Help besoin de vous

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Help besoin de vous

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


13/11/2009 Vieux  
 
  51 ans, France
 
Bonjour,
J'ai effectué des travaux de rénovation dans un appart datant de 1920.
J'ai supprimé 3 cloisons en brique de 4cm d'épaisseur, enduit compris.
Il n'y a aucun mur porteur dans cet appart.
tout s'est bien passé, j'ai conservé le faux plafond d'origine en canisse platré qui n'a pas bougé ni ne s'est fissuré au moment de la démolitin des cloisons.
je suis aujourd'hui poursuivi par les proprios du dessus qui estiment que j'ai fait affaisser leur plancher à la suite de la suppression des cloisons.or un fort affaissement préexistait au moment ou nous avons acheté nos apparts respectifs.
un ingénieur en structure est intervenu, il a laissé un rapport mentionnant que les bois d'enfustage n'avaient pas été affectés et que les poutres avaient été posées comme si elles devaient être porteuses.
mais il conclue qd même à ma responsabilité dans l'affaissement du plancher supérieur en prétendant que la flèche est supérieure à la norme admissible et que les cloisons de 2,5cm d'epaisseur effectives etaient devenues porteuses.
que veut dire l'ingenieur avec cette phrase laconique que les poutres avaient ete posees comme si elle devaient etre porteuses??
qu'en pensez vous?
je vous joins une photo de l'intérieur de la structure du plancher
mon plafond est il solidaire de la structure porteuse?
merci pour vos lumièresHelp besoin de vous
13/11/2009 Vieux  
 
  52 ans, Liège
 
Je crois qu'il veut dire, qu'avec le temps et donc les tassements, vos cloisons qui n'étaient pas porteuse de la structure du plancher de votre voisin à l'origine, le sont devenues.

Il est possible que vos cloisons contribuaient à soulager le plancher, mais, je pense que la cause de l'affaisement du plancher (du flèchage) de votre voisin n'est pas dû à ça. Peut-être a-t-il surcharger son plancher ?

En regardant vos photos, eje me demande si vos cloisons allaient jusqu'à la structure portante du plancher ou di elles s'arrêtaient avant, c-a-d, au niveau de vos plafonds? Si c'était la deuxième possibilité, je ne vois ce que vos cloisons auraient bien pu soutenir. Dernière question, vos cloisons présentaient-elle des fissures +/- verticales ou, à +/- 45° en partant du haut ou encore, avaient-elle un flambage?

Je pense que l'avis d'un autre ingénieur serait la bienvenue.

13/11/2009 Vieux  
 
  52 ans, Liège
 
Encore une question, ce que l'on voit dans la partie supérieure de votre photo, ce sont les refendages (la structure portante du plancher); vos cloisons, elles étaient perpendiculaires ou parallèles à ces refendages?
13/11/2009 Vieux  
 
  51 ans, France
 
La photo a été prise après suppression des cloisons, les cloisons s'arrétaient au niveau du plafond et ne comportaient pas de fissures.
les refandagesb ce sont les grosses poutres?
en tous cas merci de votre aide
13/11/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Si la cloison s'arrêtait au niveau du plafond, il est physiquement impossible que vos cloisons aille eux le moindre effet sur la structure!!

Une contre expertise me semble assez appropriée dans votre cas.

ce qui m'étonne, c'est l'épaisseur de vos cloisons en briques (4cm), c'est pratiquement l'épaisseur d'un ancien plafonnage sur deux faces! Avec une épaisseur pareil, je suis surpris que la cloison ne soit pas tombée sous son propre poid!

Finalement, je suis surpris que l'on vous mette en cause alors que le problème vient apparement d'une structure de plancher sous dimensionnée. Si vous aviez supprimé des cloisons de plus de 10 cm d'épaisseur montant jusqu'à la structure portante du plancher, on pourrait encore discuter sur le fait que la "cloison" influence la structure mais dans votre descripion de la situation, je ne partage pas l'avis de cet ingénieur.

Cependant, il serait utile que vous ayez des photos permettant de prouver la situation que vous décrivez

Cordialement

Ben
13/11/2009 Vieux  
 
  52 ans, Liège
 
Oups, lméa-culpa, mesuis tropmé dans la dénomination, les refendages ce sont les bois de structure en toiture, en plancher, ce sont des gîtes, mais les sections sont comparables.

