Coffret tableau répartition (différentiel, disjoncteur, fusibles)

Dans le forum Electricité générale - par bZone le 11 Novembre 2006

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. bZone

    bZone Equipe BricoZone Liège

    Trouvé sur le web, et pour tout ceux qui souhaitent un schéma compréhensible de l'intérieur d'un tableau électrique

    Il est important de souligner que ceci est a destination d'élèves electriciens, il y a donc quelques notions qui sont supposées connues.
    Comme ici ce n'est pas le cas, et que ce site s'adresse potentiellement à tout le monde : je signalerai donc simplement et c'est très important que le tableau montré en exemple effectue une conversion depuis une arrivée en triphasé "3x380V+N", autrement dit une arrivée a "4 fils", 380V entre phases, 220V entre phase et neutre.
    Il existe d'autres types d'arrivée triphasée : l'alternative la plus courante étant le 3x220V (220V entre phases), attention car très souvent le distributeur amène cela malgré tout avec 4 fils, avec un fil inactif donc.
    Il existe même dans certaines région (et c'est beaucoup plus courant en France qu'en Belgique) des arrivées monophasées (220V tout court, rien en triphasé).

    Il est donc impératif de connaitre votre type d'arrivée, car la sortie du différentiel principal est cablée (dans le bas du dessin) en fonction.

    Cette petite perle et ces images ont été rédigées par un professeur Arod Jumet/Arj fleurus. sur ce site (Je n'ai pu le contacter car je n'ai pas trouvé son email sur le site.)

    Edit : http://home.scarlet.be/~da114644/debut.htm (merci Chammy)

    [​IMG]



    Voici (ci dessous) un exemple d'un petit tableau "complet" avec quelques applications (sonnette). A noter qu'un tableau d'installation domestique Belge comporterait, en plus du différentiel 300mA, un différentiel SDB de 30mA. En France, la règlementation impose dorénavant un 30mA général. En Belgique, rien ne vous empèche d'aller "au dela des standards actuels" et de faire pareil. Cela pourrait paraître étrange lors de la reception (si un pro à un avis sur la question...)
    Cela peut poser problème avec certains vieux appareils (vieux frigos, moteurs douteux, mises à la terre douteuses.)

    [​IMG]


    Quelques définitions :

    Le R.G.I.E.(Règlement Général sur les Installations Électriques) impose en tête du coffret, le placement d'un interrupteur différentiel avec une sensibilité de 300 mA et un un pouvoir de coupure de minimum 40 A.

    Le différentiel détecte les courants de défaut s'écoulant vers la terre. II s'agit donc d' une excellente protection contre les risques d'incendie et d'électrocution,ainsi que contre les consommations inutiles résultant de pertes de courant. Le différentiel général doit être plombable, c'est-à-dire équipé de ses cache-bornes. Pour s'assurer de leur bon fonctionnement les différentiels doivent être vérifiés régulièrement, de préférence en appuyant sur le bouton-test.

    Un disjoncteur différentiel supplémentaire ayant une sensibilité de 30 mA doit être rajouté pour les locaux et circuits humides: salle de bain, lessiveuse, séchoirs, lave-vaisselle,... Ce même disjoncteur doit être placé après et en série avec le disjoncteur différentiel principal de 300 mA.

    Les fusibles et les disjoncteurs magnéto-thermiques
    Chaque circuit est protégé par une paire de fusibles ou un disjoncteur magnéto-thermique bipolaire.
    Les fusibles, tout comme les disjoncteurs, sont des dispositifs de protection des équipements et des êtres vivants. Ils servent à interrompre le circuit en cas de surcharge ou de court-circuit, protégeant ainsi les fils et les appareils ainsi que tout être vivant.

    La surcharge correspond à une consommation excessive de courant dans le circuit. Le circuit devra être interrompu après un certain temps, ce temps dépendra de la valeur de la surcharge (plus elle est élevée plus le circuit sera interrompu rapidement).

    Le court-circuit met les phases (également neutre et phase) en contact direct . Il peut être le siège d'une intensité très élevée. Le circuit doit être interrompu instantanément.

