Nouvelle toiture, problèmes de finition...

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Nouvelle toiture, problèmes de finition...



12/07/2013 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Bonjour à tous,

On vient de terminer ma nouvelle toiture, la charpente est celle d'origine,isolant unilin 120mm, pare vapeur, lattage et tuiles plates....

le problème ils n'ont pas redressé le toit qui a une "pance" inverse, les faitières ne sont pas de niveau et le résultat est à pleurer....
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition... Une vis sur deux...!!!!
De plus les détails de la sous toiture sont à désirer, découpe au petit flex etc...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...

Ils n'ont pas non plus redressé les planches de rives et on même laisser une ancienne planche pourrie remis une latte dessus et le zinc de finition.
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...

L'isolant à l'intérieur n'est pas complètement bien mis du fait de la bosse dans le toit, d'ou je suppose perte de chaleur...?
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Nouvelle toiture, problèmes de finition...
Réponse de lentrepreneur patron: le toit ça va la, bosse est la même partout et ce n'était pas compris dans le devis! Il aurait pu me le dire que le résultat allait être dégueulasse j'aurais accepter un supplément.

Je ne sais pas quoi faire je voulais refuser de payer la facture tant que tout n'était pas impeccable.

Dernière modification par ditch1978 12/07/2013 à 23h20.
12/07/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
une photo ???

13/07/2013 Vieux  
Anon32
 
 
pas terrible comme travail. c'est toujours le même problème avec certain soit disant pro. ton recours? faire venir un expert ou un huissier et faire constater les anomalies et soumettre à l'entrepreneur avec mise en demeure de refaire dans les règles de l'art. si pas de réponse positive de sa part, conciliation en justice de paix. puis tribunal si pas de réaction.
13/07/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Bon d'accord c'est perfectible.

De là à dire que c'est un travail bâclé, il y a un pas que je ne franchirai pas.

A part pour l'isolant, c'est uniquement esthétique. Sur base des photos, je ne pense pas que l'étanchéité du toit soit à remettre en cause.

A part obtenir une rectification au niveau de l'isolant, à mon avis le reste est acceptable en l'état.
13/07/2013 Vieux  
Anon32
 
 
sans vouloir polémiquer, la limite de l'acceptable est très large et dépend de l'esprit de chacun. donc, pour moi, toutes choses ou travaux doivent, pour être acceptables, se rapprocher de la perfection. je dirai que une vis sur 2 est acceptable mais que une mauvaise découpe qui empêche de mettre à niveau une faitière d'angle haut et/ou bas est inacceptable. mais bien sur ce n'est que mon avis, mais çà l'est.
13/07/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par bagaden Voir le message
sans vouloir polémiquer, la limite de l'acceptable est très large et dépend de l'esprit de chacun. donc, pour moi, toutes choses ou travaux doivent, pour être acceptables, se rapprocher de la perfection. je dirai que une vis sur 2 est acceptable mais que une mauvaise découpe qui empêche de mettre à niveau une faitière d'angle haut et/ou bas est inacceptable. mais bien sur ce n'est que mon avis, mais çà l'est.

Je comprends ta position.

Ce que j'essaye d'expliquer c'est que pour chaque type de travail, le niveau de précision, de perfection, est variable.

Un horloger travaille au dixième, voire au centième de millimètre, mais en toiture, c'est pas le cas.

Ok, la faitière est un peu de travers, mais un toit se juge au sol et au vu de la photo prise depuis le sol, je ne vois pas trop ce qui est criticable.

Cela me rappelle un client qui mettait son oeil à 1 cm d'un carrelage coupé et qui me reprochait des éclats de l'ordre du demi millimètre. Je lui ai poliment rappelé que la distance à laquelle on juge les défauts sur un travail de carrelage est 1.5 m.
Un carrelage coupé, selon sa qualité, va présenter de petits éclats, que faire d'autre ... les couper au laser ?


Je pense que c'est identique ici. La toit est à juger sur son étanchéité et sur son esthétique depuis le sol ...

Par contre, la pose de l'isolant doit être continue.
Et j'ajouterai que la seconde fixation par faitière est à réclamer également.

