Fermacell - Récapitulatif des techniques

Dans le forum Plafonnage, Gyproc, parois - par yvkevitch le 17 Février 2010

  1. yvkevitch

    yvkevitch 41 ans, Liège

    Je vais bientôt devoir poser mes plaques Fermacell (murs et plafond). J'ai donc entrepris de rassembler un peu toutes les informations présentes sur le forum. Voici le résultat :

    Au niveau des méthodes de poses, j’en ai relevé 3 :
    - La méthode à joints collés.
    Cette méthode est utilisée pour placer des plaques à bord droit. Une colle PU (polyuréthane) est utilisée pour collé les bords des panneaux entre eux.
    Brièvement :
    On place la première plaque.
    On dépose un filet de colle PU sur le bord de la plaque que l’on vient de poser.
    La seconde plaque vient d’appuyer sur la première, faisant ressortir l’excédent de colle.
    Après quelques heures de séchage, retirer l’excédent de colle avec un couteau de peintre. Ne surtout pas laisser sécher l’excédent car la colle devient dur comme de la pierre.
    - La méthode à joints amincis
    Cette méthode est utilisée avec des plaques à bords amincis. Les plaques sont placées côtes à côtes (et ne sont donc pas collées). Une fois le placement terminé, on place une bande de renfort dans la jointure des plaques et on enduit par-dessus.
    - La méthode à « joints libres »
    Dans cette méthode, les plaques à bords droits sont placées en laissant un jour de +/- 5mm entre les plaques. Ce vide est ensuite rempli par l’enduit Fermacell.

    Ces 3 méthodes nécessitent évidement la fixation des plaques soit par :
    - Vissage
    Il faut utiliser des Vis Fermacell auto perceuses de 30 mm pour une ossature bois.
    1 vis tout les 25cm en pose murale pour du 12,5mm.
    1 vis tout les 15cm en pose sur plafond pour du 10mm.
    - Agrafage
    Il faut utiliser des agrafes zinguées et résinées avec un dos de 10mm, un diamètre de fil de 1,5mm et une longueur minimale de 35mm pour les plaques de 12,5mm et de 30mm pour les plaques de 10mm.
    1 agrafe tout les 20 cm en pose murale pour du 12,5mm
    1 agrafe tout les 15 cm en pose sur plafond pour du 10mm.
    - Clouage
    Pas d’informations si ce n’est d’utiliser des clous à têtes creuses.
    Dans chacun des trois cas, il faut que la vis, l’agrafe ou le clou rentre suffisamment dans la plaque (1 à 2mm) pour permettre un rebouchage facile et durable.

    Ceci constitue la partie facile de la pose des plaques, mais il faut également réaliser des angles sortant (ex. un encadrement de fenêtre), des angles rentrants (ex. à la jonction de deux murs), des mansardes, des raccords avec d’autres types de matériaux (ex. un châssis de fenêtre ou encore un mur maçonné en bloc de béton ou autre). Malheureusement je trouve que le guide pose de Fermacell est plutôt avare en explication pour ces détails.

    J’ai pu relever les informations suivantes sur Bricozone :
    Pour la réalisation des angles sortants :
    - La technique à cornières :
    Pour cette technique, on pose la première plaque à ras du bord de l’angle. On pose ensuite la deuxième plaque également à ras du bord. L’angle est formé. Ensuite on viendra poser une cornière de coin que l’on enduira. D’après un représentant (qui m’a personnellement très bien renseigné) d’Ecobati la légère différence de planéité ne se voit pas du tout une fois fini. Il recommande cette technique.
    - La technique à cornières améliorées (mais plus difficile):
    On utilise la même méthode que ci-dessus mais on aminci les bords jointifs des plaques pour que la cornière qu’on ajoute reste dans le même plan que les plaques.
    - La technique de la défonceuse : (Technique utilisé par Vanma que je cite)
    - poser une plaque à ras de l'angle
    - poser la seconde plaque en la collant sur le chant de la première et en la laissant dépasser de quelques millimètres
    - le lendemain, quand la colle est bien sèche, passer la défonceuse avec une fraise à affleurer


    Pour la réalisation des angles rentrants, des mansardes et des raccords avec des matériaux de nature différente :
    Si j’ai bien compris le guide de pose Fermacell, il ne faut pas coller les plaques jointives. En effet il faut qu’elles soient désolidarisées pour permettre aux plaques d’absorber le jeu des dilatations/contractions successives. La technique est donc la même que pour le raccord avec les matériaux de nature différente (ci-dessous).

