Contrat d'archi

Dans le forum Construction neuve - par Mendel le 4 Janvier 2009

  1. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Il n'y a pas l'ombre d'un conflit dans cette discussion, il s'agit simplement d'une phrase standard dans un contrat standard et vous en faites presque un casus belli.
    Vous jetez du pétrole sur le feu, pour vraiment pas grand chose.

    Vous êtes un grand malade Vazbiene.
     
    intègre , 13 Novembre 2012
    #21
  2. Nivlac

    Nivlac 39 ans,

    Le top ici, c'est que la discussion ne porte même pas sur le fait que l'architecte ait fait ou non son boulot d'architecte et d'information au client correctement, mais simplement sur le fait qu'il se protège du client qui ne tiendrait pas compte de son avis de professionnel!
     
    Nivlac , 13 Novembre 2012
    #22
  3. vazbiene

    vazbiene Membre 55 ans, Autre pays

    Justement, il faut bien comprendre la clause citée post 4.
    Ses conséquences.
    Perso, je ne la signerais pas .
     
    vazbiene , 13 Novembre 2012
    #23
  4. Geraven

    Geraven 33 ans, Hainaut

    C'est que varbiene a raison.

    D'ailleurs, l'idéal, c'est de pendre un deuxième architecte, pour superviser le premier et faire deux expertises, au cas où la première ne serait pas professionnelle. Et j'irais jusqu'à trois, pour contrebalancer le tout.


    Aller, passons à 4, c'est un chiffre pair.
     
    Geraven , 13 Novembre 2012
    #24
  5. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    geraven, on manque déjà de bons architectes, pourquoi vouloir en PENDRE :blush: un ????:grinning: :cryx:
     
    intègre , 13 Novembre 2012
    #25
  6. Geraven

    Geraven 33 ans, Hainaut

    :D Faute de frappe. Pourtant, je fus très content du bien :)
     
    Geraven , 13 Novembre 2012
    #26
  7. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    Je pense que c'est ironique!!!
     
    benlan2000 , 13 Novembre 2012
    #27
  8. moza2403

    moza2403 39 ans, Namur

    C'est une clause tout à fait logique ....
    Votre architecte qui est votre conseil en ses qualités professionnelles vous prévient de ce qui n'est pas bon selon lui. Malgré cela, pour une raison x ou y, vous décidez, vous, que cela n'est pas grave, et bien l'architecte s'en décharge. Ce qui est logique pour qu'il se protège et que plus tard vous n'alliez pas par exemple lui reprocher cette erreur...
    Dites-vous qu'il y aura toujours de petites imperfections...Le tout est de fixer le seuil de tolérance. On ne peut quand même pas refuser une réception pour plafonnage ayant été dressé avec un hors aplomb de 1mm.... Déjà que certains trouvent les prix de la construction horriblement chers, avec ou sans, raison ce n'est pas le débat. Le fait de lire certains dire qu'il ne faut rien accepter, bla bla bla bla, si on suit ce raisonnement, les prix vont encore augmenter... :p
     
    moza2403 , 14 Novembre 2012
    #28
  9. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Voilà une réponse pleine de bon sens.
    Si vous voulez une Rolls, il faut payer le prix d'une Rolls.
    Vous n'en aurez jamais une pour le prix d'une 2CV.
     
    intègre , 14 Novembre 2012
    #29
  10. vazbiene

    vazbiene Membre 55 ans, Autre pays

    https://www.bricozone.be/construction/t-thomas-piron-page47-159.html
    Je crois rêver.
    Des dizaines de témoignages, de plaintes et complaintes dans la discussion Th.-Pn , architectes en solde, incompétents, absents, nuls, etc.... .
    ET le client pressé d'entrer en possession de son bien devrait encore signer
    une "décharge de responsabilité" en faveur de son architecte ?
    S'abstenir de tout recours alors qu'il y malfaçons ou inhabitabilité ?

    Inutile de remettre le problème de type plafonnage sur le tapis, cet exemple est nul. Il nous écarte du vrai problème et de la finalité douteuse de la clause citée au post 4 .

