adoucisseur par adjonction de Co2

Dans le forum Plomberie générale - par pierreafeu le 10 Mars 2009

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. pierreafeu

    pierreafeu 50 ans,

    Bonjour, je suis installé à Tubize et il semble que l'eau soit très calcaire. Je comptais installer un adoucisseur d'eau. Le coût, l'entretient et les problèmes de sodium que j'ai pu lire dans ce forum m'ont refroidis. J'ai appris qu'il existait un système par adjonction de co2. Qui s'il reste cher à l'achat, semble ne necessiter presque aucun entretient, et semble sans conséquences sur la qualité de l'eau. Quelqu'un aurait il l'expérience d'un tel procédé ?
     
    pierreafeu , 10 Mars 2009
    #1
  2. pyromana

    pyromana 35 ans, Flandre

    pour diminuer la quantité de CO2 que tu produis?

    Blague à part, ce procédé m'interesse juste pour être au courant :)
     
    pyromana , 11 Mars 2009
    #2
  3. Balmajik

    Balmajik Liège

    +1 j'ouvre grand mes oreilles :#
     
    Balmajik , 11 Mars 2009
    #3
  4. pierreafeu

    pierreafeu 50 ans,

    je suis néophyte ais allez voir sur le site solucalc.com.
     
    pierreafeu , 11 Mars 2009
    #4
  5. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    bonjour,
    soit le co2 dissout le calcaire pour faire du bicarbionnate de calcium ou de l'hydrogenocarbonate
    mais pour cela il faut du co2 pur donc en bouteille
    le rendement je pense n'est pas bien stable
    selon le tirage il va y avoir plus ou moins d'echange et de transformation?
    et puis a la chauffe ou pas le co2 est suceptible d'etre relarguer
    euh bonjour les purge en chauffage et autre probleme de corrosion cela donne une eau acide, qui a tendance a etre gazéfiée (regarder l'eau de seltz dans un siphon pour le whiskey...)

    perso idée a abandonner d'office!!


    pour plus d'info
    http://forums.futura-sciences.com/chimie/246336-anti-calcaire-co2.html#post1884053

    cordialement,
     
    kenny82 , 11 Mars 2009
    #5
  6. jackisback

    jackisback 45 ans,

    un anti-calcaire écologique, économique, sans entretient sans sel: www.gemka.be avec une garantie 10ans pièce et main d'oeuvre possible
     
    jackisback , 24 Mars 2009
    #6
  7. Hubert vdW

    Hubert vdW 57 ans, Hainaut

    Bonjour
    le traitement anticalcaire par injection de CO2 se fait sur base proportionnelle: à chaque "cuillère d'eau" est injectée une "bulle" de CO2 qui va transformer les carbonates présents dans l'eau en bicarbonates de calcium, qui sont 70 fois plus solubles
    C'est cette distribution proportionnelle du CO2 qui assure la qualité du traitement.

    C'est une réaction chimique qui est connue et reste stable jusqu'à une température de 95°C
    Cette action se traduit par une baise du pH de l'eau (acidité) qui est ramené au niveau neutre. Cette valeur reste la même dans l'eau chauffée dans un boiler, ce qui démontre la stabilité de l'action.

    Cette action du CO2 est couramment utilisée en aquariophilie
    Cette réaction chimique est précisée sur le site http://www.hydro-chic.com/FR/Plus/SoluCalc_geochimie.php

    Effectivement, il faut une bouteille de CO2. Celle-ci est "commune" en Europe, notamment présente dans tous les débits de boisson, pour "pousser" la bière en fut.

    Par rapport aux adoucisseurs conventionnels, le contrôle du calcaire par injection de CO2 revendiqua de garder l'eau potable et d'éviter les rejets d'eau (du à la régénération)
    Par rapport aux systèmes électriques, la solubilisation proportionnelle de CO2 revendique une meilleure adaptation aux variations de débit (dans une maison, toute l'eau de la journée est consommée sur moins de une heure, le reste du temps, l'eau est stagnante) et la fiabilité d'une réaction chimique connue (mais peu exploitée jusqu'à présent)

    Avec cette technique, au plus il y a du calcaire dans l'eau, au plus sera fabriqué du bicarbonate de calcium, qui a un effet "calmant"...

    Est-ce plus clair ?
     
