Chaudière Saunier Duval ThemaPlus Condens 25A et thermostat Migo

Dans le forum Chauffage - par valala9 le 7 Janvier 2019

  1. valala9

    valala9 25 ans, France

    Bonjour, j'ai installé depuis une semaine un thermostat Migo sur ma chaudière à condensation Saunier Duval de 2017.
    Celui-ci promettait d'être modulant, c'est a dire de moduler la temperature dans les chauffages en fonction du besoin et non de faire du On/off. Or, il fait quand meme du on/off (ci joint le graphique de l'application Migo)

    On peut voir sur le graphique que lorsque la temperature mesuré atteint la temperature demandé la chaudière se met en route, et a fond. Lorsque je vais voir la chaudière, la temperature de l'eau chauffage est a 10 degré quand elle ne chauffe pas, et a 75 en chauffe. A chaque fois, elle ne module donc rien du tout et mes chauffage sont soit brulant soit froid.

    J'aimerai donc savoir si je suis passé a coté de quelque chose, j'aimerai vraiment rendre ma chaudière modulante pour faire des économies et c'est ce pourquoi je m'étais procuré le Migo. J'ai entendu parlé de Opentherm pour moduler, mais ni ma chaudière ni le Migo n'ont l'air compatible.

    Voila j'espère que je suis assez clair, je ne suis pas un professionnel, juste un particulier soucieux de sa consommation.

    Merci!

    IMG_4762.PNG
     
    valala9 , 7 Janvier 2019
    #1
  2. moi238

    moi238 31 ans, France

    bonjour, en effet le migo n'est pas compatible opentherm, tu peux partir sur un thermostat tado qui lui est compatible j'ai la meme chaudiere avec tado cela module tres bien
     
    moi238 , 7 Janvier 2019
    #2
  3. valala9

    valala9 25 ans, France

    Pourtant, même s'il n'est pas compatible opentherm, il est marqué partout que le Migo a une fonction modulante avec les chaudière à condensation de la marque..
     
    valala9 , 7 Janvier 2019
    #3
  4. valala9

    valala9 25 ans, France

    je cite la brochure du Migo: "
    Connecté aux chaudières Saunier Duval, il est le seul à pouvoir contrôler la puissance de la chaudière et ainsi moduler son fonctionnement. C’est le moyen le plus simple et le plus efficace pour faire des économies et obtenir un confort idéal.

    La modulation consiste à augmenter ou à diminuer la puissance de fonctionnement de la chaudière. Contrairement aux autres thermostats connectés qui contrôlent la chaudière en mode « tout ou rien »."
     
    valala9 , 7 Janvier 2019
    #4
  5. moi238

    moi238 31 ans, France

    avez vous cablé le migo sur la sortie EBUS??
     
    moi238 , 7 Janvier 2019
    #5
  6. valala9

    valala9 25 ans, France

    Il est marqué que l'E-bus permet de moduler la temperature du chauffage..: "Migo est un régulateur de chauffage, il est le seul avec une chaudière Saunier Duval eBus à définir la température de l’eau de chauffage."
    Ma question n'est pas de savoir si le Migo et ma chaudière sont compatible a la modulation, ils le sont sur le papier tout les 2 grace a l'e-bus. J'aimerai savoir si quelqu'un qui à la même configuration ou en à déja installé me dise si je suis passé a coté de quelque chose, un paramétrage ou autre..

    Oui j'ai bien cablé sur la sortie ebus conformément a la documentation de la chaudière.
     
    valala9 , 7 Janvier 2019
    #6
  7. elyotherm

    elyotherm France

    Bonjour,
    Un MiGo est forcément raccordé en eBus (contrairement à son grand frère Netatmo qui est sur "contact sec").
    Il y a avec le MiGo une période d'apprentissage de 2 semaines.
    Enfin, la température de l'eau n'indique en rien la modulation du brûleur : l'eau peut très bien être à 70°C et le brûleur en train de fonctionner à seulement 30% de sa puissance.
    Bien cordialement,
    Jean
     
    elyotherm , 9 Janvier 2019
    #7
  8. LoneWulf

    LoneWulf 34 ans, France

    Sauf que là on parle bien de la modulation de la température de l'eau de chauffage qui n'a pas l'air de se faire.
     
