Infiltration ou fuite sur un toit en shingle

Dans le forum Toiture, Charpente - par off71 le 13 Février 2013

  1. off71

    off71 46 ans, France

    Bonjour.
    J'ai un (sérieux) soucis avec mon toit recouvert de shingle que je viens de poser.
    Sur des madriers j'ai posé des dalles d'agglo hydrofuges de 22mm qui se joignent au-dessus de chaque madrier, et par dessus la sous couche "easy shingle" et les fameux bardeaux bitumés cloués (soi-disant) tout comme il faut.
    Le tout recouvert d'un solin en plomb (ma pièce jouxtant une maison)
    Le toit est donc monopente et trés peu pentu (11%).

    A la suite de la découverte de taches d'humidité sous le toit (ayant donc traversé les dalles d'agglo) j'ai décidé de collé (ce que je n'avais pas fait) mon shingle afin de ne pas laisser l'eau remonter sur le toit, au vu de la faible pente.
    Or il se trouve que cette tache demeure, et pire encore est trés incohérente en son état.
    Je m'explique : Le jour de la découverte, je colle mes shingles et bâche le toit tout en séchant (au sèche cheveux, oui, oui !) dalles et toute trace d'humidité.
    Le lendemain matin (alors qu'il n'avait pas plu dans la nuit), je retrouve la moitié de mon toit atteint de ces taches d'humidité (qui partent toujours du même point haut sur le toit et du même endroit le long d'un madrier).
    La journée passe et les taches disparaissent (sauf une résiduelle, à voir sur la photo), et le lendemain matin rebelotte (il avait plu cette fois, mais toit bâché).
    Là, le toit est débaché, il n'a pas plu depuis 24H et ce matin je constate de nouveau cette tâche (plus petite, mais quand même) qui a grandi depuis hier soir.
    Tous les matins donc, cette tache ré-apparait.

    Quels peuvent être les raisons de cela ?
    On m'a donné 2 avis mais qui ne me convainc pas (ne m'explique pas cette présence erratique d'eau) :
    Premièrement la fuite qui passe via un ou plusieurs clous. Lorsque j'ai collé le shingle j'ai bien fait en sorte "d'enrober" chaque tête de clou avec la colle pour shingle. De plus j'ai appliqué un joint (2 fois pour être sûr) sur le solin et sous le solin et shingle également !
    Deuxièmement un ami a remarqué des micro-fissures dans le crépi de la maison qui jouxte mon toit, et me dit que l'eau peut trés bien circuler sous ce crépi pour réapparaître en "innondant" le bois de mon toit (certains madriers pouvant être en contact avec le-dit crépi)

    Pour moi cela n'explique pas ces présences illogiques d'eau, et si vous pouviez éclairer ma lanterne, je suis plus que preneur !

    Voici 2 images du dessous de mon toit ce matin, aprés 24 H de temps sans pluie (j'ose pas dire sec, avec le taux d'humidité qu'il y a quand même !)

    [​IMG]


    [​IMG]
     
    off71 , 13 Février 2013
    #1
  2. Francois7830

    Francois7830 Hainaut

    Quelques considerations generales:
    À priori la pente est très faible pour ce type de revêtement.
    Des photos de l'extérieur seraient utiles.
    Une fois l'eau infiltrée, il faut plusieurs jours pour qu'elle s'évacue.
     
    Francois7830 , 15 Février 2013
    #2
  3. off71

    off71 46 ans, France

    Je vous mets 2 photos du toit et du solin de face, celui-ci avec 3 joints successifs.

    [​IMG]


    [​IMG]
     
    off71 , 16 Février 2013
    #3
  4. Robain

    Robain 57 ans, Hainaut

    bonjour. quelle est la pente minimum pour ce type de produit ? y avez vous regardez ? on dirait voir que vous avez "tiré " un joint le long du plomb plissé , c'est juste ? on dirait aussi que vous avez mis du produit dans les joints et ou certains entre les bardeaux , possible ? bien à vous et attend vos réponses.
     
