Des précautions d'usage des microstation?

Dans le forum Egouts, Citernes - par newdiwa le 16 Octobre 2008

  1. newdiwa

    newdiwa Liège

    Bonjour,

    Je m'apprête bientôt à aménager dans ma maison (nouvelle construction) en plein compagne et par conséquent quitter l'appartement que je louais. Comme toute nouvelle construction, la mienne est équipée d'une micro-station d'épuration d'eau et d'une citerne de pluit avec un groupe hydrophore. Tout ça c'est nouveau pour moi et je n'ai jamais eu l'occasion de les utiliser au paravent. Vu que c'est des systèmes très fragile et qui coûtent chers, je sollicite votre aide pour me dire les précautions à prendre pour ne pas foutre en air ces deux systèmes???
    Exemple: est ce qu'il faut éviter de jeter dans l'évier des produits d'entretien (Javel, Mr Propre,...), des huiles de friture, de l’eau chaude, beaucoup de savon, ....

    Tout conseil peut être utile pour moi. :-' :-' :-'

    Merci

     
    newdiwa , 16 Octobre 2008
    #1
  2. daniel292

    daniel292 66 ans, Liège

    Assurer le bon fonctionnement de son unité d’épuration individuelle

    En tant que propriétaire d’un système d’épuration individuelle, vous gérez vous-même l’épuration de vos eaux usées avant de les rejeter au cours d’eau ou au sol. Vous jouez donc un rôle actif dans la préservation de la qualité des eaux. Pour garantir le bon fonctionnement de votre système d’épuration, vous devez lui accorder un minimum d’attention. Certains gestes sont à privilégier et d’autres à éviter.
    Les systèmes d’épuration individuelle servent de support à des bactéries. En dégradant la charge polluante, ces organismes minuscules jouent un rôle essentiel dans l’épuration. Il faut donc veiller à leur fournir de bonnes conditions de travail et à ne pas mettre leur existence en danger.
    En cas de mauvais fonctionnement, votre unité d’épuration vous rappellera à l’ordre plus ou moins rapidement. Cela peut se traduire par une alarme qui sonne, par le dégagement de mauvaises odeurs ou encore par des problèmes d’évacuation des eaux. Pour éviter cela, une fois de plus, mieux vaut prévenir que guérir.
    En effet, si un système fonctionne mal, cela veut dire qu’il rejette une eau encore fort polluée (qui participera donc à la dégradation de la qualité de l’environnement).
    L’efficacité de l’épuration est directement liée au sérieux que l’on apporte à l’entretien et à la gestion de son installation !
    COMMENT BIEN UTILISER SA STATION D’ÉPURATION INDIVIDUELLE ?

    Nos eaux usées, épurées ou non, sont rejetées dans la nature (sous-sol, rivières, lacs...). Il convient donc de ne pas déverser n’importe quoi dans son évier, ses toilettes ou tout autre moyen d’accès à son système d’épuration individuelle. De même, quelques règles de base sont à respecter si l’on veut garantir le bon fonctionnement de sa station. Les bactéricides Veillez à ne pas utiliser (ou à limiter très fortement l’usage) de produits bactéricides tels que : eau de javel, déboucheurs chimiques, ammoniaque, acétone, esprit de sel, etc. Ces produits vont détruire les bactéries qui épurent l’eau dans la station et provoquer son ralentissement (avec à la clé un risque d’odeurs désagréables). De plus, ces différents produits sont parfois utilisés à tort et à travers, comme l’eau de javel par exemple, qui n’est pas indispensable au bon entretien d’une maison.
    Attention, produits dangereux !
    Ne jetez pas n’importe quoi dans votre évier, tels que restes de peintures, médicaments périmés, solvants, huiles de vidange, mazout, pesticides, Thinner, white spirit, ou autres produits chimiques. Ces produits risquent de gravement perturber le fonctionnement de votre station. De plus, comme ils ne seront pas épurés par celle-ci, ils se retrouveront dans le sol (parfois votre jardin !) ou les cours d’eau.
    A ne pas jeter dans l’évier, donc, mais à remettre au coin "petits déchets chimiques" de votre commune (parc à conteneurs ou autre). ".
    Déchets non biodégradables

    Le fonctionnement de votre station d’épuration sera aussi perturbé par la présence de tout déchet non-biodégradable : terre (nettoyage de bottes boueuses...), restes de repas, cotons-tiges, tampons et serviettes hygiéniques etc. Ces déchets solides risquent de colmater les canalisations et autres drains de dispersion en aval de la station, tout en augmentant également la fréquence de vidange.
    Les éviers avec broyeurs ne règlent pas le problème, au contraire, ils nous incitent à tout rejeter à l’évier. De plus, il est interdit de déverser des déchets solides dans l’eau. Ces broyeurs sont donc illégaux à l’utilisation !
    Les graisses

    Les graisses qui arrivent dans votre station s’accumulent dans le dégraisseur ou la fosse septique. Plus vous rejetterez de graisses à l’évier (huiles, graisse à frite, etc.) et plus celles-ci s’accumuleront dans votre station, ce qui vous obligera à vidanger plus souvent.
    Il est donc préférable de composter ces graisses (attention cependant : uniquement des graisses alimentaires et en quantités raisonnables) ou de le porter au parc à conteneurs.