    Bafouer les droits du consommateur sous le prétexte que la construction
    va encore coûter plus cher , c'est pas ma tasse de thé.
     
    vazbiene , 14 Novembre 2012
    #30
  11. stof

    stof 40 ans, Namur


    Bonjour,

    Je me permets d'intervenir dans ce post.

    Si vous relisez le texte en question, on dit "Le Maître de l'Ouvrage ainsi éclairé ...".
    Ce qui veut dire que le devoir d'information de l'architecte vis-à-vis de son client est remplit.

    Je ne vois donc pas en quoi on "bafoue" les droits du consommateur.
    Il doit aussi assumer ses choix en pleine connaissance de cause.
     
    stof , 14 Novembre 2012
    #31
  12. vazbiene

    vazbiene Membre 55 ans, Autre pays

    Bien compris Stof, , mais vous personnellement , cette clause, vous la
    signeriez ?
     
    vazbiene , 14 Novembre 2012
    #32
  13. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    @ Vazbienne, sur ce coup là, je ne comprends pas votre réaction.

    "L’Architecte assistant le Maître d’Ouvrage lors des opérations de réceptions provisoire et définitive appréciera si les malfaçons éventuelles doivent entraîner une réfection un abattement pécuniaire ou le refus de réception. Le Maître d’Ouvrage ainsi éclairé ne pourra passer outre qu’à ses risques et périls."

    La clause prévoit que l'architecte assiste le Maître d'aouvrage pour les opérations de réceptions (provisoires et définitives), rien de plus normal.
    En tant que conseillé technique, l'architecte appréciera le mode de réparations le plus approprié en cas de malfaçons constatées. Ca me parait également logique.
    Les 3 modes de réparations possibles sont précisés:
    -réfection
    -abattement pécunier
    -ou refus de réception

    Le Maître d’Ouvrage ainsi éclairé ne pourra passer outre qu’à ses risques et périls. Cette phrase implique que le maître de l'ouvrage à clairement été informer du ou des vices constatés; si il ne prends pas en compte les conseils de son architectes... Il est logique qu'il en assume les conséquences.

    Pour rappel:

    -il n'existe pas de lien contractuel entre architecte et entrepreneur.

    Cette abscence de lien contractuel est un gage d'indépendance entre architecte et entrepreneur; mais cela implique également que l'architecte ne peut pas contraindre un entrepreneur à rectifier certains postes sans l'intervention du maître d'ouvrage.

    En cas de mauvaises volontés d'un entrepreneur,
    l'architecte peut juste acter dans un PV que les travaux ne sont pas réaliser suivant le cahier des charges et conseiller à son client de conserver un certains montants pour la réparation.

    Ensuite, c'est au maître d'ouvrage d'agir.
    Si le maître de l'ouvrage paye tout de même l'intégralité de la facture de l'entrepreneur, il est me semble logique qu'il en assume les conséquences.
     
    benlan2000 , 14 Novembre 2012
    #33
  14. Lemotard

    Lemotard 39 ans, Hainaut

    Quand je vois le post 15 de Vazbiene je préfère ne plus continuer sur ce poste... un archi et un constructeur qui perdent le controle... mwouarf...
     
    Lemotard , 14 Novembre 2012
    #34
  15. stof

    stof 40 ans, Namur

    Oui biensur.
    Je ne vois pas de raison de ne pas la signer.

    Belan2000 a très bien expliqué cette clause.
     
    stof , 14 Novembre 2012
    #35
  16. Nivlac

    Nivlac 39 ans,

    Pour ma part, cette clause était dans mon contrat d'architecte, et je l'ai signé.

    Pourtant, je ne suis pas facile à ce niveau là, et j'ai fait changé beaucoup d'autres clauses par rapport au contrat standard de l'ordre...
     
    Nivlac , 14 Novembre 2012
    #36
  17. Geraven

    Geraven 33 ans, Hainaut

    Il me semble que cette clause permet au MO de décider de passer outre les conseils de l'architecte.

    Si je comprend bien vos réactions, le MO ne devrait pas pouvoir passer outre les conseils de l'archi. Bref, vous voudriez que l'archi ai les pleins pouvoirs?
     