    Hubert vdW , 31 Mars 2009
    #7
  8. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    bonjour,

    je n'ai rien contre cette technique mais il va falloir m'expliquer ceci
    *
    "Le bicarbonate de calcium ou hydrogénocarbonate, présent dans les eaux calcaires est une des causes de la dureté de l’eau. Il est instable en solution dans l'eau et tend à se transformer en carbonate de calcium (calcite) pour former du tartre incrustant.
    La stabilité du bicarbonate est liée à la température de l'eau et à la présence de gaz carbonique dissous.
    Sa concentration doit se tenir entre 10 et 30°, et idéalement à 20° environ pour maintenir un pH stable et pour éviter d'avoir des eaux agressives entartrantes. Un produit à base de bicarbonate de soude permet de corriger le déficit si besoin.
    Les bicarbonates de calcium et de magnésium ne restent stables dans l'eau qu'en présence de gaz carbonique dissous, un "dégazage" de cette eau est donc à éviter en contrôlant tout refoulement hors d'eau, chute d'eau, débordement... "

    "Le carbonate de calcium (CaCO3) est un élément minéral composé d'un ion carbonate et d'un ion calcium.
    L'ion bicarbonate est soluble dans une eau chargée de gaz carbonique. Plus la pression est forte, plus la quantité de gaz solubles dans l’eau augmente, mais plus la température augmente, plus cette quantité diminue. Si l'eau perd du gaz carbonique dissous, l'ion bicarbonate de calcium devient du carbonate de calcium (CaCO3) qui est le constituant principal du calcaire. Ce qui explique que le carbonate de calcium peut se déposer sur les parois et le fond d'une piscine.

    Certaines eaux souterraines, surtout en France sont très riches en gaz carbonique et contiennent une très grande quantité de carbonate de calcium. En arrivant à l’air libre, elles perdent leur gaz carbonique et déposent en partie le carbonate dissous. Une piscine remplie d'eau de puit peut donc se retrouver avec des dépôts importants de calcaire.

    Le gaz carbonique dans l'eau permet de maintenir dissous le taux de bicarbonates qui a la propriété de stabiliser l'équilibre de l'eau de votre piscine (effet tampon). Il faut savoir que les remous créés dans l'eau comme une nage à contre courant aident le gaz carbonique à s'échapper dans l'air."

    le soucis et on le sait tous ici c'est qu'il ya toujours ebullition de l'eau au contact des elements de chauffe et donc dégazage et precipitation du calcaire localisé

    les soucis ne sont pas les meme en aquariophilie ou en piscine car les "point chaud" sont quasi inexistant

    cordialement,
     
    kenny82 , 31 Mars 2009
    #8
  9. Hubert vdW

    Hubert vdW 57 ans, Hainaut

    Bonjour
    dans les maisons ou immeubles à appartements, la technique consiste à transformer les carbonates de calcium présents dans l'eau, en bicarbonate de calcium.
    Cette transformation se fait par adjonction de CO2 dans l'eau, à la sortie du compteur de la régie, soit à une température d'eau de environ 10-15°C
    (cette basse température, ainsi que les faibles quantités injectées à chaque injection, facilite "l'incorporation" du CO2 dans l'eau et donc la formation de bicarbonates)
    Bien entendu, c'est une faible quantité de CO2 qui est injectée.
    La quantité de CO2 injectée varie en fonction de la quantité de calcaire présent dans l'eau et se règle en fonction de la lecture du pH, pour éviter tout excès.

    Cette réaction chimique entraine une réaction du pH (on amène en général le pH de l'eau de pH 7.7 à pH 7.0)

    La valeur du pH reste identique avant et après chauffage de l'eau dans le réseau domestique. C'est cette stabilité de mesure qui me permet d'être rassuré quand à la stabilité de la réaction chimique enjandrée par le traitement du SoluCalc.

    Des installations existent dans des immeubles, où il n'est installé que dans le réseau d'eau chaude, et avec une eau dont la dureté est supérieure à 35° TH français !
    Ces installations montrent depuis lors l'efficacité du système d'injection de CO2 pour contrôler le tartre.

    Si il est possible que un peu d'eau soit porté à ébullition, la majorité de l'eau dans le boiler est maintenu à la température de 60°C & c'est après avoir porter l'eau à 95°C que nous avons constaté une remontée du pH. Pas de souci ni d'accumulation de calcaire dans le boiler a craindre avec cette technique peu connue !

    Les 2 endroits où la technique de contrôle du calcaire à base d'ajout de CO2 montre sa limite, c'est le lave vaisselle, où il faut garder le sel pour le cycle de séchage, et le four à vapeur. Dans le lave-vaisselle, le savon "3 en 1"garde son intérêt.

    Dans les machines à café "expresso", il n'y a pas d'accumulation de calcaire constatée par les utilisateurs du SoluCalc.

    Si vous avez encore une question, n'hésitez pas !
     
