fraude calorimètre

Dans le forum Plomberie générale - par lillybricobof le 8 Octobre 2009

  1. jona1202

    jona1202 29 ans, Hainaut


    Chez nous on a 2 appartement et 1 commerce et on a tous les 3 un compteur pour le gaz avec une mini chaudière mon ancien logement comportait 9 appartement et était équipe du même système.

    Il est claire qu'il y a un coup pour le proprio mais certain n'hesite pas a mettre le prix pour le confort des locataires. ( Ce système fonction uniquement pour le gaz et pas pour le mazout ou bien il faut pas mal de place )
     
    jona1202 , 12 Octobre 2009
    #21
  2. twautele

    twautele 58 ans, Bruxelles

    j'ai quand même l'impression que pour un grand immeuble une chaufferie centrale est moins couteuse que des chaudières individuelles (rendement), sans compter en plus les coûts d'entretien (ramonage, risque gaz etc).
    Thierry
     
    twautele , 12 Octobre 2009
    #22
  3. jona1202

    jona1202 29 ans, Hainaut

    Moi ce que j'aime dans ce système la c'est que je ne dois rien au proprio je gere mes facture moi meme ect et lui ben si je paye pas il est tranquille vu que le contrat est a mon nom. ( par fois c'est utile avec de mauvais locataire )
     
    jona1202 , 12 Octobre 2009
    #23
  4. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Absolumment. Les chaudières gaz individuelles coûtent plus cher (au locataire) à l'entretien que le relevé des calorimètres et l'entretien d'une plus grosse chaudière.

    Et pour le propriétaire, une chaudière par logement coûte plus cher qu'une grosse chaudière à l'achat, et la durée de vie de chaque petite chaudière est plus courte qu'une grosse.

    Bref, une chaudière par appart est certes une solution de facilité pour tout le monde. Mais à quel prix...
     
    Géronimo , 12 Octobre 2009
    #24
  5. Bonjour ,
    Dans un grand immeuble , une chaufferie centrale , y a la longueur des conduites :( et le fait que le décompte vient annuellement. il faut faire la gestion des décomptes et courir après les habitants mauvais payeurs pour des sommes déjà payées par la copropriété.
    Une chaudière individuelle, chacun a son contrat et son compteur et paye du provisionnel à electrabel ou autre.

    Pour moi l'individuel est toujours plus économique.
     
    benoki , 12 Octobre 2009
    #25
  6. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    Ce n'est pas plus économique, c'est plus facile. Ce qui n'est pas la même chose...
     
    Géronimo , 12 Octobre 2009
    #26
  7. dan100

    dan100 45 ans, Bruxelles

    En terme d'éco-consommation, des chaudières individuelles sont + rentable car :
    -pas de perte en ligne dans les tuyaux
    -les locataires sont enclain à consommer moins
    -juste prix en fonction des conso

    En plus, si la grosse chaudière tombe en panne, tous les habitants sont emm..dés.
     
    dan100 , 12 Octobre 2009
    #27
  8. guib

    guib 37 ans, Hainaut

    Il ne faut pas oublier que les calorimetres sont un systeme de repartiion plus que de mesure! Si un immeuble compte 15 calorim pour 5 apparts, le total d'évaporation de ces 15 calorim devra faire 100%
    Donc en toute logique, un proprio prend sa facture de gaz et la divise en fonction de la conso de chacun des locataires!
    lui n'y gagne donc rien! en cas de fraude, ce sont les locataires voisins qui payent plus et le proprio ne voit aucune différence!
     
    guib , 12 Octobre 2009
    #28
  9. Fredo68

    Fredo68 49 ans, Bruxelles

    Pour l'évaporation naturelle, le technicien ISTA m'a montré la dernière fois : quand ils installent les calorimètres, ils sont à la graduation -3. Ils ont calculé que l'évaporation naturelle prend environ 3 points. Ainsi c'est déjà un peu plus juste.

    Sinon, le seul moyen vraiment juste est le compteur intégrateur, qui intègre dans le temps (au sens des intégrales du cours de math) le débit fois (t° entrée - t° sortie de l'eau de chauffage). Ceci mesure vraiment les vraies calories qui entrent dans votre appartement.
     
    Fredo68 , 13 Octobre 2009
    #29
  10. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Ce n'est pas une arnaque , ce sont les limites de la physique élémentaire.
    La majorité des liquides chauffés ont tendance à s'évaporer, quel que soit le mode de chauffage.
     
    intègre , 13 Octobre 2009
    #30
  11. agent-vert

    agent-vert 40 ans, Liège

    je vous rejoins sur ce point... si problème de payement avec un locataire, il a directement affaire avec le fournisseur...
     
    agent-vert , 13 Octobre 2009
    #31
  12. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Oui, mais mettre des chaudières individuellles dans des immeubles de parfois 3-400 appartements, c'est pas évident
     
    intègre , 13 Octobre 2009
    #32
  13. Et même quand ca a été prévu au départ , le remplacement des chaudières apres 20-30 ans génere pas mal de problèmes liés aux différentes températures d'évacuation .. parceque bien sur y a 30 ans ils ne faisaient pas d'évacuatiosn individuelles...
     
