Eviter la surchauffe en mansardes

Dans le forum Construction neuve - par papaphil le 21 Août 2008

  1. papaphil

    papaphil 43 ans, Luxembourg

    Bonsoir,

    Je suis actuellement face a un gros casse tête et le temps m’est compté…
    En fait sur ma nouvelle construction ma maçonnerie sera terminée dans environs 15 jours. Donc les couvreurs ne vont pas tarder a arriver.
    Le problème est le suivant : mes chambres vont se trouver au dernier étage et la plupart d’entre elles seront mansardées.

    La toiture sera une toiture traditionnelle en ardoises naturelles et l’isolation sous couverture en laine de roche de 20 cm d’épaisseur.

    Ma question est la suivante, est-ce que ce type d’isolation sera suffisant ? Pour l’hiver oui mais qu’en est-il des périodes estivales ? Ces pièces ne seront-elles pas surchauffées ? :sick:

    J’en ai discute avec mon architecte et lui me préconise des produits de la marque Steico. Ce type d’isolation non minérale mais a base de bois propose de placer des plaques isolantes de bois de 35 mm d’épaisseur entre les ardoises et la charpente.
    La sous toiture elle serait isolée par de la laine de bois en 20 cm d’épaisseur. Selon le représentant de Steico il est prouve que l’isolation bois peut contrer le phénomène de surchauffe dans les pièces mansardées et garantir des variations de température d’un max de 2 degrés (assurer entre 19 et 21 degrés dans les pièces même en canicule).

    Mon couvreur lui n’est pas convaincu et me propose en alternative aux panneaux Steico de placer entre les ardoises et la charpente un isolant mince thermo avec face alu réfléchissante. Le prix est pratiquement équivalent mais pour moi son argument me semble être la méthode de pose qui convient le mieux a cette entreprise.

    Enfin voici le dilemme :-s .

    Qu’en pensez-vous ?
    Que me conseillez-vous ?

    Toute autre suggestions ou solutions sont les biens venues.

    Merci d’avance pour vos conseils avisés car je ne supporterais pas d’être dans ma maison neuve et de devoir supporter des températures infernales parce que j’aurais choisi la mauvaise solution :mad: !

    Papaphil :grinning:
     
    papaphil , 21 Août 2008
    #1
  2. Fredconstruct

    Fredconstruct Hainaut

    Il y a déjà de nombreux post à ce sujet.. personnellement, je vous conseillerais la solution de votre architecte pour 2 raisons:
    1° je travaille avec ces types de produits et c'est ce que j'ai installé chez moi.
    Un isolant dense (laine de bois, cellulose, chanvre..) a une densité bien plus grande que de la LDV ou LDR, donc vous assure un meilleur confort estival.
    Actuellement, en panneaux semi-rigides, la laine de bois est moins chère que la cellulose.
    La cellulose sera moins chère si vous optez pour une insuflation.
    Votre couvreur ne connait surement pas ces produits... et d eplus avec les isolants minces, la méthode de pose doit être parfaite.. ce que peu de couvreurs maîtrisent.

    2° je ne crois pas du tout aux isolants minces..
     
    Fredconstruct , 21 Août 2008
    #2
  3. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    bonjour

    je suis du même avis que votre architecte ...et que Fred.
    A mon avis votre couvreur ne connait pas ce genre de produits et y est donc un peu réticent.
     
    fax , 21 Août 2008
    #3
  4. stephounix

    stephounix 34 ans, Hainaut

    Tout à fait d'accord avec Fred... Plus le matériaux sera dense mieux ce sera en été. (pensez au béton et à son inertie).

