Gitage + Isolation plancher comble

Dans le forum Gros Oeuvre Général - par eljub le 19 Décembre 2011

  1. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Bonjour,

    Je vais commencer à mettre le blocs de mon étage début 2012 et je pense déjà au futur plancher des combles.

    Ces combles ne seront jamais aménagés et ne serviront qu'a accueillir la VMC et la tuyauterie de celle-ci.

    L'ingénieur à calculer des gîtes de 6/4*18 (38mm X 180mm) qui varie de 3,7m à 4,3m selon l'endroit ou le gîte se trouve avec un espacement de 45cm entre chaque. Je trouvais cela léger comme plancher mais mon architecte confirme que c'est suffisant donc je leur fait confiance, c'est leur boulot après tout ;-)

    Il y aura une entravelure dans la partie du milieu pour accueillir une trappe avec escalier escamotable. Je me tournerai vers un modèle isolé de type Fakro ou autre.
    Les gîtes seront doublés au niveau de cette ouverture.

    Au départ, il était prévus d'isoler entre les chevrons de la toiture des 6/4*18 aussi mais vu que les combles ne seront pas utilisés, je pense plutôt isoler le plancher des comble. Pour l'isolation de ce plancher, je n'ai pas envie d'isoler dans le gitage mais je pensais plutôt isoler juste au dessus de ce gitage avec des panneaux de PUR de type Recticel Eurofloor ou Kingspan Kooltherm K3. Un panneau de 10cm + un panneau de 5cm pour avoir donc une épaisseur de 15cm et mis en quinconce pour superposer les joints.

    Le plan de situation :
    [​IMG]

    Mes questions :

    - Il ne parle pas du chaînage mais je présume qu'il serait préférable d'en faire un non ?
    - Si oui, des morceaux de section 8/23 conviendraient-ils ?
    - Au niveau de l'isolation du plancher, est-ce une mauvaise idée ?
    - Si mon isolation tient la route :
    • Je pense mettre des panneau d'OSB 18mm au dessus des panneaux d'isolant, pensez-vous qu'il en faudrait aussi en dessous ?
    • faut-il mettre un pare vapeur entre le gîtage et les panneaux d'isolant ?

    Merci d'avance pour vos éclaircissements.
     
    Dernière édition par un modérateur: 19 Décembre 2011
    eljub , 19 Décembre 2011
    #1
  2. ECOMONDO

    ECOMONDO 45 ans,

    Bonjour,
    Le freine vapeur serait plus utile si vous employez un isolant pouvant absorber une certaine quantité d'humidité par ex. Cellulose.
    Quel est la valeur lambda de vos panneaux?

    Le chainage doit être réalisé en 6/4 18 également
     
    ECOMONDO , 19 Décembre 2011
    #2
  3. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    0,021 W/m·K. annoncé pour les kingspan
    0,023 W/m·K. annoncé pour les recticels
     
    eljub , 19 Décembre 2011
    #3
  4. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Je me posais aussi la question de la fixation des panneaux OSB au dessus de l'isolant.

    Y a-t-il une méthode spéciale ?
    Car il faudra percer les panneaux d'isolant, maintenant c'est peut-être négligeable.
     
    eljub , 19 Décembre 2011
    #4
  5. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Je reviens donc sur ma demande avec les schéma ci-dessous.

    Comme vous le verrez, j'hésite sur la position du pare-vapeur et sur la nécessité d'une couche d'OSB entre le gîtage et l'isolant

    [​IMG]

    Merci d'avance,

    Julien
     
    eljub , 20 Décembre 2011
    #5
  6. siou

    siou 51 ans, Liège

    Tout peut te couter moins cher avec un résultat supérieur en mettant de la cellulose avec le configuration suivante du bas vers le haut.
    Gyproc,
    frein vapeur,
    Gîtage 6/18,
    lattage 4/6 pour arriver à 24cm d'isolant
    ou alors tu mets un 6/23 pour remplacer les 2
    tu isoles entres tes gites et tu places ton osb.
    Attention, tu dois isoler ta vmc et toutes les conduites du grenier, sinon tu perds toute les calories dans ton grenier non isolé.
     
    siou , 20 Décembre 2011
    #6
  7. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Merci bien,

    Effectivement, merci de le rappeler, j'isolerai les gaines de la VMC

    Selon tes remarque le pare-vapeur irait donc entre le gyproc et le gîtage ou est-ce uniquement si j'isole entre les gîtes ?

