Fissure brique de parement (cornière)

Dans le forum Maçonnerie, Chape - par fax le 7 Novembre 2009

  1. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Je dois vous avouer que je connaissais la réponse vu que j'ai également une MOB..
    C'était simplment la façon donc vous l'expliquiez qui me semblait un peu louche..
     
    Nono , 7 Novembre 2009
    #21
  2. rabot

    rabot 66 ans, Liège

    On voit clairement sur la photo ce que je supposais,les fers qui sont souder a la corniére,ne sont pas du tout tendu,et il se sont donc tendu une fois les étançons retirer,ce qui a provoquer l'affaissement de la corniére.C'est exactement le même principe que pour la fixation de feuillard pour les pannes dans une toiture,si les feuillards ne sont pas tendu correctement il y a risque de problémes.
     
    rabot , 7 Novembre 2009
    #22
  3. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Comme rabot le fait remarquer , il semblerait que se sont les plats de fer qui se seraient tendus avec le poids de la maçonnerie..
    Je ne pense pas que les murfords auraient pu éviter cela ..

    J'espére que Fax aura la réponse à ce problème d'ici peu et que cela ne va pas aller de mal en pis.
    Bon courage camarade..
     
    Nono , 7 Novembre 2009
    #23
  4. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    OK rabot, c'est également une explication vallable, mais dans ce cas, selon moi, l'affaissement aurait dû se manifester avant que la façade soit rejointoyée et la fissure ne serait pas visible.
     
    fradeco , 7 Novembre 2009
    #24
  5. benlan2000

    benlan2000 37 ans, Liège

    Effectivement, les murfort à eux seul n'aurait pas suffit, j'ai aussi dit que les fixations me paraissent légère.

    Pour une telle surface de parement, j'aurai imposé aux minimum un système d'ancrages type plakabeton + des murforts pour renforcer. Pas l'un ou l'autre mais bien l'ensemble.

    Sinon, pour répondre à la question de base, je doute que se soit simplement un mouvement du bois. En général, le bois qui travaille laisse des traces plus facilement à l'intérieur du bâtiment (jonction mur plafonds, jonctions de plaques de plâtres...).

    Je suis persuader que le problème vient de ces pattes de fixations trop souple et je doute que la réparation du maçon soit durable. Mais bon, comme je l'ai déjà dit, on peut lui laisser le bénéfice du doute.

    Cordialement

    Ben
     
    benlan2000 , 7 Novembre 2009
    #25
  6. rabot

    rabot 66 ans, Liège

    Peut être montrer les photos a l'architecte,et lui demander son avis.
     
    rabot , 7 Novembre 2009
    #26
  7. cradoc

    cradoc 40 ans,

    Je confirme, le maçon a du utiliser ce qui semble être du shlek (bande d'acier galva souple) pour retenir la cornière et ca c'est du bricolage. Il aurait du utiliser un système de cornière avec pattes de fixations solides et soudées et étudiées pour cette portée. Il a, a mon avis, tord de penser que le bois bouge, surtout avec une LC de 140x302 ... en tout cas ca m'étonnerait. Montrez les photos à l'architecte pour voir ce qu'il en dit.
    Pour la question de fax ... oui il est techniquement possible de démonter la zone qui pose problème, de refixer ou rempalcer la cornière et de refaire la brique.
     
    cradoc , 7 Novembre 2009
    #27
  8. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    Merci pour toutes ces réponses. Je ne pensais pas avoir autant de retour en si peu de temps et de plus un samedi.
    Evidement, j'envoie un courrier à l'architecte dès demain.
    Et même mieux, un lien le dirigeant vers cette discussion, vu qu'il y a ici pas mal de personnes du métier et très compétentes : Rabot, Fradeco, Nono, Benlan2000, Cradoc
     
    fax , 7 Novembre 2009
    #28
  9. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Avec plaisir fax, mais pour info. générale, comment est rataché l'ensemble du parement au support dans cette conception ?