    Pour le raccord avec des matériaux de nature différente (le texte est repris du guide de pose):
    Tous les raccords entre les plaques FERMACELL et un matériau de nature différente (béton, brique, plâtres traditionnels, pièces de charpentes etc.) doivent être traités de façon à éviter un assemblage rigide, pour prévenir les effets d’éventuels mouvements du gros-œuvre du bâtiment. Il convient de procéder suivant un des exemples suivants (cf. figure 24) :

    Joint par enduit désolidarisé Cette technique consiste à réaliser un joint creux de 5 à 7 mm environ entre la plaque et la construction sur laquelle s’appuie la cloison. Ce joint creux est ensuite comblé à l’aide de l’enduit pour joint FERMACELL, et dissocié des constructions d’appui par l’intermédiaire d’une feuille désolidarisante. Il peut s’agir d’une feuille de polyéthylène ou de papier paraffiné qui aura été placée entre les profils périphériques et le mur (exemple 1), ou encore d’un ruban adhésif collé contre le mur avant la pose des plaques, de part et d’autre des profils (exemple 2). Cette feuille doit dépasser l’épaisseur des plaques. Une fois le joint réalisé et l’enduit séché, il suffit d’araser la feuille au nu de la plaque.

    Joint par mastic souple. Cette autre technique consiste à réaliser un joint creux identique entre FERMACELL et la construction d’appui comme précédemment, mais sans feuille désolidarisante. Il suffit alors d’appliquer un cordon de mastic d’étanchéité présentant une élasticité permanente de 20 % minimum (élastomère par exemple ou mastic acrylique). Ces deux systèmes de liaison permettent d’absorber les éventuels mouvements du bâti (tassement du gros œuvre par exemple) en montage vertical et horizontal et sont uniquement valables pour les variations dimensionnelles couramment admissibles par des constructions sèches normalement sollicitées.

    Pour la finition des plaques :
    Utiliser les produits Fermacell. Ceux-ci sont de qualités et prévus spécifiquement pour cet usage. Différente variante sont données sur le forum mais de manière générale :
    - S’assurer que les plaques sont sèches et dépoussiérées (l’aspirateur reste le meilleur moyen pour cela.
    - Reboucher les trous de fixation au couteau avec le joint filler Fermacell. Deux passages sont nécessaires car le produit se rétracte au séchage.
    - Passer une couche de joint filler sur les joints des plaques.

    Si le mur est à peindre :
    - Un premier ponçage pour enlever le plus gros de l’effet de « peluchage » et absorbé les éventuelles légères différences entre plaques.
    - Dépoussiérage
    - Passer une fine couche d’enduit de finition à la taloche sur l’ensemble de la surface des plaques.
    - Un second ponçage avec un grain très fin avec pour obtenir une surface bien lisse.
    - Une dernière couche de l’enduit de lissage.

    Si le mur est à tapisser ou carreler, je pense qu’aucune autre opération n’est nécessaire.

    Pour finir, voici les sources :
    https://www.bricozone.be/plafonnage-gyproc-parois/t-plafonnage-sur-fermacell-7206.html
    https://www.bricozone.be/finitions/t-mise-en-place-fermacell-8267.html
    https://www.bricozone.be/finitions/t-finition-fermacell-10725.html
    https://www.bricozone.be/plafonnage-gyproc-parois/t-finitions-fermacell-9622.html
    https://www.bricozone.be/plafonnage-gyproc-parois/t-fermacell-et-angle-sortant-25066.html
    http://www.xella.be/html/bel/fr/5670.php

    Voilà j’ai été le plus complet possible compte tenu de ce que j’ai pu lire sur le forum, sur le site Xella et de ce qu’on a pu me donner comme conseil. Je ne pense pas que ce soit exhaustif et il y a peut-être des erreurs. Merci donc au pros et au chevronnés du Fermacell de me corriger si nécessaire (pas frapper svp :) )

    J’espère en tout cas que cela pourra aider le plus de personnes possibles (à commencer par moi).
     
