Chaudière correctement dimensionnée?

Dans le forum Chauffage - par belote le 24 Juin 2009

  1. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    Désolé jeam michel de ne pouvoir être plus clair, mais ces explications doib-vent être un peu plus technique
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #21
  2. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    pour rappel
    pour avoir une chauffe rapide des ballons il faut un delta de 20°c pas de 10


    il faut pas oublié la notion de temps
    si la chaudiere passe son temps a charger le ballon en restant à basse température pour eventuellement condenser, le chauffage attend lui....
     
    Dernière édition par un modérateur: 27 Juin 2009
    kenny82 , 27 Juin 2009
    #22
  3. jeam-michel

    jeam-michel 50 ans, France

    bonsoir kenny82 et herlo1960,

    merci pour vos explications, mais qu'est ce que c'est le delta?:grinning:
     
    jeam-michel , 27 Juin 2009
    #23
  4. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    Bon reprenons, pour qu'il y aie condensation il faut bien que les gaz chaud passent dans un conduit refroidit par un liquide ou se que l'on veut.
    Le point de rosée étant défini précédement, il suffit que les gaz de combustion chauds, passent dans l'élément froid (47 ou 57 et non 55° comme je l'avait précédement mentionné) il y a alors début de condensation.

    Il est vrai que la t° mesurée à la sortie de la buse est environ 10° supérieur à la t° d'eau de retour chaudière

    vérifiez vous verrez que j'ai raison.
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #24
  5. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    les besoin en chauffage étant moindre la nuit il est évident que l'on stockera à cette prériode.

    En ce qui concerne le delta T il est est vrais qu'un delta T plus important permet un meilleur échange.

    d'ou en tenant votre raisonnemen t on peut alors avoir un départ à 67° pour le mazout puisqu'alors la t° descendra à 47° à la sortie de l'échangeur
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #25
  6. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    c'est la différence de t° entre dans ce cas les t° de sortie de chaudière et de retour
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #26
  7. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    l'eau de retour < 47° pour le mazout
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #27
  8. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    Je suis désolé mais je n'arrive pas à joindre les diagrammes de mon dossier condensation, celà confirmerait mon écrit.
    Mais je suis presque certain que vous approfondirai votre étude du sujet (ne pas interpréter mal cette ligne, quand je n'ai pas les réponses je cherche aussi dans les docs. L'avenir vous dira si j'ai raison ou non mais on ne va pas se prendre la tête ce n'est pas le but du forum.
    Question à kenny : tu est du sud de la France ?
    Je connais un peu le gard, très belle région
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #28
  9. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    Bonsoir à tous !

    Et à bientôt pour continuer cette étude du sujet
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #29
  10. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    Expliquez moi comment obtient-on de la condensation sur une parois froide alors que la t° des gaz est élevée ??????????
    Forcément que c'est à l'endroit de contact avec la parois froide que cela condense
    Et puis les valeurs précédement citées correspondent au démarage du phénoméne de condensation (moment ou lon dépasse les 100% du pouvoir calorifique)
    Il faut pas confondre, le boiler chauffera même si on ne condense pas.
    C'est certain que moins il y aura de condensats, moins le rendement sera bon.
    Mais de toute façon il sera quand même supérieur au rendement des chaudières classiques.
    Avec un bon circuit hydraulique, on peut avoir des t° de retour plus que correctes
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #30
  11. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    je décroche bonne nuit à tous
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #31
  12. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    cher herlo
    il faut bien lire
    je deteste l'a peu pres
    une paroie froide condense un gaz chaud car elle est bcp plus froide que le gaz
    je sais que le boiler chauffera si on lui met une chaudiere qui monte a 70°c,
    mais il ne chauffera pas si on met une chaudiere a 55°c pour une consigne eau chaude a 50°c cela demandera presque qu'une nuit
    deplus avec un ballon a 50°c il ne pourra pas y avoir de retour chaudiere a moins de 50°c c'est physique sinon on n'arriverait jamais a amener le ballon a 50°c!!
    le seul moyen est d'avoir le tout sur un bouteille de decouplage avec plusieurs circuits dont la preparation d'eau chaude dont un direct avec un retour tres froid pour compenser, mais il faudrait avoir des radiateurs surdimentionnés pour que meme avec un aller chaud (60° min) on est un retour assez froid <40°
    pareil un circuit plancher dans ce cas faisant appel a une vanne mélangeuse (vanne 3 voies) le circuit du plancher ne donnera que peu de retour si il n'est pas en demande car le circuit va fonctionné en boucle fermé et ne s'oucrir que s'il est en demande de calories
    etencore
    c'est pas donné pour autant si les circulateur des différents circuits sont asservis a la chaudiere, la priorité eau chaude s'applique et la regulation va arreter les circulateurs pour privilégier le circuit eau chaude sanitaire, donc point de retour froid a part celui du circuit de preparation de l'eau chaude

