chauffage au gaz ou electrique

Dans le forum Construction neuve - par joyjoy le 9 Février 2007

  1. je vait faire construire une maison sur terrain viabilisé avec arrivé gaz et je me demande quel mode de chauffage choisir entre l'electricité et le gaz.
     
    joyjoy , 9 Février 2007
    #1
  2. bZone

    bZone Equipe BricoZone Liège

    Vaste débat... Qui peut prédir l'avenir...
    A la fois du prix des energies mais aussi de votre couple ou de votre carrière...

    Il est certain qu'a moyen terme, il deviendra moins cher de se chauffer a l'electrique qu'au gaz... Le prix d ugaz ne partira pas a la baisse.
    Mais on y est pas encore ! Et serez vous encore la bas "a moyen terme" ?

    Vous allez devoir faire un pari sur l'avenir... Le gaz est beaucoup moins cher pour les X prochaines années... Sinon, avez vous envisagé la pompe a chaleur ? C'est hélas beaucoup plus cher a l'installation que vos deux choix.
     
    bZone , 9 Février 2007
    #2
  3. je n'ai pas pense a la pompe a chaleur je vait me renseigner mais mon budjet n'est pas enorme
     
    joyjoy , 9 Février 2007
    #3
  4. chriwautier

    chriwautier 44 ans, Hainaut

    Installation de chauffage électrique pas cher (mais faut bien isolé la maison) : je pense +/- 6000 Eur

    Au gaz: prendre une chaudière à condensation, sortie murale si possible donc pas de cheminée (installation +/- 7800 Eur)
    pour info si chauffage par le sol, économie de consomation de gaz, mais faut compter un supplément de 4000 Eur



    La pompe à chaleur: Paraît une consomation de 150 Eur par an, mais installation +/- 15000 Eur http://www.masser.be/fr/index.htm
     
    chriwautier , 9 Février 2007
    #4
  5. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Salut,

    Moi j'avais opté pour le chauffage électrique par accu voilà 18 ans, je suis passé au chauffage au Fioul. Pour diverses raisons, et, pas forcement pour le prix de la consommation loin de là.
    La maison ayant un étage, la chaleur n'était pas répartie comme nous l'aurions souhaité.
    En prenant de l'âge, nous sommes devenu un peu plus frileux.Ceci explique cela.
    Donc ,il faut bien réfléchir avant de se décider sur le mode de chauffage que vous allez placer.
    Ah oui, évitez au max de prendre option pour le chauffage direct.."gare à la facture énergétique"
    Les conseilleurs ne sont pas payeurs.. donc réfléchissez bien avant de signer.
    Bonne apm..
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Février 2007
    Nono , 9 Février 2007
    #5
  6. daplino

    daplino 36 ans, Bruxelles

    Si je peux me permettre d'entrer dans le débat...

    A choisir entre les deux énergies proposées je dirais sans hésiter le gaz.
    Une installation de chauffage électrique est ce qui se fait de moins flexible, une fois l'installation réalisée plus moyen de changer de type d'énergie.


    Le chauffage central au gaz implique l'installation de radiateurs (ou convecteurs) à eau chaude, voir plancher chauffant et le jour où vous décidez de changer de type d'énergie, il suffit de changer la chaudière.
    De plus ce type de configuration est à mon avis celle qui ouvre le plus la voie aux énergies renouvelables (surtout les planchers chauffants).

    Personnellement, nous venons d'installer une chaudière à gaz, et nous avons surdimensionnés nos radiateurs/convecteurs de manière à : - réduire la température de départ de la chaudière aux environ de 45/50°C (basse température), ce qui est plus économique et écologique.
    - envisager l'ajout de panneaux solaires (ou tout autre système mettant en oeuvre les "énergies renouvelables") dès que nos finances le permetront, et le prix de ces systèmes tends à baisser.
    Bon nombre de systèmes actuels permettent d'avoir de "très grands" radiateurs (grande surface d'échange de chaleur) relativement discrets (radiateurs/convecteurs "plinthes", "canal" > dans le sol, chauffage au sol, etc...).
     
    daplino , 9 Février 2007
    #6
  7. bZone

    bZone Equipe BricoZone Liège

    voilà un avis fort intéressant en effet.