    Le fusible est constitué d'un fil d'alliage qui sous l'action d'une intensité trop élevée s'échauffera et fondera (d'où interruption du circuit). Il est un fait que le temps que met le fusible pour fondre dépend de l'intensité qui circule dans celui-ci ainsi que la durée de la surcharge. Il existe plusieurs formes et types de fusible (voir doc. à télécharger)

    Les disjoncteurs magnéto-thermique sont constitués comme leurs noms l'indiquent d'une partie magnétique (électro-aimant) et d'une partie thermique (bilame: deux lames à coefficient de dilatation différente).
    La partie magnétique (électro-aimant) réagit instantanément en cas de court-circuit.
    La partie thermique (bilame) déclenche le disjoncteur (et ouvre le circuit) en cas de surcharge. Comme pour le fusible, la durée avant le déclenchement dépend de l'intensité et du temps de la surcharge.
     
    bZone , 11 Novembre 2006
    #1
  2. Atapi

    Atapi 30 ans, Luxembourg

    Bonjour, j'ai une question concernant le second schéma.

    On voit que le neutre passe de l'entrée du différentiel à la sortie du différentiel via un cable et on ne voit nul part l'arrivée du neutre. Je suppose qu'en fait, il manque un bout de cable au niveau de l'arrivée du neutre et que la partie horizontal n'y est pas connectée? J'espère que c'est bien ça, sinon, je ne comprends plus rien.

    merci
     
    Atapi , 2 Avril 2007
    #2
  3. Bonjour

    Quand je suis sorti des mes études de technicine en 1989. On m'a appris dans le câblage d'un coffret qu'on entrait toujours par le bas et on sortait toujours par le haut évidemment lol. Hors ici, on entre dans l'interrupteur différenciel par le haut et dans les disjoncterus par le bas. Pour ma part je trouve cette situation dangereuse car quand on coupe un disjoncteur le jus est en bas alors que, quand on coupe le différenciel, il est en haut, contraire à tout le reste du tableau.

    Voila ce n'est que mon humble avis.

    Heuuuuu J'ai oublié de préciser que je parle du premier schéma..
     
    Charlot , 26 Mai 2007
    #3
  4. charette63

    charette63 53 ans, Namur

    bonjour, dixit un agent AIB Vinçotte, il n'y a pas de sens pour l'alimentation et la distribution dans un differentiel. Certaine marque de differentiel on une petite fleche, mais ce n'est pas un critére lors d'une reception de conformité de l'installation.
    A+

    Petite precision, valable également pour les disjoncteurs et autres fusibles
     
    charette63 , 26 Mai 2007
    #4
  5. bZone

    bZone Equipe BricoZone Liège

    J'ai toujours été de l'avis de Charette, et cela m'a été enseigné également en électricté industrielle (ma formation) même s'il faut distinguer comme toujours le règlement et les règles de l'art.

    Par contre je suis aussi de l'avis de Charlie que mixer les arrivées hautes et basses, ca n'est pas extraordinaire. Perso je ne le fais pas.
    Mais c'est hyper courant ! C'est par exemple la seule facon d'utiliser un peigne de distribution tetrapolaire (forcemment si ca sort par en bas du differentiel, le peigne est en bas, et donc le courant arrive par en bas sur tous les disjoncteurs.)
     
    bZone , 26 Mai 2007
    #5
  6. Le Disjoncté

    Le Disjoncté 51 ans, Liège

    Bonjour à tous

    Pour moi en temps que professionnel, mes tableaux sont toujours câblés de la façon suivante:

    Je viens avec mon alimentation principale en bas du différenciel, je sors par le haut et je viens alimenter une barrette de pontage par le bas des disjoncteurs, comme celà on garde la même fisionomie dans tout le tableau.

    Ce qui évite, à tout moment, de se retouver avec du courant là où on pensait qu'il n'y en avait pas.

    Je pense que lorsqu'on décide d'alimenter par le haut ou par le bas, il faut garder la même logique dans tout le coffret, sinon bonjour les risques.

    De même, le neutre, je le place toujours à droite sur le différentiel (qui certaine fois n'est pas renseigné sur le différentiel) et de même sur les disjoncteurs pour toujours garder la même logique.

    Je pense aussi, si un jour vous n'avez pas le temps de faire un changement dans votre tableau, et que vous faites appel à un technicien pour faire la modification ou une autre personne, cette personne aura beaucoup plus facile d'intervenir si la logique de câblage est respectée et donc de vous faire gagner de l'argent (moins de temps pour l'intervention).