    Isolant mince: il faut une couche d'air de CHAQUE côté de l'isolant! Pas si simple... et je n'y crois pas non plus...
     
    stephounix , 21 Août 2008
    #4
  5. marcg

    marcg 54 ans, Hainaut

    fibre de bois dense steico c'est sur ,

    pour les isolants minces sensé être aussi bon que 20cm de laine de verre il y a eu une étude en france sur deux chalets de jardin isolés l'un avec l'isolant mince et l'autre laine de verre , la quantité de chauffage a été le double avec l'isolant mince en gros cela ne sert à rien sur terre par contre dans l'espace ça réfléchit . Test achat, et le même en france ont fait des mises en gardes contre les produits minces.


    il reste encore une solution avec les isolants steico passer au 50 , voir 80 et mettre de la laine de verre(pour le prix) , la laine de bois en panneaux vu sa densité moindre n'a pas du tout le même pouvoir que la fibre de bois dense.
    va sur le site d'idée maison tu as des comparatifs des différents isolants.
     
    marcg , 21 Août 2008
    #5
  6. Loriot

    Loriot 36 ans, Hainaut

    Moi je suis nettement plus nuancé!

    Je crois que le fait de placer un isolant mince thermo réfléchissant sera la méthode la plus appropriée pour éviter les surchauffes estivales...par contre je crois qu'il ne sera pas suffisant en hiver mais d'après ce que j'ai compris vous placeriez un isolant mince et 20 cm de LDR et si j'ai bien compris c'est pour moi cette combinaison qui vous apportera le plus grand confort!

    L'autre option n'est pas mauvaise non plus mais sera à mon avis moins performante
     
    Loriot , 21 Août 2008
    #6
  7. red.pepper

    red.pepper 44 ans, Liège

    J'en rajoute une couche: l'architecte et les intervenants précédent ont raison. La capacité d'isolation n'est pas tout, le confort d'été est aussi fonction du déphasage. Le déphasage est en effet lié à la densité du matériau mais pas seulement. Par exemple la laine de bois en panneau a un meilleur déphasage que le béton, pourtant plus dense. Le champion du déphasage c'est le bois massif, qui a 2 fois plus de déphasage que la laine de bois, mais qui isole 3 fois moins bien.
     
    red.pepper , 21 Août 2008
    #7
  8. logagio

    logagio Hainaut

    Je viens aussi de terminer la toiture a ma nouvelle construction , et les couvreurs ont dejà isoler avec de la laine de roche de 15cm :) , c'est vrai que pour le moment il fait vraiment chaud la dedans , mais je pense qu'en ouvrant regulierement les fenetres , ça devrait aller :) :)


    http://logagio.skyrock.com
     
    logagio , 21 Août 2008
    #8
  9. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    [​IMG][/URL] [​IMG]
     
    Nono , 21 Août 2008
    #9
  10. red.pepper

    red.pepper 44 ans, Liège

    15cm c'est pas beaucoup. C'est étonnant dans une nouvelle construction. C'est pourtant pas si cher, la laine de roche.
     
    red.pepper , 21 Août 2008
    #10
  11. logagio

    logagio Hainaut

    C'est pourtant ce que beaucoup de societees mettent pour l'instant...
     
    logagio , 21 Août 2008
    #11
  12. vanma

    vanma 44 ans,

    le cstc a démontré que les isolants minces ne servent à rien, ni en hiver, ni en été.

    Le seul moyen d'éviter laa surchauffe c'est la pose d'isolant ayant une grande capacité à absorber la chaleur (on parle de capacité thermique). C'est cette caractériqtique là qui permet le déphasage long et le confort d'été.

    En effet, pour obtenir ce confort, il faut privilégier la fibre de bois ou la cellulose.

    La meilleure solution reste la pose en sarking de fibre de bois haute densité (250 - 270 kg/m³).
     
    vanma , 21 Août 2008
    #12
  13. red.pepper

    red.pepper 44 ans, Liège

    Juste un bémol: la capacité thermique n'est qu'un des facteurs du déphasage. L'autre facteur important est le pouvoir isolant. Par exemple, le béton a une capacité thermique supérieure au bois mais un moins bon déphasage.

    La capacité thermique est utile pour donner une inertie à la maison en toutes saisons: les variations de températures ne sont pas brusques. Il est donc utile d'avoir des murs intérieurs à haute capacité thermique, comme le béton ou la brique.

