fibre de bois >< laine de chanvre

Dans le forum Isolation - par lephenix le 13 Décembre 2008

  1. lephenix

    lephenix 40 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Petites questions:

    Lequel est le meilleur pour une bonne isolation thermique, les panneaux semi flexibles en fibre de bois ou en laine de chanvre?
    Sont-ils aussi efficaces que la ldr ou ldv?
    Ces produits en fibre végétale sont-ils très sains?

    Merci pour vos réponses.

    Valerio
     
    lephenix , 13 Décembre 2008
    #1
  2. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Ils sont surtout sensiblement plus chers et leur pérénité n'est pas encore vraiment prouvée. Cela reste un produit organique.
    Je ne sais pas non plus en cas d'incendie comment ce matériau réagit. (ça reste du bois quand même)
    La laine de verre reste ininflammable jusqu'à 600-650 ° et la laine de roche jusqu'à 1100-1150° ou de roche
    Sains, ils le sont surement, à moins qu'ils ne contiennent des produits anti-champignons, anti-pourrissement, anti-bébêtes, ou autre "protection" chimique.
     
    intègre , 14 Décembre 2008
    #2
  3. lephenix

    lephenix 40 ans, Hainaut

    Merci.
    Est ce possible de mettre du Steico Canaflex (laine de chanvre de 6cm) (coté chaud) sur 6cm de panneaux extrudé (coté froid)? Faut-il aussi mettre un freine vapeur sur le Steico?
    Bonne journée à tous,
    Valerio
     
    lephenix , 16 Décembre 2008
    #3
  4. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    je ne crois pas que c'est une bonne idée.
    Si tu as une sous-toiture rigide ,au lieu de la laine de chanvre, je placerai plutot de la cellulose insufflée (qui contrairement à ce que certains pensent, n'est pas plus cher que la LDR)

    autre chose : 12 cm n'est pas beaucoup, si c'est pour une toiture
     
    fax , 16 Décembre 2008
    #4
  5. Joe

    Joe 41 ans,

    Bonjour,
    La différence entre chanvre et bois parle d'elle même.
    Le chanvre est considéré comme le composant écologique car il ne nécessite pas d'insecticides pour sa culture(notament). En négociant un peu, j'ai réussi à avoir du chanvre à peine plus chère que le bois.
    Voici la fiche technique du canflex (http://eco-energie.arma-sa.com/uploads/bois/media/steico_canaflex.pdf) ce n'est pas un nouveau isolant, coté durabilité donc aucun problème.
    Coté performances pures, les deux se valent mais restent beaucoup plus chères que l'isofloc insuflé ou versé en vrac(selon l'application, comme le mentionne fax).
    Il faut voir le volume d'isolant à prévoir, s'il est petit, on te conseillera des panneaux semi-rigides, s'il est grand, fais le insuflé(si compatible avec la sous-toiture, oui ;)).
    Coté incendie, tous ces produits sont testés et agréés.
    Les LDV/LDR sont vraiement à éviter quand c'est possible.
    Chez moi j'ai installé dnas la petite mansarde du premier 30cm de canaflex et dans le plafond de l'isofloc en vrac (versé par le dessus) en 20cm.
    Je reste à disposition pour toute question sur ces produits..:)
    Joe

    PS : le seul risuqe en cas d'incendie avec le chanvre est que personne ne veuille sortir ... bon je sors
     
    Joe , 16 Décembre 2008
    #5
  6. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Bjr, Joe

    Je vous cites : '' Les LDV/LDR sont vraiement à éviter quand c'est possible.'' Pourriez-vous être plus explicite SVP ?

    BàV
     
    fradeco , 16 Décembre 2008
    #6
  7. pyromana

    pyromana 35 ans, Flandre

    Ce suejt m'interesse pas mal :)
    J'hésite justement entre la laine de roche, chanvre ou cellulose insufflée
     
