Groupe d'action TPCV contre la décision du GW de modifier les aides au photovoltaïque

Dans le forum Solaire Photo Voltaïque - par jeanphi500 le 27 Mars 2013

  1. Potin

    Potin 65 ans, Luxembourg

    Qui vous dit que je ne suis pas un "ménage fragile" duquel on va finalement soustraire 1/3 des placements envisagés pour compenser une pension ridicule d'indépendant n'ayant jamais chômé un seul jour ?
     
    Potin , 15 Mars 2019
  2. doodhs

    doodhs 38 ans, Liège

    Ne vous énervez pas, c'est une Xième fois la même discussion qui revient sur les pro et les anti prosumers. On verra bien ce que nous réserve l'avenir...
     
    doodhs , 15 Mars 2019
    Rebelle aime ça.
  3. Haiku

    Haiku 41 ans,

    Que le tarif soit variable suivant les productions c'est techniquement compréhensible mais alors ça doit être pour tout le monde.
    Encore une fois on essaie de monter les uns contre les autres. Si vous habitez à côté d'un champs d’éoliennes pourquoi ne pas 'en profiter' lorsqu'elles produisent avec ou sans panneaux. :rolleyes:
     
    Haiku , 15 Mars 2019
  4. Rebelle

    Rebelle 58 ans, Hainaut

    Et vous croyez que vous ne payez pas les augmentations de prix lié au CV parce que vous habitez Bruxelles ???
    Savez vous pourquoi on achète nos CV(s) ???
    Sachez que pour mon installation j'ai dû emprunter, je ne chauffe aucune piscines , croire que tous les prosumers sont riches est faux.
     
    Rebelle , 15 Mars 2019
    thierrylen, Railsavoie et Lobo67 aiment ça.
  5. Rebelle

    Rebelle 58 ans, Hainaut


    Salut et sans rancune
     
    Rebelle , 15 Mars 2019
  6. barca23

    barca23 43 ans, Bruxelles

    Renseigne toi, les bruxellois ne paye pas la bulle des pv wallons. Peut être un jour la bulle bruxelloise mais pas celle de Nollet.

    On achète vos cv pour sauver la planète du réchauffement climatique, c’est bien connu, pas pour enrichir des gens qui n’en avait pas besoin.
     
    barca23 , 15 Mars 2019
  7. esprit_de_sel

    esprit_de_sel 43 ans, Liège

    Pourtant j'en connais beaucoup !

    Certains ont même une voiture de société !
     
    esprit_de_sel , 15 Mars 2019
  8. Rebelle

    Rebelle 58 ans, Hainaut

    Vous payez pour les CV ( s) dans votre facture, à Bruxelles même un incinérateur perçoit des CV(s ) :kissing:
    Preuve que vous n'y connaissez rien, je vous repose la question, pourquoi on nous ( panneaux PV, "éoliens, etc... ) rachète nos CV(s) , que soit à Bruxelles, en Wallonnie ou en Flandre ????
    Par ce qu'entre nous, il n'y a pas que les prosumers qui touchent des CV(s)
     
    Rebelle , 15 Mars 2019
    Railsavoie, PIERRE1957 et Lobo67 aiment ça.
  9. barca23

    barca23 43 ans, Bruxelles

    Alors j’espère que vous allez payer comme je paye. Je vais voter PS pour être sûr .
    :cool:

    A bas la compensation et en haut la taxe prosumer.
     
    barca23 , 15 Mars 2019
  10. Rebelle

    Rebelle 58 ans, Hainaut

    Vous savez , les goûts et les couleur, cela ne se discute pas :kissing:
     
    Rebelle , 15 Mars 2019
    PIERRE1957 aime ça.
  11. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    En finançant l'équivalent en éoliennes, ça coutait 5 fois moins ==> 400 millions au lieu de 2 milliards, et pas de bulle de CV :kissing:
     
    Dernière édition: 15 Mars 2019
    lepasserelle , 15 Mars 2019
  12. Yucatan

    Yucatan 42 ans, Brabant Wallon

    Et le pognon qui partirait à l étranger...a choisir, je préfère que ce soit des ménages qui en profitent et qui vont faire tourner avec ces aides les commerces du coin.
     
    Yucatan , 15 Mars 2019
  13. lepasserelle

    lepasserelle 49 ans, Hainaut

    Il n'y a pas beaucoup de PV qui sont fabriqués en Belgique ;)
    Sinon, encore mieux, promouvoir l'isolation en augmentant les primes, de l'emploi local pour les placer, avec une grosse majorité des isolants fabriqués en Belgique. Ça aurait couté 100 X moins et nettement plus efficace en terme d'impact sur la réduction des gaz à effet de serre.
    Tout le problème de la politique d'Antoine est qu'il a tout axé sur le fait que placer du PV, c'est un placement financier et il faut que ça rapporte ! Un max.
    Qui fait un calcul de rendement quand il isole sa maison? Personne. Celui qui isole veut simplement réduire sa note de chauffage.
     