    LoneWulf , 10 Janvier 2019
    #8
  9. elyotherm

    elyotherm France

    Bonjour,
    Oui mais comprenez qu'il s'agit bien de la modulation de puissance du brûleur ! C'est ça le plus important justement. La température de l'eau est déterminée par la régulation.
    Ainsi, si la régulation estime que pour le bâtiment, les émetteurs, l'inertie, la température extérieure, la courbe de chauffe en cours ... il est nécessaire d'avoir de l'eau à 70°C pour répondre aux besoins/consignes, l'eau sera à cette température.
    Peut-être que dans quelques jours, soit parce que l'apprentissage est terminée, que la température extérieure est plus clémente, etc ... ou que la courbe de chauffe déterminée sera justement peut-être différente, la température d'eau calculée pourra être plus faible.
    Dans l'immédiat, la régulation estime apparemment qu'il faut de l'eau à 75°C pour atteindre (aussi en temps) le confort demandé, sachant que l'on constate bien sur le graphique que le fonctionnement de la chaudière n'est pas constant (temps de fonctionnement faibles) et que la température réelle est assez proche de la consigne demandée : ça fonctionne donc pas trop mal !
    A nouveau, le plus important, c'est que plus la charge d'un brûleur est faible, meilleur est son rendement, et ce même si la température de retour est élevée (ce qui n'est d'ailleurs pas forcément le cas suivant les échanges qu'il y a lieu dans l'installation suivant son réglage/équilibrage, ces derniers n'étant rarement optimum sur les installations des particuliers !).

    Nota : attention aussi, si vous "bidouillez" trop la régulation du MiGo pendant la phase d'apprentissage, vous aurez par expérience tout à recommencer !

    Bien cordialement,
    Jean
     
    elyotherm , 10 Janvier 2019
    #9
  10. LoneWulf

    LoneWulf 34 ans, France

    Certes, sauf que la plupart des chaudières sont capables de moduler le brûleur en fonction de la température d'eau demandée et de la différence entre température de départ et de retour.

    Donc tout l'intérêt d'un thermostat modulant (si on a pas une régulation sur loi d'eau) c'est de moduler la température d'eau en fonction des déperditions réelles de chaleur mesurées par le thermostat (le petit bémol étant que la pièce du thermostat fait référence et que si ce n'est pas la pièce la plus défavorisée on risque de ne pas avoir la température de consigne dans d'autres pièces).

    Oui, la modulation du brûleur est important pour le rendement, mais sur une chaudière à condensation, le rendement est amélioré quand la température d'eau permet la condensation des fumées de combustion.

    On aura également un rendement moindre avec des cycles plus courts à plus haute température, et le confort ne sera pas forcément au rendez-vous.

    Et quand on voit l’hystérésis de 1°C de la plupart des thermostats c'est quand même aberrant. Alors qu'à coté de ça certains thermostats modulants se rapprochent des 0.2-0.3°C de déviation par rapport à la consigne... Je vous laisse deviner quelle configuration apporte le meilleure rendement...
     
    LoneWulf , 10 Janvier 2019
    #10
  11. elyotherm

    elyotherm France

    Bonjour,

    Ce que vous ne comprenez pas, c'est qu'avec le MiGo, il y a déjà une phase d'apprentissage de 2 semaines (la loi d'eau est ainsi assez haute au départ pour éviter que l'utilisateur souffre d'inconfort et ensuite est ajustée - on peut aussi la régler manuellement si on le souhaite) et que peut-être, de part tout un tas de paramètres que l'on ne connait pas, la régulation a peut-être réellement besoin d'envoyer une eau à une telle température (sachant que c'est uniquement la température au début du cycle et qu'ensuite peut-être qu'elle baisse, qui plus est, c'est l'affichage sur la chaudière : qui de la température d'eau "moyenne"/réelle qui circule ainsi dans le circuit ?).

    Voir réponse précédente !