    Le déphasage est utile pour contenir une différence de température entre intérieur et extérieur en été. Avec un déphasage de 12 heures ou plus, la chaleur excessive n'a pas le temps de traverser le matériau (pendant la journée) que déjà il se refroidit (pendant la nuit). Il est donc utile d'avoir dans son toit un matériau à haut déphasage comme le bois pour assurer le confort d'été.
     
    red.pepper , 21 Août 2008
    #13
  14. Loriot

    Loriot 36 ans, Hainaut

    Je ne suis pas spécialement pour les isolants minces mais le CSTC n'a pas été aussi catégorique, de plus le CSTC est en partie financé par...ISOVER donc je n'insinue rien et je sais qu'il font du très bon boulot mais faut être informé de tout!

    La chaleur se déplace de 3 façons, convexion, conduction, infrarouge! Nous chauffons nos maisons soit par convexion soit par IR et les isolants minces arrêtent les IR mais si ils ne sont pas bien placés, l'air chaud passe et nous avons une belle passoir donc je suis d'accord de dire qu'en hiver un isolant mince n'est pas toutjours très utiles.

    En été, un isolant mince étant souvent fait d'aluminium, il va réfléchir les IR (émissivité de l'alu proche de 0) hors si on a chaud dans les mansardes ce n'est pas à cause de la chaleur de la maison qui monte mais bien à cause des IR de notre ami le soleil et parce que nous n'évacuons pas bien la chaleur qui s'accumule dans les mansardes vu qu'elles sont bien isolées.

    Un isolant mince va réfléchir les IR du soleil et permettre un climat agréable dans la mansarde!

    je répète encore que pour moi la solution de l'architecte n'est pas mauvaise non plus mais peut-être pas aussi efficace
     
    Loriot , 22 Août 2008
    #14
  15. papaphil

    papaphil 43 ans, Luxembourg

    Bon,

    Merci pour toutes ces interventions, ceci prouve encore une fois que c'est un sujet brulant :0)

    Mais en tous cas cela confirme bien mes pensees et rejoint mes conclusions. Je sais que cela va faire mal au portefeuille :-s mais je vais opter pour Steico et c'est pour la bonne cause. Reste a voir la reaction de mon couvreur et surtout son prix. je vous tiendrais informes de l'evolution de la situation, de la pose au test en conditions reelles (je devrais si tout va bien enmenager en Juin 2009).
    Et je dois vous avouer que rentrer dans une maison neuve et avoir des chambres invivables je ne l'aurais pas supporte.

    Il n'y a rien a faire c'est physique point barre; il est evident que les capacites de dephasage d'un isolant bois est nettement superieur a un isolant mince y'a pas photo.

    Le pire dans cette histoire c'est que c'est moi qui ai souleve la problematique, rien de la part de mon architecte et je ne trouve pas cela tres pro. Lorsque j'ai evoque le probleme il m'a simplement confirme que c'etait une bonne question et que oui sans une telle solution les chambres risquaient la surchauffe.

    Je ne comprends pas et ne vois pas la logique de sa non intervention. Cette maison de 230m2 sera a un niveau d'isolation K35, avec chapes isolees polyurethane projete, vitrage haute performance, murs isoles en 15cm laine de roche, chauffage sol avec module refrigerant pour l'ete, chaudiere mazout a condensation, citerne 5200 L pour eau de pluie, adoucisseur...

    Quand je vois tous les efforts que j'ai decide de faire pour avoir une habitation bien isolee et agreable a vivre son manque de pro activite me fais bondir...

    C'est un peu comme si j'avais achete un beau cabrio de marque allemande mais que les ingenieurs par manque de jougeotte m'auraient foutu un toit en osier faute de temps ou d'interet ou tout bonnement par paresse...quand je vois le prix que je le paie pour se tourner les pouces (meme si la majorite du boulot est ok mais nondidju c'est bien pour cela qu'on le paie) :mad:

    Idem pour un Velux placer en hauteur et difficilement accessible...on me propose directement le truc electrique le plus couteux, et je demande QUID du verre autonettoyant pour un puit de lumiere que l'on va ouvrir 3 ou 4 fois par an...une fois de plus c'est nous qui avons propose l'alternative ! Et croyez moi la difference vaut la chandelle: module elec: +/- 365 Eur, verre auto nett: 65 Eur !

