Insert à bois en appoint sur chauffage central

Dans le forum Poele, insert, pellets - par Em_Biau le 6 Janvier 2008

  1. Em_Biau

    Em_Biau 51 ans, Hainaut

    Bonjour,

    Je m'intéresse au sujet qui consiste à placer un insert ou un poële à bois avec une dérivation d'eau chaude du circuit de chauffage central.

    Je compte chauffer une maison (à construire) de 800 m³ avec comme système de chauffe principal un chauffage central au gaz. J'estime le nombre de radiateurs à une quinzaine.
    Le système de chauffe alternatif au bois sera très décentré par rapport à la maison (maison rectangulaire et poële/insert placé au milieu d'un des petits côtés, contre le mur).

    Quelqu'un a-t-il une expérience à partager ?
    Des conseils de design à proposer ?
    Qu'en penser par rapport à un système à bois isolé du chauffage central et qui souffle de l'air chaud dans différentes pièces (mais nécessite des conduits qu'il faut masquer et génère un léger bruit de soufflerie) ?
     
    Em_Biau , 6 Janvier 2008
    #1
  2. pef

    pef 43 ans, Hainaut

  3. philipina

    philipina 40 ans, Luxembourg

    Bonjour,

    Pas évident ce sujet.... Je suis en train de me poser la même question.
    Je voudrais le confort du chauffage centrale mais aussi le plaisir du feu bois dans le salon (qui ne surchauffe pas non plus la pièce).
    Pour le système de chauffage pour ma nouvelle habitation j'envisage donc un système avec chaudière au mazout + panneaux solaire. Les radiateurs et l'eau chaude sanitaire seraient chauffés via un tampon de 1000 litres ce qui me permettra plus tard de venir ajouter un insert DDG comme source de chaleur supplémentaire sur le tampon.
    Le seul problème qui me fait encore hésiter est le suivant:
    Dans le cas où le soir vous avez envie d'allumer un petit feu de bois dans le salon, mais que la chaudière à déjà réchauffé toute l'eau du tampon (ou du circuit en cas de branchement direct sur la chaudière) vous ne pouvez tout simplement pas allumer votre feu :mad: sans quoi vous risqueriez de provoquer une surchauffe et surpression dans tout le circuit.
    Ce qui veux dire qu'il faudrait presque penser quelques heures à l'avance à éteindre sa chaudière pour quelle ne réchauffe pas tout le circuit et que l'on puisse allumer un bon feu.

    Je dois avouer que ceci me fait encore hésiter...:]

    Si vous avez une telle installation chez vous merci de partager votre expérience avec nous. ;-)
     
    philipina , 14 Avril 2009
    #3
  4. Em_Biau

    Em_Biau 51 ans, Hainaut

    Dans ce cas, j'imagine qu'il faut prévoir un système de vannes qui isole le ballon.
    L'eau (très) chaude générée par l'insert va cependant circuler dans le circuit de chauffage central (avec le ballon by-passé) et chauffer les autres pièces (ne pas oublier d'ouvrir les vannes des radiateurs!).

    Si, évidemment!, c'est pour vous un inconvénient que le chauffage fonctionne dans les autres pièces, alors, il vaut mieux éviter de faire une flambée.

    J'imagine qu'à un moment, on va finir par oublir de fermer ou de rouvrir une vanne quelque part... Tout ça me semble assez exigeant.
     
    Em_Biau , 21 Avril 2009
    #4
  5. philipina

    philipina 40 ans, Luxembourg

    Pour me faire une meilleure idée, je suis allé dans différents magasins spécialisés en poele et insert dans ma région.
    Les commentaires étaient souvent les même.
    Ils connaisent tous le système et en installe de temps en temps à la demande de certains clients mais ne sont pas convaincu pour les raisons suivantes.
    - Risque de surchauffe si on fait un feu et que tous les autres radiateurs sont fermés.

    - Il y a des systèmes de sécurités contre les risques de surchauffe. Ces systèmes envoient l'eau chaude vers l'égout et re-alimente le circuit avec de l'eau froide. Le problème est alors la contrainte mécanique pour le poele. Injecter de l'eau à 6°C dans un serpentin à 70°C n'est pas vraiment recommandé. D'où une durée de vive fortement diminuée pour le serpentin.

