Problème de sablière

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Problème de sablière

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


24/09/2008 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Bonsoir à tous,
J'ai besoin d'aide.Nous avons fait refaire entièrement notre toiture ( nouvelle charpente+ardoises naturelles) par une entreprise.Les travaux se sont terminés il y a 15 jours et je constate aujourd'hui une chose très inquiétante.La sablière a été posée sur les briques et non sur les bloques ( en tout cas sur un versant), ce qui veut dire que le poids de la toiture repose sur les briques de façade.Je constate déjà que les vis de fixation des 6/4 18 sur la sablière ont tendance à se soulever!!!!!
De plus, la sous-toiture n'est pas tendue à l'endroit de la sablière, elle forme une sorte de cuvette.J'ai peur d'avoir de l'eau qui aurait tendance à stagner et par la suite des boiseries endommagées par l'humidité.

Je ne lui ai tjs pas versé la facture de solde étant déjà dans les problèmes d'assurance avec ce-dernier du à des dégâts des eaux importants lors de la réalisation des travaux.
J'ai contacté l'architecte qui viendra dès demain constaté.
Mais quels sont mes droits? mes recours? est-ce normal de procéder de la sorte pour la pose de la sablière et de la ss-toiture?
D'avance merci pour votre aide.

Simoes.
25/09/2008 Vieux  
  Namur
 
Bonjour,

Non, ce n'est absolument pas normal, une sablière pose sur un mur porteur avec un bon ancrage résistant aux poussées latérale.
Le problème vient souvent du fait que les entreprises de couvertures réalisent les charpente sans aucune notion des forces, essences de bois, portées, charges....
Le phénomène risque à mon avis de s'agraver car depuis le 1 septembre 2007 il y a eu un regroupement des accès à la profession. Cad qu'un couvreur déjà installé aura automatiquement les accès en couverture metallique, non metallique, etanchéité et charpente.
Dans ce cas ci, il vous faudra replacer une sablière sur le bloc afin de rependre les poussées au niveaux des briques. (technique à voir en fonction de la difference de hauteur, vous devrez sans doute réhausser la maconnerie du mur porteur.

En ce qui concerne la sous toiture, elle ne doit pas avoir d'arrèt d'eau au niveau de la gouttière, la il s'agit d'une obligation . La methode de pose est d'ailleur reprise dans les notes d'informations du cstc ou sur les prescription du fabriquant de sous toiture.
Attendez que tout soit rentré dans l'ordre avant de payer le solde, mais surtout ne faite pas trainer les chose au niveau de la charpente car vous risquer que votre mur de parement ne se déforme
bonne journée

25/09/2008 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
A se demander s'il y a encore des hommes de métier sérieux dans cette profession.
Plus on avance dans le temps et plus on rencontre des soucis dans la réalisation des toitures.
Quand un client passe nous voir, il pose des questions sur les matériaux et surtout la façon donc il faut faire la mise en œuvre et ceci pour nous entendre dire .. (dixit) "Mais notre entrepreneur n'a pas fait comme ceci ni comme cela" donc forcement le doute s'installe sur la qualification de l'homme de métier.
25/09/2008 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
Cad qu'un couvreur déjà installé aura automatiquement les accès en couverture metallique, non metallique, etanchéité et charpente.

Cela devient le cas également pour bien d'autres métiers qui étaient protégés auparavant, maintenant avec la technique des "clusters" n'importe qui peut presque faire n'importe quoi, exemple un plombier qui a au moins trois ans de pratique peut avoir l'accès en chauffage, pour ma part se sont deux métiers totalement différents, après on s'étonne que les gens ont des soucis avec leurs installations.
C'est comme si on donnait un permis de tuer a certains !!!!!!!!


25/09/2008 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
C'est comme ce monsieur ..
Maçon indépendant.. devenu couvreur-zingueur, menuisier, plombier, électricien, carreleur et que sais -je encore (pour ne pas le vexer) alors on s'étonne qu'il y a des chantiers mal foutus.. ben non!
25/09/2008 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Je m'en doutais!!!l'architecte est venu constater et m'a dit que ce n'était pas réalisé dans les règles de l'art.Il me propose de faire un rapport des faits et propose la réalisation d'un plancher avec poutrelles afin de répartir la charge afin d'empecher les poussées sur le mur.Je dois encore 5000 euros à cet entrepreneur et je vous avoue que je ne suis pas pour retenter une expérience avec lui!!! Suis-je en droit de ne pas régler sa facture de solde et de demander à quelqu'un de compétent de terminer le travail ou devrais-je dire le massacre?Et si oui, pouvez-vous me conseiller quelqu'un? D'avance merci pour vos précieux conseils.
25/09/2008 Vieux  
  Namur
 
