Circulateur d'eau (chauffage) - remplacer !

Dans le forum Chauffage - par Kenshin le 20 Février 2008

  1. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Circulateur de chauffage: réduire la consommation

    [​IMG]
    Fonctionnant en silence et dans l’obscurité, les circulateurs du chauffages central sont généralement méconnus des consommateurs. Ils consomment de l’électricité, et pas qu’un peu (5 à 10% de la facture privée de l’électricité du logement). Heureusement, il est possible de réduire cette consommation.
    Appareils énergivores

    Le rôle du circulateur dans un système de chauffage central est de faire circuler l’eau de la chaudière vers les radiateurs (ou les convecteurs). Les (très) vieilles installations de chauffage ont été équipées de circulateurs standards à une vitesse (environ 70-80 W de puissance), fonctionnant tout au long de la saison de chauffage (soit environ 6 000 heures, dans nos contrées). Il est facile de calculer qu’en de telles conditions, la consommation électrique peut atteindre ± 450 kWh/an, ce qui signifie une consommation plus élevée que celle des réfrigérateurs, machines à laver ou lave-vaisselle récents !

    Les installations modernes sont généralement équipées de circulateurs à 3 vitesses (de 25 à 75 W de puissance). Si un tel circulateur fonctionne sans interruption, il consomme (toujours pour 6 000 heures) entre 150 et 300 kWh/an. Soit un gain déjà appréciable.

    Depuis 2005, des circulateurs à haut rendement (principalement Grundfos, Wilo et Biral) sont disponibles pour le système domestique de chauffage central à un prix plus raisonnable (environ 180 € pour un appareil de classe B et 300 à 350 € pour un classe A). D’un point de vue technique, la diminution de consommation est obtenue grâce à un moteur à aimant permanent à variateur électronique de vitesse. Ces appareils sont répartis par les fabricants selon une classification inspirée de celle des labels énergétiques : la plupart des circulateurs actuels sur le marché sont de classe A, B, C ou même D. Cette classe est mentionnée sur l’emballage et parfois dans le mode d’emploi ou avec un autocollant.
    Quel avantage ?

    Nos confrères allemands de l’association des consommateurs Stiftung Warentest ont réalisé un test comparatif de ces circulateurs à haut rendement. En moyenne, un circulateur de classe A placé sur votre chaudière consommera entre 52 (4 000 h) et 78 kWh/an (6 000 h) par an; un appareil de classe B nécessitera, dans les mêmes conditions, entre 109 et 163 kWh/an et un modèle de classe C entre 160 et 240 kWh. Cependant, lorsque vous faites remplacer le circulateur, précisez explicitement à votre chauffagiste d’installer un circulateur de rendement élevé. Sinon, il risque de vous proposer un appareil de classe C ou D, meilleur marché à l’achat, mais plus cher à moyen/long terme, car consommant plus d’électricité. De simples calculs montrent qu’il est intéressant pour le consommateur de choisir un circulateur autonome de classe A ou B. Les périodes d’amortissement (7 à 17 ans) sont plutôt longues mais rappelons que la vie de l’appareil est également très longue.

    Précisons aussi que ce genre d’épargne d’énergie ne signifie aucune perte de confort. Au contraire : un circulateur de rendement élevé est moins susceptible d’occasionner du bruit dans les tuyaux et les radiateurs.
    Projet Energy +

    Dans le secteur des chaudières à gaz, la tendance est aux modèles muraux. Dans ce cas, le type de circulateur est choisi par le fabricant. Pour favoriser le développement et l’intégration d’appareils à rendement optimal, un projet européen a été lancé, “Energy+ Pumps” afin que les chaudières et circulateurs très performants deviennent le standard européen.

    Un geste pour la planète et pour votre budget

    Actuellement, plus de 100 millions de circulateurs en Europe consomment 30 à 50 TWh (milliards de KWh) d’électricité par an. Ce qui entraîne l’émission de 18 à 30 millions de tonnes de CO2 par an. Si la technologie des circulateurs à haut rendement devient la nouvelle norme en Europe, une réduction de l’utilisation annuelle de l’électricité de 60 % ou plus peut être réalisée. C’est équivalent à une diminution de la consommation d’énergie de 18 à 30 TWh par an.

    La durée de vie d’un circulateur est plutôt longue; on n’en change généralement que tous les 15 à 20 ans. Mais, même avec un circulateur déjà installé, il y a une manière très simple d’épargner de l’énergie avec la plupart des circulateurs standard à 3 vitesses. Vérifiez si votre circulateur est placé sur la vitesse la plus basse et si ce n’est pas le cas, essayez-la afin de voir si elle est suffisante pour obtenir l’eau chaude dans tous les radiateurs. Très souvent ce sera le cas et l’épargne n’est pas négligeable : de 55 W (en vitesse 2) à 35 W (en vitesse 1) environ. Pour une durée de 4 000 heures, cela signifie 80 kWh en moins par an.

