Calcul flèche et résistance plancher

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par Sam1406 le 4 Décembre 2014

  1. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour Thomas,

    Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, ce qui résulte du poste #16 et suivants, représenté par deux propositions comme suit:
    [​IMG]
    Ces propositions sont basées sur les dimensions supposées reprisent sur les croquis ci-avant et les charges ci-après :
    Charges permanentes : (En partant du dessus)
    Carrelage ép. 10 mm = 20 kg/m²
    Chape ép. 80 mm = 120 kg/m²
    Cloisons légères = 42 kg/m²
    Tôles Lewis (ou similaire) = 45 kg/m²
    Poids propre solives = 27 kg/m²
    Isolation laine ép. 200 mm = 10 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Charges d'exploitations :
    Fixes et mobiles = 150 kg/m²
    Total charges 433 kg/m².

    Il est clair, que les solives de 100 x 260 mm espacées de 47 cm d'axe en axe, sont maintenant sur-abondantes :-'

    Attention, il est évident que les indications et calculs de votre Ing. local, priment sur toutes autres.

    Bonne suite d'analyse. ;-)

    PS, je suis bien belge et en Belgique. Cela m'arrive de sévir également sur Bz.fr :grinning:
     
    fradeco , 6 Décembre 2014
    #21
  2. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Francis ce n'est pas raisonnable ! :)
    Je vous fais travailler le week-end!

    Un merci ne suffit plus.
    Quel talent !
    Bien entendu, le maçon fera valider tout ça à l'ingénieur béton.
    Mais votre intervention m'apporte des précisions très importantes qui me permettent de présenter au maçon quelque chose de cohérent.

    Malheureusement, j'ai pleins de questions et quelques corrections :
    - J'ai repris les côtes sur les plans informatiques.
    J'aurais dû le faire tout au début... je suis désolé par avance
    Je vous renvoie les nouvelle côtes.

    Les questions :)
    - Pourquoi abandonne-t-on la poutre sommier bois insérée entre les ailes des poutrelles?
    - Pourquoi les poutres sont elles sur consoles de support d'un coté et encastrées de l'autre?
    Peut-on les placer sur des consoles des deux coté?
    - Les deux murs de 6.6m sont en réalité des cloisons que j'ai détaillé sur le croquis,
    Les achelets sont ils suffisants?
    Si non,
    Pourrait-on reprendre la charge avec un poteau bois?
    Le sol est composé d'une dalle poutrelle béton et hourdis d'un coté et d'une dalle béton sur terre plein de l'autre.

    Je vous remercie une nouvelle fois, et je vous dois déjà un repas !

    A plus tard,

    Thomas
    [​IMG]
     
    Sam1406 , 6 Décembre 2014
    #22
  3. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bof, je suis à la retraite et cela m'a fait passer une bonne matinée. Ce fut mon plaisir. ;-)
    Voici la nouvelle mouture sur la base de vos dimensions.
    [​IMG]

    Les questions

    - Pourquoi abandonne-t-on la poutre sommier bois insérée entre les ailes des poutrelles?
    Les charges sont trop importantes et la section des poutre en bois devient trop importantes voir démesurées.

    - Pourquoi les poutres sont elles sur consoles de support d'un coté et encastrées de l'autre?
    Cela figure les possibilités de support. Perso pour faciliter la mise en oeuvre j'opterais pour des consoles de part et d'autre. Les poutrelles sont plus facilement manoeuvrable à l'intérieur.

    Peut-on les placer sur des consoles des deux coté?
    Oui évidemment.

    - Les deux murs de 6.6m sont en réalité des cloisons que j'ai détaillé sur le croquis,
    Les achelets sont ils suffisants?
    Si non,
    Pourrait-on reprendre la charge avec un poteau bois?

    Non, les cloisons ne sont pas suffisantes pour reprendre les charges.
    Les achelets sont à mettre en place dans les murs porteurs.
    Si les murs ne sont pas porteurs il faut prévoir des colonnes. Attention ces colonnes doivent être fondées.
    Il serait préférable de mettre des colonnes métalliques car les charges représentent quand même +/- 5.000 kg/colonne dans la mouture 2, et ceci pour un étage seulement.


