Isolation des combles habitables (en perdant un minimum d'espace)

Dans le forum Isolation - par Lou le 20 Décembre 2007

  1. Lou

    Lou 40 ans, France

    Bonjour à tous,

    Je sollicite à nouveau vos precieux avis.

    Je vais amenager l'etage de ma fermette qui se situe sous les combles.
    Je souhaite isoler efficacement, en perdant le moins de volume (je veux laisser mes panes en chêne apparentes.
    Je lis un peu de tout sur les isolants minces et on en trouve à tous les prix.
    Pour être sûr de mon coup, j'ai pensé à mettre des panneaux rigides en laine de roche (ou autre s'il y a mieux) entre les chevrons, et un isolant mince reflecteur contre mes chevrons.

    Qu'en pensez-vous? Ces 2 types d'isolant sont-ils combinables?

    La laine de roche est-elle la mieux adaptée?
    Quel isolant mince me conseillez vous?

    Merci d'avance

    Lou
     
    Lou , 20 Décembre 2007
    #1
  2. jeanphi500

    jeanphi500 40 ans, Liège

    Sujet souvent debatu sur le forum... Les IMR (isolants minces reflechissants) ont des partisans et des opposants. Disons que personnellement je me suis fie a l'avis de Test-Achats et de la federation francaise de la contruction qui litteralement descendaient ces derniers. Selon eux, un IMR de 2cm parfaitement place (en respectant rigoureusement les lames d'air) vaut en isolation thermique au maximum l'equivalent de 6cm de laine de roche ou de verre. Pour un prix 10x plus eleve.
    Habituellement, l'IMR est utilise comme sous toiture egalement, faisant d'une pierre 2 coups.

    Ton toit possede t'il une sous toiture? De quel type s'agit-il?

    Parce qu'en te lisant, j'ai l'impression que tu veux remplacer le pare vapeur par l'IMR (tu evoques "contre les chevrons"). Si je comprends bien tu veux: mettre les panneaux rigides contre la sous toiture puis mettre l'IMR par dessus. Autant mettre un pare vapeur reflechissant et pas d'IMR...
     
    jeanphi500 , 20 Décembre 2007
    #2
  3. Lou

    Lou 40 ans, France

    Je pense que tu as bien saisi ce que je pense faire. Mon IMR servirait à la fois d'isolant ainsi que de pare-vapeur.

    Un pare-vapeur reflechissant ne serait-il pas moins efficace qu'un IMR?

    La sous toiture est basique (vendu en rouleau de 50m).

    A te lire

    Lou
     
    Lou , 20 Décembre 2007
    #3
  4. jeanphi500

    jeanphi500 40 ans, Liège

    Je suppose que si c'est une sous toiture placee recemment, elle est micro perforee pour permettre l'evacuation de l'humidite residuelle lors de belles journees chaudes.

    A la maison (je renove une ferme(tte) comme toi) j'ai aussi des poutres en chene que je ne voulais pas recouvrir. Je m'etais renseigne sur les IMR car je devais mettre une sous toiture mais j'ai vite change d'avis. J'ai adopte au final la solution classique: 6 cm de laine de roche entre mes chevrons puis contre chevronnage et 8cm de plus. Ensuite pare vapeur. Au total 14cm.

    Dans ton cas, tout depend de ce que tu as comme possibilites. Tu dois mesurer la profondeur maximale de l'isolant et ensuite choisir.
    Je te conseille une epaisseur de minimum 12cm a 15cm.

    Maintenant dans ton cas de figure, l'isolant mince te fera gagner l'equivalent de son epaisseur soit 2-3 cm. Mieux vaut directement acheter la bonne epaisseur en laine de roche puis un pare vapeur reflechissant.

    Il faut savoir qu'un isolant mince ca va de 6 a 10EUR du m2. Pour un pare vapeur reflechissant, divise ca par 10 ;-)
     
    jeanphi500 , 20 Décembre 2007
    #4
  5. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Hier soir je me suis posé une question en voyant ma toiture extérieure...
    J'espère que ce sera encore visible aujourd'hui !! Si c'est le cas je ferai une photo pour vous montrer le "bazard" !! ;-)

    Si tu veux gagner un peu de place et éviter un contre chevronnage sur les chevrons existant tu peux faire une combinaison !!
    Entre les chevrons existants, tu places les x cm de laine de verre/de roche (à ta meilleure convenance) et puis tu recouvres le tout de panneaux en XPS de 4cm(polystyrène extrudé) que tu visses directement dans les chevrons au moyen de rondelles ad-hoc !! Les panneaux sont très légers et rainurés/languettés. Tu recouvres alors le tout de plaques de platres que tu revisses à travers le XPC, toujours en direct dans les chevrons.

