Carrelage Pose scellée(traditionnelle) ou collée

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par jakcoco le 5 Mars 2010

  1. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Bonjour à tous,


    Je suis en train de rénover ma futur maison (encore et encore ...) et je me demandais pour quelle type de pose de carrelage j'allais opter pour ma cuisine (35M2).
    J'ai retiré l'ancien carrelage et l'ancienne chape qu'il y avait au sol.
    J'ai donc maintenant ma dalle béton brut.

    Étant donné que mon nouveau carrelage (pierre calcaire) est plus épais que l'ancien, si j'opte pour une pose collée ma chape devra faire de 3 à 4 cm.
    D'après certains avis une épaisseur de 3 à 4 cm pour une chape mortier serait un peu léger.

    Je me demandais donc s'il n'était donc pas préférable de partir sur une pose scellée ?
    Dans ce cas, est-ce que cette technique est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre que celle de la pose collée ?
    (Je ne suis pas carreleur de métier mais j'ai déjà eu l'occasion de poser pas mal de carrelage en pose collée).

    Merci pour vos avis ou retour d'expériences,

    Bonne journée.
     
    jakcoco , 5 Mars 2010
    #1
  2. jecee

    jecee 39 ans, Hainaut

    jecee , 5 Mars 2010
    #2
  3. bubu007

    bubu007 61 ans, Brabant Wallon

    Bonjour,

    3 à 4 cm c'est correct d'autant qu'il est possible de renforcer par un léger treilli . Si pas trop bon maçon tarditionnel, je dresserais la chape et je collerais mais bien humidifier le béton du sol et pas un mortier trop sec pour éviter le décollement . Ceci dit dresser une chape en vue d'un collage carrelage est aussi délicat que de carreler au mortier . Je suis un peu plus critique quant à l'uage de colle pour revêtement épais . Etant passé plusieurs fois par ce type de situations je suis toujours passé par la même solution, chargement de la dalle (laitier-ciment ) pour garder un ciment de mortier sous le carrelage, travail à la ficelle , un bon coup de truelle et l'affaire est faite .
     
    bubu007 , 5 Mars 2010
    #3
  4. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Bonjour jakcoco,

    Je vois que tu as choisi une pierre naturelle, je te félicite, cependant, comme c'est une pierre calcaire il y a des précautions a prendre.

    De quelle pierre calcaire s'agit-il ?

    La suite à réserver à cette discution, est conditionnée par la réponse à cette question. :-'

    A+
     
    fradeco , 5 Mars 2010
    #4
  5. Damdidam

    Damdidam 40 ans, Hainaut

    Damdidam , 5 Mars 2010
    #5
  6. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Tout d'abord merci à tous de vous pencher sur le sujet :)
    Pour répondre à Fradeco, c'est de la pierre naturelle de Turquie (travertin) de couleur beige un peu comme celle de bourgogne (France).
    Nous aurions préféré en prendre une de la région mais nous ne trouvions pas la couleur souhaitée.

    Les dalles font 13mm d'épaisseur, la pose est en opus romain (4 carreaux 20v20,20x40,40x40,40x60).

    A+
     
    jakcoco , 5 Mars 2010
    #6
  7. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Re bjr Jakcoco,

    Pas de chance, je ne connais pas trop bien les pierres turques. De ce que je sais, c’est qu’elles sont plus proches des marbres que des pierres calcaires de bourgogne que je connais mieux.

    Sur la base de ce qui précède, je pense que du point de vue porosité et dureté cela devrait convenir bien que moins résistante qu’un granit.

    J’espère que l’on vous a conseillé de prendre une pierre de finition adoucie, qui va se patiner à l’usage, tandis que le poli brillant s’estompera irrégulièrement.

    En fonction de son % d’absorption d’eau, il faudra probablement la traiter contre les taches éventuelles. (Produits Litofin)

    Pour sa pose, compte tenu de que c’est une pierre naturelle je serais partisan de la pose dite traditionnelle à plein bain de mortier. Qui concise en :

    • Bien nettoyer de toutes impuretés la face sup. de la dalle en béton.
    • Eliminer toutes possibilités de remontées de traces de rouilles ou autres résidus au travers de la sous couche et des dalles.
    • Il est conseillé à cet effet d’étendre un visqueen sur la dalle sous la sous couche.
    • La sous couche de +/- 2 à 3 cm est constituée d’un mélange humide, stabilisé, sable du Rhin 0.2 > 0.5 (propre) et ciment blanc P400.
    • Le mortier de pose +/- 1 cm, sable blanc + ciment blanc.

    J’ai parcouru les infos sur le site de ‘’holcim’’, indiqué par Damdidam, et cela me semble correct également, mais jamais utilisé.