    à Bientôt
     
    Le Disjoncté , 27 Mai 2007
    #6
  7. Je suis tout à fait d'accord avec disjoncté... réglement ou pas, respecter toujours le même sens( du haut vers le bas ou du bas vers le haut), c'est garantir sa sécurité et éventuellemnt celle des autres.
     
    Charlot , 27 Mai 2007
    #7
  8. Robert

    Robert 71 ans, Hainaut

    Bonjour; je suis nouveau sur votre forum que je trouve TRES intéressant. Concernant le tableau représenté ci-dessus, je peux, si vous le souhaitez vous donner l'adresse électronique de mon ex-collègue de l'AROD (Ath. R. Jumet). Mais n'étant pas certain de pouvoir l'indiquer dans cette rubrique, pouvez-vous m'indiquer la marche à suivre?
    Merci d'avance.
    Robert
     
    Robert , 14 Août 2007
    #8
  9. gandalflenoir

    gandalflenoir 32 ans, Namur

    le lave vaisselle??est ce obligatoire car je n'en ai pas mis mais le 30mA est prevue dans un coffret future a l'étage
    oui je sais 3 coffrets c'est énorme mais je joue la sécurité
     
    gandalflenoir , 7 Novembre 2007
    #9
  10. oups

    oups 37 ans, Liège

    Heu petite question en passant vu que vous parlié du sens pour cable un diff et un disjoncteur . Vous dites que l alimentation peut arriver d en haut ou d en bas tant qu on garde une certaine logique. Et qu en est il pour le neutre et la phase ? Y a t il un sens ou peuvent ils etre echangés ?
     
    oups , 31 Mai 2008
    #10
  11. pcouv

    pcouv 50 ans, Hainaut

    sur tous les différentiels, le neutre est défini (pour du 400V) mais si maintenant, tu emploies du 230V mono ou tri tu dois respecter en mono les phases déterminées pour le déclenchement du bouton test.
    Maintenant concernant le tableau ci-dessus, n'employez jamais des disjoncyeurs bipolaire un module, car le thermique de ceux-ci déclenche trop vite en cause un effet d'hytérésis qui les fait surchauffer
     
    pcouv , 31 Mai 2008
    #11
  12. oups

    oups 37 ans, Liège

    Merci pour la reponse. Donc si j ai bien compris si mon test fonctionne c est que tout va bien . J utisise du 230 v mono.
     
    oups , 31 Mai 2008
    #12
  13. freefly

    freefly 46 ans, Bruxelles

    j'ai une instalation 3*220v sans Neutre comment dois-je equilibré car le schéma du haut est tres bien fait et clair. mais pour une situation avec N dans ma situation avec un 300mA 40A tetra,
    et un 30mA mais comment le cablé en restant simple et clair sur le schéma merci d'avance
     
    freefly , 17 Juin 2008
    #13
  14. Je lis et je relis ce forum depuis plusieurs jours et il m'a éclairé (sans jeu de mots) sur plusieurs points.

    Il me reste trois interrogations.

    1. Phase et neutre reste un concept abstrait pour moi car le compteur me délivre du 230V sur deux fils dont chacun présente une différence de potentiel de 135V avec la terre. Je pense donc ne pas devoir me soucier du sens. Par prudence, je n'ai placé que des interrupteurs sur les deux phases.

    2. Je pensais qu'un disjoncteur différentiel réagissait à une perte de courant vers la terre or, dans le shéma proposé, excellent par ailleurs, aucune borne du différentiel n'est raccordée à la terre. Cela voudrait-il dire que la "perte" à la terre serait déduite d'une différence de courant circulant dans les deux fils? Les disjoncteurs (300mA et 30mA) dont je dispose n'ont que deus bornes supérieure (entrée?) et deux borne inférieures.

    3. Le disjonteur différentiel local humide (30mA) doit-il être suivi d'un disjonteur ordinaire (20A) ou peut-il être directement raccordé aux prises de courants?