    Dernière édition: 15 Mars 2019
    lepasserelle , 15 Mars 2019
  14. Yucatan

    Yucatan 42 ans, Brabant Wallon

    Et pourtant...quand on fait faire un audit PAE, il est indiqué le nombre d année d amortissement pour chaque améliorations thermiques d un bien donc indirectement son revenu financier.
    Mais on est d accord sur la politique du perchiste au parlement wallon.
     
    Dernière édition: 15 Mars 2019
    Yucatan , 15 Mars 2019
  15. daktary

    daktary 39 ans, Hainaut

    peut-être un peu la paix ce samedi, les communistes écolos vont sûrement aller manifester à Paris...
     
    daktary , 16 Mars 2019
    esprit_de_sel aime ça.
  16. Rebelle

    Rebelle 58 ans, Hainaut

    Concernant l'isolation, on ne peut pas faire n'importe quoi , beaucoup de personnes ont voulu trans former leur maison en maison basse énergie et s'en morde les doigts maintenant.
    Je ne parle même pas des logements sociaux :D
     
    Rebelle , 16 Mars 2019
  17. Rebelle

    Rebelle 58 ans, Hainaut

    Communiqué de presse

    TOUCHE PAS À MES CERTIFICATS VERTS·JEUDI 14 MARS 2019

    L’asbl TPCV s’étonne une nouvelle fois de la publication par le journal Le Soir d’un article relatif au tarif prosumers à charge des ménages détenteurs de panneaux photovoltaïques (ci-après les « prosumers »). Après avoir rapporté les doléances des (gros) producteurs d’énergie renouvelable dans un article daté du 28 février 2018, LE SOIR fait désormais mention d’une Etude de HEC Liège datant de février 2018 et intitulé « Une nouvelle tarification des réseaux pour favoriser la transition énergétique » . Il n’est, en tout état de cause, jamais fait mention de la participation de la CWaPE dans l’article du Soir, ce qui est très regrettable.
    Rappelons au surplus que l’asbl TPCV avait à l’époque constaté que les méthodes utilisées conjointement par l’ULiège et le fournisseur de données, la CWaPE, pour réaliser cette étude contrevenaient aux législations relatives à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel.
    Pour mémoire, certains membres de l’association avaient reçu en novembre 2017 un courriel de l'ULG via la CWaPE concernant leur participation à une « enquête de l’ULiège » destinée à « mieux cerner les interactions qui existent entre les consommateurs d’électricité d’une part et le réseau de distribution électrique d’autre part ». Le-dit courriel contenait par ailleurs un lien reprenant leur authentification personnelle à un formulaire pré-rempli à compléter en ligne. Le-dit formulaire était géré par la plateforme « Mesydel » sous la responsabilité de l’ULiège. Il apparaissait dès lors que cette enquête était en réalité diligentée par cette dernière « conjointement avec la CWaPE », qui lui a, dans le cadre de cette démarche commune, communiqué l’ensemble des données nécessaires à l’identification des « propriétaires de panneaux photovoltaïques » dont elle dispose.
    Il y a également lieu de questionner la légitimité et le fond de l’étude de l’ULiège.
    Sur un panel d’approximativement 150.000 détenteurs wallons de panneaux photovoltaïques, 2.500 détenteurs seulement sont annoncés sondés (dont à peine 800 réponses ont été jugées exploitables).
    Il convient aussi de s’interroger sur la sélection des 2.500 prosumers effectivement sondés. En effet, en sa qualité de fournisseurs de “sondés” de l’étude et responsable de traitement des données personnelles des prosumers, il est permis de se questionner sur l’éventuel profilage réalisé par la CWaPE en vue de sonder majoritairement une catégorie de propriétaires de panneaux photovoltaïques lui permettant in fine de soutenir sa thèse, à savoir l’introduction aveugle d’un tarif prosumer.
    En l’absence de précision ou de description de la sélection opérée des personnes sondées (et non sondées), les résultats de cette étude ne peuvent assurément pas être considérés comme objectifs et représentatifs.
    Ensuite, l’étude impute exclusivement l’augmentation des coûts du réseaux aux prosumers sans même s’attarder sur l’évolution du marché de l’énergie et la gestion des réseaux de distribution. La transition énergétique implique indéniablement d’importants investissements, prosumers ou non, qui seront fatalement répercutés sur les consommateurs. La hauteur de ces investissements et l’augmentation des coûts du réseaux qui en découlent dépendent de la capacité des gestionnaires de réseau à répondre efficacement aux défis de demain et non pas à l’importance de la contribution des prosumers aux frais du réseau. Un tarif prosumer qui aurait pour seul objectif de remplir les caisses de sociétés incapables de s’adapter à l’évolution sociétale serait tout simplement illégitime, voir illégal.
    Enfin, l’étude propose une refonte « radicale » du système de facturation, pour « encourager financièrement les comportements vertueux » et « faciliter l’émergence de certaines technologies », comme le développement des batteries.
    Cette conclusion semble néanmoins faire fi de l’état actuel de la situation. Pour être traités comme n’importe quel consommateur, les prosumers sont contraints, sous peine de se voir infliger un tarif forfaitaire qui ne tient nullement compte de leur utilisation réelle du réseau, d’installer un compteur double flux ou intelligent. Or, pour un ménage qui travaille et bénéficie de congés payés (+/- une absence de près de 6 mois par an), le tarif prosumer plus le coût d’installation d’un nouveau compteur représente une contribution aux coûts du réseau supérieure à celle des consommateurs sans production photovoltaïque. Si, comme le préconise l’étude, l’installation d’une batterie permettrait d'accroître leur autoconsommation et in fine diminuer leurs factures, ce type d’investissement est à l’heure actuelle tout simplement non-amortissable (coût d’installation, durée de vie de la batterie, évolution technologique). Imaginons également que tous les prosumers installent une batterie et ne réinjectent plus rien sur le réseau. S’ils bénéficient d’un compteur double flux, ils ne payeront plus rien mais s’ils sont placés sous le régime du tarif capacitaire, ils devront payer un montant forfaitaire alors qu’il n’utilisent plus (ou presque pas) le réseau. Cherchez l’erreur !
    La conclusion logique de cette étude est donc la suivante : débranchez vos panneaux et surtout n’investissez plus dans le « petit photovoltaïque ». Est-ce vraiment le souhait de nos dirigeants alors même que les nouvelles législations européennes prônent l’émancipation des prosumers.
    Le conseil d'administration
     