    50C a la chaudière ?! C'est magnifique ! J'ignorais que tout cela était possible...
     
    bZone , 9 Février 2007
    #7
  8. daplino

    daplino 36 ans, Bruxelles

    Magnifique en effet !! En même temps je ne suis pas chauffagiste, mais je l'ai vu à l'oeuvre. Et par température extérieure extrême (même pas deux semaines cet "hiver"), on ajoute 10°C et le tour est joué.

    Un peu de théorie:
    http://www.thermexcel.com/french/ressourc/chauffag.htm
     
    daplino , 9 Février 2007
    #8
  9. ponpon

    ponpon 37 ans, Hainaut

    Je suis en train de me poser moult questions sur le choix du système de chauffage dans ma maison que je vais commencer à rénover. Le gaz est exclu n'ayant pas de canalisation passant dans la rue. N'ayant pas les moyens financier pour une pompe à chaleur, il me reste le mazout ou l'électricité. Les radiateurs à accumulation en stéatite m'attirent pour la facilité d'installation (on va habiter une partie de la maison pendant les travaux). La grande question: "Quid du prix de la consommation?". Nono, toi qui a utilisé les deux, peux tu chiffrer la différence? La deuxième question est au niveau confort. La chaleur des radiateurs à accu est-elle agréable?
     
    ponpon , 30 Juillet 2007
    #9
  10. dan100

    dan100 45 ans, Bruxelles

    Si tu places des accu électriques, il faut absolument un programmateur-régulateur qui commande la charge en fonction de la T° extérieure.
    Mais ce type de chauffage n'est ni souple ni économique (mais bien écologique puisque pas de rejet athmosphérique et rendement électricité est de 100%).
    Pour la facture : tout dépend du (bon) choix du fournisseur d'électricité (tarif exclusif nuit).
     
    dan100 , 31 Juillet 2007
    #10
  11. Haiku

    Haiku 39 ans,

    Un rendement de 100% ;) ca dépends où tu comptes, mais de la production à ton compteur tu as environ 33% (Pertes à la centrale, Pertes dans les transfos, Pertes en lignes, etc..)
    Je suis convaincu que le chauffage électrique ne sera jamais rentable et restera une aberration écologique et économique. :mad:
    A mon avis tu es mieux d'installer le chauffage-centrale, qu'importe soit la chaudière (gaz/mazout), tu pourras tjrs la changer par la suite (granulés ou une énergie x)
    L'idéal est d'avoir un chauffage par le sol pour fonctionner a basse température.
     
    Haiku , 31 Juillet 2007
    #11
  12. ponpon

    ponpon 37 ans, Hainaut

    Je ne crois qu'il faut être aussi radicale. Nul ne peut prédire comment vont évoluer les technologies et qu'elles seront les futures découvertes dans ces domaines.
     
    ponpon , 31 Juillet 2007
    #12
  13. enrishas

    enrishas 33 ans, Bruxelles

    Je ne pense pas non plus que le chauffage électrique soit une aberration.

    Le futur de l'éolien et des panneaux photovoltaïques (Moins de 10 ans) vont permettre la production personnelle d'électricité, qui plus est verte.

    Et donc, on pourra très bien continuer à répondre à notre besoin de chauffage électrique par ces nouvelles énergies.

    Il est donc une aberration de dire qu'il est préférable de placer tout un système de chauffage dans la maison (Tuyaux ou autres dans le sol ou autre part) pour les futures énergies renouvelables.

    Je pense qu'en conclusion, Gaz et mazout nécessite un investissement plus élevé au départ qu'un chauffage électrique général, que le mazout permet un contrôle des dépenses mais un entretien annuel, que le gaz continuera son augmentation et la réception de sales factures en fin d'année mais un entretien facile et rapide.
    Que les nouvelles chaudières gaz et mazout pourront se substituer aux futures énergies renouvelables.

    Mais que l'alimentation générale d'une maison en électricité pourra se substituer aux aides éoliennes et photovoltaïques.