    Bonne suite dans votre entreprise ;-)

    Francis.
     
    fradeco , 6 Décembre 2014
    #23
  4. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Salut Francis,
    Ça me fait plaisir que vous ayez passé une bonne matinée grâce à moi,
    Encore quelques questions pour égailler votre matinée de demain, :)

    On ne peux pas faire de fondation sur un des poteaux car il tombe sur les hourdis.
    Alors plusieures idées me viennent.

    Peut on placer la poutre de 16.6m au dessus des poutrelles et eviter de la soutenir à ses extremités? La question est peut être idiote ... :)

    Vous parlez d'une chape de 8 cm et de 35 tonnes.
    En fait nous aurons une chape de 6 cm. 20kg/cm/m2 soit 12 tonnes.
    Ensuite on ne place pas de toles lewis soit encore 4.5 tonnes en moins.
    La chape liquide est coulée directement sur l'isolant.

    Ah!, je me sent plus leger :)

    Enfin si le soutien de la grande poutre à ses extremités est indispensable,
    Pourrions-nous placer des poutrelles aux extremité de la meme maniere que les autres?

    A bientot,
    Thomas

    Maintenant je vous suis redevable d'un resto étoilé! :)
     
    Dernière édition par un modérateur: 7 Décembre 2014
    Sam1406 , 7 Décembre 2014
    #24
  5. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Attention Thomas,

    Avant d'être retraité, j'ai travailler pendant 30 ans pour un groupe belge, dont le siège d'exploitation et d'activités (carrières de pierres et usines) était en Bourgogne (Côte d'Or).
    J'ai des adresses :grinning: :grinning: :grinning:

    Je regarde les choses sur la base de ces nouvelles informations demain.

    Bon dimanche.
     
    fradeco , 7 Décembre 2014
    #25
  6. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    C'est amusant ça,
    J'ai manger il y a 15 jours à Lyon dans un restaurant libanais,
    Il y avait tellement de monde que nous avons dû nous retrouver à la même table qu'un autre couple, parfaitement inconnu.
    On a beaucoup sympatisé car nos centres d'interets se rejoingnaient. La pierre et la réhabilitation d'immeubles anciens.

    Le monsieur à notre table est un gros importateur de pierres en côte d'or.
    Il serait très amusant que vous le connaissiez.

    Avez vous une idée générale du budget pour renforcer ce plancher?

    Bon dimanche également,

    À bientôt

    Thomas
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Décembre 2014
    Sam1406 , 7 Décembre 2014
    #26
  7. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour Thomas,

    J'ai pas le plaisir de connaitre la personne dont vous faite état dans votre #26.

    (En fait le groupe dont je tairai le nom pour cause de Pub exploitait des carrières en Bourgogne et vendait ses pierres dans le monde. On achetait pas de pierres d'autres origines, sauf pour le département de fournitures et poses dont je m'occupais.) Parenthèses refermées :)

    En complément aux postes précédents.
    Comme la reprise des charges n'est pas possible sur achelets dans les murs de 6.60 m, il reste la possibilité de mettre des poutrelles parallèlement à ces murs et qui seraient également supportées par des consoles fixées dans les trumeaux de façades.

    Pour les charges, j'ai revu les calculs.
    Les diminutions d'épaisseurs ne modifient pas sensiblement les sections des profils. :-s
    Mais ne dit-on pas ''Qui peut le plus peut le moins'' ;-)

    Ci-après les croquis des deux propositions adaptées.

    [​IMG]

    Cordialement ;-)
     
    fradeco , 8 Décembre 2014
    #27
  8. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Merci Francis,
    Cette fois c'est parfait,
    Je vais soumettre cela au maçon...
    J'ai peur du budget necessaire...
    En avez vous une idée?
    Je ne sais pas comment vous remercier pour votre aide,

    Vous etes Formidable!

