bulle immobilière en Belgique ?

Dans le forum Divers, Bavardages - par bZone le 20 Mars 2007

  1. vazbiene

    vazbiene Membre 56 ans, Autre pays

    Bien parlé Sally. Jolie tournure.
    L'immobilier belge reste une valeur refuge. Pas de bulle et aucune crainte future dans ce
    secteur.
    C'est plutôt, à mon avis, ce secteur moteur et refuge qui est entouré d'innombrables bulles qui explosent les une après les autres (banques par exemple)
     
    vazbiene , 30 Janvier 2012
  2. canard

    canard 37 ans, Autre pays

    Je ne sais pas, j'en vois de plus en plus qui vendent leur bien moins cher qu'ils l'ont acheté car ça ne se vend pas...
     
    canard , 30 Janvier 2012
  3. vazbiene

    vazbiene Membre 56 ans, Autre pays

    Une sérieuse décote du bâti existant n'est pas une bulle immobilière qui explose.
    50 % du patrimoine immobilier belge est "déclassé", vieillot et ne répond pas aux normes.
    Y faire la bonne affaire, cette période est révolue.

    Par contre, que pensez d'une mesure présentée aujourd'hui par le président Français
    en campagne électorale :
    Libérer des terrains et booster la construction.
    Le "plan de secteur" belge des années 1970 n'est quand-même pas figé pour
    l'éternité ?? Libérer, désacraliser des terrains agricoles ??
    Solution de relance ?
     
    vazbiene , 30 Janvier 2012
  4. john steeds

    john steeds 65 ans, Namur

    L'immobilier belge est tributaire de la politique européenne menée actuellement. Si nous avons tous la même monnaie au sein de l'Europe, il faut savoir que la gestion de la dette de l'Europe n'existe pas. Nous avons une gestion des dettes souveraines au sein de l'Europe. Nous partageons la même monnaie, mais les taux d'inflation ET d'emprunt sont différents de pays à pays. Il y a spéculation sur les taux et notation des pays sur leur politique intérieure ET leur incidence au sein de la zone euro.
    L'alternative est simple: soit l'Europe réagit comme les autres grandes puissances et gère sa dette à partir de sa banque centrale; soit, elle laisse aux états la responsabilité de la gestion de leur dette et de leur budget.
    - Dans le premier cas, on a la politique des eurobonds et une fédéralisation accrue de l'Europe(plus de pouvoir à l'Europe)qui permet d'intervenir sur la politique budgétaire de états et qui donne un taux d'inflation identique dans toute la zone euro. L'avantage est d'obtenir un taux d'inflation unique pour l'Europe ET un taux d'emprunt unique pour tous. La spéculation sur un ou des états membres n'est plus possible, la politique de rigueur tient compte de la spécificité régionale(comme aux USA)
    - Dans le second cas, on laisse la responsabilité de la dette à chaque état, mais on essaie de lisser le taux d'inflation intérieur à l'Europe, en imposant une politique de rigueur linéaire pour tous. Que l'état soit riche, pauvre, en dévellopement, industrialisé ou agricole, ils auront tous la même politique de rigueur imposée.
    Cette façon de procéder, qui est celle prônée par l'Allemagne, comporte d'énormes risques.
    1. Les spécificités régionales et économiques propres à chaque pays encourage la spéculation sur leur capacité à suivre ce plan de rigueur. C'est bien pour cela que l'Allemagne a obtenu la création d'un fonds de secours afin de pallier à une éventuelle faillite d'état précipitée par la spéculation sur sa dette(la Grèce, par exemple). Ce fond garanti la solvabilité par rapport aux banques et non par rapport au peuple de l'état en question.
    2. Cette politique entraine un clivage entre les états de l'Europe. Il y a ceux qui se rapprochent ou tentent de se rapprocher de la politique allemande afin d'obtenir des taux d'emprunts les plus bas, et ceux qui ne le peuvent pas. Cela induit un risque d'éclatement de l'Europe et un euro de zone forte et de zone faible(zone Nord et zone Sud).

