Renforcement avec poutre I

( dans

» Gros Oeuvre » Toiture, Charpente

)
Chercher:    

Renforcement avec poutre I



22/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Bonjour.

Je suis en pleine réflexion pour le renforcement de ma charpente. Les chevrons sont en parfait état, les pannes, bien que vielles, ne presentent pas de flechage mais sont soutenues par des poutres perpendiculaires reposants sur le sol du grenier. Pour enlever ces pieds, il va falloir aider les pannes dans leur travail en leur ajoutant quelques nouvelles copines, d'autant que la couverture en tuiles terre cuite à venir sera sans doute plus lourde que les actuelles éternit.

Ces anciennes pannes sont des rondins , portée de 6 m, au nombre de 4, plus les deux sablières et la faîtière.

Mettre des 10/30 en alternance, pour diviser les portées des chevrons en 2 me semble difficile à mettre en œuvre par moi-même .
J'ai pensé à utiliser des poutre en I placée parallèlement aux anciennes pannes, sur des muraliere ancrées chimiquement dans les pignons latéraux . Mais je me demande si mettre ces poutres 40° ne va pas les rendre trop fragiles et du coup réduire à néant leur utilité.

Je suis qu'il y a ici des pros de la charpente, leur avis serait le bienvenu... Et s'il faut passer par les 10/30, je m'y contraindrai.

Merci déjà
22/02/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Deanimated

Ci-après un croquis et quelques questions utiles pour le calcul :
Renforcement avec poutre I

Merci d'également préciser :
  1. Quel est l'environnement du toit ? (Ville ou campagne ?)
  2. A quel altitude par rapport au niv. de la mer se situe -t-il ?
  3. Allez vous isoler la toiture ?
  4. Le volume sous combles sera-t-il habitable ?
  5. Le couvrant est en tuile de terre cuite.
  6. La pente du toit est de 40°

A+
22/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par fradeco Voir le message
Bonjour Deanimated

Ci-après un croquis et quelques questions utiles pour le calcul :
Renforcement avec poutre I

Merci d'également préciser :
  1. Quel est l'environnement du toit ? (Ville ou campagne ?)
  2. A quel altitude par rapport au niv. de la mer se situe -t-il ?
  3. Allez vous isoler la toiture ?
  4. Le volume sous combles sera-t-il habitable ?
  5. Le couvrant est en tuile de terre cuite.
  6. La pente du toit est de 40°

A+
Merci de cette réponse.
En plus, j'ai pu constater que vous êtes ici le spécialiste dans ce domaine, j'ai énormément de chance .

Je répond rapidement a vos questions, j'ai été en effet un peu lacunaire dans mon premier message
:
-Toit campagne, 450 m altitude (pas mal de neige)
-À isoler: deux options: sarking ou insuflation de cellulose après expansion des chevrons par l'intérieur ( système sperexpander) - on préconise plutôt la seconde pour des raisons phoniques
-Oui, habitable d'ici qq années
-Couverture à remplacer . Actuellement des éternit. On se dirige vers une actua migeon ou une imerys hp10 ( tuiles plates, TC.)
-Pente de 35 a 40°, je ne peux pas être précis.
-Les chevrons, je dirai 6 x 6 ( environ) tous les 25 cm.
-Quant à l'entraxe des pannes, il est très grand et s'approche de 2m, raison pour laquelle je cherche à diminuer cette portée par deux en placer un nouvelle panne entre les existantes plus peut être un doublage de la faîtière (comme vous l'expliquiez d'ailleurs dans un autre poste avc deux 8/23 de part et d'autre). En fait, je cherche une solution à mettre en œuvre moi-même et si possible sans devoir passer par un ancrage dans la maçonnerie qui demande des qualités de maçonnerie que je n'ai pas. Mais bon, s'il faut, on fera ( ce n'est peut être pas si complique que cela)

Je pense avoir répondu à tout, avec les informations dont je dispose. Merci déjà de votre intérêt pour ce problème.
22/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Double message, oups.

Dernière modification par Deanimated 22/02/2013 à 19h47.
22/02/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
He ben, c'est du lourd.

POUR INFO, Pour une inclinaison de toiture de 35° (plus défavorable) et une portée de 6.00 m, répondant aux critères de charges et contraintes énoncés ci-avant, il faudrait une panne SRN de 100x300 mm ou une IPE 160 tous les mètres.

Perso, je pense que vous aurez plus facile pour les adaptations et fixations de mettre des 10/30 cm en place que des IPE 160 (16,10 kg/ml)

Pour les appuis, si les murs pignons sont de bonne qualité, vous pourriez fixer des poutres (achelets) sur les murs avec des ancrages chimiques et fixer les pannes sur ces achelets.
Renforcement avec poutre I
Des échantignoles dont une exemple est visible ci-dessous seraient également a envisager pour la fixation aux chevrons. (1 sur 2)




Bonne réflexion
22/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Merci pour tous ces renseignements, je vais un peu cogiter, mais apparemment, d'après ce que vous me dites, des 10 30 sont incontournables.

Merci encore.
24/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Je reviens. Le système des steico Joist à 45° risque d'être trop peu favorable. J'ai vu hier un ami qui me disait que le plus simple et le plus sécurisant, c'est de construire une ferme centrale, reprenant la charge à leur moitié de l'ensemble des pannes actuelles. Je ne saurai pas le faire moi-même évidemment (quid du prix aussi???) mais est-ce une solution envisageable en comptant que j'ai seulement 20cm de dépassement des mur de façade avant et arrière pour m'appuyer et que ceux-ci sont, à l'avant, un mur plein en brique rouge de 35cm d'épaisseur, et à l'arrière, un mur en moellons de 52 cm. Pas de mur de refend à l'étage inférieur.

Je cogite, je cogite, mais je suis également de plus en plus dans le flou.
24/02/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Deanimated,

Voici ci-après le croquis d'une ferme usuelle de charpente
Renforcement avec poutre I

Ce schéma est à adapter à la situation existante. Avec des sections de 7/18, vous devriez vous en sortir.

Bonne cogitation
24/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
merci.

la question que je me pose est: la charge est elle répartie sur la semelle, via la jambe de force, ou non. Car j'ai peur de trop porter sur le sol du grenier.
Seconde question, pour la hauteur sous poutre, j'ai 292. La panne ventrière elle, doit s'établir le plus bas possible, j'imagine, non? idéalement juste sous les deux pannes les plus hautes?

Merci encore à vous.
24/02/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Voici un détail de principe pour répartir le report des charges sur les murs et sur le plancher.
Renforcement avec poutre I

Il faut maintenant voir si ce principe est transférable à la situation sur place ?
24/02/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
merci, c'est très clair.

Ils sont de vous, tous ces schémas?
Encore merci.
24/02/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Ben oui, et fait en particulier pour chaque situation. Ne dit-on pas qu'un petit dessin vaut mieux qu'un long discours
A lire également sur BricoZone...
Renforcement poutrelle Par bluesky dans Gros Oeuvre, +20 17/12/2010
Renforcement ferme Par dirtyharry17 dans Toiture, Charpente, +4 09/02/2010
Escalier Droit Avec Poutre Centrale Par VINCENT 88 dans Portes, Escalier, Menuiserie, +16 24/12/2009
Scier poutre avec scie circulaire Par OlivierZ dans Toiture, Charpente, +5 16/04/2009
Placement poutre, différence avec le plan de l'ingénieur Par chrystalide dans Gros Oeuvre, +29 13/02/2008


Forum Toiture, Charpente : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société