    Pour le reste, je ne souhaite pas isolé entre les gîtes pour pouvoir facilement faire mon électricité et mettre mes spots dans les pièces ou j'en ai prévu, certains modules domotiques, etc.
    De plus en isolant au dessus du gîtage, mon isolation sera plus continue, n'est-ce pas mieux ?

    Suis-je dans le faux, mes idées sont-elle mauvaise ?
     
    eljub , 20 Décembre 2011
    #7
  8. siou

    siou 51 ans, Liège

    Ton raisonnement est correct.
    Si tu as des spots, transfos, en effet, il faut faire des caissons spéciaux si on isole entre le gîtage. Si tu mets des pnx PIR ou PUR, tu n'as pas besoin de pare vapeur en dessous du gîtage car il est généralement inclu dans le panneau.
    Tu peux donc placer du bas vers le haut:
    gyproc,
    gitage,
    pnx 1
    pnx 2 croisé
    osb
    entre les 2 panneaux, fais ton étanchéité à l'air avec une bande tape ad hoc.
    Bon boulot
     
    siou , 20 Décembre 2011
    #8
  9. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    ok un grand merci pour ces précisions, bonne journée

    Julien
     
    eljub , 21 Décembre 2011
    #9
  10. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonsoir eljub

    Pour info, et à titre indicatif, votre structure de plancher de grenier, pour une portée de 4.00 m, d'une section de 38x180 mm, espacées de 45 cm, reprend une charge uniformément répartie de 150 kg/m² dont 100 kg de charge d'exploitation.
    Il est usuel de considérer cette charge pour une surface non habitable.

    Cord.
     
    fradeco , 21 Décembre 2011
    #10
  11. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Merci pour ces précisions mais pour être claire vous trouvez cette configuration mal dimensionnée ?

    Je pensais pour ma part espacer de 40cm mais ça ne changera pas grand chose je pense.

    Encore merci
     
    eljub , 21 Décembre 2011
    #11
  12. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Je vous ai communiqué le poids dans le cas le plus défavorable (4.00 m).
    Mettre des 38x180 tous les 40 cm vous permetrais de reprendre 115 kg/m² de charge d'exploitation au lieu de 100.

    Pour augmenter la charge unif. répartie /m² en maintenant l'épaisseur il faut augmenter la hauteur des solives.
    Par ex. des 38x220 mm de 4.00 m espacées de 45 cm reprennent une charge unif. répartie de 220 kg/m² dont 165 kg de charge d'exploitation. Mais là il faut préalablement en parlez avec votre Architecte. Ne dit-on pas ''qui peut le plus peut le moins'' ? Si les finances le permettent évidemment ?

    Cord.
     
    Dernière édition par un modérateur: 22 Décembre 2011
    fradeco , 22 Décembre 2011
    #12
  13. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Juste pour être certain de bien comprendre, quand vous parlez de charge d'exploitation, il s'agit du poids que le plancher peut supporter par m2 en plus de son propre poids ?

    Car effectivement dans ce cas, les 100kg de départ sont peut-être un peu juste car avec le poids de l'isolant + OSB, il faudra que je ne prenne pas de poids sinon cela risque d'être juste quand je devrais y aller.

    Je n'ai aucun soucis à mettre plus gros, je vais en parler avec l'architecte et l'ingénieur en stabilité.

    Même si ce ne sera jamais habitable il faut quand même pouvoir marcher sans crainte avec un outil en main donc 100kg c'est peut-être un peu light.

    Merci encore de votre contribution

    Julien
     
    eljub , 22 Décembre 2011
    #13
  14. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Oui la charge d'exploitation est la charge en plus des charges des poids propres.