    A bientot

    Thomas
     
    Sam1406 , 8 Décembre 2014
    #28
  9. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Alors Francis?!
    Vous rattrapez le week end de travail en début de semaine?
    Merci encore pour tout

    Thomas
     
    Sam1406 , 9 Décembre 2014
    #29
  10. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    On est tous comme ça ici, même Stromae l'interplanétaire le dit :grinning: :grinning: :grinning:

    Pour les prix, je ne suis pas votre homme. Depuis trop longtemps hors circuit.
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Décembre 2014
    fradeco , 11 Décembre 2014
    #30
  11. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Salut Francis,

    Je vous dirai ce que l'ingenieur beton recommandera comme dimensionnement.
    Et le prix pour vous remettre dans le bain, :)

    Bon week end

    Thomas
     
    Sam1406 , 13 Décembre 2014
    #31
  12. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Bonsoir Fradeco,
    Il y a longtemps et je vous prie de bien vouloir m'excuser pour les délais.
    Le chantier est enfin réalisé depuis ce soir,
    Votre étude est très proche de celle de l'ingénieur béton et je peux vous l'envoyer par email si vous me donnez votre email en MP.

    Il y a quelques détails de mise en oeuvre que je trouve bizarres :

    -Du côté des piliers en Béton existant, les maçons ont posé des platines chevillées.
    Les HEA reposent sur ces platines, mais n'y sont pas vissées ou soudées.
    Question idiote peut être :), les HEA ne peuvent-ils pas glissés sur le coté?

    - La grosse différence avec votre étude est la suivante,
    Les HEA qui soutiennent les solives ne reposent pas sur les HEA transversaux.
    Les HEA longitudinaux sont imbriqués dans les HEA transversaux.
    Ce sont les lèvres des HEA transversaux qui reçoivent les HEA longitudinaux.

    Pour caler les HEA longitudinaux (200) dans les lèvres des HEA transversaux (260) les maçons ont placé des cales de 60*40 sous les HEA 200...

    Je peux vous faire des photos si besoin, car ce n'est pas très évident à expliquer.

    En vous remerciant encore une fois,

    Bien à vous,

    Thomas
     
    Sam1406 , 24 Mars 2015
    #32
  13. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour Thomas,

    J'ai bien reçu les plans de la SARL ROC...D.
    C'est donc l'ALTERNATIVE 1 qui a été retenue.
    Je constate que l'Ing. est arrivé aux mêmes conclusions que moi.
    Je ne suis donc pas trop C . n dans ce domaine, malgré mon âge avancé. :-'
    C'est rassurant pour ceux qui me suive. ;-) :blush: :grinning: :grinning:

    Question ... les HEA ne peuvent-ils pas glissés sur le coté ?
    Je ne le pense pas, compte tenu des poutrelles longitudinales.
    Mais les HEA 280 doivent être soudées sur les platines ''corbeau''. Idem photo du poste #14, les poutrelles sont boulonnées entres elles.


    La grosse différence avec votre étude est la suivante : ....Les HEA longitudinaux sont imbriqués dans les HEA transversaux.
    Détrompez-vous, dans mon esprit c'était bien le même genre de mise en œuvre que j'imaginais.
    Que ces poutrelles s'appuient sur la partie supérieure ou entre les ailes des poutres transversales ne pose pas de problème de stabilité.
    En revanche, là également les poutrelles devront être soudées les unes aux autres.

    Pour caler les HEA longitudinaux (200) dans les lèvres des HEA transversaux (260) les maçons ont placé des cales de 60*40 sous les HEA 200...
    Cette façon de faire est normale. Il faut voir de quelle matière sont les calages.

    Voilà ce sont là mes réponses à vos interrogations. Ceci dit, il faut également voir cela avec votre Ing. sur place, car c'est lui qui a le dernier mot sur le chantier.

    Bonne suite de travaux. ;-)
     
    fradeco , 25 Mars 2015
    #33
  14. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Hummmm!

    Francis!
    Ca m'inquiéte...
    il n'y a ni boulon ni soudure, juste les cales en bois,

    Je fais des photos...

    Thomas
     
    Sam1406 , 25 Mars 2015
    #34
  15. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Re,

    Il est toujours possible de faire des soudures et c'est même mieux après la pose des poutrelles. :grinning:

    Le boulonnage est selon moi a exclure.
     
    fradeco , 25 Mars 2015
    #35
  16. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Salut Francis,

    Et les soudures sont-elles obligatoires en général?