    Rebelle , 16 Mars 2019
  18. xixou

    xixou 42 ans, Hainaut

    Grand temps de mettre des solutions de stockage en route.
    Par exemple grande boules creuses dans l'eau (qu'on fait descendre quand trop d'élec et qu'on fait remonter quand pas assez),
    Stockage hydrogène ou batteries.
    ou des grues qui soulèvent de gros poids, fin bref y a plein d'options.

    Gestion politique : 0.
     
    Dernière édition: 17 Mars 2019
    xixou , 17 Mars 2019
  19. ech1965

    ech1965 54 ans, Hainaut

    Quelques éléments ( même si l'article donne déjà pas mal d'explications)

    0. les petits conso comme nous payons l'électricité le même prix toute l'année. ce n'est pas vrai pour le marché de gros ( le prix d'achat en gros et le prix de vente aux gros consommateurs est variable ( par 1/4h pour les industries)

    1. L'électricité de se "stocke" pas facilement ( il faut des installations telles que les barrages de l'eau d'heure ou coo pour arriver à un stockage valable à une échelle d'un pays)

    Il faut donc en permanence adapter la production à la consommation

    2. Le nucléaire, les PV et l'éolien sont difficiles à moduler

    Donc quand les centrales nucléaires ne sont pas en panne, que le vent souffle à écorner les boeufs, que le soleil tape et que la t° est pas trop haute la production est abondante
    Le dimanche, en général on consomme moins...
    Donc on a un surplu d'électricité donc les prix baissent

    De même, les mois passés: des centrales en panne, peu de vent et peu de soleil
    on est en manque d'électricité donc les prix augmentent

    En plus de solutions de xixou, quelques centrales à gaz seraient une bonne chose ( quitte à les convertir à l'hydrogène le moment venu) mais ce n'est pas "rentable" du point de vue de celui qui les opère vu que leur vocation est d'être "standby" la plupart du temps et de ne fonctionner que quand "il faut"
     
    ech1965 , 17 Mars 2019
  20. dynamitron

    dynamitron Namur

    Tu peux développer ?
     
    dynamitron , 17 Mars 2019
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Groupe action TPCV

Similar Threads - Groupe action TPCV
  1. armagnac

    Wikip*wer achats groupés-Comparateur fournisseurs énergie

    armagnac, +4 (Potin), 15 Novembre 2018
    4
    Affichages:
    398
    Potin
    25 Mai 2019, à 08:39
  2. fred0110

    Avis devis et achat groupé test-achat

    fred0110, +37 (marc.d), 13 Juillet 2018
    37
    Affichages:
    2 465
    marc.d
    15 Novembre 2018
  3. morpheus

    Achat groupé Test Achats

    morpheus, +13 (morpheus), 6 Juillet 2018
    13
    Affichages:
    978
    morpheus
    10 Juillet 2018
  4. bistory

    Avis sur l'action Electrabel / Panneaux solaires

    bistory, +20 (marc.d), 10 Mai 2017
    20
    Affichages:
    4 522
    marc.d
    25 Juillet 2018
  5. zitoune9028

    achat groupé photovoltaique tests-Achat

    zitoune9028, +3 (zitoune9028), 14 Septembre 2015
    3
    Affichages:
    1 192
    zitoune9028
    15 Septembre 2015
  6. chammy

    Achat groupé de panneaux PV avec Test-achats

    chammy, +123 (padd727), 29 Mai 2015
    123
    Affichages:
    17 279
    padd727
    8 Juin 2016
  7. Lyndir

    achat groupé wikipower

    Lyndir, +25 (seiran76), 27 Juillet 2014
    25
    Affichages:
    2 846
    seiran76
    9 Août 2014