Comment chauffer une maison ?

Dans le forum Chauffage - par lardi le 15 Janvier 2012

  1. lardi

    lardi 30 ans, Liège

    Bonjour,

    je ne sais pas si ce que je fais est bon pour la maison.
    Pour l'instant, nous vivons en haut. Il y à une pièce cuisine-living-salle à manger avec un thermostat. Je régle celui sur 2 périodes de chauffe en semaine et le week-end, toute la journée. Je demande 19° et 14° quand on est pas là (c'est bon ?)
    De l'autre côté, j'ai une pièce chambre et une pièce salle de bain. Dans ces pièces, je joue avec les vannes pour avoir du chaud avant d'aller dormir ou de me laver.

    Mais entre temps, je coupe les vannes complètement dans ces 2 pièces. Il y fait donc froid.

    Dois-je chauffer ces pièces en permanance même si je n'y suis pas ? Combien de degré ?

    Je demande ça car j'ai de l'eau sur les fenêtre de chambre et salle de bain alors que dans le salon je n'ai rien. De plus, dans la salle de bain, j'ai une tache noir toute petit mais j'ai l'impression qu'elle n'était pas là avant ...
     
    lardi , 15 Janvier 2012
    #1
  2. yapluka

    yapluka 59 ans, Liège

    Il n'est pas bon de ne pas chauffer du tout.
    Vous aurez de l'humidité et tout ce qui va avec : condensation sur les vitres, taches noires de moisissures, ...
    De plus, s'il fait trop froid quand vous commencez à chauffer, vous consommez plus pour retrouver une température de confort.
    Veillez à bien ventiler, surtout la salle d'eau et la chambre.
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Janvier 2012
    yapluka , 15 Janvier 2012
    #2
  3. lepasserelle

    lepasserelle 48 ans, Hainaut

    Je ne suis pas d'accord avec Yapluka. Vous faites très bien, c'est comme cela que vous allez consommer le moins. Par contre essayer d'aérer un peu plus les chambres et la salle de bain (les chambres quand vous vous levez, au moins 15 min) et la salle de bain juste après utilisation de celle-ci, pareil au moins 15 min. C'est normal d'avoir de la condensation sur les fenêtres, même sur mes triples vitrages, par grand froid, j'en ai.
     
    lepasserelle , 15 Janvier 2012
    #3
  4. onclebat

    onclebat 45 ans, Namur

    C'est une question que je me suis toujours posée :
    Vaut-il mieux maintenir une certaine température (ex 16°) en cas d'absence sachant que l'on consomme pour rien mais que le delta par rapport à la température de confort est faible...
    Ou carrément arrêter le chauffage, consommation nulle, et chauffer quand on est présent ?
    J'imagine qu'un tas de critères entrent en ligne de compte : coefficient d'isolation, inertie thermique, etc.
    Avis aux spécialistes !
     
    onclebat , 15 Janvier 2012
    #4
  5. rabot

    rabot 67 ans, Liège

    Ne pas chauffer du tout est une erreur,si vous laisser une température de 16°,et que tout est fermer,quand vous rentrer vous remonter sur 18 ou 20,il fera vite bon.Par contre si vous avez 5° votre chauffage va turbiner pour amener cette chaleur.
     
    rabot , 15 Janvier 2012
    #5
  6. yapluka

    yapluka 59 ans, Liège

    Rabot + Yapluka = même combat ! :p ;-)
     
    yapluka , 15 Janvier 2012
    #6
  7. yapluka

    yapluka 59 ans, Liège

    Cela va de soi que lardi fera comme il l'entend.
    Il suivra peut-être vos conseils, qui valent les miens.
    Cependant, je précise que chez moi, il n'y a pas du tout de condensation sur les fenêtres, même par très grand froid.
    Cherchez l'erreur ... ;-)
     
    yapluka , 15 Janvier 2012
    #7
  8. ahmedbxl

    ahmedbxl 33 ans, Bruxelles

    Encore faut-il voir combien de temps on est absent. Car si c'est juste un après midi en hiver, faut mieux laisser la chaudière tourner à +- 17 degré. Moi perso, j'aère toujours ma chambre à coucher au reveil, chauffage allumé pour éviter que la chambre se refroidise de trop. Mais lorsque je me lève le matin, il y a quand même de la condensation sur les coin des murs. Donc, il y a plusieurs facteurs qui entrent en compte, notemment l'isolation car dans mon cas, les murs ne sont pas bien isolé, d'où la condensation malgré l'aération régulière de la chambre et le chauffage de celle-ci
     
    ahmedbxl , 15 Janvier 2012
    #8
  9. BenjiBxl

    BenjiBxl 45 ans,

    On en revient (toujours) à la même question ;-)