    Une chose est sûre, Gaz et électricité peuvent être maîtriser si vous êtes des personnes pragmatiques et qui ont le souci de suivre leur coût. Le mazout, tout le monde peut le maîtriser, car quand y'en a plus, il n'y en a plus et donc il faut encore des €€€
     
    enrishas , 14 Avril 2008
    #13
  14. Haiku

    Haiku 39 ans,

    C'est beau d'être utopiste :blush: si tout était si simple, tout le monde ferait le bon choix :-'
    Une Belgique couverte d'éoliennes et de panneaux solaires ne suffirait pas à assouvir nos besoins. De plus ces productions ont un rendement sporadique et il est à ce jour irréaliste de stocker l'énergie électrique.:-9

    Je rêve qu'on puisse un jour stocker/transporter facilement l'hydrogène et pourquoi pas envisager des chaudières de ce type... 8-S

    Je pense que l'avenir nous poussera a diversifier nos énergies et à réduire nos consommations, peut-être qu'une partie devrait se chauffer avec une PAC... mais pour le reste, inciter l'énergie électrique directe pour le chauffage est ridicule.>p
     
    Haiku , 15 Avril 2008
    #14
  15. enrishas

    enrishas 33 ans, Bruxelles

    Je prends bonne note de ta vision des choses.

    Que penses-tu alors de ceci :

    Maison très bien isolée + chauffage électrique avec accu et un ou deux convecteurs + cassette à bois comme énergie secondaire ?

    Je t'écris ceci car dans notre cas, l'accès est extrèment difficile tant pour la rénovation de notre cuve à mazout que de l'acheminement au gaz que de l'installation d'une pompe à chaleur.

    Merci !!!
     
    enrishas , 15 Avril 2008
    #15
  16. Haiku

    Haiku 39 ans,

    Oui pourquoi pas.. tout dépend de ce que tu appelles bonne isolation =]
    Je me répète mais il ne faut pas promouvoir l'électricité là ou d'autres choix sont possible.

    Les accumulateurs sont "intéressants" avec les centrales nucléaires. Comme celles-ci ont énormément d'inertie et qu'elles fonctionnent au même régime la nuit que le jour, on pourrait trouver utile d'utiliser l'énergie perdue lorsque la demande est moindre...:mh:

    Je suis pas fervent du nucléaire, il y a trop d'incertitudes avec les déchets, le coût d'entretien/stockage et puis finalement l'uranium n'est pas renouvelable, loin de là :-s

    Aujourd'hui, le seul avenir énergétique que je vois reste l'hydrogène. Dès que le problème de stockage sera résolu (nano-tech), nous aurons une énergie parfaite car elle pourra facilement être couplée avec les vraies énergies renouvelables (solaire, éolien)

    Encore une fois, il est plus sage de diversifier les sources (Pellet, Bois, Bio-gaz, Bio-fioul, PAC...)
    Mon discours est bien beau et moralisateur, je suis comme tout le monde, je me questionne... et j'ai une chaudière au gaz X-p
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Avril 2008
    Haiku , 15 Avril 2008
    #16
  17. Joe

    Joe 40 ans,

    Bonjour,
    Et bien moi, tout le monde m'avait dis de bien isoler et d'installer un chauffage central et j'ai bien isolé et installé un poele de masse.
    Avantages :
    Excellent rendement, très peu de rejets de particules, chaleur par rayonnement, cout d'utilisation dérisoire.
    Inconvénients : chargement manuel, légé surcout à l'installation(vite récupéré) et poids important.
    Non, on est pas obligés de faire comme monsieur tout le monde...
    Il ne faut pas toujours avoir peur de sortir des sentiers batus.
    Joe
     
    Joe , 15 Avril 2008
    #17
  18. ordynas

    ordynas 68 ans, Bruxelles

    Le chauffage électrique reste une abhération oui. En effet pour produire de l'électricité on utilise un autre combustible soit du gaz ou du mazout. Rendement médiocre avec les pertes en ligne dont rendement +/- 54% entre la production et la consommation.
    Dans le cas de chauffage à basse température il faut "toujours" augmenté la puissance des éméteurs ( radiateurs de +/- 20% ) en effet les tables de conversion sont basées sur des températures de 80/60
     
    ordynas , 15 Avril 2008
    #18
  19. ordynas

    ordynas 68 ans, Bruxelles

    Les polluants produits par la combustion du bois ( pas si ecolo que cela ! )