    Il est clair que l'Allemagne, qui fut, rappelons le, le premier pays à déroger à la politique de rigueur budgétaire de Maastricht, se considère comme la première puissance économique de l'Europe et n'envisage pas de mettre une partie de sa souveraineté dans les mains d'un pouvoir européen(discours de son ministre des finances). De plus, sa politique imposée à l'Europe lui permet, malgré un taux de dette parmi les plus élevés, de se positionner comme unité étalon de la solvabilité européenne. De ce fait, le monde financier et les agences de notation analysent l'Allemagne non pas sur sa dette, mais bien sur son crédit de valeur refuge de la solvabilité européenne. Tout passage aux eurobonds mettrait à mal cette collusion entre l'Allemagne et le monde spéculatif... Avec des conséquences économiques énormes pour le pays.
    L'Allemagne joue donc une politique européenne à son seul profit et nos états(Belgique, Pays Bas, Scandinavie, France)par leur politique de rapprochement avec l'Allemagne, encouragent le futur clivage inéluctable de l'Europe.

    Conclusion: si le marché immobilier dans notre pays ne risque pas de connaître à court terme une situation à la grecque, il va quand même connaître un sérieux coup de frein, non sur sa valeur, mais bien sur la capacité de financement de ses acheteurs potentiels.
    Le risque à cour terme est identique à celui des USA ou cette incapacité de vendre, suite à l'impossibilité de financement de l'acheteur, a remplacer le marché de la vente immobilière par celui de la location qui est en pleine expansion.
    Les nouvelles normes européennes qui vont entrer en vigueur fin 2017 vont aussi rendre quasi obsolete la majeure partie du parc immobilier belge.
    Les taxes, surtaxes, malus, frais de rénovation qu'engendreront un PEB de bas de classement vont faire passer à la trappe les villas des années 70 qui se vendent aujourd'hui entre 300 et 500.000 euros. Les maisons "à retaper" de la gamme des 80 à 180.000 seront dans le même cas. Je ne suis pas certain qu'une clientèle "aisée" se rabattra sur une maison de rangée ouvrière pour cadrer avec son budget!
    Maintenant, construire 200M2 passif à 2000 euros/M2+terrain+frais+Tva et tout le toutim... Vu la fonte annoncée des revenus de la classe moyenne..
     
    john steeds , 30 Janvier 2012
  5. navajo

    navajo Liège

    ok mais Dexia qui a été sauvé de la faillite par l'état Belge cad ns et qui se permet de distribuer des bonus pour 2011 a ses dirigeants...
     
    navajo , 30 Janvier 2012
  6. bZone

    bZone Equipe BricoZone 43 ans, Liège

    intéressante analyse des mr Steeds que je partage grandement.

    Je pense que le marché belge est maintenu aussi par des investisseurs qui ne savent plus trop quoi faire de leur argent, qui n'ont plus confiance aux banques, et donc achètent des biens et les tapent en location.
    En tout cas par ici, ca devient courant. Idem pour les terrains, parfois achetés... pour ne rien en faire ou "pour les enfants".
     
    bZone , 30 Janvier 2012
  7. intègre

    intègre 71 ans, Namur

    Bref, chaque ouvrier est propriétaire d'une partie du capital de l'usine.

    L'idée est géniale, je leur souhaite longue vie et je les félicite de s'être enfin pris en main. Mais il ne faut pas comparer une coopérative, qui appartient aux coopérateurs actionnaires (c'est comme ça qu'on les appelle), système où chacun est responsable du chiffre d'affaire de l'ensemble. Et si un des coopérateurs ne travaille pas, ce sont les autres coopérateurs qui vont lui botter les fesses, car c'est leur propre pognon qui est en jeu.
    Et d'autre part, le communisme où tout appartient à l'état et personne n'est propriétaire de rien. Et là, tout le monde s'en fout, ce n'est le pognon de personne.
    Cette reprise en main par une coopérative est une forme très intéressante et humaine d'un certain capitalisme, et pas du tout du communisme, puisque tous les coopérateurs sont actionnaires/propriétaires.
    On voit un peu partout dans le monde où le communisme a mené les peuples qui l'ont subi.
    CQFD.
     
    intègre , 30 Janvier 2012
  8. navajo

    navajo Liège

    ns votons pour des responsables qui n'ont plus de pouvoir réel
     
    navajo , 30 Janvier 2012
  9. canard

    canard 37 ans, Autre pays

    nous votons pour des gens qui ne comprennent pas ce qu'on veut :D
     
    canard , 30 Janvier 2012
  10. Damdidam

    Damdidam 40 ans, Hainaut

    Encore une fois, je plussoie ta remarque.
    Ni les hommes politiques, ni les partis ont un mot à dire. c'est dans les périodes de crise qu'on le voit: Mesures d'austérité dignes d'un gouvernement de droite, dans un pays à la majorité de gauche; hommes politiques nationalement élus qui se font remonter les bretelles par des fonctionnaires européens non élus (et qui, en plus, décident du budget des états), etc...