Je pense que partir dans un conflit et une éventuelle procédure judiciaire est un peu inutile. C'est très très loin des catastrophes déjà vues ici ou ailleurs.
13/07/2013 Vieux  
Anon32
 
 
certes, mais je suis un "fou", c'est le pourquoi de mon auto construction. je sais que, de par mon métier (électromécanicien) je suis habitué à une grande précision (au/000). alors pour répondre à ton anecdote du carrelage, moi je l'ai coupé avec auto collant et withe spirit afin de ne pas avoir de petit éclats. je sais que cela n'est pas réalisable par un pro. ou alors cela serait hors de prix. j'en suis parfaitement conscient. mais je suis, pour un pro qui fait un travail pour moi très exigent. mais le pro est prévenu à l'avance, je ne me cache pas. et dans l'ensemble aucun problème. bien sur j'ai eu des soi disant pro qui ont refusé de travailler pour moi vu mes exigences. nous on ne travaille pas comme cela, alors je disais merci et bonne chance.
13/07/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Je te comprends. Je suis moi même un "grand malade", mais je me soigne.

Lorsque j'évoque l'anecdote du carrelage, il faut bien comprendre qu'en fait il ne s'agissait pas d'éclats mais tout juste un léger "ébréchage" de la faïence qui était plus dû à la qualité médiocre des carrelages choisis par le client, plutôt qu'une mauvaise technique de coupe.

Avec un bon carrelage, un simple coupe carrelage de qualité permet d'avoir des coupes totalement indécelable.

Un jeune entrepreneur se laisserait peut être influencé par le client, mais il faut absolument apprendre à remettre les clients à leur place. Ceci dit, bien entendu, il faut aussi savoir reconnaître une malfaçon, mais pour ma part je ne laisse rien passer. Je réalise chaque chantier comme si je travaillais chez moi. Le niveau de finition est donc très haut, mais il y a toujours bien l'un ou l'autre enculeur de mouche. Alors je dis stop.
14/07/2013 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Voilà, après bonne explication avec l'entrepreneur il va démonter à partir de demain redresser et remonter.

C'est vrai que la limite de l'acceptable est différent chez chacun, mais les photos ne sont pas très parlantes le toit est déguelasse vu en vrai.
J'habite un coin ou les gens sont fièrs de leur habitation et ou les proprios sont beaucoup des personnes qui travaille dans le bâtiment. Je voulais un boulot nickel et il ne l'est pas. Un toit c'est pour une vie
14/07/2013 Vieux  
Anon32
 
 
ben bien voila, tout est bien qui fini bien. heureux pour toi.
15/07/2013 Vieux  
  40 ans, Namur
 
Une question que je me pose en lisant ce post...

La qualité est une notion variable: chacun en a sa propre perception j'en conviens.

Comment faire dès lors pour s'assurer à la commande/au devis que le résultat final correspondra à nos critères de qualité et pas ceux de celui qui réalise les travaux?

L'exemple ici est flagrant pour moi: OK le toit est étanche (c'est sans doute sa première fonction et là c'est bon) mais si je fais refaire mon toit il sera tout aussi logique dans mon esprit qu'il soit aussi droit qu'étanche!

Est-ce que, dans le devis, ditch1978 aurait du préciser que le toit doit être droit, l'isolation continue et toutes les vis placées? On ne s'en sort jamais comme ca...

A première vue sa maison à l'air d'avoir un certain cachet (en pierres,...) et être intégrée dans un village où toutes les maisons ont un certain style. En gros, sa maison est belle. A-t-il fait une faute en ne précisant pas qu'il ne voulait pas d'un toit moche? Et encore... ptet que le couvreur trouve sa maison moche et son toit très beau. C'est tout aussi subjectif la notion de beauté.

Ca fait 3 ans qu'on a acheté notre maison, elle a un certain cachet aussi (différent de celle de ditch1978) et on a prévu de refaire le toit en 2014. Lire ce post est un peu effrayant quand même: je serais tout aussi déçu que ditch1978 si on avait le même genre de résultat!
15/07/2013 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Bonjour,

C'est une question difficile et qui doit se voir à plusieurs niveaux. Le premier niveau, comme vous le précisez est celui de fonctionnalité, le toit doit effectivement être étanche. On peut ensuite parler de règles de l'art qui sont les modes de construction communément admis comme corrects, sans officialisation précise. On a après des normes non obligatoires ou certaines rendues obligatoires.