    MISE A JOUR DECEMBRE 2012

    Retrouvez quelques modèles de circulateurs haute performance energetique ici
    https://www.bricozone.be/chauffage/t-guide-remplacement-circulateur-grundfos-68732.html
     
    Kenshin , 20 Février 2008
    #1
  2. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Maintenant que tu en parles, il y a une chose étonnante sur mon installation de chauffage au mazout: j'ai bien un circulateur à 3 vitesses, mais qui tourne en permance, que la chaudière soit en phase de chauffe ou non, c-à-d que le thermostat de programmation soit en fonctionnement ou non !!
    Le seul moment où le circulateur ne fonctionne pas c'est quand je coupe la chaudière en été !!

    Quelle en est la raison et commentpourrais-je y remédier ?
     
    Carbu , 20 Février 2008
    #2
  3. bZone

    bZone Equipe BricoZone 42 ans, Liège

    Pour Carbu,

    un circulateur vis un peu sa petite vie en par rapport au fonctionnement du bruleur. Si ton thermostat est sur "pas de chauffage" il est normal que le circulateur tourne (il tourne tant qu'il trouve que l'eau dans le circuit est chaude)

    Si ton chauffage tourne souvent (petits cycles de chauffe, etc) il se peut que ce circulateur tourne quasiment tout le temps.

    De plus, il se peut egalement que tu aies deux circulateurs (ECS et chauffage) ce qui complique encore mon raisonnement.
     
    bZone , 20 Février 2008
    #3
  4. pef

    pef 43 ans, Hainaut

  5. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Non, il tourne sans arrêt même quand l'eau des radiateurs est froide depuis longtemps. Si la chaudière est sur "on" qu'elle chauffe ou non, le circulateur tourne. :mad:

    Non non je n'ai qu'un circulateur, l'ECS est produite par les panneaux solaires ;-)
     
    Carbu , 20 Février 2008
    #5
  6. SaidR

    SaidR 45 ans, Hainaut

    Bonjour à tous,

    Carbu, Il s'agit probablement du type de branchement de ton circulateur , en effet si il tourne en continu si qu'il est branché directement sur l'alimentation et non sur le cycle de démarrage du bruleur .l'avantage de ce type de branchement :après arrêt du bruleur le circulateur continue à tourner récupération de la chaleur de la chaudière.Inconvénient consommation electrique (il s'agit d'un calcul à faire )
     
    SaidR , 20 Février 2008
    #6
  7. Drksun2

    Drksun2 38 ans, Hainaut

    Un tout grand merçi pour ce document super intéressant Kenshin ;-)
     
    Drksun2 , 20 Février 2008
    #7
  8. geprgy

    geprgy Invité

    bonsoir,

    je suis de l'avis de SaidR pour le branchement actuel du circulateur. c'est pour cela qu'il s'arrête quand tu mets ta chaudiere OFF...

    chez moi, j'ai l'impression que le circulateur tourne "sur ordre du thermostat" : dès qu'il déclenche, le circulateur se met à tourner et la chaudière commence à chauffer. La chaudière s'arrête de chauffer quand l'eau atteint environ 65° mais le circulateur continue à faire circuler l'eau tant que le thermostat d'ambiance ne donne l'ordre de couper (température ambiante souhaitée atteinte)
     
    geprgy , 20 Février 2008
    #8
  9. geprgy

    geprgy Invité

    kenshin, intéressant tout cela !
    dommage qu'il faille si longtemps pour l'amortir.
    je ne sais pas si ça vaut la peine de changer un circulateur qui fonctionne bien...
    Par contre, pour une nouvelle installation ou lors du remplacement d'un circulateur HS, il n'y a pas à hésiter...
     
    geprgy , 20 Février 2008
    #9
  10. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Je suis du même avis.
    D'après leur calcul d'amortissement : si tu en as un, même de classe D, mais qui fonctionne toujours, tu as intérêt à attendre sa fin de vie (d'autant qu'il y aura encore des progrès d'ici là, peut-être...).

    Mais économiquement et écologiquement, à l'achat, il n'y a probablement pas de question à se poser :)
     
    Kenshin , 21 Février 2008
    #10
  11. geprgy

    geprgy Invité

    ;-)

    par contre, je vais essayer de diminuer la vitesse du circulateur en place (en vérifiant qu'elle reste suffisante)

    question pour les pros du chauffage : il faut changer quelque chose à la pression si on diminue la vitesse ?
    il y a un "truc" pour connaitre la vitesse min? (comme pour la pression : 1 bar pour 10m de hauteur...)???


    je ne m'étais jamais posé la question de la consommation du circulateur o_O
     
    geprgy , 21 Février 2008
    #11
  12. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Ce qui nous gêne pas mal avec le circulateur qui tourne en permance, c'est que la nuit il fait du bruit et que nous l'entendons dans la chambre.
    De plus, la maison n'étant pas isolée, la chaudière ne fonctionne pas la nuit !!!