    benoki , 13 Octobre 2009
    #33
  14. ordynas

    ordynas 68 ans, Bruxelles

    Pour moi l'individuel est toujours plus économique

    Mais pas écologique, car la puissance totale installée est nettement supérieur a une chaufferie centrale, de même que la consommation globale est plus importante via des chaudières individuelles que centralisées.
     
    ordynas , 14 Octobre 2009
    #34
  15. charlescharles

    charlescharles 76 ans, Luxembourg

    :cryx: bonjour
    1'' les calorimètre sons facile à difficile a mètre en fraude .+ les technique simple a mettre en place et plus il sons visible .le plus simple (un essuies mouiller sur le radiateur et le calorimètre )se vois en rentrant dans la pièce,pour les autre, 5 minute suffise pour le voir encore faut il que tu le voix de près et qu'on te laisse entré ????? mètre en place un système 0 consommation est d'abord très difficile a mètre en place .2'' n'importe quel propriétaire voix la différence de la consommation anormale ????.la fraude est reparti sur tout les locataire qui en paye les frais .set pourquoi le système est obsolète @+ charles
     
    charlescharles , 14 Octobre 2009
    #35
  16. Géronimo

    Géronimo 49 ans, Brabant Wallon

    L'individuel n'est pas plus économique.

    D'ailleurs, les arguments soulevés ne sont pas des arguments d'économie, mais de simplicité de gestion pour le syndic/propriétaire. Et de sécurité parce que les frais sont mis à charge du locataire directement. Vos arguments sont pertinents puor ce qui est de la facilité et tranquillité.

    Mais vous ne soulevez aucun argument d'économie... car il n'y en a aucun. Ce n'est ni économique, ni écologique.

    Dans les nouveaux immeubles, les promoteurs mettent également des chaudières individuelles. Parce que c'est plus facile à concevoir, et plus facile à vendre. Mais dans 20 ans, quand il faudra remplacer les conduites de gaz à travers tout l'immeuble, bonjour les dégâts...
     
    Géronimo , 14 Octobre 2009
    #36
  17. C'est de la psychologie alors... on surveille plus ce qu'on paye directement , plutot que ce qu'on paye annuellement. Perso je payait autant en chauffage et eau chaude pour un appart de 65m² avec calorimètre que pour un 100m² avec chaudière individuelle.

    J'avais même calculé que le remplacement de la chaudière m'était remboursé en 8 ans par rapport à un système collectif.

    Pour le remplacement des tuyaux c'est surtout l'eau qui merde en grands immeubles. Et le système de chauffage central d'un immeuble a chaudière unique qui merde (y a pas de vannes de coupure dans les vieux immeubles..) ca fait des dégats assez exceptionnel - je vous l'assure.

    Du point de vue écologique et dégagement de gaz ca par contre...
     
    benoki , 14 Octobre 2009
    #37
  18. 1_Jupiler_svp

    1_Jupiler_svp 42 ans, Liège

    Bonsoir,

    Ma 'tite contribution à cette discussion...

    Lorsque je louais mon appart (avec 2 apparts en tout), j'avais un calorimètre (ou compteur de calorie), mais le système est complètement différent de celui expliqué dans ce sujet.

    Le mien était placé sur le départ des tuyauteries de chauffage de mon appart, avec une sonde de t° sur le retour. Cela comptait de manière électronique la différence de T° et extrapolait la consommation d'énergie. Idem pour l'autre appart.

    Lorsqu'on faisait le plein de mazout, les relevés étaient fait et on calculait la proportion de consommation des 2 apparts. Le proprio était content lorsque sa facture de mazout était payée...

    Système électronique => infalsifiable. Calcul de la consommation relative, donc peu importe que l'on compte des calories, kw, peu importe la dérive, puisque les capteurs sont dans la chaufferie.

    Bonne soirée.
     
    1_Jupiler_svp , 14 Octobre 2009
    #38
  19. charlescharles

    charlescharles 76 ans, Luxembourg

    charlescharles , 15 Octobre 2009
    #39
  20. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Mais non !.... Il faut arrêter de voir les choses négativement sans voir comment ça marche.
    Les calorimètres donnent une mesure en fonction de l'évaporation : juste. MAIS les sociétés qui font le relevés ne font que déterminer un ratio en fonction de ces mesures ==> Le diviseur est le même pour tous : la consommation totale de l'immeuble.

    Par exemple : si vous avez consommé 10, mais que le calorimètre indique une mesure correspondante de 11... Vous ne payerez pas 11 ! Ce qui vous sera réclamé sera "11/conso totale" ; et comme ce sera le cas pour tous les autres habitants... ça ne change rien.
     
    Kenshin , 18 Octobre 2009
    #40
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : fraude calorimètre

Similar Threads - fraude calorimètre
  1. loshiva

    Relevé calorimètre Ista

    loshiva, +54 (benoki), 24 Septembre 2009
    54
    Affichages:
    15 914
    benoki
    19 Février 2010