    pyromana , 16 Décembre 2008
    #7
  8. Joe

    Joe 41 ans,

    Bonjour,
    Si je dis que ces isolants sont à éviter quand c'est possible, c'est à cause de leur impacte sur l'environnement lors de leur production ainsi que le recyclage très difficile.
    La LDV classique (en rouleau avec pare-vapeur intégré en alu) n'est ni durable (basse densitée = tassements) ni efficace (raccord trop nombreux du pare-vapeur, souvent simplement agraffé, donc pas étanche à l'air).
    Ces rouleaux sont souvent utilisés par les pro pour leur rapidité de placement.
    Un isolant placé dans les règles de l'art doit avoir au moins deux couches croisées (ou en vrac) pour limiter le risque de ponts thermiques, ainsi qu'être combiné avec un pare(freine)-vapeur en rouleau + tape + colle sur les blocs.
    Ceci ne s'applique pas à l'isolation des murs creux en traditionnel, car il y faut des isolants hydrophugés, dans ce cas, il ne reste que la LDV LDR en panneau semi-rigides concus pour cette application ainsi que les panneaux de styrodur, le liège étant hors de prix...
    Pour les sols, c'est évidament la mousse PU projettée qui est pour l'instant sans réel concurence..
    Cette petite liste n'a pas la prétention d'être exhaustive, il existe un tas d'autres isolants qui méritent peut-être qu'on s'y intéresse.
    Joe.
     
    Joe , 16 Décembre 2008
    #8
  9. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Merci Joe pour ce très intéressant commentaire.

    A+
     
    fradeco , 16 Décembre 2008
    #9
  10. lephenix

    lephenix 40 ans, Hainaut

    J'ai une petite partie d'un versant de la toiture qui se trouve dans mon bureau, pas grand chose, juste 4m², sous laquelle se trouve déjà 6cm de polystyrene extrudé. Je voudrais y rajouter de la laine de chanvre... Est-ce combinable? Faut-il aussi mettre un freine vapeur sur le Steico?
    Bonne soirée.
    Valerio
     
    lephenix , 16 Décembre 2008
    #10
  11. Joe

    Joe 41 ans,

    Il faut toujours mettre les matériaux les plus étanches à l'humiditée coté intérieur, donc je dirais non sinon risque d'accumulation d'humidité dans le chanvre.

    Il y a deux approches pour les matériaux isolants:
    - soit on place un pare vapeur, matériau étanche qui empêche l'humidité de passer.
    - soit on place un freine vapeur, qui va difuser d'une manière controlée (limitée) l'humiditée à travers l'isolant, dans ce cas, la sous-toiture doit être aussi perspirante.
    Les isolants naturels sont en général utilisés avec un freine vapeur, je trouve cela plus sain aussi puisqu'il y a une régulation de l'hygrométrie du local isolé, maintenant ce sont deux approches différentes.
    Joe.
     
    Joe , 17 Décembre 2008
    #11
  12. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Bjr, Joe,


    Ma toiture (1974) n’est pas isolée et ne possède pas de sous toiture. (Ce que je compte faire dans un avenir proche)
    Le grenier ne sera pas emménagé (trop difficile d’accès). J’envisage pour des raisons de continuité d’isolant, d’isoler la dalle en béton armé du sol de mon grenier (couvrant les chambres)

    J’envisageais de poser un matelas de LR semi rigide (RW 434) épais. 3 cm pour épouser les déformations de la dalle de béton et ensuite de poser sur cette laine, un panneau de PU de 5 cm d’épais. sur lequel je poserai un parquet laminé pour permettre d’entreposer.
    Lorsque vous dite ‘’ Il faut toujours mettre les matériaux les plus étanches à l'humidité coté intérieur ‘’ faut-il comprendre qu'entre la LD et la dalle de béton je devrais placer un pare vapeur ? Dans l’affirmative est-ce qu’un visqueen (plus résistant) pourrait convenir.

    A+
     
    fradeco , 17 Décembre 2008
    #12
  13. lephenix

    lephenix 40 ans, Hainaut

    OK Joe... pas évident tout ça pour un débutant.
    Donc, si je mets un pare vapeur au lieu d'un freine vapeur, il n'y aura pas de problème d'humidité? (toiture, panneau extrudé, laine de chanvre, pare vapeur et gyproc)
    Merci de me dire quoi.
    a+ et bonne journée.
    Valerio
     
    lephenix , 17 Décembre 2008
    #13
  14. Joe

    Joe 41 ans,

    Bonjour,
    Pour Fradeco:
    A priori et d'après le document publié par la région wallone, il faut effectivement mettre un pare-vapeur entre les hourdis et l'isolant, oui.
    Pour le visqueen, je ne sais pas vous répondre.
    Pour lephenix:
    Je ne ferais pas personnelement cette composition d'isolants dans ce sens là.
    Je mettrais simplement une seconde couche de styrodur par dessous pour avoir une garantie sur la durabilitée de l'isolation.
    Placer une couche de chanvre sans posibilitée d'évacuation de l'éventuelle condensation, c'est riqué à mon gout.
    Joe.
     