attention si vous le faite faire par ququn d'autre le couvreur risque de ne pas donner sa garantie décenale. Et pour moi, 5000€ de retenue pour un renforcement sablière me parait exessif. Pourquoi ne pas attendre ce que votre entrepreneur dira et ce qu'il propose pour rectifier le tir? Si ca tombe il est de bonne fois et ne sais pas comment ses ouvriers ont travaillé (oui bon, je suis peut etre un peu trop reveur )
25/09/2008 Vieux  
  Hainaut
 
Citation:
Posté par simoesf Voir le message
Je m'en doutais!!!l'architecte est venu constater et m'a dit que ce n'était pas réalisé dans les règles de l'art.Il me propose de faire un rapport des faits et propose la réalisation d'un plancher avec poutrelles afin de répartir la charge afin d'empecher les poussées sur le mur.Je dois encore 5000 euros à cet entrepreneur et je vous avoue que je ne suis pas pour retenter une expérience avec lui!!! Suis-je en droit de ne pas régler sa facture de solde et de demander à quelqu'un de compétent de terminer le travail ou devrais-je dire le massacre?Et si oui, pouvez-vous me conseiller quelqu'un? D'avance merci pour vos précieux conseils.
Surtout ne pas faire effectuer le travail par un autre entrepreneur..
Attendez le rapport de l'architecte, prenez contact avec l'entrepreneur (tél. ou courrier, mail..) et demandez-lui de venir corriger le travail effectué. A voir avec l'architecte ce qu'il propose de retenir comme somme en attendant que la correction soit effectuée.
25/09/2008 Vieux  
  Hainaut
 
Citation:
Posté par Gemon Voir le message
attention si vous le faite faire par ququn d'autre le couvreur risque de ne pas donner sa garantie décenale. Et pour moi, 5000€ de retenue pour un renforcement sablière me parait exessif. Pourquoi ne pas attendre ce que votre entrepreneur dira et ce qu'il propose pour rectifier le tir? Si ca tombe il est de bonne fois et ne sais pas comment ses ouvriers ont travaillé (oui bon, je suis peut etre un peu trop reveur )
Caramba, coiffé au poteau.....
29/09/2008 Vieux  
  Namur
 
30/09/2008 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Bonsoir à tous,

Voilà j'ai enfin reçu le rapport de l'architecte:
Il explique clairement que la charpente doit impérativement être renforcée et ne peux être laissée en son état car il existe de gros risques d'arrachement de la brique de parement.Pour rappel,la sablière a été posée sur la brique et non sur les blocs!!!!!
De plus, la sablière ne repose pas sur le mur porteur mais sur la brique, ils ont rajouté un petit morceau de sablière et ce-dernier ne sert que de leurre et n'assure en rien la stabilité.
Aucune fixation des sablières sur le mur porteur, présence de chevilles uniquement.Les 2 sablières ne sont même pas solidarisée!!!!!
Fin du rapport.

L'archi propose un entrait supplémentaire à chaque ferme, soit tous les 45 cm, doit-être positionné au niveau du grenier futur et permettre de servir de support du plancher pr assurer l'effet tobogan des descentes de charge.
Une jambe de force supplémentaire à chaque ferme au droit du mur de chaque côté pr assurer les reprises de charge.

Conséquence: problème de finition du mur là ou se trouve les jambes de force ( gyproc et lattage au lieu de plafonnage: ce qui représente un important surcoût) et surtout risque de diminuer fortement mon hall de nuit.


ça c'est la solution de l'archi.
Ma question est la suivante: Est-il possible de refixer une sablière correctement sur les murs porteur sans devoir démonter complètement toute la toiture( ardoises naturelles)?
Comme expliqué précédement, je n'ai pas soldé la dernière facture...puisque j'ai un rapport de l'archi puis-je obliger l'entrepreneur à corriger cette erreur?quels sont mes droits en tant que MO?

D'avance merci.

Simoes.
01/10/2008 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
votre archi ne dit pas qui va payer tout ça?
01/10/2008 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Vous ne pensez pas qu'une ou deux photos ne pourraient pas nous aider à mieux visualiser la chose.
Pour les gens de métier, il est facile de comprendre le problème .. mais le quidam! Pas forcement, et puis cela peut aussi servir pour d'autres personnes non initiées dans le domaine de la toiture..