    Hubert vdW , 31 Mars 2009
    #9
  10. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    Dans les machines à café "expresso", il n'y a pas d'accumulation de calcaire constatée par les utilisateurs du SoluCalc.

    la ca va pas avec le reste, si le four a vapeur pose soucis les perco sont tout aussi problématiques sinon pire...

    desolé,
    mais apres je ne suis pas dans l'appareil

    PS vous ne travaillez pas chez solucal ?

    si oui vous etes en dehors des regles du forum...

    Cordialement,
     
    kenny82 , 31 Mars 2009
    #10
  11. Hubert vdW

    Hubert vdW 57 ans, Hainaut

    Dans les four à vapeur, la température est en permanence au delà de 100° (et surtout, je ne connais pas bien comment fonctionne le four à vapeur)
    Dans le lave vaisselle, ce n'est QUE au moment de l'évaporation de l'eau pour le séchage que, fatalement, le calcaire reste sur la vaisselle, mais sous une forme non incrustante
    Dans le percolateur, ou l'expresso, il n'y a pas ce souci, car il y a toujours de l'eau qui circule et en profite pour évacuer le calcaire !
    Je travaille bien "chez" SoluCalc, et répond ici sous mon nom et sans chercher à masquer la moindre vérité ou information, dans un souci de compréhension et d'évolution pour tous !
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Mars 2009
    Hubert vdW , 31 Mars 2009
    #11
  12. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    kenny en quoi cela vous gêne-t-il d'avoir une explication claire par un pro ???
    Jalousie ??
    Vous n'êtes pas la police de ce site belge que je sache.
     
    intègre , 31 Mars 2009
    #12
  13. Balmajik

    Balmajik Liège

    Bonjour,

    Moi je trouve qu'a partir du moment où une marque est citée et que son procédé est mis en doute, il est tout à fait normal et compréhensible qu'un représentant de celle-ci explique son principe. De plus c'est un principe que je ne connais pas, merci à Hubert vdW pour ces explications.

    D'autant plus que ce n'est pas cette personne qui a cité en premier lieu la marque du produit.

    Bàv,
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Mars 2009
    Balmajik , 31 Mars 2009
    #13
  14. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    pour le gars qui se mele de tout relis les regles du forum


    apres je n'ai rien contre le procédé mais un forum a des regles et la pub en fait parti, a partir du moment ou il vient expliquer un procedé c'est bon
    apres a partir du moment ou il fait parti de l'entreprise et qu'il essaye de démontrer que son procédé est meilleur sans que les autres personnes est a dire leur mot il y a bien publicité et préconisation d'une seule marque : c'est une pub

    et ca un chef d'entreprise comme celui dont ici tout le monde connait le nom devrait le savoir car il fait souvent la police ici sans etre le modo non plus lol

    apres ici c'est cette meme personne qui a cité la marque avant quelqu'un en parle!!

    avant cela on discutait tranquilement d'un procédé physico chimique pas d'une marque

    extrait du reglement:

    Messages commerciaux:
    BricoZone est un forum d’entraide, ce que les gens attendent comme réponse c’est de l’aide, un avis, et pas un devis. Nous acceptons que vous contactiez les membres qui en font la demande en leur envoyant un message privé, tout en restant dans les limites du raisonnable. En tant que client, vous pouvez témoigner du fait d'être client de telle ou telle société, ou recommander une société qui réponds ponctuellement au problème de quelqun.
    Nous n’acceptons cependant aucun message à caractère commercial sur BricoZone. En particulier les messages des sociétés recommandant leurs propres services. Les réponses publiques de type « contactez moi pour votre problème je vous ferai un devis », ou « grande promo en ce moment chez moi » seront effacés.
    Les messages dont le seul but est de renvoyer vers un site internet commercial sont supprimés. Les renvois vers d'autres sites commerciaux ne sont acceptés que si l'accès se fait directement sur le produit ou le service cité, dans le but d'expliquer celui ci.
    Seront sanctionné d'un bannissement sans préavis toute publicité non sollicitée par message privé, les "pseudo blogs" et témoignages publicitaires bidon (messages se faisant passer pour un client satisfait émanant de la société concernée), et tout autre utilisation de nos systèmes dans le seul but de démarcher des clients.
    Ces règles de bon sens s'appliquent aussi aux pseudos et aux profils : pas de profession ou de nom de société dans les pseudos (exemple de pseudo refusés : "Paul le Pompiste" ou "Bidule SPRL", et bien sûr pas de logo de société dans les avatars de forum. (Si vous ne respectez pas ces règles votre pseudo sera changé, dans le meilleur des cas.)
     
    kenny82 , 31 Mars 2009
    #14
  15. Balmajik

    Balmajik Liège

    Bonjour Kenny,

    Voici la première personne qui cite la marque de ce produit dans la discussion, ce n'est pas le "représentant" de la marque qui est venu expliquer le principe.