    Geraven , 14 Novembre 2012
    #37
  18. Geraven

    Geraven 33 ans, Hainaut

    On est bien d'accord que la clause du post 4 indique que dans le cas où l'archi conseille de réparer quelque chose, et que le MO décide de ne pas suivre les conseils, l'archi n'est plus responsable des dégâts et problèmes futur suite à cette non réparation.

    C'est aberrant que vous ne soyez pas d'accord avec cette évidence même. Quand vous vous approchez d'une falaise, et que le gardien vous dit de ne pas y aller. Si vous y aller quand même, les possibles problèmes futurs due à votre chute incomberaient au gardien d'après vous? C'est votre responsabilité non?
     
    Geraven , 14 Novembre 2012
    #38
  19. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    En faisant une analogie avec un autre secteur:

    Vous décidez d'achetez une voiture d'occasion auprès d'un particulier et vous demandez conseil un garagiste.

    Après examen du véhicule, celui-ci constate que la courroie de transmission est en fin de vie. Il vous conseil alors de négocier le prix à la baisse et d'effectuer les réparations nécessaires dans les plus bref délais.

    Le vendeur refuse de baisser sont prix, mais vous la prenez quand même car vous trouver qu'il s'agit tout de même d'une affaire et surtout, vous avez besoin d'une voiture tout de suite.

    Deux jours après, la courroie se brise et endommage gravement le moteur avant que vous n'ayez fait réparer.

    Est-ce votre responsabilité ou celle du professionnel qui ne vous a pas arraché les clés des mains en sachant que la courroie risquait de lacher d'un moment à l'autre???

    analogie:

    Un objet: (voiture - maison)
    Un vice: (courroie en fin de vie - vice de construction)
    un "vendeur": (vendeur - entrepreneur)
    Un particulier: (acheteur - maître d'ouvrage)
    Un professionnel: (garagiste - architecte)
    Une informations provenant du professionnel sur l'existence d'un vice.
    Une abscence de prise en compte de l'information par le particulier.
     
    benlan2000 , 14 Novembre 2012
    #39
  20. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Depuis le temps que je répète que ce type n'est là que pour foutre la m..de, pardon, la pagaille.
    Il n'y connait rien en rien, surtout pas en construction, ni en législation belge, ni en matière de contrats, ni d'urbanisme, et il veut se mêler de tout.
    Il fout la vérole dans tous les postes où il intervient jusqu'à ce qu'on les ferme.
    Quand on voit le nombre de commentaires négatifs à son encontre, tout est bien clair.
    "Plus c*n que ça, tu meurs" , et il est pas prêt de faire des victimes.......
     
    intègre , 14 Novembre 2012
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Contrat archi

Similar Threads - Contrat archi
  1. Romainjodie

    Résiliation d'un contrat de construction

    Romainjodie, +13 (fafalili), 30 Mai 2015
    13
    Affichages:
    1 942
    fafalili
    3 Juin 2015
  2. ninivangu

    Besoin d'un architecte ou étudiant archi

    ninivangu, +6 (ninivangu), 14 Janvier 2015
    6
    Affichages:
    1 183
    ninivangu
    14 Janvier 2015
  3. CelineB1984

    Suppléments contrat clé sur porte

    CelineB1984, +14 (eljub), 13 Mai 2014
    14
    Affichages:
    1 455
    eljub
    17 Mai 2014
  4. fetcs74

    Résilier contrat CSP

    fetcs74, +14 (intègre), 7 Octobre 2013
    14
    Affichages:
    1 444
    intègre
    8 Octobre 2013
  5. armando21

    montant contrat csp modifiable après signature?

    armando21, +20 (armando21), 30 Août 2012
    20
    Affichages:
    2 263
    armando21
    4 Septembre 2012
  6. as10
    5
    Affichages:
    1 363
    fma
    12 Juin 2012
  7. speedcox

    Rupture contrat architecte&

    speedcox, +6 (speedcox), 19 Décembre 2011
    6
    Affichages:
    2 181
    speedcox
    19 Décembre 2011