Système optimal de chauffage / énergie dans une maison en bois massif ?

( dans

» Plomberie » VMC, PAC, Clim

)
Chercher:    

Système optimal de chauffage / énergie dans une maison en bois massif ?

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


15/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Gougloux Voir le message
Mais il y a une chose qu'on oublie concernant les apports solaires en hiver... C'est qu'il y a très peu d'heure d'ensoleillement en hiver... Et peu de soleil aussi...

Je crois sincèrement qu'en hiver, chez nous, un triple va probablement plus isolé, qu'un double amener un apport solaire...
pas faux ça
15/05/2013 Vieux  
  Namur
 
d'ou l'importance d'un facteur solaire maximal au sud (pour autant qu'on se protege en ete). Un triple standard, c'est un FS de 0.5 alors qu'un double, c'est 0.63. L'air de rien, c'est 26% d'energie qui passe en plus MAIS un double standard, c'est un Ug (vitre seulement donc) de 1.1 alors que le triple, on est a 0.7.
Vous pouvez avoir un FS de 0.61 en triple (assez proche du double) mais en standard, vous "retombez" a 0.8 de Ug.
Il existe bien sur des vitres 0.61 de FS et 0.6 de Ug mais seulement avec des cadres bois-alu et la, bonjour le devis...

15/05/2013 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Perso j'ai opté pour des doubles en 1.0 et sur la grande baie (2.9m*5.3m), j'ai fais placer des screen extérieur.

Le verre est aussi bioclean pour le nettoyage mais je ne pense pas qu'il influence autre chose.

Mais bon je suis pas en passif
15/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par @lex Voir le message
Avec un K25, être autonome relève du défi en plein mois de janvier avec 40 cm de neige dehors.... (et je ne vois pas bien l'intérêt si c'est s'emm... à aller chercher du bois dehors ou quoi, alors qu'avec un K pareil et une bonne étanchéité, une petite chaudière (gaz, pellets, ...) ne consommera presque rien...
Je prévois d'avoir le bois à portée de main ... surtout par grand froid.
Ceci dit, je crois qu'on va encore travailler à l'isolation comme recommandé dans ce poste ... car il est exclu de mettre une installation "traditionnelle" pour le chauffage (pas de chauffage au sol ou radiateurs), si petite soit-elle.

La géothermie ou VMC ou autre servira exclusivement à l'ECS.

Je ne cherche pas à être en passif mais être le moins dépendant énergétiquement parlant d'un fournisseur.
Mais je pourrai danser sur ma tête, dans tous les cas je paierai pour l'électricité.

Dernière modification par BernieB 15/05/2013 à 17h40.
15/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par BernieB Voir le message
il est exclu de mettre une installation "traditionnelle" pour le chauffage (pas de chauffage au sol ou radiateurs), si petite soit-elle.

La géothermie ou VMC ou autre servira exclusivement à l'ECS.
Investir dans de la géothermie... c'est déjà pas facilement rentable ( le forage ou le terrassement) pour une installation complète... mais alors rien que pour de l'ECS, je trouve ça vraiment dommage...

Si c'est pour creuser, autant l'utiliser pour tout...

Pour ce qui est du pellet ou du bois, personnellement, je garde cela comme une solution d'appoint, et non principale...
Le pellet, c'est vraiment le retour au temps du charbon... sauf si grands silos... mais à quel prix...


J'ai vraiment analyser le marché pour mon chauffage... je me suis vraiment arraché les cheveux...

Pour ma part, ce qui m'a fait écarter certains systèmes, ou énergie, c'est surtout le manque de confort et de confort d'utilisation...

Le mazout : toute l'infrastructure d'installation, devoir prévoir un gros budget d'un coup pour remplir la cuve, la certitude que son prix va toujours grimper... ( et le côté écologique en +)

Le pellets en poele : acheter les sacs, comparer les prix et qualité, les stockers, devoir remplir quotidiennement le poele, nettoyer ce qui peut tomber à côté, l'objet qui est hideux, le bruit de la soufflerie...

Le pellet en chaudière : l'approvisonnement, le stockage, et surtout, là le coût de l'installation...

Le bois en utilisation unique : suer pour le couper, suer pour le porter... suer lorsqu'il chauffe... un peu stéréotypé, mais je veux que la flamme reste un plaisir, pas une corvée... sans compter les poussières et les problèmes de stockage... et la manutention dans les vieux jours..