    - Ils ont aussi du mal à trouver des produits de bonne qualité qui résisteront dans le temps. Et lorsqu'ils en trouvent un, en général, il n'y qu'un ou deux modèles (dont le design ne plait pas toujours au client) et les prix deviennent trop élevés.

    - L'installation d'un système avec tampon est très couteuse et difficilement rentable pour les personnes qui font uniquement un feu le soir après être rentré du boulot (ce qui est notre cas). Il serait plus rentable pour les gens qui reste toute la journée à la maison et peuvent faire un feu léger en permanence.

    En conclusion je pense que nous allons aller vers une solution avec un insert "normal" avec une soufflerie pour pouvoir "casser" l'air dans notre couloir qui se trouve à coté de la pièce où sera installé l'insert.

    Voilà j'espère que cette argumentation pourra aider d'autre personnes à faire leur choix.
     
    philipina , 24 Avril 2009
    #5
  6. Drksun2

    Drksun2 38 ans, Hainaut

    L'idéal est je pense un DDG + ballon de x l + chaudière à condensation relié à une sonde extérieure.

    Si la régulation est bien réglée (au minimum pour avoir juste une légère chaleur), il n'y aura pas de surchauffe.

    Au pire la chaleur est stockée dans le ballon.

    Le soir, lorsque l'on met une buche, il fera juste un peu plus chaud.
     
    Drksun2 , 24 Avril 2009
    #6
  7. A_v

    A_v Invité

    Bonjour,

    J'ai eu le même dilemme. J'ai tranché : un BG classique de bonne facture avec tuyauterie d'air pulsé au bois, chauffage central au gaz basse température, et ecs solaire.

    Rapport qualité prix, fiabilité, ...
     
    A_v , 24 Avril 2009
    #7
  8. Anon32

    Anon32 Invité

    il y a des cheminées avec insert muni d'un bain marie, et c'est le bain marie qui chauffe les serpentins. il peut y en avoir 2 ou 3. 1 pour le sanitaire, 1 pour le chauffage central et 1 pour le chauffage sol. bien sur, ces serpentins chauffent l'eau de leur boiler. l'eau du bain maire est tenue à niveau avec un flotteur comme celui d'une chasse d'eau. aucun problème de surchauffe. c'est le système que j'installe dans ma MOB. et le tout couplé à une chaudière gaz à condensation
     
    Anon32 , 24 Avril 2009
    #8
  9. Massimo

    Massimo Liège

    L'avantage de récupérer l'air chaud et de l'injecter dans la piece ad/oc est d'éviter les surpressions , fuites .... j'avais vu en son temps le site d'un gars qui avait fait un caisson autour de sa conduite de cheminée. ce caisson isolé avec de la laine de roche comportait un trou dans lequel était connecté un tuyau d'aeration qui menait dans la piece à chauffer. l'air y était amené via un extracteur d'air.
     
    Massimo , 29 Décembre 2009
    #9
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Insert bois appoint

Similar Threads - Insert bois appoint
  1. antoine013

    conflit insert bois et hotte aspirante

    antoine013, +4 (poilu), 2 Octobre 2017
    4
    Affichages:
    205
    poilu
    8 Octobre 2017
  2. Napster
    0
    Affichages:
    114
    Napster
    8 Août 2017
  3. Maka

    prise d'air dans une cave pour insert bois

    Maka, +1 (fafalili), 11 Février 2016
    1
    Affichages:
    423
    fafalili
    12 Février 2016
  4. Paranoya

    Choix insert bois

    Paranoya, +14 (Paranoya), 25 Août 2015
    14
    Affichages:
    962
    Paranoya
    23 Septembre 2015
  5. stephbb27

    Insert pellets + bois

    stephbb27, +3 (stephbb27), 15 Novembre 2013
    3
    Affichages:
    905
    stephbb27
    14 Décembre 2013
  6. falcon-eyes666

    Poele insert Bois

    falcon-eyes666, 15 Octobre 2013
    0
    Affichages:
    599
    falcon-eyes666
    15 Octobre 2013
  7. lardi

    Nouvel insert bois de A à Z

    lardi, +6 (lardi), 8 Octobre 2013
    6
    Affichages:
    938
    lardi
    10 Octobre 2013