/2008 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Les poutres ont été mises à nouveau et on rajouté des lattes de bois au dessus qui permettent les pentes. Mais quand je vois la plateforme nouvelle en zinc de mon voisin, le même problème de stagnation d'eau au niveau de la coupole est présent.
29/01/2008 Vieux  
  42 ans, Brabant Wallon
 
"Actuellement, toute l'isolation a retirée afin de laisser sécher les panneaux osb. L'entrepreneur propose de laisser les panneaux osb et l'Epdm. Au dessus, on rajoute une nouvelle isolation puis on remet un nouvel epdm. Par le dessus, on a donc epdm puis isolation puis epdm puis panneau osb. Le problème que je pourrais voir dans cette solution c'est que si j'ai une infiltration dans la première couche d'osb, je risque de ne pas le voir car l'eau infiltré restera entre l'isolation et la deuxième couche d'epdm qui ne laissera pas passer l'eau et donc à nouveau problème que l'isolation pourrisse.
Que pensez-vous de cette solution?"


Bonjour à tous,
je suis nouveau sur ce forum, au point de perdre pour la 2° fois le message que je voulais poster, soit
Eddy, personnellement je ne crois pas que ton problème vienne de l'extérieur, tu as un souci de condensation dûe à la vapeur d'eau, vapeur d'eau obtenue par la vie humaine ( 6l/j/p) et au manque d'étanchéité à lair entre la partie isolante et la partie isolée , pour cela il faut placer un pare vapeur, tout simplement : ceci n'est pas une pub mais une fiche technique avant tout

http://download.proclima.com/fr/data...tello_plus.pdf

A bientôt
31/01/2008 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Merci pour ta réponse marbru mais maintenant on déconseille d'isoler à l'intérieur car cela pose plus de problème que l'isolation extérieure. Le dos argenté de l'isolation laine de roche faisait un peu pare vapeur et il faut voir les dégâts que cela a fait en moins de 2 mois
13/02/2008 Vieux  
 
  43 ans, Luxembourg
 
Eddy,

D'abord: si j'écrits des fautes, ext-cu que vous voulez me corriger? Le Français n'est pas ma langue maternelle.

Le problème se situe pas au niveau de la pente: EPDM n'est pas une base de nourriture pour les bactéries et les moisissures, donc de l'eau stagnant ne pose aucun problème (on utilise l'EPDM aussi pour les étangs, des siternes).
Le problème est en fait, comme tu disais, la mauvaise construction de la structure du toit; la seul construction correcte est la suivante:
- la base (OSB en votre cas)
- un parvapeur (en votre cas, je suppose une couche bitumineuse de 3 mm, renforcée de ou bien fibres de ver ou bien fibres de polyèstre (donc un V3 ou un P3)), qui fonctionne comme protection pour l'isolant contre l'humidité que vous et votre maison produisent)
- une couche isolante (en toiture avec EPDM, de préférence un BI-3 (PU) ou similaire de Eurothane, ou, mieux mais pas encore superbément distribué un Powerdeck F (PIR); les deux aux moins d'une épaisseur de 6 cms.
- là-dessus une couche EPDM de marque et type non spécifié; ce qui connait mieux votre entrepreneur.

Ne laissez en aucun cas poser votre entrepreneur une couche isolante sur l'EPDM existant; les problèmes augmenteront énormément quand il va faire ça, parce qu'un EPDM est ouvert à vapeur: ça veut dire qu'il ne pourra jamais protéger votre isolation, et alors les problèmes de condensation seront joint par des autres problèmes: un isolant humide n'a plus aucun valeur isolant. Vos couts de chauffage vont augmenter substantiellement.