    Bon j'arrete allez j'arrete :]

    A bientot.
     
    papaphil , 22 Août 2008
    #15
  16. red.pepper

    red.pepper 44 ans, Liège

    Hmm non. Si c'était le cas, une mansarde isolée serait plus chaude qu'une mansarde non isolée. C'est tout-à-fait l'inverse, comme on peut le constater dans toute mansarde fraîchement isolée.

    L'utilité que je pourrais voir à un isolant mince (je spécule ici) c'est qu'il pourrait réfléchir la chaleur IR, sans limite de temps, alors qu'un matériau à fort déphasage capte la chaleur et ne fait que ralentir sa progression, donc limite dans le temps (il doit refroidir la nuit). Lequel est le plus efficace? Je ne me prononcerais pas mais le déphasage a déjà prouvé son efficacité. Pour les riches, mettez les deux :)
     
    red.pepper , 22 Août 2008
    #16
  17. Loriot

    Loriot 36 ans, Hainaut

    Une masarde isolée va rester chaude plus longtemps qu'une mansarde non isolée mais la pointe max de température sera plus importante dans la mansarde non isolée...Il est donc difficile de dire quelle est celle qui est la plus chaude, ca dépend du moment de la journée!

    Ta spéculation est correcte et c'est la que je vois le seul véritable intéret d'un isolant mince!
     
    Loriot , 22 Août 2008
    #17
  18. papaphil

    papaphil 43 ans, Luxembourg

    Hello c'est encore moi je sais que c'est un petit peu hors du contexte mais que pensez vous de l'intervention de mon archi sur ce point...au niveau de sa pro activite (devrais sans dout faire un autre post sur ce sujet...)

    Merci
     
    papaphil , 22 Août 2008
    #18
  19. Drksun2

    Drksun2 39 ans, Hainaut

    Bin ton architecte a l'air aussi perdu que la majorité des gens.
    Un petit recyclage s'impose :grinning:.

    Donc si je comprends bien, pour isoler correctement un toit et espérer un confort correct en été et en hiver, l'idéal est encore 20 cm d'isolant style steico voire plus.
     
    Drksun2 , 22 Août 2008
    #19
  20. vanma

    vanma 44 ans,

    compte tenu du prix des isolants, la solution la moins couteuse c'est :

    4-5 cm de fibre de bois haute densité en sarking (remplace aussi la sous toiture)
    mais faut trouver des couvreur qui savent placer ce produit correctement.

    20 cm de cellulose soufflée dans les caissons de la charpente (cela suppose bien entendu d'utilser des chevrons suffisamment hauts)


    Il faut savoir que l'isolation extérieure et continue est la meilleure isolation, si le budget permet encore une plus grosse épaisseur en sarking, faut pas hésiter.

    Chez mois, maison ossature bois, c'est :
    88 mm en sarking (homatherm UD standard - 2 couches de 44 mm)
    225 mm cellulose
    80 mm fibre de bois steico flex dans la contre ossature
     
    vanma , 22 Août 2008
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Eviter surchauffe mansardes

Similar Threads - Eviter surchauffe mansardes
  1. FredFromBel

    ZERO Mansarde ?!

    FredFromBel, +22 (Dalmings), 7 Juillet 2015
    22
    Affichages:
    2 468
    Dalmings
    16 Juillet 2015
  2. mdavidm1982
    15
    Affichages:
    3 051
    pulsar
    8 Avril 2015
  3. cactus2

    Bordure en pierre bleue: éviter une arnaque

    cactus2, +1 (flashman), 13 Juillet 2014
    1
    Affichages:
    828
    flashman
    13 Juillet 2014
  4. Plumy
    64
    Affichages:
    11 612
    Plumy
    9 Mai 2013
  5. cric1974

    Demande de DEVIS , éviter les pieges ?

    cric1974, +11 (anémone), 8 Novembre 2012
    11
    Affichages:
    2 147
    anémone
    27 Février 2013
  6. Isarian

    Bois à éviter pour chauffage au sol?

    Isarian, +27 (intègre), 22 Juillet 2012
    27
    Affichages:
    3 331
    intègre
    5 Août 2012
  7. Bricaillon

    Comment éviter les frais de notaire?

    Bricaillon, +11 (seccotine), 15 Mai 2012
    11
    Affichages:
    5 000
    seccotine
    22 Mai 2012