    Lorsqu'on brûle du bois, une centaine de composés chimiques sont émis dans l'atmosphère. Les principaux polluants sont le bioxyde de carbone, principale cause de l'effet de serre, le monoxyde de carbone, des hydrocarbures, des composés organiques volatils (COV) et des hydrocarbures aromatiques polycyliques (HAP), des oxydes d'azote (NOx), des particules et de nombreux produits irritants.
    Près de 100% des particules émises par le chauffage au bois sont respirables car elles présentent un diamètre inférieur à 1 micromètre (µm). Les particules présentant un diamètre aérodynamique moyen de 2,5 micromètres (µm) sont celles qui peuvent pénétrer les poumons le plus profondément en comparaison des particules d'un diamètre supérieur.
    Parmi les composés chimiques émis à l'atmosphère lors de la combustion du bois, on compte 17 contaminants considérés prioritaires par l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis, 14 qui sont reconnus comme potentiellement cancérigènes ou mutagènes, 4 sont co-cancérigènes et 6 peuvent avoir des effets négatifs sur le système respiratoire.
    En plus des effets possibles sur la santé que ces produits peuvent causer lorsque leurs concentrations dans l'air sont trop élevées, le chauffage au bois peut causer diverses nuisances comme la présence d'odeurs, la souillure des bâtiments et une diminution de la visibilité.
     
    ordynas , 15 Avril 2008
    #19
  20. Joe

    Joe 40 ans,

    Bonjour Ordynas!
    Je suis tout-à-fait d'accord avec vous, certaines personnes pensent que brûler du bois dans n'importe qu'elle condition est écolo, ce n'est pas le cas.
    Mais dans mon cas, celà n'a rien avoir.
    On parle d'une température de 600°C dans la première chambre de combustion et de 1000°C dans la deuxième, avec un apport d'air très important pour que donc les combustions soient les plus complètes possibles.
    Je ne dis pas qu'il ne reste aucun produits nocifs à la sortie de la cheminée, mais que la combustion ici est relativement propre et certainement bien meilleure du point de vue bilan écologique global que mes voisins qui brûlent en toute tranquilité leur mazout importé de milliers de kilomètres d'ici.
    Cela n'a rien avoir avec un 'bète' poele à bois qui fume noir, je vous assure que dès que la double combustion s'ammorce (soit très rapidement), on a du mal à distingué que la cheminée fume (fumée très claire et froide (<200°C à la sortie du poele)).
    Maintenant, on a beau critiquer les écolos, mais ne rien faire, je trouve celà encore pire...
    Joe.

    PS : La combustion "propre" du bois a un impacte neutre (ou pratiquement) sur l'effet du serre puisque le bois est issus de la biomasse renouvelable en quelques années (voir décénies), ce qui n'est par définition pas le cas des énergies fossiles (gaz et pétrol). D'où proviennent vos informations, car parler de "d(b)ioxyde de carbone, principale cause de l'effet de serre" pour la combustion de la biomasse... m'a fait fortement augmenter mon rithme cardiaque ;( .
    Joe.
     
    Joe , 15 Avril 2008
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : chauffage gaz electrique

Similar Threads - chauffage gaz electrique
  1. pascalou53

    Chauffage sol au rez , radiateurs étage : 2 thermostats ?

    pascalou53, +15 (CasaNostra), 23 Août 2016
    15
    Affichages:
    539
    CasaNostra
    23 Août 2016
  2. chrichri80

    raccord gaz et électricité

    chrichri80, +5 (fafalili), 21 Mars 2016
    5
    Affichages:
    318
    fafalili
    21 Mars 2016
  3. tibbout

    chauffage étage

    tibbout, +5 (yapluka), 3 Novembre 2015
    5
    Affichages:
    670
    yapluka
    4 Novembre 2015
  4. mmanou

    Nouvelle construction - PEB - Chauffage électrique

    mmanou, +6 (Olieve), 14 Septembre 2015
    6
    Affichages:
    784
    Olieve
    14 Septembre 2015
  5. titane123

    Chauffage sol et plancher

    titane123, +8 (Hiboux), 29 Octobre 2014
    8
    Affichages:
    995
    Hiboux
    19 Février 2015
  6. Pierro_g

    isolant pur étage pour chauffage sol

    Pierro_g, +3 (intègre), 11 Octobre 2013
    3
    Affichages:
    615
    intègre
    12 Octobre 2013
  7. ManuAde

    PEB et chauffage

    ManuAde, +39 (_Samy), 7 Juin 2013
    39
    Affichages:
    2 433
    _Samy
    19 Juin 2013