Normalement, les deux premiers niveaux (fonctionnalité et règles de l'art) devraient être implicitement compris dans toute offre. On peut s'attendre à commander un travail qui répond à la demande fonctionnelle et qui est réalisé d'une façon "normale", telle que tout bon "artisan" l'aurait fait. Implicitement, les normes obligatoires devraient également être scrupuleusement observées (hum).

Restent toutes les "normes", règles, fiches techniques auxquelles on peut faire appel pour préciser le résultat voulu. Il s'agit alors de précisions contractuelles à décider avant de passer le contrat. (Et on paie pour alors!)

Maintenant, on ne peut tout exiger. Dans le cadre d'un toit, pour des tuiles en terre cuite, on ne peut s'attendre à ne pas avoir de variations inférieures à 1 mm par exemple. Ces variations sont dues au mode de fabrication des tuiles et sont décrites dans les fiches techniques (tolérances). Comme dit dans un post précédent, un toit doit être vu d'une position normale et pas à la loupe!

En résumé, plus le contrat est précis et moins il y a de risques de voir un travail auquel on ne s'attendait pas.

Une bonne discussion préalable avec l'artisan permet d'arriver également à une vision partagée du résultat espéré. Dans ce cadre, le couvreur aurait certainement du prévenir du ventre existant.

Pour l'isolation, beurk

Dernière modification par pecheur240 15/07/2013 à 12h36.
16/07/2013 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
bonjour. et oui, le débat est large très large. la première question à poser , de l'entrepreneur devarit être et de savoir le critère d'exigence de son client , et in fine , le client d'y répondre. à l'entrepreneur d'expliquer et bien sur de se faire comprendre , ce qui n'est certe pas toujours facile et , ..... prend du temps , parfois , beaucoup de temps et au final , prends aussi plus .... d'argent. on peu dire qu'il exite " 3 niveaux" de qualité et de finitions en toiture, et comme disent certains , il faudrait pouvoir les "quantifiés" sur une échelle (pour monter en toiture ) elle est bonne celle là lol.
non franchement , c'est (très) difficile de le faire SAVOIR AVANT. Alors , pour faire de l'impeccable de chez impeccable , on démonte tout et on recommence tout. c'est un choix de vie. Et au fait , ditch , elle vient d'ou cette "panse" ? .
alain
16/07/2013 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Bonjour à tous,

"Robain" La pance vient de la charpente d'origine qui est en bois de sapin ronds. Mais d'avis de plusieurs autres pro, on recale toujours un toit un minimum pour avoir un travail correct, c'est même plus facile de travailler sur quelque chose de droit.
Maintenant je vais me méfier à mort, je n'ai jamais pensé à la qualité du travail terminé, j'ai pensé à tous les autres paramètres pour refaire mon toit ( finances, temps, finition) mais j'ai toujours pensé avoir au final un travail de qualité.
Alors méfiance....

Kado6703 j'avais demandé plusieurs devis et sur un des devis il était stipulé que le toit serait redressé, j'avais posé la question à celui qui vient de faire le travail et il m'avait stipulé verbalement qu'il le ferrait! "que nèni "
Si c'était à refaire je demanderais à voir des chantiers déjà effectués et me renseignerais plus au sujet de l'entreprise
18/07/2013 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
bonjour. et pourquoi cette charpente était déjà "pliée" ? en redressant , on ne fait que .... redresser et dans l'avenir , avec le temps , le problème ne pourra que CONTINUER. il eu PEUT ETRE été plus judicieux de remplacer les bois et ou d'en ajouter et en profiter bien entendu pour redresser. mieux répartir les charges statiques en "ajoutant" des appuis suplémentaires.
tous les couvreurs ne sont pas spécialement des charpentiers.
alain.
A lire également sur BricoZone...
Humidité - nouvelle maison en cours de finition Par pamplemousse9 dans Finitions, +8 21/02/2012
Besoin d'aide ! Isolation toiture et nouvelle toiture en Flandre Par Alexandre1978 dans Toiture, Charpente, +7 07/11/2011
nouvelle installaton de chauffage a problèmes au secours pour conseils Par papounet001 dans Chauffage, +3 24/11/2009
Finition toiture Par Meter guy dans Gros Oeuvre, +2 07/02/2009
finition toiture Par elvis dans Gros Oeuvre, +6 11/12/2008


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société