Le chauffage central par radiateur : ça prend de la place (au prix du m2 de construction), ça fait des poussières, et c'est pas super beau non plus... sauf si on met le prix

Le constat qui revient à chaque fois : le confort est toujours la sensation qui va rester in fine...
15/05/2013 Vieux  
  Namur
 
Alors finalement, tu as quoi comme système de chauffe? Geothermie ?
15/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Luxembourg
 
Ben ouais, dis-nous ce que tu as choisi ... car jusqu'à présent je partage ton analyse

(juste que ça me dérange pas de suer plusieurs fois avec le bois)
15/05/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par don_lupus Voir le message
de plus, un architecte et un société qui soigne si bien l'etanchéité a l'air apparement et proposant du double, ca c'est un peu insolite. Dans notre cas, triple partout MAIS Facteur solaire du vitrage g, different suivant l'orientation

Bien entendu !

Certains ont compris ... Ca fait plaisir à lire !
15/05/2013 Vieux  
  42 ans, Namur
 
Je le répète: attention à la surchauffe due au poele: un voisin: K30, poele de 15 kW, 26°C avec 3 bûches en plein hiver dans son salon, chauffage éteint...
15/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par @lex Voir le message
Je le répète: attention à la surchauffe due au poele: un voisin: K30, poele de 15 kW, 26°C avec 3 bûches en plein hiver dans son salon, chauffage éteint...
Oui, c'est important!

C'est clair qu'il va falloir choisir correctement ... 15 kW, ça doit déjà être un beau bébé ... le poêle, hein (pas le voisin )

Nous comptons aussi que la VMC aussi jouera un rôle pour redistribuer la chaleur dans la maison.
16/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
In fine, je devrai choisir une PAC air/eau...

Avant la nouvelle concernant les panneaux, je croyais devenir presque autonome en énergie avec une installation de 10 Wc...

Désormais, je revois ma position et essaie de trouver le meilleur compromis investissement/redevance photovoltaique/consommation PAC/CV/primes RW en fonction du niveau EW...

D'après mes premiers calculs, je crois que je vais réduire l'installation à 6 wc..

De la sorte...

Mon installation me permet de produite +/- 4000 kwh/an, de telle sorte à +/- équilibrer ma consommation d'électricité de jour.

Ma redevance PV est réduite à 330 euros / ans plutôt que 550 euros...

Je devrai (si j'ai bien compris le système), pouvoir bénéficier de 13.000 euros de CV, de quoi largement combler mon investissement PV

Je laisse tomber le compteur mon-horaire et opte pour un compteur bi-horaire+exclusif nuit... pour réduire au max mon tarif
d'électricité par rapport à la consommation de la PAC (soit la nuit, en hiver).

Je réduis mon niveau Ew de telle sorte à flirter avec le max de prime... et gagne ainsi près de 1800 euros par rapport à la situation où je ne place pas de panneaux...

Mon installation me coûte environ 5000 euros de moins... (le Wc me revient à +/- 1.300 euros)... que je peux investir éventuellement dans un puis canadien à coupler à la VMC (si ça rentre dans mon budget et si c'est encore techniquement faisable)...

ou alors dans des panneaux solaire ECS....

ou.... dans +/- 80 stères de bois... qui produiraient environ 150.000 kwh.....

et je ne défigure mon toit que sur un seul pan...

Voilà ma réflexion à ce stade....

Mais je reste vraiment tout ouï à vos suggestions, propositions et critiques...

Dernière modification par Gougloux 16/05/2013 à 18h35.
16/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Luxembourg
 
Ton K sera de combien?

Ta PAC va pourvoir au chauffage et ECS?


Au vu des derniers rebondissements sur le photovoltaique, on va probablement ne pas en mettre du tout. Car j'ai l'impression que ce n'est que le début des désillusions dans ce domaine (cela n'engage que moi).

Dans 3 semaines, nous aurons un RDV pour évaluer les besoins énergétiques de la maison. On y verra plus clair. La question sera bien de savoir si on aura besoin d'un appoint en chauffage autre que le bois. En travaillant sur l'isolation, on devrait descendre a du K18/20 selon mon constructeur.

Je pense plus opter pour un ballon thermodynamique plutot que des panneaux solaires pour l'ECS. Certaimenet du Viessman - des panneaux peuvent tjs être rajoutés par après. L'investissement de départ est correct.
16/05/2013 Vieux  
  42 ans, Namur
 
Citation:
Nous comptons aussi que la VMC aussi jouera un rôle pour redistribuer la chaleur dans la maison.
Fatal error !

Il suffit de lire un peu les posts de ceux qui ont fait ça et qui s'en mordent les doigts.
En plein hiver, ma VMC pulse à 17/18°. En ayant du chauffage dans chaque pièce, et grosso modo 21° dans chaque pièce.
Quand je laisse une pièce sans chauffage car inutilisée, elle descend rapidement à 17/18°, la température de pulsion de la VMC. Si on laisse plusieurs pièces sans chauffage, alors c'est l'engrenage: la température globale d'extraction de la VMC va diminuer, entrainant une diminution de la température de pulsion, etc... etc...