    Merci,

    Thomas
     
    Sam1406 , 26 Mars 2015
    #36
  17. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Dans certains cas, il est possible que l'on souhaite laisser la possibilité de mouvements du type dilatations et retraits car les éléments sont soumis à des différences de t°.
    Je ne pense pas que cela soit le cas ici. Pour moi, les principales perturbations pourraient provenir des vibrations d'occupations.
    Le fait que l'ensemble des éléments de la structure soit solidarisés entre eux participe sa stabilité.
     
    fradeco , 26 Mars 2015
    #37
  18. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Salut Francis,

    J'ai eu l'Ir au téléphone ce matin,

    Il n'a prévu ni boulons ni soudures en justifiant que le poids des charges au dessus sont suffisante pour appuyer l'ensemble.

    Vos services m'ont été précieux!
    Mes remerciements pour votre collaboration sont immenses, à la hauteur de votre talent !!

    Amicalement,

    Thomas
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Mars 2015
    Sam1406 , 26 Mars 2015
    #38
  19. Sam1406

    Sam1406 57 ans, France

    Salut Fradeco,

    Comment vas-tu?

    Je reviens à la charge :)
    Maintenant que les renforts sont posés sous le plancher, conforme à tes plans et ceux de l'Ingénieur Béton,

    Penses tu que je puisse charger le plancher d'une chape de ravoirage complémentaire? 5cm

    Je te rappelle les charges :

    Charges permanentes : (En partant du dessus)
    Carrelage ép. 10 mm = 20 kg/m²
    Chape ép. 50 mm = ??
    Cloisons légères = 42 kg/m²
    Tôles Lewis (ou similaire) = absent
    Poids propre solives = 27 kg/m²
    Isolation laine ép. 200 mm = 10 kg/m²
    Faux plafond placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
    Charges d'exploitations :
    Fixes et mobiles = 150 kg/m²
    Total charges 433 kg/m².


    Merci de ton aide,

    Thomas
     
    Sam1406 , 7 Juin 2015
    #39
  20. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    ;-) Bonjour Thomas,

    Heureux d'entendre que tout ce passe bien pour l'avancement des travaux.

    Je souligne que ma participation dans ce genre d'études, n'a qu'un but, celui de donner les lignes de conduites possibles.
    Celles-ci doivent faire l'objet de confirmations de l'homme de l'art en activité que je ne suis plus. :-' et ces ce qui a été fait.

    Je suis aussi comptent de constater que peu de choses nous opposent dans cette étude avec votre Ing. (France - Belgique ;-) ). La stabilité n'a pas de frontière.

    Pour les charges, il faut savoir que 50 mm de chape supplémentaire représente 75 kg/m² de charge supplémentaires à comparer à un poids de tôles Lewiw de +/- 3 kg/m² en moins. La différence est à retrancher de la charge d'exploitation. Cela me semble peu faisable.

    Bonne réflexion.
     
    Dernière édition par un modérateur: 7 Juin 2015
    fradeco , 7 Juin 2015
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Calcul flèche résistance

Similar Threads - Calcul flèche résistance
  1. krys83

    calcul section poutre beton armé

    krys83, 7 Septembre 2017
    0
    Affichages:
    112
    krys83
    7 Septembre 2017
  2. PeterMacGonagan

    Calcul fondation pour "pergola"

    PeterMacGonagan, +3 (Raph6900), 18 Août 2017
    3
    Affichages:
    206
    Raph6900
    22 Août 2017
  3. tchu

    Calcul escalier béton

    tchu, +16 (fafalili), 12 Août 2017
    16
    Affichages:
    378
    fafalili
    17 Août 2017
  4. Ubik

    Calcul charge admissible

    Ubik, +2 (fradeco), 10 Juin 2017
    2
    Affichages:
    221
    fradeco
    11 Juin 2017
  5. novisse

    Calcul poutrelle

    novisse, +2 (novisse), 20 Mai 2017
    2
    Affichages:
    339
    novisse
    22 Mai 2017
  6. Triboutfanny

    Calcul de poutrelles urgent

    Triboutfanny, +47 (Triboutfanny), 16 Mai 2017
    47
    Affichages:
    1 031
    Triboutfanny
    11 Août 2017
  7. vanma

    limiter fléchissement d'une poutre

    vanma, +14 (Kmichel), 15 Octobre 2015
    14
    Affichages:
    776
    Kmichel
    16 Octobre 2015