    Produits verts

    Enfin, utilisez des produits d’entretien respectueux de l’environnement : si cela n’est pas (toujours) indispensable au bon fonctionnement de votre station, c’est un "plus" pour l’environnement (la station ne rend pas l’eau parfaitement propre !). Préférez donc les produits à base de tensioactifs végétaux, les poudres sans phosphates, sans phosphonates et sans perborate, les nettoyants à base de vinaigre, etc. et évitez les produits pleins d’additifs (azurants optiques qui rendent le linge plus blanc que blanc, anti-calcaires etc.)


    ASSURER LA MAINTENANCE DE SA STATION

    On pourrait diviser les systèmes d’épuration en deux catégories. Ceux qui ont besoin d’électricité et ceux qui n’en ont pas besoin. Si votre installation appartient à cette première catégorie (la plus fréquente ), il ne faut jamais couper son alimentation en électricité !
    En effet, pour travailler et dégrader la charge polluante, les bactéries ont besoin d’oxygène (on parle de bactéries aérobies). Pour mettre ces bactéries en contact avec l’eau à épurer tout en leur apportant l’oxygène, l’unité est équipée de pompes et/ou de diffuseurs d’air, fonctionnant à l’électricité.
    Si l’électricité est coupée, bactéries, eau à épurer et oxygène ne sont plus réunis et l’épuration ne peut plus se faire convenablement.
    Après une coupure d’électricité de quelques heures, le système se remet en route de lui-même le plus souvent sans désagréments pour l’utilisateur. Pour des coupures plus longues, il y a un risque de dégagement d’odeur qui dépend de la configuration de votre système. Pour des coupures exceptionnellement longues, le nettoyage de la cuve de traitement secondaire peut s’avérer nécessaire.
    Enfin, n’oubliez pas que pompes et diffuseurs sont des équipements fragiles. Contrôlez ou faites contrôler leur bon état de fonctionnement une fois par an.
    Veillez en outre à contrôler le niveau des boues et à une vidange régulière de la station d’épuration
    EPURATION INDIVIDUELLE ET EAU DE PLUIE

    Les eaux de pluie ne peuvent en aucun cas transiter par un des éléments composant l’unité d’épuration individuelle. Cette contrainte est spécifiée dans la réglementation en vigueur.
    Pourquoi ne peut-on pas raccorder les eaux de pluies sur l’unité d’épuration ?

    Les systèmes d’épuration sont plus ou moins sensibles aux variations de débit d’eau. En effet, si les eaux de pluie sont connectées au système, les eaux usées sont diluées et l’épuration n’est plus efficace. De plus, en cas de gros orage, les micro-organismes et les boues risquent d’être entraînés avec tous les inconvénients que cela comporte (colmatage des drains de dispersion, désactivation de l’épuration, etc.)
    Si vous voulez réaliser l’évacuation des eaux de pluie avec les eaux épurées, vous devez connecter les eaux de pluie en aval du système d’épuration.
    Cela peut se faire dans la chambre de visite qui doit être installée entre le dernier élément de l’installation et l’évacuation des eaux.
    Aujourd’hui, la meilleure gestion de l’eau de pluie est la récupération et la valorisation. Convenablement filtrée, elle peut être avantageusement utilisée pour la plupart des usages domestiques (WC, jardin, vaisselle, hygiène etc).
    Voir Fiches :


    EPURATION INDIVIDUELLE ET ADDITIFS

    On trouve, dans le commerce, des additifs qui stimulent ou régénèrent l’activité biologique des micro-organismes. Ces additifs sont constitués de bactéries, d’enzymes et/ou de sels minéraux.
    Normalement les micro-organismes trouvent tout ce dont ils ont besoin dans les eaux usées domestiques et le recours à ces additifs, même s’il peut améliorer les performances épuratoires, n’est que rarement justifié.
    [FONT=&quot]Néanmoins, dans certains cas, il peut être utile de donner un petit coup de pouce aux micro-organismes. Dans le cas d’une habitation irrégulièrement occupée, ces additifs peuvent être intéressants pour "réveiller" la fosse septique après les longues périodes d’inoccupation.
    De même, après la vidange des boues d’épuration, l’utilisation de certains additifs permet d’accélérer la remise en régime de l’installation.[/FONT]
     
    daniel292 , 17 Octobre 2008
    #2
  3. newdiwa

    newdiwa Liège

    Bonjour Daniel292,

    Un grand merci pour vos conseils, vous m'avez donner toutes les informations pour un bon usage des microstation d'épuration d'eau. Je vais tenir compte de tous vos remarque.
     
    newdiwa , 18 Octobre 2008
    #3
  4. gayou666

    gayou666 33 ans, Liège

    Bête question mais avec une micro station on peut raccorder ses wc avec la citerne d'eau de pluie ou pas? :-s
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Août 2013
    gayou666 , 26 Août 2013
    #4
  5. lanoix

    lanoix 34 ans, Bruxelles

    Oui... Ce sont les eaux de pluies "directes" que tu ne peux pas envoyer vers ta station d'épuration. Concrètement, tes eaux de pluies vont dans une citerne, dont le débordement est évacué, par exemple vers les égouts. De cette citerne, tu peux remplir ta chasse d'eau, dont l'eau souillée ira vers ta station d'épuration.