La VMC ne redistribue pas de la chaleur ! Elle sert à diminuer la vitesse refroidissement des pièces non-chauffées en hiver et diminuer la vitesse de surchauffe en été...

Il faut être prudent !
16/05/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par @lex Voir le message
Fatal error !

Il suffit de lire un peu les posts de ceux qui ont fait ça et qui s'en mordent les doigts.
En plein hiver, ma VMC pulse à 17/18°. En ayant du chauffage dans chaque pièce, et grosso modo 21° dans chaque pièce.
Quand je laisse une pièce sans chauffage car inutilisée, elle descend rapidement à 17/18°, la température de pulsion de la VMC. Si on laisse plusieurs pièces sans chauffage, alors c'est l'engrenage: la température globale d'extraction de la VMC va diminuer, entrainant une diminution de la température de pulsion, etc... etc...

La VMC ne redistribue pas de la chaleur ! Elle sert à diminuer la vitesse refroidissement des pièces non-chauffées en hiver et diminuer la vitesse de surchauffe en été...

Il faut être prudent !

+1.

La vmc n'est pas un moyen de chauffage, c'est juste une techniologie qui permet de ventiler sans perdre trop de calories.
16/05/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par vanma Voir le message
+1.

La vmc n'est pas un moyen de chauffage, c'est juste une techniologie qui permet de ventiler sans perdre trop de calories.
Certaines VMC permettent de chauffer une habitation...
16/05/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Gougloux Voir le message
In fine, je devrai choisir une PAC air/eau...

Avant la nouvelle concernant les panneaux, je croyais devenir presque autonome en énergie avec une installation de 10 Wc...

Désormais, je revois ma position et essaie de trouver le meilleur compromis investissement/redevance photovoltaique/consommation PAC/CV/primes RW en fonction du niveau EW...

D'après mes premiers calculs, je crois que je vais réduire l'installation à 6 wc..

De la sorte...

Mon installation me permet de produite +/- 4000 kwh/an, de telle sorte à +/- équilibrer ma consommation d'électricité de jour.

Ma redevance PV est réduite à 330 euros / ans plutôt que 550 euros...

Je devrai (si j'ai bien compris le système), pouvoir bénéficier de 13.000 euros de CV, de quoi largement combler mon investissement PV

Je laisse tomber le compteur mon-horaire et opte pour un compteur bi-horaire+exclusif nuit... pour réduire au max mon tarif
d'électricité par rapport à la consommation de la PAC (soit la nuit, en hiver).

Je réduis mon niveau Ew de telle sorte à flirter avec le max de prime... et gagne ainsi près de 1800 euros par rapport à la situation où je ne place pas de panneaux...

Mon installation me coûte environ 5000 euros de moins... (le Wc me revient à +/- 1.300 euros)... que je peux investir éventuellement dans un puis canadien à coupler à la VMC (si ça rentre dans mon budget et si c'est encore techniquement faisable)...

ou alors dans des panneaux solaire ECS....

ou.... dans +/- 80 stères de bois... qui produiraient environ 150.000 kwh.....

et je ne défigure mon toit que sur un seul pan...

Voilà ma réflexion à ce stade....

Mais je reste vraiment tout ouï à vos suggestions, propositions et critiques...
Un puit canadien procure peu d'apport énergétique en rapport aux risques supérieur de contamination bactérienne dans l'habitation venant de ce puit canadien.
Il vaut mieux utiliser un circuit de tuyauterie glycolée enfuit dans le sol (à la place du puit canadien) qui permet de "chauffer" une batterie de pré-chauffage en amont de l'échangeur de ta vmc.

Grace à ce système il n'y a aucun risque de contamination bactérienne venant du système puisant l'énergie du sol car l'air qui rentre dans la maison ne passe plus dans un tuyaux enfuit dans le sol.

Pour se faire une idée du truc :

http://www.echosnature.com/isolation...ien-a-eau.html

Dernière modification par Yucatan 16/05/2013 à 21h55.
16/05/2013 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Les deux systèmes de puit canadien présenté (aéraulique et hydraulique):

ComfoFond -
Puits canadiens géothermiques aérauliques ou hydrauliques

Les systèmes de ventilation double flux Comfosystems de Zehnder sont des systèmes qui récupèrent 90% de l'énergie thermique de l'air extrait pour le transmettre à l'air neuf. Cela permet des économies d'énergie considérables. Un échangeur de chaleur géothermique en amont prérègle l'air extérieur. Cela augmente encore l'efficacité de la récupération de la chaleur utile de 4 à 5%.

