Ancienne installation de chauffage - problème de thermosiphon

Dans le forum Plomberie générale - par Hugbou le 24 Janvier 2009

  1. Hugbou

    Hugbou 57 ans, Namur

    Bonjour à tous,
    J’ai une ancienne installation de chauffage au mazout avec radiateurs en fonte. A l’origine, l’installation fonctionnait par thermosiphon avec vase d’expansion ouvert au grenier. En suite, le vase d’expansion du grenier a été supprimé et remplacé par un vase d’expansion à membrane et installation d’un circulateur + un thermostat programmable qui agit sur le circulateur.
    La chaudière est une weissman avec boiler incorporé. Le circuit d’eau chaude à son propre circulateur.
    Je constate que lorsque le circulateur est à l’arrêt, l’eau continue à circuler dans l’installation et les radiateurs continuent à chauffer. Le thermostat n'a donc pas une grande utilité.
    J'ai entendu parler de clapet anti thermosiphon à installer après le circulateur. Le diamètre du tuyau est de 11/4 pouce. Est-ce une bonne idée ?

    Sur la photo, on voit dans le rectangle jaune , [​IMG] un « pontage » entre la sortie et le retour. La vanne est bloquée. A quoi cela sert-il ?
    Merci par avance pour vos avis
     
    Dernière édition par un modérateur: 24 Janvier 2009
    Hugbou , 24 Janvier 2009
    #1
  2. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Bonjour,

    il s'agit à priori d'un by-pass manuel réglable autorisant un débit mini entre départ et retour. Il est nécessaire pour une installation sous P° lorsque celle-ci est équipée de robinets thermostatiques, et son utilité était peut-être de régler le thermosiphon en vase ouvert ?!?.
    A la place de votre vase ouvert, vous devez avoir un purgeur automatique, vérifiez et ouvrez légèrement le petit bouchon du purgeur. Si il fuit, refermez et il faudra le détartrer.
    Le clapet anti-thermosiphon est effectivement indispensable afin d'arrêter cette circulation parasitant les effets du thermostat d'ambiance.
    Vu le peu de place disponible, il faudra utiliser, si c'est possible, un clapet à ajuster sur le circulateur.

    https://www.bricozone.be/chauffage/t-thermostat-dambiance-14136.html

    https://www.bricozone.be/chauffage/t-vieille-installation-qui-pose-probleme-page3-13821.html

    PS/ Si le lien de fonctionne pas, faites un copier/coller dans l'URL d'un nouvel onglet.

    Amicalement.
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Janvier 2009
    Younnick , 24 Janvier 2009
    #2
  3. Hugbou

    Hugbou 57 ans, Namur

    Bonsoir Younnick,

    J'ai un radiateur avec une vanne thermostatique (placé par après et en tôle). Ce qui voudrait dire que le by pass a une utilité. Mais je ne suis pas certain qu'il est toujours opérationnel et la vanne est bloquée. Pour les autres radiateurs en fonte,avec une inertie importante, est-ce que ça a une utilité de placer une vanne thermostatique.

    Le vase d'expansion ouvert et les tuyaux ont disparu.
    Sur la vase à membrane actuel il y a quelque chose qui peut ressembler à un purgeur [​IMG][/URL] , j'ai dévissé et ôté le bouchon. aucun effet, De plus, ce petit bouchon à une fente [​IMG] Il y a également avec la manomètre quelque chose qui ressemble à un purgeur automatique.[​IMG]
    Si c'est bien des purgeurs, pourquoi en faut-il deux ?

    En ce qui concerne, les deux posts, j'ai pu les lire via un copier/coller des URLs. Je constate qu'il existe plusieurs types de clapet anti thermosiphon. Le plus simple permet d'éviter de modifier l'installation, mais est-il aussi efficace que les autres . Sa durée de vie est elle aussi longue ? Amicalement[​IMG]
    [​IMG]
     
    Hugbou , 24 Janvier 2009
    #3
  4. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Pour le clapet anti-thermosiphon, vous n'avez pas beaucoup le choix, le 2ème est celui qui semble le plus apte à éviter des modifications hydrauliques.

    Ce que vous appelez le purgeur automatique est en fait la soupape chauffage, élément de sécurité, tarée à 3 bars et devant impérativement permettre, en cas de surpression, d'évacuer celle-ci, donc, un transit par l'air ambiant est absolument nécessaire et non raccordée directement aux eaux usées.
    Dévissez le tuyau plastique, enlevez le joint et revissez à peine sans assurer d'étanchéïté.
    Ne la manoeuvrez pas, car elle pourrait ensuite se mettre à fuir...
    Le petit bouchon, vous le remettez sur le purgeur automatique et laissez-le dévissé d'1/4.
    La vanne thermostatique ne devrait pas "polluer" le contrôle du circuit, donc, on touche pas pour l'instant...
    . La fente autorise la vacuité de l'air..

    Si le vase d'expansion et les tuyaux ont disparus, il doit y avoir un système de purge à la place...vérifiez svp...

    Amicalement.
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Janvier 2009
    Younnick , 25 Janvier 2009
    #4
  5. Hugbou

    Hugbou 57 ans, Namur

    Bonjour Younnick,

    Merci pour ces explications claires et précises.