    Joe , 18 Décembre 2008
    #14
  15. Nicowleon

    Nicowleon 43 ans, Namur

    effectivement,

    tout materiel naturel et organique confiné dans un espace humide ne pourra faire que pourrir... ce que ne peut faire la LDR mais par contre la LDR pert toute son efficacité quand elle est humide... Ce risque de pourriture justifie l'utilisation d'un freine vapeur plutot qu'un pare-vapeur.
    bonne soiree

    Nicowleon
     
    Nicowleon , 17 Mai 2009
    #15
  16. pyromana

    pyromana 35 ans, Flandre

    Moi je me pose une question à propos de ce pare-vapeur. Pour qu’il remplisse correctement son rôle, il faut qu’il soit 100% étanche. On est bien d’accord. Mais comment on fait lorsque l’on doit attacher le lattage ? Il faut clouer ou visser mais alors le pare-vapeur sera percé…. Même chose pour la fixation des plaques de gyproc….

    Est-ce que vous pourriez me dire comment vous faites pour être sûr que c’est étanche au maximum (100% j’ai envie de dire) ?

    Merci en tout cas ;-)
     
    pyromana , 18 Mai 2009
    #16
  17. Lolojef

    Lolojef 38 ans, Luxembourg

    Bonjour,

    Je fais remonter un peu ce post car on y discutait de la comparaison au niveau de l'isolation, mais qu'en est-il du dephasage? (qui est a mon avis un des gros avantages de la fibre de bois...)
    Le chanvre est-il aussi efficace?

    Merci
     
    Lolojef , 24 Février 2010
    #17
  18. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Je remonte ce post pour les mêmes raison que Lolojef

    Y a-t-il des gens qui ont l'expérience des deux car je vais bientôt commander mon isolant et j'hésite entre steicoflex et steicocanaflex

    Si qqn à un freine vapeur à conseiller ? intello plus ?

    merci d'avance,

    Julien
     
    eljub , 29 Décembre 2012
    #18
  19. siou

    siou 51 ans, Liège

    Pour le frein vapeur tout dépend de la configuration.
    L'intello + est surtout utilisé pour des toitures plates.
    Quasiment dans tous les autres cas de figure, les freins vapeurs "normaux" bien moins cher sont tout aussi efficaces.
     
    siou , 29 Décembre 2012
    #19
  20. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Je dois isoler
    - dans la première partie, mon gitage car j'aurai des comble perdu
    - dans la seconde partie, la toiture

    Sinon pour répondre à la question de Pyromana :
    On peut utiliser des bande d'étanchéité comme j'ai utilisé pour la pose de mon contre-lattage sur ma sous-toiture, c'est-à-dire ce produit :
    http://www.doerken.de/bvf-be-fr/produkte/dach/klebeprogramm/produkte/nageldichtungsband.php
     
    eljub , 29 Décembre 2012
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : fibre bois laine

Similar Threads - fibre bois laine
  1. Nicostairs

    Combles et déphasage : ouate de cellulose ou fibre de bois ?

    Nicostairs, +7 (LICENCE4), 26 Mai 2017
    7
    Affichages:
    416
    LICENCE4
    9 Juin 2017
  2. Mathias

    conseil pour styrodur ou fibre de bois(steico)

    Mathias, +2 (Storm1981), 15 Juin 2016
    2
    Affichages:
    485
    Storm1981
    15 Juin 2016
  3. sopholi
    0
    Affichages:
    1 092
    sopholi
    11 Décembre 2014
  4. elma

    LDR ou fibre de bois pour isolation extérieure ?

    elma, +4 (elma), 14 Septembre 2014
    4
    Affichages:
    937
    elma
    20 Octobre 2014
  5. Frigu7
    2
    Affichages:
    1 017
    jack333
    1 Septembre 2015
  6. anticore

    islotation laine de bois + fibre de bois

    anticore, +7 (Athanagor), 29 Septembre 2009
    7
    Affichages:
    5 137
    Athanagor
    2 Février 2010
  7. bluesky

    Laine de roche VS fibre de bois.

    bluesky, +21 (manu1976), 23 Janvier 2008
    21
    Affichages:
    24 411
    manu1976
    1 Octobre 2008