    Bàt,
     
    Balmajik , 1 Avril 2009
    #15
  16. pfranco1

    pfranco1 56 ans,

    j'ai quand même un doute:-'

    Déjà, petite précision: il n'y a pas de calcaire dans l'eau. il n'y a que des ions Calcium Ca(2+), hydrogénocarbonate 2(HCO3)(-), etc...

    un peu de chimie :grinning: l'équilibre qui "régit" la précipation du calcaire est :

    Ca(2+) + 2(HCO3)(-) <--> CaCO3 + CO2 + H2O

    le calcaire se forme quand l'équilibre est déplacé vers la droite (si p.ex. on retire du CO2 par chauffage)

    en gros, la technique consiste à déplacer l'équilibre vers la gauche en rajoutant du CO2. ca semble logique, sauf que..., faudra m'expliquer comment l'appareil, qui se trouve à l'entrée du circuit (juste après le compteur d'eau), peut "savoir" ce qui se passe qq dizaines de mètres plus loin.

    Quand on dit que dans la cafetière, il y a en permanence de l'eau qui évacue le calcaire, j'ai de sérieux doutes. L'eau dans un perco est portée à ébullition, donc il y aura formation de calcaire...
    Et l'argument ci-dessous ne sert à rien, pcq la précipitation du calcaire se fait déjà au-delà de 60°C, bien avant la limite des 95°C. Donc, si on garde la température de l'eau en dessous de cette limite, on n'a (pas trop) de problème de dépots de calcaire...

     
    pfranco1 , 1 Avril 2009
    #16
  17. Hubert vdW

    Hubert vdW 57 ans, Hainaut

    Bonjour
    je vais tenter de répondre à tes questions; c'est bien celà l'objectif de ce forum ;-)

    Le dosage du CO2 se fait de manière strictement proportionnel, à l'arrivée de l'eau dans la "maison", soit, juste après le compteur de la régie et un régulateur de pression qui "assure" une pression d'eau aussi régulière que possible.
    En schématisant fort, je dirais que "à chaque cuillère d'eau", une "bulle de CO2" est injectée.
    La quantité de CO2 est injectée par le gradiant de pression entre la pression de CO2 & la pression de l'eau (raison de l'importance du régulateur de pression d'eau; le détendeur de pression de CO2 faisant partie de l'appareil qui injecte le CO2 dans l'eau)

    Nous sommes bien d'accord que la température de l'eau, à cet endroit, est stable et "froide", ce qui favorise l'incorporation du CO2 dans l'eau

    Une fois que le CO2 s'est "marié" avec le carbonate de calcium présent dans l'eau, pour former le "bicarbonate de calcium", cette dernière forme de calcium présente l'avantage d'être 70 fois plus soluble dans l'eau que le "carbonate de calcium"

    Je crois avoir précisé précédemment dans ce même forum que cette réaction agit aussi sur le pH de l'eau, et que, dans le cadre de l'application qui retien notre attention, nous limitons l'injection de CO2, pour obtenir un pH de 6.8 - 7.0.
    Dans la mesure où l'eau de la régie est de qualité constante, le dosage, pour autant qu'il soit bien proportionnel au débit d'eau traité, reste constant.

    Le bicarbonate de calcium reste sous cette forme dans l'eau tant que la température ne dépasse pas 95°C.
    Ces conditions sont "toujours" respectées dans l'utilisation domestique de l'eau de distribution, c'est à dire, dans la maison et son circuit d'eau, chaude et froide.
    L'expérience suivante a été éalisée par un utilisateur, syndic dans son immeuble à appartement, et "responsable" du choix de cette technologie:
    Il a chauffé l'eau carbonatée en suivant l'évolution du pH.
    Cette mesure est restée stable (à la valeur souhaitée avec cette application, soit 7.0) jusqu'à 95°C et, ensuite, est revenue à une valeur proche de la valeur de l'eau avant traitement (soit, dans ce cas, 7.6)
    C'est ce test, ainsi que "l'expérience" qui me permet de garantir la pérénité de cette technique encore trop peu connue !
    Pour le contrôle du bon fonctionnement, je mesure l'eau du circuit froid & du circuit chaud, et je mesure TOUJOURS la même valeur de pH, entre 6.8 & 7.0, alors que l'eau du même réseau, non traitée avec le CO2, est à un pH entre 7.5 & 7.7