La construction du batiment doit être assez fort pour pouvoir porter une lestage (donc structure en béton): ainsi vous pouvez mettre un isolant XPS sur l'EPDM et le lester pour le tenir sur place (le valeur isolant de l'XPS doit être plus que celui qui ce trouve dans la structure existante, si non les problèmes de condensation continueront), autrement (et en fait n'importe comment) la seule solution correcte est de enlever tout ce que vous avez sauf que la structure portante (même l'OSB qui est en train de pourrir et qui ne sechera jamais, parce-qu'il est couvert d'un côté de la couche EPDM) et de recommencer, donc; nouveau OSB, parvapeur, isolant, EPDM.

Si c'est fait ainsi, et l'EPDM est bien posé (pour dire comment ça doit être fait, je dois connaitre la marque et le type d'EPDM, donc je ne vais pas y parler), vous aurez une toiture parfaite pour la vie.

Quentin
13/02/2008 Vieux  
 
  69 ans, Namur
  intègre est connecté maintenant
Quentin,
Ne te tracasses pas pour les fautes, ce n'est pas un site de grammaire. Surtout si le français n'est pas ta langue maternelle, au moins tu as le mérite d'essayer et çà, c'est très bien. ( et, entre nous, tu fais moins de fautes que certains dont c'est la langue maternelle)
Continue comme ça et bonne chance
13/02/2008 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Bonjour Quentin, merci pour ta réponse et pas de soucis pour les fautes

Je suis encore très ennuyé par rapport au fait de laisser ou pas la couche d'EPDM existante car les avis sont très différents. L'un dit blanc et l'autre dit noir....

Dans le cas, de changement de toiture froide en toiture chaude en étanchéité durbigum, j'ai entendu qu'on pouvait laisser l'étanchéité existante si elle était en bonne état. Qu'elle est la différence si on laisse une étanchéité EPDM ou durbigum?

Sur Internet, on trouve d'ailleurs des avis qui disent de laisser l'étenchéité existante. Exemple ici à partir de la page 8 :
http://www.curbain.be/download/Chapitre6.pdf

Ce que mon entrepreneur propose (il s'agit d'un gars que je connaissais et c'est pas la situation la plus facile!!!!)

Laisser panneaux OSB (Un peu noirci par le dessous)
Laisser étanchéité EPDM de marque UVB
Isolation 80 mm
Nouvelle couche étanchéité EPDM de marque UVB

Concernant le lestage, j'ai vu que c'était une option... Je n'avais pas l'intention de le faire

Merci pour vos réponses
13/02/2008 Vieux  
 
  43 ans, Luxembourg
 
Eddy,

on peut mettre un isolant sur la membrane existante, s'il s'agit d'une couche bitumineuse (donc roofing).

Pourqui? Le vapeur créé par les humains, la cuisine, la salle de bains,... va aller en haut: vers le toit.
Si l'isolant à été mis à la mauvaise place (donc en dessous de la structure portante (OSB en votre cas)), ce vapeur va condenser, ce qui cause un plafond mouillé, résultant en des taches de moissisures (les petites taches noires qui tout le monde connait sans doute) et en des cas particulier, j'ai déjà vu de la pluie à l'intérieur d'une bâtiment qui n'était que de la condensation.
Ceci que pour vous illustrer que le taux de humidité peut être énorme en une maison.

Alors, imaginez-vous que tout cet humidité touche à votre isolant. L'isolant perdra complètement son valuer isolant par cause de l'humidité. Donc il faut protéger l'isolant. Dans une maison, quasi toutes les plates-formes peuvent se servir d'une couche bitumineuse comme je dévrivais hier. Ceci est assez fermé contre vapeur pour protéger votre isolant.
Un EPDM, n'importe quel marque ou type est toujours ouvert à vapeur; le vapeur va passer à travers de la membrane, donc laisser mouiller votre isolant.

C'est pour çà que tu peut absolument pas laisser mèttre un isolant sur l'EPDM existant, parce-qu'ici deux ans maximale, le valeur isolant de votre toiture sera nul.

Donc; tout enlever et recommencer comme je décrivais d'avance.

