Aplanir ce terrain

Dans le forum Abords, allées, jardin - par jimmylet le 4 Décembre 2018

  1. jimmylet

    jimmylet 27 ans, Liège

    Bonjour à tous,

    Dans les mois qui viennent, nous envisageons de creuser notre terrain pour y faire une terrasse. Nous comptons sur environs 100m3 de terres à dégager. Nous le ferions nous-même en louant des containeurs.

    Notre terrain est pentu, on se demande si avec cette terre, il ne serait pas possible de l'aplanir ? Je vous joint une photo de la partie que nous aimerions aplanir.

    Le fait d’aplanir le terrain avec la terre que l’on récupère permettrait aussi de réduire le coût de l'évacuation.

    Pensez-vous que cette idée est réalisable ? A quoi devons-nous faire attention ?

    Et surtout, comme la hauteur du terrain va remonter un peu, que faire pour bloquer la terre du côté droit (éviter que ça tombe chez le voisin) ?

    Merci pour votre aide !

    IMG_0922.png

    IMG_0923.png
     
    jimmylet , 4 Décembre 2018
    #1
  2. Kmichel

    Kmichel 61 ans, Hainaut

    Kmichel , 4 Décembre 2018
    #2
    intègre, A.L. et AMPaysagiste aiment ça.
  3. AMPaysagiste

    AMPaysagiste 33 ans, Brabant Wallon

    L'idée est très bonne pour rendre votre jardin plus pratique.

    Difficile sur base de photo d'estimer la différence de niveau entre le fond de votre terrain et l'angle le plus bas.

    @Kmichel à raison dans le cas ou vous modifiez le relief existant de plus de 50cm en déblais ou en remblais, un PU est nécessaire.

    Avant d'étaler vos terres de remblais, il faudrait racler la bonne terre arable en surface et l'entreposer en tas, vous l'étalerez comme couche de finition en fin de terrassement.

    Ne talutez pas juste à la limite avec votre voisin, laissez un couloir de 50cm qui fera le raccord avec le niveau actuel en limite et permettra un passage d'entretien.

    Si la différence de niveau est d'environ 50cm, pas besoins de mur, une simple haie de charme ou de hêtre permet de rattraper une telle différence de manière discrète et économique (le déniveler est cacher dans la haie et la haie stabilise le dénivelé). Vous évitez ainsi se coûteux murets.

    Conservez tout de même une pente de 2-3% pour permettre l'écoulement de l'eau en surface, évitez la stagnation et les contrepentes, le gazon déteste ça.
     
    Dernière édition: 4 Décembre 2018
    AMPaysagiste , 4 Décembre 2018
    #3
    intègre aime ça.
  4. jimmylet

    jimmylet 27 ans, Liège

    Merci Kmichel, nous allons éviedmment faire les démarches avant de commencer les travaux. Mais mes questions étaient ici plus technique, si le projet est accepté par le permis.
     
    jimmylet , 4 Décembre 2018
    #4
  5. AMPaysagiste

    AMPaysagiste 33 ans, Brabant Wallon

    Voici une coupe de principe de ce que je vous expliquais pour gérer une petite différence de niveau
    Si votre voisin est conciliant, légalement vous pouvez même planter l'axe de la haie à 50cm de la mitoyenneté.
    Différence de niveau haie.png
     
    AMPaysagiste , 4 Décembre 2018
    #5
    jimmylet, el_grom et A.L. aiment ça.
  6. jimmylet

    jimmylet 27 ans, Liège

    Super, merci beaucoup pour votre réponse ! Ça me donne des idées et c’est très clair, merci !
     
    jimmylet , 4 Décembre 2018
    #6
  7. jimmylet

    jimmylet 27 ans, Liège

    Génial, merci d’avoir pris le temps de poster le schéma !
     
    jimmylet , 4 Décembre 2018
    #7
  8. AMPaysagiste

    AMPaysagiste 33 ans, Brabant Wallon

    Le principe d'utiliser vos terres de déblais sur place (donc pas ou peu d'évacuation) est un argument en votre faveur dans le cas ou vous introduisez la demande de permis.
     
    AMPaysagiste , 4 Décembre 2018
    #8
    intègre aime ça.
  9. jimmylet

    jimmylet 27 ans, Liège

    D’accord, on le mettra pour la demande de permis ! Petite question, sur combien de cm en général faut-il racler la bonne terre ?