    Serait-il imaginable de modifier le branchement du circulateur pour qu'il ne fonctionne qu'à la demande du thermostat, ou bien ce type de branchement est-il spécifique au modèle de circulateur ?
     
    Carbu , 21 Février 2008
    #12
  13. omega.067

    omega.067 65 ans, Hainaut

    un truc très simple, et qui ne modifie pas foncièrement les branchements électriques, c'est d'insérer en série avec l'alimentation du circulateur qui tourne en permanence, un aquastat (type de contact), placé sur la tuyauterie de départ, a ±50cm de la chaudière (c'est pas impératif), et qui arrètera le circulateur, si l'eau n'as pas une certaine température, (à définir, genre 40°), et le remettra en fonctionnement si la température de l'eau dépasse cette consigne
     
    omega.067 , 21 Février 2008
    #13
  14. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Bête réponse peut-être, mais qui devrait fonctionner sans que ça pose un problème :
    mettre un timer sur la prise de ton circulateur (et de ta chaudière aussi si tu veux), qui coupera le courant pdt la nuit, quoiqu'il arrive.
    Ca coûte 3 €, donc ça va comme investissement ;-)
     
    Kenshin , 21 Février 2008
    #14
  15. Khali

    Khali 47 ans, Namur



    Je pense avoir ça ou un système similaire sur ma chaudière à pellets. Tant que l'eau n'est pas à 45°, le circulateur ne se met pas en route.
     
    Khali , 21 Février 2008
    #15
  16. Carbu

    Carbu 50 ans,

    J'aime ce genre de bête réponse... surtout quand je n'y ai pas pensé !!!
    Je vais essayer et vous tiendrai au courant !!
     
    Carbu , 21 Février 2008
    #16
  17. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Alors t'as essayé ? :)
    J'espère quand même que je dis pas une connerie qui aurait un impact sur le bon fonctionnement final (mais je vois pas pq).
     
    Kenshin , 28 Février 2008
    #17
  18. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Salut,

    Tu as bien fait de me rappeler à l'ordre :grinning:

    Non, je n'ai pas essayé mais j'ai réfléchi et.... je ne le ferai pas !!!
    Sur le principe je pense que tu as raison ...
    Je ne sais pas comment est fait le raccordement chez "les autres", mais chez moi quand je coupe l'alimentation de la chaudière, je coupe également l'alimentation du thermostat d'ambiance !!
    Donc si j'utilise un timer la nuit, je vais perdre la programmation du thermostat puisqu'il ne sera plus à l'heure suite à la coupure du courant !!

    Voili-voilou !! :grinning:
     
    Carbu , 28 Février 2008
    #18
  19. omega.067

    omega.067 65 ans, Hainaut

    ma solution du #13, ménage la chêvre et le choux, car elle n'agit que sur le circulateur , na, na, na , euuuuh :p
     
    omega.067 , 28 Février 2008
    #19
  20. Geof

    Geof 44 ans,

    Pour aller dans le sens de l'idée de Kenshin, il faudrait mettre le timer uniquement sur l'alimentation du circulateur. Je ne sais pas si c'est viable et sans risque pour ton installation :-s
     
    Geof , 28 Février 2008
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Circulateur eau chauffage

Similar Threads - Circulateur eau chauffage
  1. mary13

    replacement circulateur d eau chaude

    mary13, +6 (mary13), 26 Février 2015
    6
    Affichages:
    540
    mary13
    3 Mars 2015
  2. eryas

    Circulation eau chaude sans demande du thermostat

    eryas, +2 (eryas), 20 Mai 2014
    2
    Affichages:
    530
    eryas
    21 Mai 2014
  3. ouinouin

    Insert avec circulation d'eau chaude

    ouinouin, +1 (Zed80), 18 Janvier 2014
    1
    Affichages:
    756
    Zed80
    5 Février 2014
  4. LaBestiole

    Problème de circulation d'eau chaude

    LaBestiole, +6 (LaBestiole), 2 Novembre 2013
    6
    Affichages:
    1 834
    LaBestiole
    3 Novembre 2013
  5. Jam66

    Bruit circulation eau dans radiateur

    Jam66, +24 (korben123), 14 Octobre 2013
    24
    Affichages:
    11 088
    korben123
    19 Octobre 2013
  6. ArnaudP
    1
    Affichages:
    3 171
    ArnaudP
    8 Janvier 2010
  7. Kvinbrian

    Chauffage : problème de circulation d'eau ?

    Kvinbrian, +6 (omega.067), 20 Septembre 2008
    6
    Affichages:
    9 975
    omega.067
    24 Septembre 2012