longévité des PAC

( dans

» Plomberie » VMC, PAC, Clim

)
Chercher:    

longévité des PAC



09/10/2008 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Hello,

Pour mon futur projet, la PAC m'intéresse beaucoup, mais une question reste sans réponse:

comment vieilli-t-elle? Particulièrement en ce qui concerne les serpentins: le principe de pose (dans la chape ou dans le jardin) rend une éventuelle réparation ou rénovation compliquée.

J'ai déjà cru comprendre qu'il fallait éviter d'enterrer les raccords, mais la structure même du serpentin a-t-elle une durée de vie "infinie" ? Les tuyaux souples ne risquent-ils pas de se fissurer avec le temps et les alternances de température?
Quelqu'un a-t-il des données ou une longue expérience à partager?
09/10/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Pour une PAC => circuit frigoriphique et circuit fermé.

En préambule, on doit signaler que toute intervention sur une PAC doit se faire par un frigoriste, qui connait un frigoriste près de chez soi ? qui connaît des chauffagistes près de chez soi ? Juste une petite réflexion.

Basé sur une qt importante d'installation et 40 ans d'expérience, on peut dire que nous avons une forte probabilité tous les 7 ans d'avoir une panne majeur sur une installation frigo. Ce cycle peut être facilement réduit si il y a un manque d'entretien, une installation incorrecte ou tout simplement un environnement sévère (pour les PAC à air par exemple polénisation importante).
Chaque événement a tendance à réduire la durée de vie de l'équipement.

En sachant que la durée de vie est égale au moment où le remplacement d'une pièce devient plus élevé que la composante entre la valeur résiduelle de la machine et sa valeur technologique au moment de la panne (on peut imaginé un équipement de 1960 dont la valeur technologique n'a jamais été dépassée jusqu'à maintenant).
(Juste pour éviter la réflexion, tel installation tourne depuis 30 ans sans problème, comment ose tu donner de tel valeur...)

Autre réflexion, les fréons sont interdit ou en cours d'interdiction soit R12 plus récemment R22, ... les gaz utilisés actuellement R407C seront également améné à disparaitre un jour... Protection couche d'ozone, polution, ... Donc la PAC acheter aujoud'hui à une durée de vie limitée dans le temps à cause du gaz caloporteur qui se trouve dedans. Il existera tjs des gaz de remplacement mais il est très rare que le rendement de l'installation soit égale au gaz remplacé. N'oublions pas que l'on va vers une estimation des besoins de plus en plus juste (par exemple le besoin fort évalué + 20% = puissante à installer, n'est plus d'actualité).
Pour info, certain pays envisage ou propose le propane et le butane comme gaz de base.

Une PAC, c'est également une vérification périodique obligatoire (fréquence en fonction de la contenance de gaz dans l'installation) par depuis peu une société agréé par la région comme pour le chauffage.

Pour revenir à la question, une base de durée de vie de 15 ans (avec une probabilité de 50% de la dépassée, 10% qu'elle n'arrivera pas à 10 ans et 10% dépasserons les 20 ans) est à prendre en considération avec une panne majeur tous les 7 ans réparable que par un spécialiste.

Le fait de vouloir tenir compte de la composante technique (air, géothermie, eau, ...) n'intervient en rien. Si le système est étudié pour et installé correctement la probabilité de panne est tout aussi importante quelque soit la technologie utilisée.
Je dirais même plus la géothermie est plus délicate à mettre en oeuvre mais à long terme le système sera plus stable dans son fonctionnement.

Autre point pouvant être un facteur clé est le nbre de marche/arrêt du compresseur, plus celui-ci à des cycles rapprochés, plus sa durée de vie est diminuée. A méditer pour toutes ces installations venduent sans réservoir tampon.

Pour faire un rapprochement entre une PAC et un chauffage traditionnel.
La PAC est composé d'un compresseur, d'élément électrique, d'élément de sécurité, de fréon, de moteur (ventilateur, pompe, ...), d'élément statique (échangeur, tuyauterie).
Le chauffage est composé d'un corps de chauffe, d'un brûleur,d'élément électrique, d'élément de sécurité, de moteur (ventilateur, pompe, ...), d'élément statique (échangeur, tuyauterie).
- Les éléments statiques : pour le chauffage traditionnel, il s'agit de la valeur la plus importante.
- Les éléments dynamiques : pour la PAC (compresseur, ventilateur, pompe), il s'agit de la valeur la plus importante.
- Dans la PAC on retrouve le gaz caloporteur.
Réflexion simpliste, quel est la technique dont la valeur principale d'investissement est la moins risquée ? (Très en vogue en ce moment, les risques et les investissements !)

Dans cette réflexion, il faut qand même ajouter :
- le coût de fonctionnement qui comprend les énergies consommées mais également les entretiens et les pannes !(attention à la valeur dépannage, le taux horaire du chauffagiste honnête et différent de celui du frigoriste tout aussi honnête)
-le coté écolo, énergie : gaz naturel, fioul, électrique, gaz caloporteur avec un risque de polution, ... ?
- autre ...?

Je ne suis pas contre les PAC, je pense juste que le candidats investisseurs ne sont pas assez avertit. Et j'ai ignoré dans la réflexion plus y a de PAC plus les coûts diminues.

A+
LED
09/10/2008 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Merci pour tous ces éclaircissements, il y a effectivement des problématiques auxquelles je n'ai pas songé.
Ma question portait ici sur la longévité des seuls éléments statiques de la PAC (enfin, je le voyait PAC, mais qui sait...). Je devrait plutôt alors préciser du chauffage au sol (bien que si PAC géo, le problème est le même pour l'échangeur extérieur).

Réparer ou remplacer le système de chauffe, même si le coût est différent, est facilement faisable (par un pro, s'entend) dans les deux cas.

Par contre si le système de tuyauterie et d'échangeur d'une PAC ou d'un chauffage sol doit être remplacé ou régulièrement réparé après 15 ans, ce serait beaucoup moins drôle qu'un radiateur qui fuit (remplacer la chappe des pièces de vie, retourner le jardin)

C'est pour ça que je recherche des données sur l'espérance de vie de cette partie de l'installation.
09/10/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Pour les éléments statiques (radiateur, tuyauterie...), on part sur des durées de vie de 30 à 40 ans. Même raisonnement avec une courbe de gausse pour les probabilités de défaillance.
Un échangeur à tube ou serpentin est "plus fiable" qu'un échangeur à plaque. C'est-à-dire plus tolérant à la connerie. Car il s'agit de circuit fermé donc si pas de problème de cavitation, de rinçage au départ de l'installation ou de vitesse inadaptée par endroit (problème de conception), on a du mal a érodé les paroies des circuits => facteur mineur pour le calcul d'une durée de vie, ou durée de vie supérieur au tps nécessaire pour envisager une rénovation profonde (20 à 25 ans) ou dépassement technologique.

A+
LED
A lire également sur BricoZone...
Tarifs PAC Par Nioub dans VMC, PAC, Clim, +93 06/11/2012
pac + turbine à gaz? Par pcqpas? dans Solaire Photo Voltaïque, +1 04/07/2009
décompteur si PAC ? Par ciloupika dans Solaire Photo Voltaïque, +6 17/07/2008


Forum VMC, PAC, Clim : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société