VMC avec PAC intégrée

( dans

» Plomberie » VMC, PAC, Clim

)
Chercher:    

VMC avec PAC intégrée

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


09/09/2012 Vieux  
 
  40 ans, Flandre
 
Du grand n'importe quoi!!!!

Comme cela si ça tombe en panne en hivers, vous n'avez plus de vmc ni de chauffage!

Refroidir en été avec cela est très énergivore!!!!!

Du passif qui explose le compteur, je ne vois pas l'intérets.

Pourquoi pas une double flux, chauffage gaz (ou mazout), électrique vu les faibles consos et du solaire thermique pour l'eau et du photo pour l'électricité.

Le puit canadien coûte chère, produit peu d'effet, et produit beaucoup de problèmes dans le temps!

C'est du passif de lux et une complication qui n'apportera que des soucis.


Tous ces systèmes, c'est très joli en vitrine et ça fonctionne tjs bien avec les vendeurs!
09/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Quelles est donc cette volonté de vouloir placer une usine à gaz dans une maison passive.

20000 € ! en plus du surcoût pour l'isolation et les chassis passifs ... et on viendra encore dire que le passif c'est pour les riches.

Se chauffer grâce à l'air de ventilation est possible en passif. C'est même l'idée de base des concepteur. MAIS l'air est le plus mauvais moyen de chauffage car il se refroidit très très vite. Il faut chauffer juste avant les bouches de pulsion car, sinon l'air arrive froid dans la pièce.

Ce type de solution n'est pas la meilleure. Il va falloir isoler énormément les gaines pour avoir un petit apport de chaleur. Et sans doute faudra-t-il aussi prévoir un autre système pour réchauffer la maison si elle reste inoccupée (vacances en hiver, par ex.)

La meilleure solution reste la pose de batteries de chauffe (eau ou électrique) juste avant les bouches de pulsion. D'expérience, je suis certain de ce que j'affirme. Je me suis cassé les dents avec un système centralisé : je maintenais les 20 ° mais impossible de réchauffer la masion après 3 jours d'absence en hiver.b Avec des batteries de chauffe directement placées avant les bouches de puslion, plus aucun soucis !

09/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Liège
 
merci beaucoup pour vos avis
09/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Liège
 
Iceman :
C'est un système qui annonce un cop moyen de 4 pour la chauffe et 3.5 pour le refroidissement. Certes, très énergivore mais supportable avec une installation photovoltaique de 10500 Wc.
Je suis entièrement d'accord avec vous concernant les puits canadiens.
Beaucoup d'argent pour peu de résultat.
L’expérience a été vécu par une connaissance avec un puits canadien hydraulique de 3000€.
Vanma :
Vous ne devez pas démarrer sur une base de 20000€.
Le système de Vmc que je dois utiliser se compose de 2 grosses unités.
De plus, ce sont des échangeurs à plaques moins performantes que le système à roue.
Cela me coute au minimum 12000€, sans puits canadien, sans échangeur enthalpique.
Donc, je me posait juste la question si rajouter 8000€ pour avoir un système à roue, avec la possibilité de chauffer l'air et le refroidir en hiver était pertinent.
Je ne suis pas vraiment convaincu de pouvoir chauffer rien qu'avec ce système.
Je pensais mettre des appoints électrique en direct et il y aura une cassette à bois dans le salon.
Je lance le débat parce que les finlandais utilisent le système.
Parce que lorsqu'on interroge la plate forme maison passive, ils affirment que chauffer par la Vmc est une possibilité réaliste.
09/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
[quote=Sardo;610653Parce que lorsqu'on interroge la plate forme maison passive, ils affirment que chauffer par la Vmc est une possibilité réaliste.[/quote]


Mais c'est possible.
Ma maison passive est chauffée via la vmc, mais, je me repète, à moins d'avoir une méga isolation autour des gaines, il faut placer les batteries de chauffe juste avant les bouches de pulsion.