    La condensation dépend de l'isolation et du point "froid" d'une habitation ou d'une pièce. Changez vos simples châssis par du double haute performance et la condensation ne se fera plus sur les vitres (comme quand on était petit) mais autre part : un pont thermique, un mur mal isolé, ...

    Le remède : la ventilation. Par expérience ouvrir les fenêtre (déjà pas gai l'hiver) qques minutes par jour n'est pas suffisant. Donc ventilation mécanique.

    Pour le fait de chauffer tout le temps à une t° min ou éteindre en cas d'absence puis réchauffer le tout, je dirais que conserver un min de t° coûte moins cher que de devoir faire turbiner le système de chauffe. Maintenant c'est clair que si vous partez pour 3 semaines...
     
    BenjiBxl , 16 Janvier 2012
    #9
  10. Fish

    Fish 37 ans,

    arreter de dormir porte fermée aussi ca aide parce qu'ouvrir votre fenetre au matin si vous n'avez pas de circulation d'air dans la pièce ne sert strictement à rien. pire si l'hydrométrie est mauvaise dehors vous pouvez même augmenter le taux d'humidité dans votre maison.
     
    Fish , 16 Janvier 2012
    #10
  11. yapluka

    yapluka 59 ans, Liège

    Effectivement, il faut que l'air circule. Donc, il vaut mieux ouvrir à plusieurs endroits en même temps.
     
    yapluka , 16 Janvier 2012
    #11
  12. banu

    banu 33 ans,


    c'est pas parce qu'il faut plus de puissance que ça consomme plus!

    Les gens qui pensent comme vous utilisent des mots du genre turbiner, galoper, carburer etc. pour faire croire que la consommation finale est plus grande.
    C'est tout à fait faux!

    Si votre pièce descend à 5°C sans chauffage alors en la gardant à 16°C, il faut bien vous mettre en tête qu'il y a eu une consommation au moins aussi grande que la consommation pour ramener la température de 5°C à 16°C.

    Je dis "au moins aussi grande" car en réalité c'est souvent plus car plus la température baisse plus les déperditions sont faible, et plus l'intermittence est longue plus ça vaut le coup de ne pas chauffer.

    Après, je demande à voir une pièce qui passe de 20°C à 5°C en un temps raisonnable d'une intermittence journalière!!
     
    banu , 16 Janvier 2012
    #12
  13. juks

    juks 35 ans, Hainaut

    +1!!
    on économise jamais en chauffant quand on est pas là.
    Il est toujours moins couteux de rechauffer à un moment donné que de maintenir quand on est pas là.
    Il faut voire sa maison comme un seau d'eau avec un petit trou.
    Qu'est ce qui couterait moins cher si on a un seau d'eau rempli et qu'on en a besoin rempli dans 3 jours?
    -le mettre sous un robinet qui a un débit qui correspond à ce qui sort par le trou.
    -le laisser se vider et le remplir a son retour?

    Autre exemple moins tordu: avec un chauffe eau electrique, il vaut mieux le couper si vous partez en vacances non? Même s'il va prendre qq heures au retour pour mettre l'eau a temperature...

    Par contre:
    -pour le confort il est souvent nécessaire de maintenir une certaine temperature car si qd vous arrivez il fait 5 degrés, il faudra + ieurs heures pr avoir chaud.
    -dans une maison classique, en dessous de 12 degrés +- il y a des risques d'humidité, mosissures etc si la maison est mal ventillée.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Janvier 2012
    juks , 16 Janvier 2012
    #13
  14. ahmedbxl

    ahmedbxl 33 ans, Bruxelles

    C'est clair. Donc tout dépend de l'isolation de la maison et de la durée de l'absence.
     
    ahmedbxl , 16 Janvier 2012
    #14
  15. Fish

    Fish 37 ans,

    et l’inertie thermique de vos murs bien refroidit par une journée sans chauffage vous en tenez compte dans vos calculs de consommation ?
     