    Après pose, bien nettoyer le dallage à l’eau claire (3 à 4 fois) de façon a enlever toutes la laitance laissée sur le dallage par le jointoiement. Ensuite laisser fondre dans de l’eau chaude, des flocons de savon de Marseille, étendre le mélange sur le dallage, laisser les dalles absorber ce mélange. Au bout de 10 minutes, racler le surplus et laisser sécher. Le savon en séchant laissera un film mat sur le dallage, que vous lustrerez avec un linge propre et sec. Ce premier entretien est primordial car il est la protection naturelle de votre pierre. Par la suite, simplement nettoyer à l’eau et de temps en temps, ajouter du savon dans l’eau, racler l’eau ne pas rincer.

    Eviter les détergents et tous produits acides.

    Cordialement.



     
    fradeco , 5 Mars 2010
    #7
  8. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Merci beaucoup Fradeco pour ces super explications !!

    Nous hésitons beaucoup (nous devons faire notre choix final la semaine prochaine) avec la pierre de bourgogne mais le prix est quand même bien supérieur.
    Après je ne sais pas du tout si cette différence est justifiée car ce n'est pas évident d'avoir des avis objectifs sur le sujet.

    Concernant l'aspect, la pierre est brut (pas adoucie, ni polie).
    Le vendeur nous a donc vivement recommandé de mettre un hydrofuge après la pose.
     
    jakcoco , 5 Mars 2010
    #8
  9. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Attention, pour les pierres de bourgogne, toutes les pierres ne conviennent pas pour être posées au sol dans une cuisine. Il faut au minimum une pierre dites marbrière du type Comblanchien, Corton, Chassagne, Larrys et j'en passe qui ont une résistance à l'usure importante et qui ne sont pas trop poreuses.
    Les pierres s'usent principalement devant l'éviers, le four et le plan de travail.

    Effectivement les pierres de bourgogne sont plus chères que les pierres turques, parce que leur extraction est plus difficile et que le rendement est moins bon.

    Peut-être, 15% net de la masse brute extraite.

    Ceci dit, si la pierre que vous allez choisir n'a pas reçu de finition, elle sera très sensible aux taches. La protection préconisée qui sera appliquée sur le dallage devra être répéter dans le temps, car cette protection s'éliminera par usure à l'usage.

    Cordialement.
     
    Dernière édition par un modérateur: 5 Mars 2010
    fradeco , 5 Mars 2010
    #9
  10. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Ok ok, je vois que fradeco est un passioné et expert de la pierre ;-)


    J'aurais voulu quelques précisions sur la mise en place du support :

    D'après le post de Fradeco il y aurait donc 2 étapes pour la pose traditionnelle (sans compter le visqueen) :

    1- Le stabilisé => sable 0.2/0.5 propre et ciment P400
    2- Le mortier de pose => sable blanc + ciment blanc


    Est-ce que ces 2 étapes se font en même temps et au fur et à mesure de l'avancement de la pièce ?
    Ou faut-il déjà procéder à la mise en place du stabilisé sur toute la pièce puis seulement après le mortier de pose avec la pierre ?


    Concernant la mise en place du stabilisé est-ce qu'il y a des consignes particulières pour bien le tasser et le rendre stable ?

    Merci et désolé pour toutes ces questions.
     
    jakcoco , 5 Mars 2010
    #10
  11. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Il n’y a pas de souci.

    Le mélange stabilisé sable du Rhin + ciment blanc se fait en même temps que la pose du dallage.

    Le fait d’étaler le stabiliser avant de poser les dalles, le carreleur ou le marbrier marche sur le stabilisé et celui-ci se tasse naturellement.

    Je reviens quelque peu sur votre choix pour la pose d’une pierre naturelle dans une cuisine. Je relève que votre choix n’est pas enterriné. Si vous le permettez et pour rester objectif, je dirais que sauf une surface visible en continu avec un autre local (living par exemple), je ne conseillerais pas une pierre calcaire dans une cuisine. Il y a aujourd’hui sur le marché de très beau dallage qui imite la pierre naturelle, qui en ont l’aspect et le charme mais pas les inconvénients. A méditer.

    Je vais me faire tuer par certains et aduler par d'autres.

    A+
     
    fradeco , 5 Mars 2010
    #11
  12. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Le choix n'est pas encore complètement défini, mais comme nous préférons le charme de l'ancien et que la bâtisse est également ancienne, nous souhaiterions davantage nous orienter vers une pierre naturelle qu'une imitation même si nous devons passer un peu plus de temps à l'entretien... qui ne semble pas si contraignant que cela d'après ce vous décrivez. Et effectivement, cela donnera sur une autre pièce.
     
    jakcoco , 5 Mars 2010
    #12
  13. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    C'est votre choix qui prime, mais ma conscience de pro et d' ''expert'' en la matière, est appaisée.

    A+
     
    fradeco , 5 Mars 2010
    #13
  14. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Merci Fradeco pour tes conseils avisés.