Avec un système intégré, il y aura une sacrée distance entre la source de chaleur et les bouches, l'air sera certainement refroidit avant d'arriver aux bouches ...
10/09/2012 Vieux  
 
  40 ans, Flandre
 
un cop de 4 en aérothermie est impossible!!!!!

De plus pensez à la condensation, à la poussière et à l'hygiène de ce bazard!

j'ai une double flux et malgré les filtres nous retrouvons qd même de la poussière.

Pensez à l'entretien, au cout des pièces en cas de panne!

Si vous avez déjà pris votre décision, pourquoi ouvrir ce fil?
Placez votre usine à gaz et basta!
10/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Liège
 
Je pense que vos arguments me dirigerons vers d'autres solutions.
J'explore toute les possibilités.
Merci pour vos connaissances en la matière.
Passez une agréable semaine.
10/09/2012 Vieux  
  37 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Sardo Voir le message
Parce que lorsqu'on interroge la plate forme maison passive, ils affirment que chauffer par la Vmc est une possibilité réaliste.
Il faut bien comprendre cette réponse comme "il est possible de chauffer par la ventilation mécanique controllée (le système dans son ensemble)", donc avec batteries de chauffe,... et ne pas comprendre limitativement "...chauffer par l'unité centrale de ventilation (que l'on appelle souvent VMC)"
10/09/2012 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Personnellement, je n'ai jamais parlé de bâtiment passif ! mais du basse énergie, avec un appoint via un foyer dans le séjour. En basse énergie, c'est une alternative d'un point de vue budget à : UN PLANCHER CHAUFFANT AVEC PAC !
En passif je ne vois pas l'intérêt. - l'idéal dans ce cas est de prévoir des bouches chauffantes (400W) dans les pièces ou on a peur d'avoir froid...

Iceman, je ne compare pas une machine anglaise (au demeurant très bien dans certaines applications) avec un appareil venant de Finlande et qui y a déjà fait ses preuves depuis de longues années. L'idée n'est pas de polémiquer mais d'expliquer de manière sensée et laisser les utilisateurs du forum se faire une idée. Pas comparable du tout.
10/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par AIRCULATOR Voir le message
En passif je ne vois pas l'intérêt. - l'idéal dans ce cas est de prévoir des bouches chauffantes (400W) dans les pièces ou on a peur d'avoir froid...
Mais bien entendu ! Chauffer au plus près de la bouche et surtout pas de manière centralisée mais éloignée du lieu de pulsion.
10/09/2012 Vieux  
 
  40 ans, Flandre
 
pourquoi pas un planché chauffant électrique alimenté par des PVs?

Ca coute pas chère!
10/09/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
A mon avis, trop d'inertie.

Mais pourquoi pas, je be connais pas assez le système pour en parler.

Ceci dit, il faut essayer de rester fidèle à l'esprit passivhaus. La base de départ c'est une habitation ultra isolée qui se satisfait de la ventilation comme moyen de chauffage.

Mais en wallonie, il faut tout compliquer avec des pac, des usines à gaz, ...
07/10/2012 Vieux  
  35 ans, Namur
 
J'avais aussi vu ces vmc-PAC. Avant de faire l'investissement, j'ai acheter une batterie de chauffe électrique avec une consigne à 30 degré (température de pulsion de la PAC), mes gaines sont bien isolées et passe au centre de la maison. Je n'ai aucune différence de température. Je testerai quand les températures seront plus froide mais je crains comme la bien dit Vanma que ces systèmes sont inutiles à moins de chauffer l'ECS...

Dernière modification par flubber 07/10/2012 à 16h34.
07/10/2012 Vieux  
 
  70 ans, Namur
 
Citation:
Posté par ICEMAN Voir le message
pourquoi pas un planché chauffant électrique alimenté par des PVs?