    Merci !
     
    jimmylet , 4 Décembre 2018
    #9
  10. baziles18

    baziles18 Liège

    Toute modification sensible du relief du sol implique un PU. Au delà de 50cm sans un juste motif, cela sera quasi systématiquement refusé
     
    baziles18 , 4 Décembre 2018
    #10
  11. Et le fait d'utiliser ou pas sa propre terre ne fera pas pencher la balance dans un sens ou l'autre.
    Pourquoi ça le ferait d'ailleurs ?
     
    ZimBamBoum , 4 Décembre 2018
    #11
  12. jimmylet

    jimmylet 27 ans, Liège

    Pourquoi serait-ce systématiquement refusé ? Le voisin à ma droite à un terrain bien plat et vu le nivellement des terrains par chez moi, croyez-moi que ce n'est pas naturel.

    Après, je ne sais pas si il y a plus de 50cm ou pas. Je vérifierais ça vendredi!

    Quelle est la raison pour que ce soit si souvent refusé ? Ici, ça rendrait le terrain plus praticable et ça permettrait d'économiser en ressources (évacuation des terres, camions, etc.). Je ne m'y connais pas, je me pose juste des questions
     
    jimmylet , 4 Décembre 2018
    #12
  13. Ca pourrait être refusé, par exemple, dans le cas où les eaux de ruissellement seraient poussées vers les terrains voisins.

    Et pour l'histoire d'économiser les ressources, ils pourraient te dire que ne rien faire est encore plus économique.

    Il y a des communes assez difficiles quand il s'agit de modifier un relief.
     
    ZimBamBoum , 4 Décembre 2018
    #13
    intègre aime ça.
  14. AMPaysagiste

    AMPaysagiste 33 ans, Brabant Wallon

    Effectivement, dans le cas ou il y'a un décaissement (dans ce cas ci pour sa terrasse), le fait d'éviter un transvasement de terre et le charroi de camions qui va avec est un argument en sa faveur.

    Dans son cas, si il redresse son terrain, il diminue l'écoulement des eaux vers son voisin de droite...

    C'est vrai que les fonctionnaires communaux sont assez difficiles et tatillons avec souvent des recommandations débiles à la clé, est-ce du zèle? on ne peut pas trop leur en vouloir d'appliquer les règlements. Mais quand je vois comment on nous casse les coui… pour 10cm de terre en plus ou en moins et voir après certains talus dégueulasses et pas harmonieux dans les chantiers publiques, on y comprend rien.
     
    Dernière édition: 4 Décembre 2018
    AMPaysagiste , 4 Décembre 2018
    #14
    jean_marc_cse, intègre et A.L. aiment ça.
  15. benlan2000

    benlan2000 39 ans, Liège

    De toute façon, même si la modification est de moins de 50 cm en hauteur. Le fait de modifier le niveau du terrain à moins de 2m des limites des voisins en fait une modification sensible du relief du sol.