    et plus on complique les circuits pour arriver a tout faire pour condenser et plus cela va finir par revenir cher pour aller chercher 2-3% de consomation
    alors que deja si le chauffage est conçu pour fonctionner a basse temp, plancher + radiateurs aux étages surdimentionnés pour utiliser une eau la moins chaude possible et que l'on separe l'eau chaude en utilisant un boiler indépendant (un electro solaire par exemple)
    on aura alors une petite chaudiere qui sera en position de condenser et de moduler tout au long de l'année et que la on rentabilisera,
    de meme que le ballon elec a coté qui ne coute pas cher et dont le rendement est de 98% quel que soit la température et si il est prevu des l'origine pour etre equipé en solaire le client pourra a tout moment faire encore diminuer sa note

    voila tout
     
    kenny82 , 27 Juin 2009
    #32
  13. jeam-michel

    jeam-michel 50 ans, France

    merci à vous 2 kenny82et herlo1960 pour vos explications très claire qui aident en tout cas m'aide à mieux comprendre le fonctionnement de la chaudière à condensation.
    grâce a vos échanges je crois comprendre le pourquoi le technicien de viessmann me recommandait de programmer la T° d'eau sanitaire à 45°.

    mais est ce qu'il n'y a pas un risque de developpement de bactéries avec l'eau à 45° ?
     
    jeam-michel , 27 Juin 2009
    #33
  14. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    1.On est d'accord sur le point qu'une parois froide fait condenser l'eau contenue dans le gaz de combustion.
    2. Même si c'était le cas (et encore il faut calculer le temps de charge du préparateur), la nuit la charge de l'installation de chauffage est très réduite. Un appoint est toujours possible par la suite.
    3. au sujet des bouteilles de découplage, on ne les a pas inventées pour le plaisir ! ce n'est pas ce qui coûte le plus cher dans une installation de chauffage central (chez nous en tout cas).
    4. en ce qui concerne les t° de retour, c'est ce que j'ai écrit précédement
    5.dans le cas qui nous occupe il n'est nullement question de plancher chauffant, mais même si c'était le cas, ce ne serait pas un problème au niveau régulation, de même pour le circuit hydraulique.
    6.dans le pire des cas il est toujours possible de supprimer la priorité d'eau chaudfe sanitaire. En +/-25 ans de carrière, je n'ai jamais été une seul fois obligé de le faire
    7.compliquez la mise en oeuvre des circuits, c'est l'affaire du chauffagiste !
    8.En belgique, l'appoint en électricité peut s'avérer très cher ! de plus du point de vue écologie, on estime qu'il faut 3kw d'énergie fossiole pour produire 1 kw d'électricité.
    9. permettez-moi de vous poser les questions suivantes svp.
    si vous n'y répondez pas c'est votre choix.
    nous pourrons toutefois en tirer les conclusionsd

    a) quel est votre métier ?
    b) combien avez vous realisé d'installation ?
    c) d'oû tenez vous vos sources ?
    d) combien d'années d'expérience avez-vous dans le domaine du chauffage ?
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #34
  15. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    cher herlo,

    je ne sais pas comment vous chauffer mais une maison a en général une charge de chauffe identique la nuit que le jour du fait de son occupation, de meme si il y a un plancher la charge est meme plus forte
    de meme si il y a une sonde extérieure
    bref
    pour les questions du genre de l'age du capitaine et de la couleur de son peroquet ce n'est pas ici
    l'essentiel est dit dans le profil
    sachez juste une chose, mes realisations ne sont pas calculables aussi bien sur du particulier que sur de l'institutionnel ou de l'industriel et que mes années d'expériences dépasse la moitiée de ma courte vie
    je ne suis pas sans defaut mais j'ai suffisament de qualité pour que mes peres me respectent et viennent me chercher pour expertise
    sur ce, je ne suis pas sur ce forum pour ecrire des lignes sur moi

    par contre il faudrait bien lire les post si vous voulez reellement venir en aide au personne
    ici il est aussi question d'un plancher
    cf post 1
     
    kenny82 , 27 Juin 2009
    #35
  16. Herlo1960

    Herlo1960 56 ans, Hainaut

    Votre devise tout à fond jour et nuit et pas d'abaissement nocturne et bas d'abaissement en cas d'absence des occupents. Ok j'ai compris la discussion est close
     
    Herlo1960 , 27 Juin 2009
    #36
  17. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    sur un plancher l'abbaissement est une herésie energetique
    sur des systemes a radiateur
    sur le fait que si il ya personne le jour car les gens travaillent ( enfin il me semble non??) et que l'on chauffent quand ils sont la donc le soir/matin et la nuit meme en ayant une température de confort moindre la nuit, les températures etant plus basse la charge de travail est sensiblement la meme que si l'on devait maintenir une température intérieure supérieure

    car on a du vous apprendre (non?) que les deperditions c'était basé selon une difference de température int/ext
    donc si la nuit il fait -2°c et que l'on demande 16 dedans (dif=18°c) c'est equivalant en terme energétique a une journée a 2°c sans soleil pour une demande de 20°c dedans (diff=18°c)
    donc si vous abaissez en journée a 16 dedans pour 2 dehors sans soleil (diff=14°c) alors votre charge sera supérieure la nuit par rapport a la journée!!