Ca coute pas chère!
c'est immoral à mon sens
et anti éconologique si je peux me permettre
une injure au bon sens
plutôt que de chercher où trouver l'immense quantité d'énergie qui manque pour détruire notre environnement, est-ce que ce ne serait pas plus fin de chercher à appliquer la maxime: "l'énergie qui coute le moins cher, c'est celle qu'on ne consomme pas"
07/10/2012 Vieux  
 
  43 ans, Liège
 
Chormich, votre résumer est bien formulé.
Un peu hors sujet, mais les participants de ce post étant assez avertit :
Peut on mettre des conduits de convection provenant d'un insert à bois dans une maison BBC ou passive ?
Eventuellement pourrait-on avoir des petits extracteurs (il y a souvent 4 buses de sorties) pour mieux diffuser la chaleur ?
Merci d'avance pour vos réflexions.
07/10/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
@sardo :


Sur le principe, j'ai envie de dire : pourquoi pas ?

MAIS !

L'insert bois risque de provoquer une surchauffe ingérable dans la pièce qui l'accueillera.

Si vous avez une construction passive en projet, je ne peux que vous inviter à en visiter afin de vous rendre compte à quel point il faut changer sa manière d'aborder le "chauffage". En passif, on se contente d'un très faible appoint !

Dernière modification par vanma 07/10/2012 à 17h18.
07/10/2012 Vieux  
 
  70 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Sardo Voir le message
Chomich, votre résumer est bien formulé.
Un peu hors sujet, mais les participants de ce post étant assez avertit :
Pas si hors sujet que cela, c'est bien vous parliez de maison passive ou presque passive?
Etant sur un projet de maison passive ou presque passive, je cherche un système de chauffage qui convient.
la base du concept Passivhaus est avant tout de réduire drastiquement les besoins en chauffage, pas de les compenser ...
" il faut essayer de rester fidèle à l'esprit passivhaus. La base de départ c'est une habitation ultra isolée qui se satisfait de la ventilation comme moyen de chauffage."

Citation:
Posté par Sardo Voir le message
Peut on mettre des conduits de convection provenant d'un insert à bois dans une maison BBC ou passive ?
Eventuellement pourrait-on avoir des petits extracteurs (il y a souvent 4 buses de sorties) pour mieux diffuser la chaleur ?
Merci d'avance pour vos réflexions.
je ne suis pas suffisamment informé pour certifier qu'on peut.
mais à mon sens, ce serait possible, même si le système double la circulation d'air établie par la VMCdf.
pour autant qu'on ne chauffe pas trop fort, ni trop souvent.
le problème d'une maison passive, et meme d'une maison très basse énergie, c'est que le système de chauffage quand on en utilise un, est souvent beaucoup trop puissant.
peut etre, si la demande de chauffage est assez importante en saison froide (deux à trois mois sur 12) les conduits de convection seraient une solution élégante.
le tout étant de bien dimensionner le foyer.
c'est un système qui répondrait au conseil de Vanma: "Chauffer au plus près de la bouche "
Mais encore une fois, renseignez vous sur la necessité de chauffer tant que cela. ce serait dommage d'installer une telle machine et de ne pas l'utiliser
07/10/2012 Vieux  
 