    Robain , 16 Février 2013
    #4
  5. off71

    off71 46 ans, France

    Bonjour.
    La pente minimum est de 15% et j'ai effectivement tiré un joint le long plomb et rajouté de la colle shingle a TOUTES les jointures des bardeaux, et tout ça sans effet sur mes "taches" qui réapparaissent chaque matin.
    Du coup j'ai démonté mon solin, enlevé la dernière rangée de shingle, nettoyé et enlevé tous les joints que j'ai pû faire pour m'appercevoir ce matin (aprés 5 jours de beau temps froid mais sans pluie) que mes panneaux d'agglo étaient encore mouillés en sous-face.
    J'en conclu donc (dîtes-moi) que de la condensation se forme au point de rosée tout en haut du toit, sous face et contre le mur voisin, et qu'ensuite l'eau s'infiltre aux jointures de mes dalles d'agglo, le long des madriers (ce matin 3 madriers étaient entourés d'eau sur toute leur longueur).
    En effet, ces traces d' eau sont présente TOUS les matins, et disparaît tout doucement dans la journée.
    Je ne suis pas sû de ça mais ne voit rien d'autre.
    J'avais pensé engraver mon solin, mais là ça ne servirait à pas grand chose, non ?
    Qu'en pensez-vous, sachant que mes dalles d'agglo étaient bien sèches sur le dessus (en tous cas en haut du toit où j'ai pû les toucher.)

    Merci de vos réponses.
     
    Dernière édition par un modérateur: 19 Février 2013
    off71 , 19 Février 2013
    #5
  6. off71

    off71 46 ans, France

    J'ai profité de cette semaine sans pluie pour effectuer maints et maints tests, et je pense que la partie la plus importante de mon problême est la condensation.
    Pour le solin, je l'engraverais, j'ai retenu la leçon.

    Je ne sais comment cela se peut, mais bref, ça condense !

    J'ai donc pensé à une solution (vous me dîtes si cela vous semble cohérent) : sur le shingle poser des tasseaux perpendiculairement à la pente, entre ceux-ci mettre un isolant genre polystyrene/styrodur et par-dessus le tout je voulais recouvrir de bac acier.
    Cela (à mon humble avis) devrait remonter le point de condensation, et au cas où cela se produirait sous le bac acier, il y aurait quand même le shingle qui ferait office d'etancheité.
    La question que je me pose en envisageant cette solution : si cela condense beaucoup sous le bac acier, le polystyrène et les tasseaux de bois ne risque-t-il pas d'en prendre un certain coup ?

    Merci.
     
    off71 , 22 Février 2013
    #6
  7. off71

    off71 46 ans, France

    EUREKA !
    Après moultes essais, j'ai trouvé le coupable : le solin en plomb qui, posé contre un mur probablement "chauffé", ou en tous cas ayant une différence de température avec "mon" côté produisait une condensation assez forte pour "inonder" la sous face de mes panneaux d'agglo.
    Il n'y avait donc pas de fuite à proprement parlé et il m'a suffit d'ôter le solin pour le remplacer par un solin "maison" bois/mortier/shingle avec une lame d'air en dessous pour que tout soit ok.
    Ouf !
    Maintenant la suite des opérations..
     
    off71 , 3 Mars 2013
    #7
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Infiltration fuite toit

Similar Threads - Infiltration fuite toit
  1. Gizmil

    Réparer les fuites dans un toit plat en zinc

    Gizmil, +3 (irakk), 9 Décembre 2018
    3
    Affichages:
    297
    irakk
    11 Décembre 2018
  2. charley

    Infiltration

    charley, +1 (Ledeutsch), 3 Juillet 2018
    1
    Affichages:
    225
    Ledeutsch
    3 Juillet 2018
  3. gerboise

    Infiltration eau coffre volet roulant

    gerboise, +10 (zammy), 2 Janvier 2018
    10
    Affichages:
    1 420
    zammy
    5 Janvier 2018
  4. isalara

    Infiltration toiture récente

    isalara, +8 (fafalili), 24 Décembre 2017
    8
    Affichages:
    471
    fafalili
    25 Décembre 2017
  5. ferdi

    Infiltration + conseil isolation bardage PVC

    ferdi, +1 (etpaf), 12 Décembre 2017
    1
    Affichages:
    325
    etpaf
    25 Décembre 2017
  6. wallynat

    Infiltration d'eau Faitage ?

    wallynat, +3 (heureuxproprio), 29 Décembre 2015
    3
    Affichages:
    1 279
    heureuxproprio
    1 Janvier 2016
  7. bsnl

    Infiltrations, moisissures - Gros soucis

    bsnl, +1 (RobBZ), 19 Novembre 2015
    1
    Affichages:
    592
    RobBZ
    19 Novembre 2015