Quentin
14/02/2008 Vieux  
  42 ans, Brabant Wallon
 
Je pense qu'on s'emmele les pinceaux , sans être érudit , je crois que eddy est perdu
On peut isoler par dessus (exterieur structure), ca s'appelle toiture chaude
on peut isoler par interieur structure, toiture froide
on fait l'un ou on fait l'autre mais surtout pas un mix des deux
Tape toiture chaude ou toiture froide ou inversée en moteur de recherche sur google et tu trouves un max d'info sur ces deux types distincts de mise en oeuvre , avec tous les avantages et inconvénients.
Et puis il y a ça : http://www.bricozone.be/fr/construct...plate-278.html
Bonne route
14/02/2008 Vieux  
  42 ans, Brabant Wallon
 
J'oubliais,
Chaque zone "tachée" dans un intérieur et dûe à une fuite, un passage, une entrée d'air, une discontinuité dans la barrière à l'air et à la vapeur , qu'il faut vraiment appliquer avec soin et surtout avec amour si on veux préserver sa structure des méfaits de la vapeur d'eau, c'est le freine vapeur qui joue ce rôle, on l'oublie ou on le connait mal, mais je crois qu'il joue un rôle de régulateur "hydrique" entre ext et int.
A ne pas oublier, la bande autocollante pour rendre "hermétique" tout l'ecran pare vapeur à la périphérie du batiment, tu auras alors une charpente respirante grace a la régulation du freine vapeur
Ce que je voulais dire est que dans les deux cas, un freine vapeur est indispensable ( toiture chaude ou froide)
Je te conseille d'aller voir le freine vapeur intello de chez proclima, c'est le plus malin de tous...vraiment

a plus
14/02/2008 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Effectivement marbru, je suis perdu et encore plus desespéré...

Les avis sont tellement contradictoires entre laisser l'étanchéité existante ou la retirer.

De plus, on en a discuté, il y a 15 jours, avec l'entrepreneur (qui je le rappelle était une de mes connaissances!) et on s'est mis d'accord pour laisser l'étanchéité existante et d'appliquer au dessus isolation et nouvelle étanchéité car j'avais eu des avis qui disait qu'on pouvait la laisser (entre autre un couvreur faisant dans l'EPDM, un représentant de chez EPDM UVB, un gars du guichet de l'énergie). D'autres avis disaient le contraire (un autre couvreur mais qui fait dans le durbigum et zinc je pense entre autre).

Ces avis qui sont toujours différents me stressent au possible!!!!!! Que penser de tout cela????

Merci à tous pour vos réponses

Dernière modification par Eddy 14/02/2008 à 18h55.
14/02/2008 Vieux  
  42 ans, Brabant Wallon
 
Si tu conserves ta première étanchéité, je te conseille d'utiliser du foam glass, tu seras partis ad vitam eternam, excellent stabilité, bon rendement, imputrescible, ....et c'est fabriqué a partir de verre recyclé, donc de sable , il est plus cher mais fiable....
En fait, certains couvreurs, dans ma ville estudiantine , utilisent cette technique, a mon avis pour éviter les problèmes d'étanchéité et surtout le surcout du demontage et evacuation

Enfin, l'avantage de l'isolation par l'interieur et que c'est à l'interieur
Et n'oublie pas que ton problème est un problème de condensation,qui vient de l'int. et non un problème d'etanchéité de l'exterieur, donc une deuxieme peau ne se justifie pas, mais bon, le client est roi.......

Au fait, Es tu allé sur les moteurs de recherche ?
14/02/2008 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Ah oui j'ai pas arrêté de faire des recherches via google concernant les toitures froides et chaudes. J'ai aussi essayé de trouver d'autres avis dans le cas où je laissais la couche existante d'étanchéité, on a parlé de laisser la couche d'étanchéité si elle est en bonne état mais on parlait plus de durbigum, je pense.