    J'ai encore une dernière question par rapport à la pose traditionnelle ...
    Je dois isoler mes murs intérieurs avec du gyproc sur rail, est-ce qu'il est préférable de faire cela une fois la pierre posée (de maniere à éviter les remonter d'humidité provenant de la chape) ou non ou sans importance ?

    Merci et bonne journée à tous.
     
    jakcoco , 7 Mars 2010
    #14
  15. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Bonjour Jakcoco,

    Perso je ferais l’isolation et le placo avant le revêtement de sol suivant l’ordre suivant :
    • Sur la dalle de béton, sous le complexe isolation + cloison, je pose une bande de visqueen.
    • Pose de l'isolation et des Cloisons.
    • Pour la pose du revêtement de sol, j’étends un visqueen sur toute la surface de la dalle de sol, avec des remontées verticales de +/- 10 cm au-dessus du niveau fini du dallage, afin d'éviter les éventuelles remontées d’humidités.
    • Une fois le dallage terminé, coupez le surplus de visqueen.
    • Pose d’un joint souple périphérique et ensuite pose des plinthes.
    A+
     
    fradeco , 7 Mars 2010
    #15
  16. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Quel réactivité !!

    Pour résumer et voir si j'ai bien compris la leçon ;-)
    Voici un petit schéma qui pourra servir j'espère pour d'autres personnes :


    [​IMG]

    Merci à tous,
    Je ne manquerai pas de vous tenir au courant sur l'évolution du chantier.
     
    jakcoco , 7 Mars 2010
    #16
  17. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Bonsoir à tous,

    Fradeco je me permets de vous demander si pourriez préciser les proportions des matériaux pour réaliser les deux mélanges :

    1/ Stabilisé
    2/ Bain de mortier

    Merci d'avance.
     
    jakcoco , 8 Mars 2010
    #17
  18. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Bonjour jakcoco,

    Compte tenu de la faible épaisseur de la sous couche, j'aurais tendence a proposer
    Pour la sous couche, 166 litres ou 250 kg de ciment blanc + 834 litres ou 1.250 kg de sable du Rhin (propre).
    Pour le mortier de pose, 235 litres ou 300 kg de ciment blanc + 765 litres ou 1.145 kg de sable blanc (propre). Petit truc qui facilite la pose, dans le mortier de pose, ajoutez un peu de savon de vaiselle dans le seau pour rendre le mortier plus onctueux.

    A+
     
    fradeco , 9 Mars 2010
    #18
  19. jakcoco

    jakcoco 43 ans, Hainaut

    Bonjour à tous,

    Merci beaucoup pour ces précisions Fradeco.
    Pourriez-vous (si ce n'est pas trop en demander ;-) ) ajouter les parts d'eau ?

    Merci,
     
    jakcoco , 9 Mars 2010
    #19
  20. fradeco

    fradeco 74 ans, Flandre

    Alors ça c'est la question qui tue.

    Pour le mélange stabilisé, il doit être humide. Vous faite le test de pression de la main. C'est à dire : Vous prenez dans la main une quantité de mélange que vous serrez entre les doigts. Il doit se former une boulle consistante, mais qui ne reste pas collée à la main.
    Pour le mortier de pose, il faut ajouter une certaine quantité d'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte souple et onctueuse mais pas liquide.

    Là sur ce point précis, je passe la main.

    A+
     
    fradeco , 9 Mars 2010
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Carrelage Pose scellée

Similar Threads - Carrelage Pose scellée
  1. AntigeL

    Sable sous mon carrelage au rdc

    AntigeL, +6 (AntigeL), 13 Octobre 2018
    6
    Affichages:
    272
    AntigeL
    14 Octobre 2018
  2. woookash

    Chape sable sous carrelage - remplacement

    woookash, +1 (fafalili), 25 Juillet 2018
    1
    Affichages:
    220
    fafalili
    20 Août 2018
  3. rsauvage

    Pose carrelage sur deux supports differents

    rsauvage, +1 (rsauvage), 7 Juillet 2018
    1
    Affichages:
    159
    rsauvage
    8 Juillet 2018
  4. jpbrine
    6
    Affichages:
    649
    jpbrine
    30 Août 2017
  5. chabal

    poser du carrelage sur du carrelage

    chabal, +1 (Damdidam), 13 Juillet 2016
    1
    Affichages:
    465
    Damdidam
    14 Juillet 2016
  6. call13

    pose de faience et carrelage ?

    call13, +5 (Cuistax77), 28 Décembre 2011
    5
    Affichages:
    1 421
    Cuistax77
    28 Décembre 2011
  7. VD2

    Pose De Carrelages

    VD2, +6 (VD2), 2 Février 2010
    6
    Affichages:
    1 533
    VD2
    2 Février 2010