    Perso je pense que 150 kg/m² de charge d'exploitation seraient plus ''confortable''.
     
    fradeco , 22 Décembre 2011
    #14
  15. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Encore merci pour vos précisions et votre clarté dans vos explications.

    Bonne journée et bonnes fêtes en passant ;-)
     
    eljub , 22 Décembre 2011
    #15
  16. Lemotard

    Lemotard 39 ans, Hainaut

    Eternel problème de dimensionnement. Ca dépend de l'utilisation du local effective.

    C'est sur que pour un comble inacessible, une version "light" convient.

    Mais si on risque de se retrouver avec un balaise de 120kg portant un groupe de ventilation en plein dans l'axe du plancher de 4,30m de portée (dans l'axe car le reste du plancher est jonché de caisses (de livres!)) faut être sur que le faux-plafond du dessous ne se fissure pas...

    Bref faut faire le point de l'utilisation réelle du local (même utilisation temporaire) pour pouvoir bien dimensionné.
     
    Lemotard , 23 Décembre 2011
    #16
  17. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    Bon, je ressort mon post car je vais bientôt pouvoir commencer mon gîtage.

    J'ai finalement choisis une section de 38*220 et j'aurai un écart d'un peu moins de 40cm entre chaque gîte. (39,5 d'après mes calculs)

    1. J'aurai donc des portées de max 4m et je me demandais si un double chaînage suffisait, soit deux rangées par portée ?

    2. Au niveau de l'entravelure, je pensais doubler les gîtes. Puis-je simplement les clouer ou dois-je les boulonner ensemble et tous les combien ?

    Merci pour vos éclaircissements,

    Julien
     
    eljub , 9 Mai 2012
    #17
  18. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    3. J'ai à un endroit une poutrelle (HEA140) qui supportera une partie de mes gîtes.
    Comment fixer les gîtes à la poutrelle ?

    Je préfère inclure les gîtes dans la poutrelle plutôt que de les poser sur la poutrelle pour ensuite cacher cette poutrelle.

    Avec des équerres et boulonner les équerres ensemble de chaque côté de la poutrelle ?

    Voici un schéma de principe

    [​IMG]

    Merci d'avance
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Mai 2012
    eljub , 15 Mai 2012
    #18
  19. fradeco

    fradeco 73 ans, Flandre

    Bonjour eljub,

    Poste #17
    1) 1 Chaînage tous les 1.33 m c'est OK.
    2) Il est tjrs préférable de boulonner ts ls +/- 60 cm

    Poste #18
    3)
    [​IMG]

    Voila comment je ferais si c'était pour moi.
     
    fradeco , 16 Mai 2012
    #19
  20. eljub

    eljub 35 ans, Brabant Wallon

    un tout grand merci pour vos conseils :)
     
    eljub , 16 Mai 2012
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Gitage Isolation plancher

Similar Threads - Gitage Isolation plancher
  1. Mokou

    Solidité d'un gîtage pour comble habitable

    Mokou, +6 (fradeco), 16 Juillet 2017
    6
    Affichages:
    279
    fradeco
    17 Juillet 2017
  2. graphixtrem

    Dimensionnement gitage

    graphixtrem, +9 (fradeco), 15 Avril 2017
    9
    Affichages:
    366
    fradeco
    22 Avril 2017
  3. BeegLen

    Gitage et osb

    BeegLen, +5 (fradeco), 10 Avril 2017
    5
    Affichages:
    272
    fradeco
    12 Avril 2017
  4. romzz
    4
    Affichages:
    628
    romzz
    13 Mai 2016
  5. jakcoco

    Avis gitage

    jakcoco, +14 (fradeco), 20 Avril 2016
    14
    Affichages:
    845
    fradeco
    29 Avril 2016
  6. devenynsss

    Isolation d'un gitage et isolation sous combles

    devenynsss, +3 (BTPV), 9 Décembre 2009
    3
    Affichages:
    4 171
    BTPV
    8 Octobre 2011
  7. philipina

    Isolation des gitages ou de la toiture?

    philipina, +3 (philipina), 5 Février 2009
    3
    Affichages:
    1 187
    philipina
    5 Février 2009