C'était juste une remarque en passant.. faut surtout pas le prendre mal..
01/10/2008 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par rabot Voir le message
votre archi ne dit pas qui va payer tout ça?
Devine
01/10/2008 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Arrêtez tout paiement et expliquez lui par écrit pourquoi.
Prenez un avocat spécialisé dans la construction, vous avez tous les atouts pour gagner au cas où l'affaire irait en justice.
Ne trainez pas, au cas où il se mettrait en faillite.

Mettez en demeure, par lettre recommandée avec accusé de réception, l'entrepreneur de corriger cet état de chose avant qu'une catastrophe ne survienne. Il DOIT recommencer ce toit et le rendre conforme à la règle de l'art et aux recommandations du CSTC.
Le rapport de l'architecte est accablant pour lui et il y a beaucoup de chances qu'un expert ira dans la même direction pour ses conclusions.
La brique de parement, ne sert qu'au parement et ne peut en aucun cas être prise comme appui pour la toiture. L'appui doit se faire sur les blocs/murs porteurs, (c'est pour cela qu'on les appelle porteurs).
En cas de refus d'obtempérer, rappelez lui que les frais d'experts seront à sa charge ainsi que les frais de justice, puisqu'une nouvelle loi de 2006 permet de réclamer au perdant d'un procès, les frais de justice
01/10/2008 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
suivez rapidement les conseil de MRintégre cela devient effectivement urgent.et a l'avenir demander des réference avant de vous engager. un vrai pro est toujours d'accord de vous en donner. bonne chance et soyer ferme.
04/10/2008 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Merci pour vos conseils.
Dernières nouvelles: une réunion a eu lieu mercredi entre toutes les parties: càd: architecte, entrepreneur toiture et entrepreneur gros-oeuvre.L'entrepreneur toiture a fini par reconnaitre les erreurs importantes de sontravail....après une discution bien musclée avec notre archi.Une autre solution a été proposée par l'architecte et l'entrepreneur gros-oeuvre: ajouter des poutres entre chaque pignons sur le versant concerné ( soit sur 21m de long) afin de reprendre la charge du toit,ajouter des spatets et fixations pour la sablière.Cela permet d'éviter les jambes de force qui auraient totalement dénaturés notre intérieur!!! ( à la charge de l'entrepreneur) et l'entrait supplémentaire à chaque ferme, soit tous les 45 cm, doit-être positionné au niveau du grenier futur et permettre de servir de support du plancher pr assurer l'effet tobogan des descentes de charge sera réalisés par nos soins.
Pensez-vous qu'après ces modifications je pourrais dormir sur mes 2 oreilles? Ou persiste -t'il un risque pour ma façade?
Désolée pour les photos, appareil numérique cassé.

mERCI POUR TOUTES VOS REPONSES;
04/10/2008 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
pourquoi l'entrait supplémentaire est il a réaliser par vos soins? prévu au départ tout ça!! faite trés attention pour la garantie!! j'attends avec impatience l'avis de Genon notre spécialiste toiture. pas sur qu'il me contre dise. A+ et bon courage, mais rester ferme vous devez gagne la partie j'en suis convaincu;
04/10/2008 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Somoesf, si l'architecte vous le dit, il en prend la responsabilité et dans ce cas vous pouvez dormir sur vos deux oreilles
Tous les frais occcasionnés par cette c.....ie, heu, bourde, doivent être aux frais du responsable, 'est à dire de l'entrepreneur de toiture.
04/10/2008 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Donc, vous pensez que grâce au placement de ces poutres, les charges seront réparties et il y aura moins de charge sur les briques?J'ai vraiment besoin de savoir car ils vienent cette semaine les placer.
Ils ont rajouté des fixations dans la sablière, des "fistules" de 70mm de long, le hic c'est qu'elles sont mises de travers puisque le toit est terminé, résultat: 2 cm dans la sablière!!! donc je m'intérroge.
Merci.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
cuivre suite au galva Par olix dans Plomberie, +28 02/12/2008
Problème de sablière Par simoesf dans Toiture, Charpente, +9 29/09/2008
suite plafonnage Par jmd01 dans Plafonnage, Gyproc, parois, +1 21/09/2008
panneaux solaires, suite........ Par tonyjurbise dans Solaire Photo Voltaïque, +7 19/01/2008


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société