    Pour la remarque de Benoki, et de ses 97 euros:
    Nous sommes dans un régime capitaliste. Ce qui signifie que le pays est dirigé à la manière d'une "entreprise". Il y'a des salariés, des "dirigeants", et des gens derrière qui injectent des capitaux (d'où le mot "capitalisme"). Cet argent injecté rapporte. C'est lui qui fait tourner l'économie. Sans cet apport, les entreprises ne fonctionneraient malheureusement plus. L'etat fonctionne aussi de la même manière.

    Il y'a deux manières pour une société ou un Etat de génerer du cash:

    1. on fait en sorte que les richesses soient produites en abondance, vendues, et génèrent des benefices ( = c'est le plein emploi, pleine consommation, TVA et taxes en tous genres sont payées, les caisses sont pleines). Mais bon, vu la compétitivité de la bonne vieille Europe Vs l'Asie, et le coût croissant de l'energie, c'est pas gagné...

    2. on diminue tout ce qui semble "superflu", on rabote les acquis sociaux comme la sécurité sociale, repousse l'âge de la retraite, réduction du nombre de fonctionnaires, etc... Dans une société, ce sont des "économies de bouts de chandelle". C'est un peu comme dans ma boîte, où l'on a supprimé la machine à café en espérant sortir de l'ornière faillite. Ca sert à rien. Au contraire... Le directeur qui a pris cette décision, et qui a passé deux soirées à calculer l'économie, en déclarant des heures supp' aura coûté plus cher que 2 ans de café pour tout le bâtiment.

    Les mesures visant à aider les gens qui rénovent, construisent, lotissent (etc..) et financées par des primes d'etat (argent que les etats empruntent car caisses vides) permettent aussi de génerer du cash. Que ce soit par la TVA prélevée sur vos matériaux, les salaires des ouvriers du bâtiment (qui auront aussi un pouvoir d'achat), les recettes des entrepreneurs, etc... Ca fait tourner l'économie.

    Aujourd'hui, les prêteurs disent dans les grandes lignes aux Etats: "vous devez être plus solvables pour qu'on continue à vous prêter". Ces mêmes Etats qui se sont surendettés pour sauver des banques de la faillite. Vous la voyez l'incohérence ? Les agences de notations mesurent nos efforts et mesures diverses, et donnent le feu vert ou rouge avec l'attribution de notes. Mieux nous sommes notés, meilleur sera le taux d'interêt dont notre etat bénéficiera pour emprunter.
    Ces mesures d'austérité, visant à nous rendre "plus solvables", nous les subirons tous.

    PS: la dette et ses intêrets, c'est un peu comme la dette des pays africains. On sait que l'Afrique ne pourra jamais honorer ses dettes. Ce qui nous sert à piller ses ressources et à regarder sa population crever la dalle.
    Notre dette, c'est un peu pareil... nos etats sont surendettés, et ce sont les hommes d'affaires qui soufflent la pluie et le beau temps sur notre politique. C'est pas le mec au noeud papillon pour lequel la majorité a voté qui a décidé l'austérité.
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Janvier 2012
    Damdidam , 30 Janvier 2012
  11. canard

    canard 37 ans, Autre pays

    C'est le mec au noeud papillon qui est quand même responsable du pays et des négociations...
     
    canard , 31 Janvier 2012
  12. Damdidam

    Damdidam 40 ans, Hainaut

    c'est vous qui le croyez ça.
    Quand une agence de notation menace de dévaluer la quote de son pays, votre mec au papillon change de couleur et court dans tous les sens.
    Pareil quand les fonctionnaires européens critiquent le budget de la Belgique. Paul Magnette, qui a critiqué ce mécanisme, s'est fait remonter les bretelles. Pourtant, à ce que je sache, les fonctionnaires ne sont pas élus...
     