    Vous vous trompez, il est certes bien entendu amélioré, mais sans commune mesure avec la charge du brûleur bien plus importe au niveau du rendement !
    Si vous avez un brûleur à 100% avec une eau de retour à 30°C, vous serez moins "bon" qu'avec une charge à 20% et une eau de retour à 50°C !
    https://2.bp.blogspot.com/-X3pk3FoS...nt-chaudiere-condensation-fonction-charge.jpg

    Oui mais là encore voir réponse plus haut (la loi d'eau n'est pas encore ajustée ou bien elle correspond peut-être malheureusement réellement au besoin du logement ! Imaginez par exemple des radiateurs qui seraient sous-dimensionnés, la régulation sera bien obligée d'envoyer une température d'eau élevée si elle parvient qu'ainsi combattre les déperditions et obtenir la température de consigne désirée !

    Justement, regardez la courbe, lorsque la température se stabilise un peu (après les changements confort/réduit), on est bien aux alentours des +/-0.5°C (la température oscille entre 19.9 et 20,5°C, soit dans l'absolu en moyenne seulement +0,2°C par rapport à la consigne, sachant que l'on ne connait pas non plus par exemple les apports gratuits qui peuvent "perturber" un peu tout ça)
    Alors sachant qu'effectivement on est sur un "simple" TA autour de 200 euros, et non sur une "vraie" régulation sur loi d'eau avec sonde extérieure locale et sonde de compensation comme cela pourrait être le cas sur une chaudière bien plus onéreuse ...
    Alors personnellement, je trouve que pour le prix/l'investissement, c'est pas vraiment pas mal pour celui qui veut équiper sa "petite" chaudière murale ...

    Bien cordialement,
    Jean
     
    elyotherm , 10 Janvier 2019
    #11
  12. LoneWulf

    LoneWulf 34 ans, France

    Nous sommes bien d'accord sur les aspects physiques du rendement.

    Ce que je trouve étonnant c'est de mettre en avant le fait que le brûleur soit modulant, alors que quasi toutes les chaudières à condensation le font de base, même sans thermostat coûteux ou sans que la chaudière soit onéreuse.
    (Je peux prendre l'exemple de la Twineo chez moi, on est loin du luxe...)
     
    LoneWulf , 11 Janvier 2019
    #12
  13. elyotherm

    elyotherm France

    Bonjour
    Je ne pense que cela soit exactement présenté ainsi, on ne met pas en avant le fait que brûleur soit modulant (bien entendu que c'est le cas), la régulation interne (pilotant le brûleur) sait effectivement "le faire".
    Cependant cette modulation se base bien sur une consigne/un ordre.
    Par exemple si la chaudière n'a pas de TA, donc un simple réglage de température d'eau sur le tableau de bord de la chaudière, le brûleur va effectivement être piloté (modulé) pour essayer d'obtenir au mieux cette température d'eau.
    Mais si il s'agit d'une régulation "externe" (dans notre cas avec un MiGo, c'est pour cela que je parle d'externe, au contraire par exemple d'une régulation native sur loi d'eau que l'on peut trouver sur certaines chaudières), c'est bien celle-ci qui va quelque part piloter indirectement la modulation du brûleur selon ça logique et sa loi d'eau à elle.

    Bien cordialement,
    Jean
     
    elyotherm , 11 Janvier 2019
    #13
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Chaudière Saunier Duval

Similar Threads - Chaudière Saunier Duval
  1. Boulo
    3
    Affichages:
    125
    Da05
    13 Janvier 2019
  2. blabla321

    Raccord cuves à chaudière mazout

    blabla321, 12 Janvier 2019
    0
    Affichages:
    131
    blabla321
    12 Janvier 2019
  3. cyclone

    isolant de porte chaudière wiesmann

    cyclone, +9 (cyclone), 12 Janvier 2019
    9
    Affichages:
    155
    cyclone
    12 Janvier 2019
  4. kem08
    12
    Affichages:
    2 571
    kem08
    11 Novembre 2017
  5. charly55
    4
    Affichages:
    6 269
    charly55
    13 Octobre 2016
  6. reedfa
    1
    Affichages:
    1 605
    Parsifal
    7 Novembre 2012
  7. Ratin

    Fuite chaudière Saunier Duval thema classique

    Ratin, +1 (LED3), 14 Juin 2011
    1
    Affichages:
    3 688
    LED3
    14 Juin 2011