Les puits canadiens géothermiques ComfoFond de Zehnder utilisent le transfert basse température de la terre à environ 1,50 à 2,00 mètres de profondeur. En hiver, la terre a une température d'environ 8°C, l'air est réchauffé avant qu'il ne parvienne dans le système de ventilation. En été, la température de la terre est de 12°C à 14°C environ, et le principe fonctionne en sens inverse. L'air chaud extérieur est refroidi dans la terre et est pulsé directement dans les conduits de la maison. L'effet de refroidissement permet de garder les fenêtres fermées et de maintenir l'air chaud à l'extérieur.

L'échangeur géothermique aéraulique ComfoFond de Zehnder intègre des composants parfaitement adaptés pour une installation simple :

- Borne d'aspiration en acier inoxydable
- Conduits faciles à nettoyer, surface intérieure lisse, en plastique (PE-HD) avec une large surface d'échange de chaleur
- Manchon mural facile à installer
- Boîtier de récupération avec évacuation des condensats
- Système entièrement étanche au radon



Le puits canadien géothermique hydraulique ComfoFond-L de Zehnder Comfosystems utilise la température constante du sol pour récupérer la chaleur et tempérer l'air neuf. Pour préchauffer l'air neuf ou le rafraîchir, la chaleur accumulée dans le sol est collectée par un capteur à eau glycolée ou une sonde. L'énergie qui y est contenue est cédée à l'air neuf aspiré par l'intermédiaire d'un échangeur de chaleur posé en amont du système de ventilation.

Au printemps et en automne, lorsque la température de l'air extérieur et du sol sont semblables, il est souvent plus économique de ne pas tempérer l'air neuf. Pour cette raison, la pompe à eau glycolée des systèmes de ventilation double flux à haut rendement Zehnder ComfoAir n'est activée qu'en fonction des besoins. Grâce à l'installation simple du capteur géothermique, le Zehnder ComfoFond-L est la solution idéale, notamment dans les maisons individuelles.

http://www.zehnder.fr/comfosystems/C...miques,13.html


http://www.zehnder.fr/comfosystems/C...ileport.h tml
17/05/2013 Vieux  
 
  38 ans, Luxembourg
 
ok merci @lex

Je ne compte pas me chauffer avec la VMC (du moins pas sans résistance ou batterie).
Mai j'espérais redistribuer un peu de l'apport calorifique de mon poele à bois.

Citation:
Posté par @lex Voir le message
la température globale d'extraction de la VMC va diminuer, entrainant une diminution de la température de pulsion, etc... etc...
Si la température globale d'extraction augmente, la temprature de pulsion ne va-t-elle pas aussi augmenter sensiblement?

Si je peux avoir 18 ou 19 degrés dans les chambres, c'est assez pour moi ...

Mais je ne considère pas ça comme un moyen de chauffage.
Si j'ai un poêle dans une maison avec un K en dessous de 20 (si on travaille encore l'isolation), je voudrais éviter de "crever de chaud" (fournaise pour reprendre des termes évoqués dans ce poste) dès que j'allume un feu dans le séjour ...
La dimension du poêle sera primordiale, et si la chaleur peut être un peu redistribuée dans la maison, ce sera déjà pas mal.

Qu'en pensez-vous?
17/05/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
la redistribution est illusoire dans une maison...
J'ai le cas concret chez moi où les chambres sont en bas.
Afin d'avoir min 16 degré dans les chambres, il faut souffler à au moins 25° pendant 10-12h.
Par contre, du aux phénomènes de convection naturelle, avec un poele à bois dans la pièce principale et la vmc, on peut avoir aisément les 16-18.

Une vmc Thermo permet de souffler à 25-30 degré ce qui permet de s'assurer d'avoir au moins 17 degré partout...
17/05/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Yucatan Voir le message
Certaines VMC permettent de chauffer une habitation...


NON ! C'est une source de chaleur ajoutée au réseau de la vmc (ou placée directement dans le groupe de ventilation) qui permet de chauffer.

Une installation de ventilation ventile
Une installation de chauffage chauffe

Il se fait que, parfois (uniquement dans des maisons passives, à mon avis), il est possible de combiner les deux.


Trop de gens pensent que la vmc est un moyen de chauffage ce qui est totalement faux.

Cette méconnaissance de ce qu'est réellement une vmc conduit à un dénigrement regrettable.
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Isolation phonique des façades médiocre dans maison bois massif Par MathB dans Isolation, +18 23/04/2013
Chauffage maison basse energie. Par Valent80 dans Chauffage, +50 03/05/2012
choiX du chauffage central pour une maison ossature bois Par Patsche dans Chauffage, +18 26/04/2012
Chaudière à mazout dans une maison "basse énergie" Par roupika dans Chauffage, +7 01/04/2012
Quel système choisir pour chauffer une construction basse energie Par Manu Del dans Chauffage, +25 18/07/2010


Forum VMC, PAC, Clim : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société