    Damdidam , 31 Janvier 2012
  13. navajo

    navajo Liège

    responsable oui... mais ils sont fixés sur des objectifs de court termes
    de plus ils sont tous, sans exception, soumis à la croissance financière..
     
    navajo , 31 Janvier 2012
  14. canard

    canard 37 ans, Autre pays

    oui bien entendu c'est à ça que je voulais arriver :D
    le problème vient aussi d'un fait: le socialisme du pays (le socialisme à la belge hein parce que le socialisme est différent par tout, socialisme d'auj. que j'exècre de plus en plus) et le fait qu'on soit dans un système capitaliste et ultra libéral à tous les niveaux.
     
    canard , 31 Janvier 2012
  15. navajo

    navajo Liège

    Notre société n'est pas l'apanage de l'évolution :)
     
    navajo , 31 Janvier 2012
  16. justinette

    justinette 38 ans, Hainaut

    Hier j'entendais des économistes français de haut-vol dire que nous devions nous faire à l'idée que nous étions entrés dans une guerre économique mondiale!

    Je crains que ce soit vrai!

    Les pays de la vieille Europe retournent vers un véritable protectionnisme. Actuellement, seul le couple Merkosy et Monti qui les rejoint, nul ne peut dire l'apport politique et intellectuel des autres dirigeants européens pour sauver l'Europe! Petit Cocoricco...Van Rompuy? Allo????..........tuuuuuuuuuuuuut

    Ce qui est très grave!

    Je ne dis pas que les Merkosy ont raison, mais je crains que si tous les 2 ne sont pas réélus, l'Europe s'effondre faute de capitaines, car ils ont véritablement gouverné (à bon ou mauvais escient, seul l'avenir nous le dira) sur l'Europe depuis 2008!

    Les mandats présidentiels Merkosy s'achèvant tous deux cette année, qui sera capable de diriger le navire européen à cette échéance?
     
    justinette , 31 Janvier 2012
  17. twautele

    twautele Bruxelles

    twautele , 31 Janvier 2012
  18. canard

    canard 37 ans, Autre pays

    Merkel fait son job... Le gouvernement de l'Allemagne ressemble à ce pourquoi les gens ont voté! Et quoi qu'on en pense ou en dise, ils sont première puissance éco de lEurope... et c'est pas eux que ça se passe...

    ET il faut pas oublier d'où ils reviennent !!! Voir l'évolution INCROYABLE de leur éco.

    Mais tu vois ici, si on dit vous avez un jour de congé par an en moins ou vous travaillerez 1 an en plus, ils savent que c'est pour arriver à faire qqch pour le PAYS.

    Le fameux pragmastisme à l'allemande.
     
    canard , 31 Janvier 2012
  19. vazbiene

    vazbiene Membre 56 ans, Autre pays

    vazbiene , 1 Février 2012
  20. bZone

    bZone Equipe BricoZone 43 ans, Liège

    Ceux qui ont comme moi regardé tout le discours de Sarkozy, auront remarqué qu'il a dit quelque chose comme "tous les pays voisins ont ou vont augmenter leur TVA" et plus loin "que la france aura un taux moyen par rapport a ses voisins"

    En clair et avec la decodeur, la belgique va surement monter de .5%, on prend les paris ?
     
    bZone , 1 Février 2012
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : bulle immobilière Belgique

Similar Threads - bulle immobilière Belgique
  1. Plumy

    Expertise immobilière : Par qui ?

    Plumy, +62 (vulcaingeo), 4 Décembre 2017
    62
    Affichages:
    3 029
    vulcaingeo
    22 Février 2018
  2. Ernestine

    öter une panneau d'agence immobilière

    Ernestine, +25 (bellopieds), 23 Juin 2014
    25
    Affichages:
    4 730
    bellopieds
    14 Juillet 2014
  3. michtonmich

    estimation des agences immobilières

    michtonmich, +50 (fantasio), 17 Mars 2014
    50
    Affichages:
    4 215
    fantasio
    24 Mars 2014
  4. Kal_Zakath
    51
    Affichages:
    5 730
    pook
    10 Décembre 2013
  5. wistiti

    qui paye les frais d'une agence immobiliere ?

    wistiti, +108 (goldo2), 18 Juin 2013
    108
    Affichages:
    7 973
    goldo2
    29 Mai 2017
  6. toutunprojet

    Négociations dans une agence immobilière

    toutunprojet, +27 (bZone), 9 Avril 2013
    27
    Affichages:
    3 465
    bZone
    10 Avril 2013
  7. stephaneg

    Réalisation d'un mur à bulles (ou mur de bulles)

    stephaneg, +103 (pokkar), 3 Août 2011
    103
    Affichages:
    67 630
    pokkar
    20 Février 2018