    "Art. R.IV.4-3. Modification sensible du relief du sol
    Une modification du relief du sol, en remblai ou en déblai, est sensible lorsqu’elle remplit l’une des conditions suivantes :
    1° elle est d’un volume supérieur à 40 mètres cubes ;
    2° elle est d’une hauteur supérieure à cinquante centimètres par rapport au niveau naturel du terrain et d’un volume supérieur à 5 mètres cubes ;
    3° elle est située à moins de 2 mètres de la limite mitoyenne ;
    4° elle porte sur une partie de terrain ou un terrain soumise à un risque de ruissellement concentré c’est-à-dire un axe de concentration naturel des eaux de ruissellement qui correspond à un thalweg, une vallée ou un vallon sec ;
    5° elle est située dans une zone soumise à l’aléa inondation au sens de l’article D.53 du Code de l’Eau ou porte sur une partie de terrain ou un terrain qui a subi des inondations dans les cinq dernières années ;
    6° elle a pour finalité ou pour effet de modifier le système de drainage d’une wateringue ;
    7° elle est située dans un site reconnu en vertu de la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature, à l’exception :
    a) dans les sites Natura 2000 désignés, des unités de gestion 10 et 11 au sens de l’arrêté du Gouvernement wallon du 19 mai 2011 fixant les types d'unités de gestion susceptibles d'être délimitées au sein d'un site Natura 2000 ainsi que les interdictions et mesures préventives particulières qui y sont applicables ;
    b) dans les sites reconnus, de la mise en œuvre d’un plan de gestion d'une réserve naturelle domaniale, d’une réserve naturelle agréée ou d'une réserve forestière au sens de la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature ;
    8° elle est située dans un site de grand intérêt biologique repris sur le portail cartographique du SPW ;
    9° elle est située dans une zone naturelle visée à l’article D.II.39 ;
    10° elle a pour finalité de créer un plan d’eau ou de combler un plan d’eau naturel ou artificiel, permanent ou temporaire, à l’exception des mares et des étangs visés à l’article R.IV.1-1, point I, 1 et 3 ;
    11° elle modifie le relief des berges d’un cours d’eau, sauf si elle résulte de travaux de dragage et de curage réalisés par le gestionnaire du cours d’eau ;
    12° elle a pour finalité ou pour effet de combler une dépression résultant de la présence d’un risque naturel ou d’une contrainte géotechnique majeurs visés à l’article D.IV.57, alinéa 1er, 3° ;
    13° elle a pour finalité de créer un parking, à l’exception des emplacements de stationnement visés à l’article R.IV.1-1, point F4 ;
    14° elle a pour finalité de créer une piste non couverte destinée à des exercices d’équitation ;
    15° elle concerne une zone de prévention rapprochée au sens du Code de l’Eau, dont le captage est destiné à la consommation humaine sous forme conditionnée d’eau de source ou minérale naturelle.
    Par dérogation à l’alinéa 1er, 1° et 2°, en zone agricole, les modifications du relief du sol réalisées pour combler une dépression du terrain de deux ares maximum sont sensibles lorsqu’elles sont d’une hauteur supérieure à cinquante centimètres.
    Par dérogation à l’alinéa 1er, 1° et 2°, les modifications du relief du sol réalisées pour combler une dépression du terrain de deux ares maximum sont sensibles lorsqu’elles sont d’une hauteur supérieure à cinquante centimètres pour autant que le comblement soit lié à une activité agricole et qu’il ne soit pas situé en zone d’habitat.
    Par dérogation à l’alinéa 1er, 1° et 2°, les modifications du relief du sol réalisées soit lors de la création et de l’équipement de la zone d’activité économique, soit qui visent la réhabilitation du site à réaménager ou du site de réhabilitation paysagère et environnementale sont sensibles lorsqu’elles sont d’une hauteur supérieure à un mètre en zone d’activité économique, dans les sites à réaménager et les sites de réhabilitation paysagère et environnementale.
     
    benlan2000 , 26 Décembre 2018
    #15
  16. intègre

    intègre 72 ans, Namur

    Bonne idée de remettre les pendules à l'heure, Benlan.
    Il y a des règles d'urbanisme, ainsi que les voisins, à respecter
     
    intègre , 27 Décembre 2018
    #16
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Aplanir terrain

Similar Threads - Aplanir terrain
  1. kallawoen

    terrain pente

    kallawoen, +23 (kallawoen), 8 Mai 2019
    23
    Affichages:
    709
    kallawoen
    10 Mai 2019
  2. Valerian

    étendre terre et aplanir terrain.

    Valerian, +3 (AMPaysagiste), 2 Juillet 2018
    3
    Affichages:
    640
    AMPaysagiste
    4 Juillet 2018
  3. raviesco

    Des idées pour aménager ce terrain ?

    raviesco, +16 (raviesco), 17 Novembre 2017
    16
    Affichages:
    1 294
    raviesco
    22 Novembre 2017
  4. tanguy.vdp

    Terrassement sur terrain inaccessible

    tanguy.vdp, +22 (cremos), 14 Mars 2017
    22
    Affichages:
    2 126
    cremos
    24 Février 2018
  5. theyro

    Terrain de pétanque et dureté

    theyro, +8 (fafalili), 10 Mars 2017
    8
    Affichages:
    3 275
    fafalili
    10 Mars 2017
  6. bender86

    Mise a niveau du terrain

    bender86, +3 (fgalette), 25 Septembre 2016
    3
    Affichages:
    1 046
    fgalette
    26 Septembre 2016
  7. heaven

    Aplanir + scarifier + semer

    heaven, +15 (fgalette), 1 Juillet 2013
    15
    Affichages:
    3 713
    fgalette
    1 Juillet 2013