    A+
     
    fradeco , 7 Novembre 2009
    #29
  10. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    A l'aide de crochets vissés dans les montants de l'ossature (CLS 6/4 * 160 mm)
     
    fax , 8 Novembre 2009
    #30
  11. vanma

    vanma 43 ans,


    Je suis tout à fait d'accord avec toi.

    Ceci est un bel exemple d'erreur de conception.

    L'ossature bois ne peut s'accomoder de tout. Les larges baies sont souvent un problème, car il est rare d'avoir dans l'ossature les éléments structurels pour s'y accrocher.

    Ceci dit, dans la cas présent, des murfors un rang/2 sur une dizaine de rang aurait sans doute réglé le problème.

    Une dernière chose, en ossature bois, je préfère de loin les "légers cintres" et des portée de 3 mètres maxi. Au delà, il faut bien en tenir compte à la conception ...
     
    vanma , 8 Novembre 2009
    #31
  12. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Je suis surpris que personne n'ai demandé quelles sont les dimensions de cette cornière qui soutient tout cela . Et à quelle distance l'un de l'autre sont les supports intermédiaires.
    Comme Vanma et d'autres, je penche plutôt pour une erreur de conception de la part de l'architecte ou le placement par l'entrepreneur d'une cornière sous dimensionnée. Mais là aussi l'architecte aurait dû remarquer la faiblesse de cette cornière.
    Effectivement, des murfors auraient pu résoudre une partie du problème, mais les murfors, c'est plus entre les blocs qu'entre les briques, qu'ils sont le plus efficaces.
    Recommandé avec accusé de réception à l'architecte et l'entrepreneur pour les rendre solidaires du problème.
    Et expertise, etc........
     
    intègre , 9 Novembre 2009
    #32
  13. Goofy

    Goofy 35 ans,

    Je ne suis pas sur non plus que les murfors auraient changé quelque chose car la fissure s'est produite a niveau du diba et donc à l'endroit ou les briques ne tiennent pas vraiment ensemble.
     
    Goofy , 9 Novembre 2009
    #33
  14. fradeco

    fradeco 72 ans, Flandre

    Pour info, les murfors travaillent principalement en poussées horizontales.
    Ils n'ont qu'une faible résitances aux poussées verticales. ;-)

    En ce qui concerne la section de la cornière, je parie qu'elle est de 100x100x8 mm.
    Cette section me parait suffisante pour une portée de +/- 80 cm, (4.00/5). :-'

    Ceci dit, comme dit plus haut par rabot et confirmé par cradoc, je pense que les suspentes sont mals positionnées, elles auraitent dûs être positionnées dans l'autre sens, de manière à reprendre les poussées horizontales et vericales. De cette manière elles auraient été naturellemùent tendues. La section de ces suspentes doit faire l'objet d'un calcul pour reprendre les efforts combinés. ;(

    BàVs.
     
    fradeco , 9 Novembre 2009
    #34
  15. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    C'est clair que la portée est grande, mais à ce stade, j'ose espérer que l'archi à fait les calculs nécessaires...
    Cette fenêtre est justement une proposition de sa part (et non une exigence de client).

    Si j'essaie de résumer les idées émises plus haut :

    Hypoyhèse 1

    Soit, il y a eu un affaissement de la cornière lorsque les pattes se sont tendues sous l'effet du poids de la brique.
    Si j'énonce cela de façon simpliste (en tant que non professionnel) : je dirais que maintenant que les "pattes" sont tendues, cela ne risque plus de bouger

    Cependant le remarque de fradeco concernant le rejointoyage (post 24) est intéressante.
    D'autant plus que le rejointoyage à été effectué environ 3 mois après la pose de la brique.
    Donc, la cornière avait le temps de bouger durant ces 3 mois, ce qui fut peut etre le cas, mais cela à forcément continuer à bouger par après.