Au sinon, oui, c'est bien ça. Enfin, pas vraiment des poutres qui ont plutôt une section carrée importante (20/20cm par exemple) que rectangulaire (gîtes 6.5/15cm, 6,5/18cm,...).

Pour revenir a vos cloisons, puisque rien ne reposait sur elles, que pouvaient-elles bien soutenir? Vos plafonds éventuellement, mais ils seraient tombés alors !

L'ingénieur, c'est vous qui l'avez fait venir? Que dit votre assurance? Avez-vous une protection civile? Si oui, faite là intervenir pour un second avis.
13/11/2009 Vieux  
  48 ans, Namur
 
puis je me permettre une question pour être certain d'avoir bien compris?

à ce qu'on peut voir, il y a:
-le sol de l'habitant du dessus (votre plafond) en partie supérieur, ok
-votre faux plafond, partie bas de la photo, ok?
-entre les deux, un vide... logique.

question:
votre cloison, allait jusqu'à votre fx plafond?
ou jusqu'au plafond (structure générale)

c'est quand même assez important à savoir.

de plus, ce "re-fendage", me fait plus penser à un gîtage completement nické par une surcharge ou un gros défaut dans le bois qu'à un re fendage. mais je me trompe p-être aussi.
ce qui me fait dire ca, c'est que je n'ai jamais vu de plancher de cette époque ajusté de la sorte, encore moins avec une telle épaisseur et, comme par hazard, la même largeur.

mais j'aimerais juste savoir jusqu'où allaient vos "cloisons".

Dernière modification par Henri 13/11/2009 à 12h47.
13/11/2009 Vieux  
 
  55 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marik Voir le message
....les cloisons s'arrétaient au niveau du plafond ....

Tout est dit.
13/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bjr Marik.
  1. L'ing. en structure qui a fait ce rapport, avait-il vu la photo du #1. ?
  2. Pour ordre de qui l'Ing. a éffectué cette mission ?
  3. Cet Ing. ne serait-il pas une relation de votre voisin ?
Toutes ces questions pour tenter de comprendre, comment un Ing. en structure a été capable de rédiger un tel rapport. C'est totalement absurde.

Ceci dit, je rejoins Henri pour dire que le solivage du plancher de votre voisin est totalement pourri et peut-être sous dimensionné pour les chages en place.
Ce qui expliquerait la crevace longitudinale dans la solive visible sur la photo et qui afaibli sa portance. Vu l'état de l'affaissement du plancher, je suis persuadé que ce n'est pas un cas unique.

Pour ce qui est de la portance d'une closon de 4.5 cm d'épais. Dans l'hypothèse que celle-ci ''aurait'' repris un partie de la charge amenée par le plancher de votre voisin, il y belle lurette que la cloison devait présenter un flambage équivalant à l'affaisement du plancher. Cela ne pouvait pas passer inaperçu.

BàVs
13/11/2009 Vieux  
 
  51 ans, France
 
Nous n'avons eu effectivement aucun mal a casser ces cloisons très fines, comme vous le mentionnez si mon faux plafond avait été relié à la structure, il serait tombé ou du moins très endommagé ce qui n'a pas été le cas car il a juste été ratissé et peint.
Les cloisons s'arrétaient sous le faux plafond.
mon assurance refuse de financer une contre expertise mais au vu de ce que vous me confirmez, (je voulais être bien sûre de ce que je pressentais) je vais peut être prendre la contre expertise à ma charge.
qu'en pensez vous?avant d'engager ces frais je voulais être bien sûre que mon faux plafond n'était pas en liaison avec la strucure porteuse du plancher du voisin du dessus
Merci à vous tous de m'apporter vos conseils et votre connaissance

je vous précise qu'il s'agit d'un immeuble provençal de 4 étages , apparemment l'architecture de ces batiments est particulière quant aux structures.
13/11/2009 Vieux  
 
  52 ans, Liège
 
Peut-être, mais de là à faire tenir un plancher par une cloison de 4cm dépaisseur ...

C'était l'ingénieur de qui, comme le demande aussi Fradeco?
13/11/2009 Vieux  
 
  51 ans, France
 
Il y a une collusion évidente entre le voisin du dessus (qui au travers de cette affaire demande non seulement le renforcement de son plancher mais aussi des dommages et intérets monstrueux) et les différents intervenants qui ont produit des rapports bidons
13/11/2009 Vieux  
 
  52 ans, Liège
 
Hé bien je pense qu'il vous a vue venir et vous a prise pour une pigeonne !