    Merci de vos réponses.
     
    zarwal , 7 Août 2008
    #14
  15. Atapi

    Atapi 30 ans, Luxembourg

    1/ Il est conseillé de respecter le fil bleu au cas où tu aurais un jour un Neutre. Sinon, en fait, on s'en "fout" un peu

    2/ En gros, chaque fil alimente un electroaimant (bobine), donc si du courrant part vers la terre via tes equipotentiels, ta ligne de terre et bien ça déséquilibre les bobine et ça saute

    3/ Differentiel, c'est pour les pertes, il faut un disjoncteur pour les surchauffes, et ce n'est pas forcement 20A, ça depend de ta ligne
     
    Atapi , 7 Août 2008
    #15
  16. Cory

    Cory Bruxelles

    Bonjour,
    1) Comme dit Atapi, c'est correct.
    2) Un différentiel n'a pas besoin de terre pour fonctionner, comme vous l'avez vous même déduit il détecte une différence entre le courant d'entrée et de sortie.
    3) Après un différentiel il faut de toutes façon protéger la ou les lignes déservie.
    Cory
     
    Cory , 7 Août 2008
    #16
  17. Tollawon

    Tollawon 36 ans, Hainaut

    Bonjour,

    je vois que l'on parle seulement d'arriver ou sortir par le haut ou par le bas... ne peut-on pas arriver par le côté? j'ai vu sur mon boitier de compteur qu'il y avait des possibilité de faires des "trous" sur le côté pour passé le cable d'arrivée... du a un probleme de place, ma boîte a fusibles se trouve au dessus de mon compteur et l'arrivée de courant pour le compteur arrive de plus haut, je comptais donc descendre le long du mur et entrer dans le boitier du compteur par le côté droit en bas, plutot que de devoir descendre plus bas pour ensuite remonter pour etre bien en dessous...

    [​IMG] je vous ai fait un petit schéma pour y voir plus clair... la ligne noir represente un mur, la rouge le cable d'arrivée et les deux rectangles les deux boitiers...
     
    Tollawon , 24 Octobre 2008
    #17
  18. charette63

    charette63 53 ans, Namur

    bonjour,

    pas de probleme, perso, il m'arrive tres souvent d'installer le 25s60 à côté du coffret à fusible, et dans ce cas, je m'arrange pour que les entrées laterales supérieures soient l'une en face de l'autre, je passe par là avec mon alimentation coffret. Laisser un metre de longueur dans le 25s60.

    A+
     
    charette63 , 24 Octobre 2008
    #18
  19. Tollawon

    Tollawon 36 ans, Hainaut

    oki, merci...

    je me demandais egalement si il y avait une hauteur a respecter pour le cable d'arrivée electrique dans la maison... m'on beau pere m'a dit qu'a l'exterieur, si ce cable etait a hauteur d'homme (?), je devais mettre une goulotte de protection... par contre pour l'interieur, y a t'il des prescriptions specifiques? o_O
     
    Tollawon , 24 Octobre 2008
    #19
  20. pcouv

    pcouv 50 ans, Hainaut

    dans la regle de l'art, il faut protéger mécaniquement un conducteur à double isolation quand il est en dessous de 2 mètres
     
    pcouv , 24 Octobre 2008
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Coffret tableau répartition

Similar Threads - Coffret tableau répartition
  1. Damgot

    Emplacement compteur et coffret électrique

    Damgot, +5 (Damgot), 24 Mai 2017, à 21:41
    5
    Affichages:
    160
    Damgot
    25 Mai 2017, à 10:16
  2. Niki80
    14
    Affichages:
    1 266
    Niki80
    12 Décembre 2014
  3. lahcen74

    quel type de cable entre le coffret et mon tableau electrique

    lahcen74, +20 (lahcen74), 8 Avril 2014
    20
    Affichages:
    2 607
    lahcen74
    10 Avril 2014
  4. sebaaas

    Coffret comptage + 3 tableaux

    sebaaas, +2 (sebaaas), 18 Mars 2014
    2
    Affichages:
    690
    sebaaas
    19 Mars 2014
  5. jdel2204

    rénovation tableau/aménagement coffret

    jdel2204, +11 (freddo), 26 Octobre 2012
    11
    Affichages:
    1 736
    freddo
    26 Octobre 2012
  6. guixx

    raccordement tableau électrique et coffret

    guixx, +4 (denisb), 8 Février 2012
    4
    Affichages:
    2 124
    denisb
    8 Février 2012
  7. biaffs

    Coffret tableau répartition

    biaffs, +2 (Cory), 25 Novembre 2007
    2
    Affichages:
    2 291
    Cory
    25 Novembre 2007
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.