    Dernière édition par un modérateur: 17 Février 2010
    yvkevitch , 17 Février 2010
    #1
  2. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    Un grand merci,

    pourquoi faut-il passer qu'une fois sur les joints ? et pas deux fois comme pour les vis?
     
    boubanstik , 17 Février 2010
    #2
  3. yvkevitch

    yvkevitch 41 ans, Liège

    Comme je dis j'ai pas encore testé mais normalement le joint est rempli de colle donc moi je me pose plutot la question inverse càd pourquoi faut il passer sur le joint alors qu'il est théoriquement rempli de colle?

    Je ne connais pas la réponse.
     
    yvkevitch , 17 Février 2010
    #3
  4. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    Il faut lisser si on veut ne pas voir de lignes une fois peinturé.
     
    boubanstik , 17 Février 2010
    #4
  5. tchize_

    tchize_ 38 ans, Hainaut

    par expérience (j'ai monté mes murs de cuisine et salle de bain en fermacell 12.5)

    -> ton texte est plein de bon sens et j'aurais du connaitre certains truc pour éviter des bourde de montages :cryx:
    -> la colle est effectivement très dure au bout de 24 heure, mais pas impossible à enlever (spatule et marteau, tu suis le joint de colle de haut en bas).
    -> Le meilleur outil pour la découpe de grande plaques: la scie circulaire
    -> Avec joints collés, on peut peindre la surface directement, sans poncage/enduissage/lissage. Tu aura alors une surface structurée plutot que lisse au niveau de la plaque, mais rien de choquant. Si par contre tu travaille en bords amaincis ou avec un joint enduit de 7mm -> alors t'aura un différence de structure entre plaque et joint -> faudra enduire.
    -> n'espère pas "poncer" ce qui dépasse de joint de colle fermacell, c'est de ce coté là très solide.
    -> les grandes plaque de 40kg, c'est galère à manier :oops:
    -> même après 4 controle, on trouve toujours le moyen de laisser deux vis pas bien rebouchées derrière soi, pile à l'endroit ou ca se voit quand on a fini de peindre et monter la cuisine.
    -> Utilise bien des vis fermacell, pas des vis à gyproc qui elles ne rentrent pas à fond


    Ca a un très bon rapport qualité prix. Même si c'est plus cher que du carton/platre et un peu plus chiant à mettre en oeuvre, ca vaut largement sa différence de prix. Je recommande ce truc à tous ceux qui passent chez moi :D
     
    Dernière édition par un modérateur: 17 Février 2010
    tchize_ , 17 Février 2010
    #5
  6. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    N'y a t il pas un enduit mince que l'on peut applique sur toute la surface afin
    d'avoir une finition lisse?
     
    boubanstik , 17 Février 2010
    #6
  7. yvkevitch

    yvkevitch 41 ans, Liège

    L'enduit de lissage Fermacell peut-être?
     
    yvkevitch , 17 Février 2010
    #7
  8. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    Pas mal, le résumé ;-)

    Pour les joints d'angles rentrants, j'utilise le Baticryl (mastic acrylique de chez Ecobati).
    Pour les angles sortant : cornière d'angle avec fermacell préalablement défoncé pour un encastrement parfait.
    Sur toute la surface : enduit de lissage fermacell pour un fini parfait
     
    fax , 17 Février 2010
    #8
  9. yvkevitch

    yvkevitch 41 ans, Liège

    Et pour le raccord fermacell-chassis? Même mastic?
     
    yvkevitch , 17 Février 2010
    #9
  10. vanma

    vanma 44 ans, Brabant Wallon

    +1
    très bon résumé

    l'enduit de lissage utilisé en "ratissage" donne un fini extraordinaire !
     
    vanma , 17 Février 2010
    #10
  11. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    :laughing: Vous m'avez eu, je vais donc faire mes plafonds en fermacell, un avantage
    pour la santé non négligeable :p
     
    boubanstik , 17 Février 2010
    #11
  12. clem-2908

    clem-2908 37 ans, Luxembourg

    J'ai placé du Fermacell dans toute ma maison murs, plafond et sols.

    Pour ce qui est des joints entre plaques, ne pas hésiter au moment du grattage à racler un peu plus profond que la surface des plaques. Le résultat final est bien plus joli lorsque le joint est rempli en surface par l'enduit de lissage.

    En ce qui concerne le ponçage je pense que je vais louer une ponceuse girafe pour mes plafonds, bien plus efficace qu'une petite ponceuse excentrique raccordée sur l'aspirateur.