    Intègre avait soulévé la dangerosité du XPC en cas d'incendie, car il fond... mais il me semble qu'une fois recourvert, le problème disparait !!
     
    Dernière édition par un modérateur: 20 Décembre 2007
    Carbu , 20 Décembre 2007
    #5
  6. Lou

    Lou 40 ans, France

    Merci pour cette discussion très très intéressante.

    En fait le film sous-toiture date d'il y a 10 ans, alors je ne sais pas ce qu'il vaut.

    Le XPS jouera-t-il le role de pare-vapeur? Faut-il une lame d'air entre XPS et laine de Roche (ou Verre : d'ailleurs lequel s'avererait le plus interessant dans ce cas?)?

    Visser directement le placo sur le chevrons me semble un peu "osé" : si la charpente "travaille"? Les chevrons ne sont pas régulisés, alors mon placo va faire des vagues, non?

    Lou
     
    Lou , 20 Décembre 2007
    #6
  7. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Voili-voilou... désolé pour la qualité de la photo mais pas de réflex numérique disponible !!

    [​IMG]
    Tout ça pour montrer, si c'était encore nécessaire, l'importante de l'isolation d'une toiture... la partie encore givrée est la seule partie du toit où j'ai eu le temps de placer de l'isolation (la combinaison expliquée ci-dessus)... Et tout le reste bien noir me permet de réchauffer le ciel de Belgique ;-)

    Pour répondre à Lou, je ne pense pas que le XPS joue un rôle de pare vapeur. Ce que j'ai fait c'est de mettre de la laine de roche avec pare vapeur intégré (un film d'alu) puis tout recouvert comme expliqué précédemment.

    Si le gitage n'est pas plat, effectivement tu auras un risque de vagues dans le placo. En ce qui me concerne ce n'était pas le cas... (ou du moins pas visible)
     
    Dernière édition par un modérateur: 20 Décembre 2007
    Carbu , 20 Décembre 2007
    #7
  8. Lou

    Lou 40 ans, France

    A titre de comparaison, peux-tu nous dire quelle isolation tu as mis sur la partie qui rechauffe le ciel ?

    Même si mes chevrons ne sont pas droits, je garde ton idée avec en plus des rails pour assurer la planéité.

    Merci

    Lou
     
    Lou , 21 Décembre 2007
    #8
  9. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Je ne faisais pas un comparatif entre les isolants... c'était seulement un exemple bien concret montrant l'importance d'isoler la toiture, ou ce qui sépare les pièces de la toiture.

    La toiture n'est pas isolée.... il n'y a que la partie au dessus de la chambre de mon fils que j'ai faite, poussé par l'urgence de la situation !!! J'ai acheté la maison l'année passée !! En gros, dans sa chambre avec le radiateur sur "2" il fait plus chaud que dans la salle de bain (non isolée et plus petite) avec le radiateur sur "5"
     
    Carbu , 21 Décembre 2007
    #9
  10. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Carbu,
    C'est vrai qu'avec un panneau collé sur le stryrodur, ça s'embrase moins vite, mais la déterioration commence à 70 ° (voir google).
    pour info:laine de verre + de 600 °, laine de roche +de 1.000°

    Que l'économie potentielle ne fasse pas oublier les normes de sécuité.
    Le isolants de type polystryrène fondent, mais surtout, ils brulent aussi et continuent à bruler sur et dans la peau.
    Une lampe de 100 w contre le plafond dépasse cette t°
     
    intègre , 21 Décembre 2007
    #10
  11. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Merci de cette précision que j'ignorais...

    Sous-entendrais-tu donc que tous les marchands de matériaux qui vendent ce produit (placo+XPS collé) vendent un produit qui n'est pas aux normes de sécurité ???
    Et si je te comprends bien, j'aurais fait quelque chose de dangereux, voir même illégal question sécurité ???
     