    Fish , 16 Janvier 2012
    #15
  16. banu

    banu 33 ans,

    Dans tous les cas, une partie de l'énergie est accumulée dans les murs. Ça ne jouera donc que sur le temps nécessaire à retrouver le confort. Evidemment, le mieux est d'avoir une programmation (thermostat horaire par ex) qui permet d'avoir le confort dès qu'il est nécessaire.
     
    banu , 16 Janvier 2012
    #16
  17. Oreza

    Oreza 39 ans, Bruxelles

    La réponse dépendra de l'inertie thermique, du réseau d'émission (radiateurs, convecteurs, chauffage sol, etc.), du type de production de chaleur (chaudière avec ou sans condensation, etc.), de l'isolation de l'enveloppe, de la température extérieure, de la température de confort, et de la durée de l'absence.
    Il faut faire le test au cas par cas pour voir ce qui consomme le moins.
    Dans mon expérience, pour un chauffage sol et une maison moyennement isolée (K44) avec chaudière gaz à condensation, la consommation la plus faible s'obtient en ne diminuant la température que de 1°C (de 18°C à 17°C) dans les périodes d'absence inférieures à 2 jours et la nuit.
     
    Oreza , 16 Janvier 2012
    #17
  18. bubu007

    bubu007 61 ans, Brabant Wallon

    Comment faites vous pour descendre à 14 °c sur une nuit c'est ça le problème. Vous garder les fenêtres ouvertes car même quand il fait très froid sans isolation particulière, avec des murs en briques il faut du temps pour descendre de 5 °c sans chauffage .
     
    bubu007 , 16 Janvier 2012
    #18
  19. onclebat

    onclebat 45 ans, Namur

    Prenez une ancienne maison 4 façades non-isolée avec simple vitrage en pleine campagne et après 2 heures vous aurez perdu facilement 5° s'il fait froid dehors.
     
    onclebat , 16 Janvier 2012
    #19
  20. Massimo

    Massimo Liège

    Je pense aussi qu'il faut chauffer presque toute la maison( sauf garage et caves bien entendu).
    Car il ne faut pas oublier qu'on ouvre et ferme les portes en circulant à l'intérieur,laissant passer la chaleur dans les pièces non chauffées.
    De plus l'isolation de la maison est faite tout autour du bloc extérieur et pas à l'intérieur pour segmenter la maison.

    La chaleur ne se limite pas à l'air chaud , elle se trouve aussi sous forme de rayonnement accumulé par la brique et des objets massifs que constituent la maison (sol,murs,plafonds).
    A température d'air égale on a moins froid lorsque les murs et sol ont déjà accumulé la chaleur.

    A titre d'exemple demandez aux propriétaires de piscines ce qui est le moins couteux (garder à température ou bien laisser refroidir et réchauffer) il vont tous vous dire qu'il faut garder à température pendant la saison d'utilisation mais lors des longues périodes d'absence la laisser refroidir.
     
    Massimo , 16 Janvier 2012
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : chauffer maison

Similar Threads - chauffer maison
  1. Hoberon
    24
    Affichages:
    1 327
    Wattsup
    7 Mars 2017
  2. narfight

    La maison chauffe difficilement depuis 3 jours

    narfight, +10 (narfight), 9 Janvier 2017
    10
    Affichages:
    1 040
    narfight
    9 Janvier 2017
  3. luc1976

    2000L mazout sur 4 moi maison chauffée a 15°

    luc1976, +38 (Younnick), 6 Février 2015
    38
    Affichages:
    2 813
    Younnick
    18 Février 2015
  4. wxphilo10
    1
    Affichages:
    1 234
    browning
    12 Mars 2013
  5. Gepetto

    Chauffer maison inoccupée en semaine

    Gepetto, +17 (kenny82), 29 Octobre 2012
    17
    Affichages:
    6 157
    kenny82
    30 Octobre 2012
  6. sinamics

    Comment chauffer une maison sans chaudiere?

    sinamics, +13 (browning), 24 Septembre 2012
    13
    Affichages:
    2 091
    browning
    25 Septembre 2012
  7. @lex
    7
    Affichages:
    3 307
    vanma
    8 Octobre 2009