    En revanche pour le lissage final, je n'ai pas encore trouvé la technique idéal.
     
    clem-2908 , 19 Février 2010
    #12
  13. Tanned Squirrel

    Tanned Squirrel 40 ans, Namur

    En ce qui concerne la fixation, rien de tel que les agrafes. On a fait un plafond avec les vis prévue, ... et on a rapidement craqué (une maison à ce rythme, c'est pour habiter dedans à l'age de la pension!!!).
    Pour le plafonnage, on devait le faire nous même, d'ou un grand soin pour la pose et puis on a change d'avis et fait tout plafonner...
     
    Tanned Squirrel , 21 Février 2010
    #13
  14. clem-2908

    clem-2908 37 ans, Luxembourg

    Tu peux me dire combien cela t'as couté de faire enduire tes plaques?

    Merci
     
    clem-2908 , 22 Février 2010
    #14
  15. fax

    fax 36 ans, Hainaut


    Je l'ai finalement fait moi même (question de budget) mais quand j'avais demandé des devis, le prix variaient entre 7 et 13 €/m²
     
    fax , 23 Février 2010
    #15
  16. bpire

    bpire 48 ans, Luxembourg

    Bonjour,

    Je vais commencer la pose de Fermacell la semaine prochaine. il y en aura au plafond et sur les murs. Lesquelles doit-on poser en premier? Mur ou plafond?

    Pour les joints sortant, que pensez-vous des cornières papiers avec renfort en aluminium. Est-ce une bonne solution? Ou bien faut-il mieux mettre de vrai cornières métalliques?

    Merci
     
    bpire , 24 Février 2010
    #16
  17. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    Il y a différents avis sur la question et déjà plusieurs discussions sur le forum.
    Personnellement, en général j’ai fait les plafonds en premier et je trouve cela nettement plus facile.

    Pour la cornière alu-papier, j’en ai mis une et ce n’est pas mauvais. Mais pour moi, cela ne vaut pas une vraie cornière

    bon travail
     
    fax , 24 Février 2010
    #17
  18. bpire

    bpire 48 ans, Luxembourg

    Merci pour votre réponse.

    Et pour la mise en place des plaques de plafond, avez-vous utiliser un monte-plaque ou bien avec deux personnes est-ce suffisant?
     
    bpire , 24 Février 2010
    #18
  19. Fredconstruct

    Fredconstruct Hainaut

    2 personnes qui tiennent la plaque, le troisième qui agrafe ou visse.. mais un lève-plaque est quand même plus confortable...
     
    Fredconstruct , 24 Février 2010
    #19
  20. boubanstik

    boubanstik Membre 48 ans, Hainaut

    Pour la finition, si j'ai bien compris, tant qu'on ne passe pas un enduit mince sur
    toute la surface, on obtient une surface "non lisse".
    ??
     
    boubanstik , 24 Février 2010
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Fermacell Récapitulatif techniques

Similar Threads - Fermacell Récapitulatif techniques
  1. VLP80

    Gypse, Gyproc ou Fermacell

    VLP80, +12 (typh1991), 29 Novembre 2017
    12
    Affichages:
    443
    typh1991
    8 Décembre 2017
  2. Phil210

    Charges plancher suite à pose Fermacell mur.

    Phil210, +3 (fradeco), 25 Juillet 2017
    3
    Affichages:
    236
    fradeco
    25 Juillet 2017
  3. fauvette

    caissons techniques

    fauvette, +6 (fauvette), 11 Avril 2017
    6
    Affichages:
    433
    fauvette
    14 Avril 2017
  4. phrq

    Plafond en Fermacell et pare-vapeur

    phrq, +5 (jack333), 27 Avril 2016
    5
    Affichages:
    656
    jack333
    27 Avril 2016
  5. phrq

    Plafond en Fermacell sur voliges

    phrq, +4 (phrq), 19 Avril 2016
    4
    Affichages:
    488
    phrq
    21 Avril 2016
  6. jack333

    Fermacell - Joint par collage ou enduisage

    jack333, +22 (moisdejuin), 20 Mars 2016
    22
    Affichages:
    1 651
    moisdejuin
    22 Mars 2016
  7. ryuma

    reparer fermacell

    ryuma, +6 (ryuma), 10 Décembre 2015
    6
    Affichages:
    702
    ryuma
    16 Décembre 2015