    Hypoyhèse 2

    Cas d'une cornière ou de pattes non adaptée, ou que certaines fixations ont lâché ou .....
    Dans ce cas, je suppose que les modifications pour résoudre le problème seront conséquentes.

    J'ai contacté l'architecte ce matin et en apparence, il n'a pas l'air trop affolé. Il propose néanmoins de passer sur place dans le courant de la semaine.
    De mon coté, je ne prends pas le problème à la légère et vais essayer de contacter un expert indépendant (Ingénieur en stabilité ?)

    Je ne manquerai pas de vous tenir au courant quand il y aura du nouveau.
     
    fax , 9 Novembre 2009
    #35
  16. stephounix

    stephounix 34 ans, Hainaut

    Peut-être que les pattes ne sont pas encore tendues, que la cornière trop faible fléchi et qu'elle n'a pas fini de fléchir. Je pense qu'un dimensionnement plus important de la cornière aurait été intéressant, 4m c'est fameux comme baie!
     
    stephounix , 9 Novembre 2009
    #36
  17. stabilo

    stabilo 33 ans, Namur

    La bonne solution est de démonter le dessus de la baie en triangle et en étançonnant. Ensuite placer la cornière Plakabeton "Korbo" avec pattes adaptées. Le nombre de pattes et l'épaisseur de la cornière sont dictés par la longueur de la baie et les metres d'élévéation de maçonnerie au-dessus de celles-ci. Tout cela est expliqué dans le catalogue plakabeton.[​IMG]
     
    stabilo , 9 Novembre 2009
    #37
  18. Fredconstruct

    Fredconstruct Hainaut

    Nous travaillons comme suit:

    Au delà de 2,50 m de portée, les plans des baies sont envoyés chez Plakabéton, ils ont un (ou plusieurs) ingénieurs qui calculent la cornière nécéssaire ainsi que les points d'ancrage. Au besoin, ils se déplacent sur chantier.
    Le service est payant, mais cela permet d'éviter ce genre de désagréments...

    Pour moi, dans ce cas, la responsabilité de l'entrepreneur et/ou de l'architecte sont engagées..
     
    Fredconstruct , 9 Novembre 2009
    #38
  19. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Nous sommes bien d'accord là dessus, Fred !
    L'un des deux, ou les deux ont un peu merdé.
     
    intègre , 9 Novembre 2009
    #39
  20. fax

    fax 36 ans, Hainaut

    Petite question pour m'aider à trouver d'autres arguments :
    Existe t'il une norme décrivant la flèche maximale tolérée pour une cornière ?

    Merci
     
    fax , 9 Novembre 2009
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Fissure brique parement

Similar Threads - Fissure brique parement
  1. ferdi

    Rénovation maison : Fissure dans les blocs

    ferdi, +14 (baziles18), 4 Avril 2017
    14
    Affichages:
    691
    baziles18
    26 Juillet 2017
  2. mathouxx

    Fissure mur mitoyen et plafond

    mathouxx, +7 (intègre), 24 Mars 2017
    7
    Affichages:
    316
    intègre
    26 Mars 2017
  3. Ivecoceg

    Fissures nouvelle dalle

    Ivecoceg, +25 (Ivecoceg), 16 Août 2016
    25
    Affichages:
    1 583
    Ivecoceg
    20 Août 2016
  4. gcnn

    Fissure - Recherche ingénieur stabilité - Liège

    gcnn, +8 (vulcaingeo), 4 Avril 2016
    8
    Affichages:
    757
    vulcaingeo
    4 Avril 2016
  5. soon

    hourdis fissuré de part en part

    soon, +8 (soon), 9 Mars 2016
    8
    Affichages:
    839
    soon
    9 Mars 2016
  6. elma
    6
    Affichages:
    1 052
    elma
    9 Juillet 2014
  7. leprodige

    Gros trou et fissure dans Brique creuse

    leprodige, 15 Septembre 2011
    0
    Affichages:
    2 353
    leprodige
    15 Septembre 2011