    Carbu , 21 Décembre 2007
    #11
  12. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Je dirais que ce matériau est plus prévu pour les murs que pour les plafonds.
    Le risque est beaucoup moins grand quand il est placé verticalement, la chaleur n'attaque pas aussi vite latéralement que verticalement.
    Il a été développé comme isolant à placer dans la coulisse des murs creux en maçonnerie (où le risque d'incendie involontaire est quasi nul)
    Pour ta dernière phrase , je ne sais pas ce qui est légal ou pas.
    Mais j'ai vu des brûlés par ce genre de sous produits pétroliers, plus d'un an aux soins intensifs à Neder Over Humbeek, et même longtemps après, pas beaux à voir.
     
    intègre , 21 Décembre 2007
    #12
  13. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Je commence à mieux comprendre tes réticences quant à son utilisation en toiture...
    Merci pour les infos !!
     
    Carbu , 21 Décembre 2007
    #13
  14. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Bon les gars, il faut savoir que si vous souhaitez avoir une protection incendie, il faut alors mettre des plaques de plâtre (rose) de 15mm. résistance au feu 30 minutes.
    Je remarque que pas mal de gens ne connaissent pas ce genre de plaque, ah mais oui, dans les brico on n'en trouve pas! C'est pour cela.
    Bonne fin de journée
     
    Nono , 21 Décembre 2007
    #14
  15. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Merci Nono de compléter l'info.
    30 minutes, c'est suffisant pour cavaler en cas de problème, même à Naaaamuuuur.!!:grinning:
     
    intègre , 21 Décembre 2007
    #15
  16. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Ok alors là! pour cela on peut doubler les plaques..
    Sans blague c'est vrai quand même! les gens ne savent pas toujours ce qu'il y a comme produit (matériaux ) à leur disposition . Il faut de temps en temps pousser les portes d'une négoce ayant pignon sur rue pour savoir ce qu'il existe. Un renseignement c'est gratuit et on vous reçoit bien souvent avec le sourire et compétence.
     
    Dernière édition par un modérateur: 22 Décembre 2007
    Nono , 21 Décembre 2007
    #16
  17. Carbu

    Carbu 50 ans,

    Nono, je ne vais au brico qu'en cas d'urgence ou de dépannage...
    Depuis plus de 20 je vais très régulièrement dans les différents grossistes de matériaux de construction !!! Je n'ai jamais entendu parler de ces plaques !!
    Il se peut (je n'en suis même pas certain) que je les ai vues un jour mais n'en connaissant pas les spécifications, cela ne m'a jamais marqué !!

    Est-ce qu'elles se placent de la même façon que les autres plaques de platre (placo) ?
     
    Carbu , 21 Décembre 2007
    #17
  18. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Naturellement, je sais que pas mal de nos confrères ne prennent pas ces plaques de stock..
    Donc voilà tu sais que cela existe maintenant ah oui les dimensions cela se trouve en 2,60mx1,20m
     
    Dernière édition par un modérateur: 22 Décembre 2007
    Nono , 22 Décembre 2007
    #18
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Isolation combles habitables

Similar Threads - Isolation combles habitables
  1. Christian61

    Isolation sous combles déjà aménagées

    Christian61, +10 (fafalili), 27 Février 2017
    10
    Affichages:
    330
    fafalili
    4 Mars 2017
  2. Jul88

    Isolation combles

    Jul88, +8 (Jul88), 22 Novembre 2016
    8
    Affichages:
    721
    Jul88
    2 Décembre 2016
  3. Clubman

    Isolation combles perdus

    Clubman, +5 (fcmiette), 23 Octobre 2016
    5
    Affichages:
    369
    fcmiette
    24 Octobre 2016
  4. heyall

    Isolation sol combles - configuration spéciale

    heyall, +6 (heyall), 25 Septembre 2016
    6
    Affichages:
    514
    heyall
    29 Septembre 2016
  5. yankee

    Isolation comble

    yankee, +3 (yankee), 24 Mai 2016
    3
    Affichages:
    460
    yankee
    26 Mai 2016
  6. info-bel

    Isolation combles 4 pans - Optimiser ? 20 cm ?

    info-bel, +29 (info-bel), 17 Mars 2016
    29
    Affichages:
    1 906
    info-bel
    2 Mai 2016
  7. frederic63

    Isolation de mes combles

    frederic63, +5 (frederic63), 13 Mars 2016
    5
    Affichages:
    695
    frederic63
    10 Avril 2016