Donc, comme celà semble être mal engagé avec votre voisin, il va falloir vous défendre et la première chose à faire, est de faire une contre expertise.
13/11/2009 Vieux  
  48 ans, Namur
 
oui, franchement...
je l'avais écris comme exemple de possibilité.
ensuite, pour ne pas vous effrayer, l'ai effacé.
mais, à vous lire, j'y reviens de plus belle.
mon avis est que votre voisin du dessus etait conscient de la chose.
vous, en toute confiance et sans savoir vous lui avez parlé de votre projet...
sur ce, il a trouvé l'occasion unique et inespérée de faire reparer son plancher et à vos frais.
ceci dit, une telle attitude pourrait etre le signe de sa propre culpabilité...
mais ca, ce n'est que pure spéculation.

bonne chance et bon courage.
14/11/2009 Vieux  
 
  51 ans, France
 
oui henri c'est exactement comme cela que ça s'est passé.
en tou cas forte de vos conseils, j'ai montré cet aprés midi mon dossier et une armada de photos de l'intérieur du plancher à 2 architectes spécialistes de la rénovation des batiments anciens.
Comme vous tous, ils sont formels je n'ai aucune responsabilité dans l'affaissement de leur plancher,ils m'ont donné les coordonnées de 2 ingénieurs en structure compétents et honnètes auxquels je vais m'adresser très vite pour faire faire une contre expertise
Merci beaucoup à tous pour vos précieux conseils ça m'a redonné du courage pour me battre contre ce réseau d'escrocs.
14/11/2009 Vieux  
 
  51 ans, France
 
j'ai oublié de vous dire que le syndic est ami avec les proprios du dessus et que l'ingénieur a été missionné par le syndic.
merci encore à tous et plein de bonnes choses à vous amis belges
Marik
14/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour Marik,
Tant qu'a faire un peu de frais, je passerai également par un avocat pour que lui, en coordination avec l'expert, réponde à votre voisin. Ca aura un impact x10 et montrera que vous n'êtes pas prête à vous laisser faire. Les frais d'avocat pour l'ouverture d'un dossier et écrire une lettre ne sont vraiment pas énormes, et si ca tourne mal par la suite, vous aurez au moins une base pour vous défendre.
Analyser votre problème au vu d'une seule photo est un peu délicat, mais avec les éléments qu'on possède sur ce forum, je suis du même avis que les messages précédents ... mais pour bien faire, il faudrait voir tout l'appartement et son plancher ainsi que le plancher du voisin. Avez vous pris des photos avant démolition ? Si oui ce serait utile de les rassembler ou de demander au précédent propriétaire s'il n'en possède pas.
14/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Tant que l'on est aux bons conseils, faite cerifier vos photos par un huissier de justice afin qu'elles ne puissent être contredites. Avec le syndic il faut être méfiant. Je renforce les propos de cradoc concernant l'Avocat et compte tenu de la collusion avérée, vous pourriez introduire une action en diffamation pour accusations fondées sur des rapports ''arrangés'' au bénéfice de votre voisin.
14/11/2009 Vieux  
  48 ans, Namur
 
où il y a de la gène,
y a pas de plaisir!
pfff ca m'enerve des situations pareille...
j'espere que tout se passera bien pour vous.
14/11/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par fradeco Voir le message
Tant que l'on est aux bons conseils, faite cerifier vos photos par un huissier de justice afin qu'elles ne puissent être contredites. Avec le syndic il faut être méfiant. Je renforce les propos de cradoc concernant l'Avocat et compte tenu de la collusion avérée, vous pourriez introduire une action en diffamation pour accusations fondées sur des rapports ''arrangés'' au bénéfice de votre voisin.
Cependant, renseigné bien auprès d'un avocat. Certaines notions de loi peuvent différer entre nos deux pays!
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Amiante, radon, plomb, formaldéhyde...est-ce que vous aussi vous psychotez? Par handra dans Galères et Horreurs, +70 26/03/2010
Help !! Horreur : besoin d’un conseil d’urgence pour dalle autoportante Par loulou 73 dans Maconnerie, Chape, +32 09/02/2009


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société