    Je constate aussi que,
    - au plus il y a du calcium avec un pH élevé, au plus c'est facile de régler le dosage
    - si une personne a de l'eau avec peu de calcium et a souhaité installer le SoluCalc, il est très difficile, voir impossible de le régler car le pH passe tout de suite de sa valeur initiale (qui peut être voisine de 7.5 dans certains cas) à 6.5 voir moins, ce qui n'est pas acceptable si on souhaite respecter l'installation de plomberie !
    - certains distributeurs d'eau (peu nombreux) utilisent déjà la technique d'injection de CO2 pour solubiliser une partie du calcium présent dans leur eau, et, là aussi, c'est très difficile de doser le "nouvel" apport de CO2.

    A votre dispo pour plus de précisions si nécessaire :=)
     
    Hubert vdW , 1 Avril 2009
    #17
  18. Nemesy18

    Nemesy18 36 ans, Hainaut

    Bonjour à tous,

    Le système solucalc est fort intéressant mais que pensez vous du prix de 1500 € alors qu'il y a moyen de trouver des adoucisseurs "classiques" installés pour 900 € ?

    Et que pensez vous de ce système ci : http://www.expertima.fr/procede/ pour adoucir l'eau ?
     
    Nemesy18 , 1 Juin 2009
    #18
  19. Hubert vdW

    Hubert vdW 57 ans, Hainaut

    Bonjour
    le prix du SoluCalc... tient compte des l'ensemble des frais qui l'entourent (conception, communication, commercial...)
    Une implantation récente dans un home, en remplacement d'un adoucisseur, a amené les résulats suivants:
    - la consommation hebdomadaire de 300 kg de sel (qui aurait pu être optimisée à 200 kg) a été remplacée par 10 kg de CO2
    - réduction de la consommation d'eau de 20 m³ / semaine, soit 1000 m³/an !...


    Le système que vous proposez en lien, comme pour les magnétiques, a 2 soucis:
    - tient les molécules en mouvement pour une durée limitée, soit 100 h pour les plus performant
    - le calcaire se redépose dans le boiler et il faut prévoir d'aller l'y rechercher par la trappe de vidange
    - de plus, je n'ai jamais eu de réponse quand à leur adaptation aux variations continuelle de débit ... la quantité d'eau prélevée au cours de la journée est plus faible que le débit de pointe, ce qui veut dire qu'il n'y a que pendant moins de 5 % que l'on prélève de l'eau, et le débit de passage au niveau de l'appareil varie en permanence... comme ces systèmes s'adaptent à ces variations de débit ?...

    Bonne réflexion
     
    Hubert vdW , 2 Juin 2009
    #19
  20. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    bonjour,

    c'est un chateau ou quoi??

    300kg de sel!!!
    reduction de 20m3/semaine ou 1000m3/an

    pour rappel la conso moyenne d'eau d'un foyer est de 100m3/an

    la faut arreter de donner des info sans reference qui induident en erreur
     
    kenny82 , 3 Juin 2009
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : adoucisseur adjonction Co2

Similar Threads - adoucisseur adjonction Co2
  1. Jo480

    Panne adoucisseur BWT

    Jo480, +1 (nitrous), 3 Août 2017
    1
    Affichages:
    104
    nitrous
    3 Août 2017
  2. tuning30

    connexion adoucisseur

    tuning30, +2 (tuning30), 18 Juillet 2017
    2
    Affichages:
    159
    tuning30
    18 Juillet 2017
  3. mat650

    Est ce bien un adoucisseur d'eau ?

    mat650, +9 (Luckyone), 18 Mai 2017
    9
    Affichages:
    620
    Luckyone
    14 Août 2017, à 15:15
  4. Jo12345

    Adoucisseur d'eau/ vivification/... des avis?

    Jo12345, +3 (Jo12345), 14 Avril 2017
    3
    Affichages:
    273
    Jo12345
    18 Avril 2017
  5. GeoffreyL

    Avis adoucisseurs d'eau ?

    GeoffreyL, +44 (SteveL), 16 Mars 2017
    44
    Affichages:
    1 488
    SteveL
    18 Avril 2017
  6. dewatt

    adoucisseur à résine

    dewatt, +4 (worldgn), 9 Février 2017
    4
    Affichages:
    470
    worldgn
    17 Avril 2017
  7. zoomzeng

    Adoucisseur d'eau à résine, magnétique ou au CO2?

    zoomzeng, +1 (kiffpit), 23 Février 2016
    1
    Affichages:
    747
    kiffpit
    23 Février 2016
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.