    La raison est que ton eau de pluie est majoritairement "claire" (pas bon pour les bactéries de ta station)... En cas d'orage, toute cette eau clair doit remplir ta citerne, ou être évacuée directement si celle-ci est pleine. Autre soucis possible: de la boue dans tes eaux de pluies... Celle-ci ne peuvent pas non plus aller vers ta station (où elles ne peuvent pas être dégradées par les bactéries).



    Perso j'ai une autre question, je ne sais pas si quelqu'un saura me répondre mais... Est-ce que tout ce qui est "organique" peut aller vers une station d'épuration individuelle? Du sang par exemple? (NB: je ne suis pas dexter, je pensais à quelqu'un qui à une autorisation d'abattage de poulet ou lapin, pour sa consommation...)
     
    lanoix , 29 Août 2013
    #5
  6. gayou666

    gayou666 33 ans, Liège

    Merci lanoix pour cette explication qui est plus que claire :)

    Par contre, j'ai encore une question :) :

    Ou pensez-vous que mon débordement d'eau de pluie sera évacuée si je ne suis pas raccordée aux égouts ...

    Hummm ça doit être une bête question pour certain, sorry mais ce sera ma première construction :)
     
    gayou666 , 29 Août 2013
    #6
  7. anémone

    anémone 36 ans, Liège

    Si vous n'êtes pas raccordé à l'égout, il y a probablement un épandage dans le terrain ou alors un rejet dans un ruisseau...
     
    anémone , 29 Août 2013
    #7
  8. gayou666

    gayou666 33 ans, Liège

    Je demanderai à mon constructeur ce qu'il compte faire à ce niveau...

    En même temps, vous pensez vraiment qu'en alimentant :les wc, robinet extérieur et machine à laver ,... La citerne risque souvent de déborder ?
     
    gayou666 , 29 Août 2013
    #8
  9. anémone

    anémone 36 ans, Liège

    Ca dépend de plusieurs facteurs :
    - taille de la citerne
    - présence éventuelle d'un volume tampon (bassin d'orage)
    - surface de toiture
     
    anémone , 29 Août 2013
    #9
  10. gayou666

    gayou666 33 ans, Liège

    Ah ok merci anémone :)

    Pour ce qui est de notre citerne c'est 10.000L
    Il n'y aura pas de bassin orage ,...
    Et la surface au sol est de 134m2 au sol mais la surface exacte de la toiture??? Ça je sais pas exactement ...

    J'imagine qu'on devrait être tranquille avec 10.000L au niveau débordement ... Enfin, bien que le jour de son installation , on doit la remplir à fond je pense pour ne pas qu'elle bouge...
     
    gayou666 , 29 Août 2013
    #10
  11. lanoix

    lanoix 34 ans, Bruxelles

    Personne pour cette petite question? :)
    Merci d'avance!
     
    lanoix , 5 Septembre 2013
    #11
  12. daniel292

    daniel292 66 ans, Liège

    Si comme vous dite une personne privée qui abat sa propre basse coure, la quantité se sang ne doit être guère élevée cependant si un voisin a des pieds de vigne cela constitue un excellent engrais
     
    daniel292 , 5 Septembre 2013
    #12
  13. lanoix

    lanoix 34 ans, Bruxelles

    Effectivement je n'ai aucune idée de la quantité de sang que déverse un poulet ou un lapin... Ma réflexion de base c'est juste de dire que c'est organique :grinning:

    Mais merci pour l'info engrais. Je ferai des recherches en ce sens aussi!
     
    lanoix , 6 Septembre 2013
    #13
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : précautions usage microstation

Similar Threads - précautions usage microstation
  1. martija

    Matériel technique d'une fosse saniclair hors d'usage

    martija, +6 (fafalili), 9 Septembre 2015
    6
    Affichages:
    1 097
    fafalili
    9 Décembre 2015
  2. sro_sro

    précaution avant remise en route citerne ep

    sro_sro, +3 (sro_sro), 27 Novembre 2013
    3
    Affichages:
    745
    sro_sro
    29 Novembre 2013
  3. dannyz

    Précautions pour eau de pluie sur machine à laver

    dannyz, +4 (dannyz), 27 Avril 2009
    4
    Affichages:
    3 036
    dannyz
    28 Avril 2009
  4. justinette
    10
    Affichages:
    3 024
    loupiak
    14 Janvier 2009
  5. davidvdb

    dégraisseur + microstation

    davidvdb, +1 (Impulson), 5 Janvier 2009
    1
    Affichages:
    1 460
    Impulson
    5 Janvier 2009