D'après ce que tu as l'air de dire, tu priviligie l'isolation intérieure? Tout le monde m'a pourtant dit que je devais refuser une isolation intérieure. Je ne comprend pas bien ce foam glass, où se place t-il?

Merci

Dernière modification par Eddy 14/02/2008 à 23h34.
15/02/2008 Vieux  
 
  43 ans, Luxembourg
 
Marbru,

Je vais discuter avec toi: toit chaud ou froid, c'est pas question de faire l'un ou l'autre. Dans le temps on isolait de l'intérieur, maintenant aucun couvreur isole que de l'extérieur, et par de bon raisons.

Recherchez sur TV215 de la CSTC et faites vos conclusions...

Il faut que je sois honnête et clair maintenant, parce-que si Eddy indique qu'il est perdu, c'est pas une bonne situation pour lui.
Je suis professeur en toits plats, je me spécialise en tout qui est couverture pour plates-formes. Mon métier de base est couvreur, donc je parle de la réalité.
Je ne veux pas être arrogant, mais quand-même; il n'y a pas beaucoup de gens qui connaissent les plates-formes comme moi. Je fais des expertises, je donne cours aux pros,..

Pour Eddy: re-lisez ma premère message, imprimez-le e discutez sur ce base avec l'entrepreneur. Si'l ne veut pas écouter: contactez-moi; je lui expliquerai avec plaisir. Ma profession est d'aider les gens avec les plates-formes et touts les problèmes qui vont avec, je fais un peu de temps pour vous avec plaisir.

Quentin
15/02/2008 Vieux  
 
  43 ans, Luxembourg
 
Eddy,

sur le Foamglass: c'est de la verre cellulaire, une belle invention qui résulte en un isolant qui est tres résistant à pression. On sait maçonner un mur de trois étages dessus sans soucis.
Mais: au niveau de valeur isolant, ça ne vaut pas grand chose. La pose est à meilleur si fait dans des bitumes chaudes: quelque chose qui est si dangereux et polluant qu'on parle de l'interdire.
On ne l'utilise que là ou il faut résoudre le problème des ponts thermique en dessous d'une maçonnage. Pour isoler des plates-formes il y a des isolant beaucoup plus performants, comme le PU ou le PIR.

Quentin
15/02/2008 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Juste un petit mot pour féliciter QuentinQuentin pour son français.

Bravo !
15/02/2008 Vieux  
  42 ans, Brabant Wallon
 
J'allais le dire.....
15/02/2008 Vieux  
  42 ans, Brabant Wallon
 
Quentin,
si tu etais couvreur , tu connaitrais le veritables applications du foam glass en milieu a risques, piscines couvertes.et autres ......( je ne suis pas couvreur, mais je sais ce qui est mauvais...)
Ton pu ou puv ou...., je ne lui donne que quelques années après des saisons et des saisons de recuit, hm,hm, fais l'experience , il ne reste que du decomposé de pu a base de formaldhéyde et autre tsoin tsoin
Dans le genre faire et defaire , c'est du beau, mais on s'en fout, c'est le client qui paie.....
comme les chauffagistes....lobbying
16/02/2008 Vieux  
 
  43 ans, Luxembourg
 
Merci Drksun.

Marbru: j'ai pas envie en me défendre sur mon métier. Maintenant je comprends pourqoui mes collègues me disaient de ne pas me mêler avec de telles discutions. En moins qu'une semaine. Dommage..

Salut à tous, je voulais qu'aider... Si quelqu'un veut des avis sans m'insulter, messages privés svp.

Quentin
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Membrane EPDM Par miina dans Toiture, Charpente, +4 24/08/2010
isolation d'un toit en plateforme Par nanael dans Isolation, +11 19/05/2009
plate forme en EPDM avis Par Eddy dans Toiture, Charpente, +3 29/02/2008
Renovation d'une grange - problèmes d'humidité Par Nicooo dans Isolation, +4 31/12/2007


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société