    si la justesse de mon raisonnement vous énerve allez ailleurs pour vociférer

    je n'ai pour habitude de ne respecter que les gens qui respectent les autres:
    réponse a coté des questions du forumeur,non lecture des posts avant la reponse, multiples reponses recurentes aux posts, mise en avant d'une seule marque, d'un seul type de chauffage, proposition de mise en relation... tout ceci va a l'encontre des regles du forum
    contrairement a vous je ne vous ai jamais jugé ni emis de sous entendu juste fait des reponses argumentées pouvant aider a la comprehension

    sur ce je laisse ici tous ceux qui me connaisse vous lire

    cordialement,
     
    kenny82 , 28 Juin 2009
    #37
  18. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    pour jean michel, je ne t'ai pas oublié sur tes questions,

    je suis content de voir que tu saisisses mieux les principes
    pour ce qui est de la tempérture d'eau il est vrai que 45°c fait partie de la fourchette ou les bactéries aiment vivre alors certes il faudrait etre tout le temp au dessus de 50°-55°c pour etre sur que rien ne vivent mais souvient toi deja tu as un petit volume d'eau, l'eau qui y entre est traitée par ton fournisseur chlore ozone ou microfiltration
    et quand bien meme un petit rappel, le corps quand il est malade a trouver un moyen pour activé ses défense mais aussi pour rendre moins vaillant l'attaquant : la fievre!!! meme si les bactéries peuvent continuer a se multiplier au dela de 37-38°c elles n'aiment pas vraiment quand on dépasse les 40°c (sauf cas particulier)

    donc pense bien a ton prochain coup de fievre que cela t'aide aussi a combattre si elle n'est pas trop haute

    pour revenir a notre stockage, si tu as peur une fois par mois augmente la consigne de ton eau chaude a 60°c pendant 30min-1h ou 70°c pendant 5-10min cela tura 99.9% des bactéries

    tres cordialement,
     
    kenny82 , 28 Juin 2009
    #38
  19. jeam-michel

    jeam-michel 50 ans, France

    bonjour kenny82,

    merci pour ta réponse.
    je voulais me permettre de te poser une autre question:grinning: , mon chauffagiste ma dit que j'ai une déperdition de 14kw(maison de 127m2 situé au nord de la france)ma chaudière a une puissance de 26kw(viessmann vitodens 222) et le matin même par
    -10 ext. avec une pente 14 ou 12 la T° consigne(20) est ateinte et même depassé 2h après(puissance chaudière 100%).

    ma question est que d'après les déperditons, ne serait-il pas juditieux de diminuer la puissance de la chaudière et quelle puissance me conseillerais-tu?

    merci d'avance pour ta réponse

    ps : t'es un vrai champion...:grinning:
     
    jeam-michel , 29 Juin 2009
    #39
  20. kenny82

    kenny82 40 ans, France

    bonjour,
    bon j'ai pas tout mes neurones ce matin
    mais le bridage de la chaudiere n'est qu'un bridage electronique, ca bloque la plage de modulation d'office ce que la regulation doit etre capable de faire par elle meme
    tu as plutot une pente et/ou une parallele mal adaptée a ta maison, vu que c'est par -10°c c'est plutot la pente
    diminue donc la consigne a 10 et regarde par temps froid (<5°c ) ce que cela donne ( disons lol dans quelque mois...)
    je te conseillerai de tapper bas car c'est plus simple de dire merde j'ai pas assez et de monter et de voir un effet assez vite que d'attendre l'inverse une baisse du chauffage

    ps: pour un plancher la pente est plutot de 0.8 (<1 en tout cas) soit 08 pour viessmann et pour un circuit de chauffage a radiateur >1 donc >10
     
    kenny82 , 29 Juin 2009
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Chaudière correctement dimensionnée

Similar Threads - Chaudière correctement dimensionnée
  1. Christophe09

    Conseil installation chaudière

    Christophe09, +2 (Da05), 22 Août 2017, à 12:59
    2
    Affichages:
    83
    Da05
    22 Août 2017, à 20:06
  2. Isabelle2406

    chaudière qui ne fonctionne qu'en mode eau chaude

    Isabelle2406, +5 (Isabelle2406), 21 Août 2017, à 19:44
    5
    Affichages:
    120
    Isabelle2406
    22 Août 2017, à 17:37
  3. fernand1

    chaudière gaz vaillant ecotec + anomalie F75

    fernand1, +8 (fernand1), 13 Août 2017
    8
    Affichages:
    211
    fernand1
    19 Août 2017, à 15:15
  4. arnauldvm
    1
    Affichages:
    144
    ordynas
    3 Août 2017
  5. tetramletroll

    Purgeur d'air chaudière

    tetramletroll, +12 (omega.067), 3 Août 2017
    12
    Affichages:
    248
    omega.067
    6 Août 2017
  6. kwentin

    nouvelle construction pac ou chaudière gaz

    kwentin, +38 (benlan2000), 30 Juillet 2017
    38
    Affichages:
    740
    benlan2000
    2 Août 2017
  7. onclebat
    5
    Affichages:
    847
    baba1306
    7 Juin 2012