  43 ans, Liège
 
Vanma, Chomich, je vous remercie pour vos réflexions.
Maintenant que l'avant projet est quasi fini, on vas commencer une PEB préliminaire (un ami qui ne fait que des PEB) pour savoir vers quoi on se dirigent.
Suivant le résultat PEB, je tenterai le calcul PHPP (fait par bureau d'étude).
Donc je ne connais pas encore mes besoins de chauffage théorique.
En attendant, je prend des conseils sur le forum.
Cependant, on aime vraiment l' insert dans le salon.
Tant qu'à faire, il y a des faux plafond pour la VMC.
Je me suis dit, pourquoi pas faire 4 réseaux de convection piloté par un dispositif qui aspire l'air chaud, une forme d'extraction de l'air du tuyaux.
Maintenant si on arrête le dispositif, normalement on devrait éviter de surchauffer.
Éventuellement faire la régulation avec une sonde de température dans la pièce qui actionne un contacteur libre de potentiel pour activer les "extracteurs" en posant une condition dans le programme activé par une sonde dans le foyer.
Pas de chaleur dans le foyer, pas d'alimentation électrique des "extracteurs".
Le problème : Pour le point 1 à 40 cm de l'insert ok.
Pour le point 2 à 3m, ça devrait fonctionner.
Mais pour le point 3 et 4 respectivement à 14 et 20m, je me demande si l'air est assez chaud pour être transporté aussi loin.
Si vous avez un avis, n'hésitez pas.
Merci d'avance pour vos suggestions.
07/10/2012 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Dans mon ancienne maison (2 façades bien isolée), j'avais un insert avec des bouches qui allaient dans la salle de bain, c'était la pièce la plus chaude, fort agréable...donc un insert qui répartit la chaleur ne devrait pas provoquer de surchauffe dans une maison passive. Maintenant 14 et 20 m c'est vraiment bcq. J'opterai plutôt pour un petit radiateur portable. Dans ma maison passive, je m'en sors avec 2 radiateurs pour toute la maison même par -15 °C.
14/10/2012 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Je reviens vers vous... Pour finir, ma batterie de chauffe donne des résultats plus ou moins convaincant. Pour rappel, je mets une condition de chauffe à 30 degré pour être comme les VMC PAC.
J'ai pu remonter la température de mes chambres en une nuit (qui se situent sous le niveau de vie) grâce à la batterie de chauffe (passé de 17,4 à 19°, mais donnée un peu biaisée par la remontée au-dessus de 8° (température à laquelle la température dans nos chambres est souvent au dessus des 18°)). L'air sortant des bouches de ma VMC à plus de 10 mètres est encore aux alentours des 30° Donc peu de perte dans les tuyaux. Mais il a fallu une nuit pour en arriver là donc cela crée une certaine inertie peu agréable dans les maisons passives => surchauffe et manque de puissance après les vacances (théoriquement).
Seulement la consommation a été de paire, à peu près 12-13kWh sur 24h, beaucoup trop pour moi, un chauffage électrique aurait mieux fait.

J'ai donc testé avec une consigne à entre 20 et 25° (mis sur 22). La température des bouches dans mon salon (non chauffé est de 19°) et dans les chambres de 21-22° (donc l'air chauffé a bien l'air d'arriver à destination sans trop de perte). Ceci m'a permis de maintenir les 18,5° dans mes chambres. Alors qu'avec les 4° de la nuit, je serais descendu sous les 18° voir proche des 17°. La consommation parait plus raisonnable (0,88 kWh en 24h (elle prendrait 400 W pour chauffer) mais cela me semble peu, je vais voir ma consommation la semaine prochaine pour voir quoi)

Donc à milieurori, je dirais que cela pourrait être intéressant un VMC-PAC dans une maison basse énergie afin de ne pas avoir de chauffage dans les chambres (surtout si elles sont en bas comme chez moi) et pour maintenir une température de confort dans la maison, mais la consommation électrique est-elle bien utilisée par rapport à d'autres sources plus directe ? J'y suis en tous les cas plus réceptif à ces modèles...

Je dirai quoi avec des températures plus froide pour voir la pertinence d'une température plus chaude dans les conduits.
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Interrupteur avec minuterie intégrée Par vincent1973 dans Electricité, +21 il y a 4 semaines
Quel insert dans maison très basse énergie avec PAC et VMC? Par Fophe dans Chauffage, +61 27/10/2013
PAC ou VMC double flux pour PEB Par zitoune9028 dans VMC, PAC, Clim, +18 27/02/2012
PAC et VMC Par Tomy345 dans VMC, PAC, Clim, +20 09/01/2012
Feedback PAC altherma et VMC db Flux Par guinness1974 dans VMC, PAC, Clim, +78 01/09/2010


Forum VMC, PAC, Clim : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société