    Je viens de regarder mais les tuyaux qui étaient raccordés au vase d'expansion, ont été coupés et réutilisés pour alimenter le radiateur avec la vanne thermostatique. Je ne vois aucun système de purge.

    Cordialement
     
    Hugbou , 25 Janvier 2009
    #5
  6. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Younnick , 25 Janvier 2009
    #6
  7. Hugbou

    Hugbou 57 ans, Namur

    Rebonjour,

    Je viens de lire avec intérêt et amusement :) l'explication du sujet: https://www.bricozone.be/chauffage/t-utilisation-vannes-et-thermostat-15257.html.

    Si j'ai bien compris, le thermostat d'ambiance détermine la plage de durée de chauffe et la t° de la pièce "témoin"; quant aux vannes thermostatiques, elles limitent l'afflux de calories radiateur par radiateur en fonction de la t° choisie .

    Dans mon cas, est-il indiqué d'installer des vannes thermostatiques sur des radiateurs en fonte avec une importante inertie thermique ?
     
    Hugbou , 25 Janvier 2009
    #7
  8. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Bonsoir,

    "Si j'ai bien compris, le thermostat d'ambiance détermine la plage de durée de chauffe et la t° de la pièce "témoin"; quant aux vannes thermostatiques, elles limitent l'afflux de calories radiateur par radiateur en fonction de la t° choisie"....de la pièce contrôlée...

    C"est cela...

    "Dans mon cas, est-il indiqué d'installer des vannes thermostatiques sur des radiateurs en fonte avec une importante inertie thermique ?"

    Bonne question que je ne suis jamais posée, en toute franchise...
    Mais je ne vois pas d'inconvénient majeur à le faire. S'il y a inertie, cela signifie que des calories sont encore transmises alors que le thermostatique a déjà fermé partiellement le débit. Un thermostatique avec bulbe décalé serait peut-être plus apte à bien contrôler l'ambiance véritable de la pièce au lieu de contrôler son environnement immédiat...
    il y a également ce produit proposé par Balmajik qui me semble excellent :

    https://www.bricozone.be/chauffage/t-dois-je-installer-un-thermostat-dambiance-15153.html#post110103

    Amicalement.
     
    Younnick , 26 Janvier 2009
    #8
  9. Hugbou

    Hugbou 57 ans, Namur

    Bonsoir,

    En effet cette solution paraît intéressante et séduisante par sa simplicité! Je vais essayer de savoir où on peut se procurer ces vannes.

    Petite question que je me pose et pour laquelle je n'ai jamais eu d'explication claire. Pourquoi utilise t-on de l'azote dans les vases d'expansion et pas simplement de l'air alors que l'air est composé à 80% de N2 ?

    Merci pour tout.
     
    Dernière édition par un modérateur: 27 Janvier 2009
    Hugbou , 27 Janvier 2009
    #9
  10. Younnick

    Younnick 60 ans, France

    Bonjour,

    a mon avis, ce choix est lié au stockage après fabrication.

    L'azote est utilisé en aéronautique pour le gonflage, entre autre, des pneumatiques.
    Je ne suis pas chimiste...mais il semble que ce gaz est moins sensible aux variations de T° et transite plus difficilement à travers les membranes perméables des pneus. La membrane du vase d'expansion est du même genre, donc, pour le stockage du produit, il est, je pense plus intéressant pour le constructeur de vendre un vase dont la pression n'aura pas variée...
    Ceci dit, à mon avis, rien n'empêche par la suite de le gonfler avec une simple pompe à air tout simplement...

    Amicalement.
     
    Younnick , 28 Janvier 2009
    #10
  11. Hugbou

    Hugbou 57 ans, Namur

    OK merci Younnick pour l'aide et toutes ces explications et conseils.

    Cordialement
     
    Hugbou , 29 Janvier 2009
    #11
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Ancienne installation chauffage

Similar Threads - Ancienne installation chauffage
  1. Benwa65

    Démontage robinet ancien

    Benwa65, +5 (omega.067), 28 Mai 2017
    5
    Affichages:
    233
    omega.067
    29 Mai 2017
  2. namuroix

    fuite d'eau par ancienne evacuation d'eau de machine a laver

    namuroix, +2 (namuroix), 8 Janvier 2016
    2
    Affichages:
    343
    namuroix
    9 Janvier 2016
  3. rers

    Robinet d'arret sur ancien geberit?

    rers, +2 (rers), 8 Novembre 2015
    2
    Affichages:
    649
    rers
    15 Novembre 2015
  4. critic

    Vannes thermostatiques sur ancienne installation

    critic, +7 (fgalette), 2 Mars 2015
    7
    Affichages:
    1 001
    fgalette
    3 Mars 2015
  5. pipolemarquis

    joint de ballon Pacific ancien modèle

    pipolemarquis, +2 (pipolemarquis), 17 Février 2014
    2
    Affichages:
    656
    pipolemarquis
    11 Août 2014
  6. Jacko

    Puissance anciens radiateurs

    Jacko, +4 (Jacko), 21 Octobre 2013
    4
    Affichages:
    1 243
    Jacko
    21 Octobre 2013
  7. dany16

    Raccord nouveau radiateur sur ancienne install

    dany16, +12 (dany16), 26 Juillet 2012
    12
    Affichages:
    4 643
    dany16
    7 Août 2012