Isolation du plafond de ma cave

Dans le forum Isolation - par Kenshin le 30 Octobre 2007

  1. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Bonjour,

    J'ai une maison, fort vieille, dont j'aimerais améliorer l'isolation.
    Le point le plus flagrant, selon moi, c'est la cave, qui possède 5 soupiraux ouverts sur l'extérieur, qui est humide... et juste en-dessous de tout le rez-de-chaussée forcément. Je pense donc que c'est une source importante de perte de chaleur par le sol.
    Note : j'ai ma chaudière et boiler dans cette cave (mais la moins aérée ceci dit).

    Le plafond est composé de plusieurs petites voutes, qui ont un écart d'environ 1m.

    Avez-vous un conseil pas trop complexe ?
    J'avais pensé un moment à des plaques de polystyrène extrudé - pour la pose pas trop complexe, et pour éviter l'humidité ambiante... ?
     
    Kenshin , 30 Octobre 2007
    #1
  2. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Bonjour,

    C'est une bonne solution , si vous pouvez latter pour fixer ensuite vos px isolant là c'est parfait.
    Le styrodur de 40 serait largement suffissant.. 50 c mieux me direz -vous . Là c'est à vous de voir en fonction de vos moyens financiers
     
    Nono , 30 Octobre 2007
    #2
  3. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Je n'y connais absolument rien je dois dire.

    Pour pouvoir latter, il faudrait que les supports de voute, dans la cave, soient en bois pour fixer les lattes dedans je suppose ?

    Le styrodur est la marque que vous conseiller ? (en rapport qualité-prix)
    J'ai malheureusement de faibles moyens restant pour ce poste-ci.
    40 -> c'est exprimé en mm ?
    Dans quelle fourchette de prix je dois me situer selon vous pour une cave d'environ 40 m² ?
     
    Kenshin , 30 Octobre 2007
    #3
  4. Nono

    Nono 66 ans, Hainaut

    Vos voutes sont en fer. là j'en ai aucun doute.
    Il faudrai alors fixer et là possible avec de la colle de contact mais si jamais vous dviez ôter le ou les px pour uen rasion quelconque là.. c'est comme jetter de l'argent par les fenêtres.
    Donc solution, voir s'il y à possibilité de lattre (avec des lattes en bois 4/4/50..(25mmX50mm) en les visssant dans les briques.. c'est faisable je vous assure. Quand au prix.. là vous devez aller dans une négoce de votre région.
    Je ne donne jamais aucun prix sur le forum.

    En écrivant 40 c'était en mm ..
     
    Nono , 30 Octobre 2007
    #4
  5. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    En effet, j'ai un peu peur de mal faire en collant les lattes. Surtout si je me plante :)

    L'idée serait donc de placer des lattes :
    - en perpendiculaire par rapport au voutes
    - que je visserais dans la brique (plafond) - je suppose de façon oblique, avec de longues vis pour atteindre la brique proche des barres de voute. (il faut des chevilles ou vis spéciaux ?)
    - Une fois latter, de manière je suppose à correspondre à la dimensions de plaque de plystyrène extrudé, je n'ai plus qu'à les fixer et à "boucher" à la mousse PU les éventuels trous qui feraient ponts thermiques ?

    J'ai bien suivi ? :)

    Au fait, je ne pensais pas à cm contre mm quand même. Je voulais être sûr que c'était bien une expression en mm plutôt qu'une autre unité de mesure autre que décimale ou plutôt qu'un code de la marque de production.
     
    Dernière édition par un modérateur: 30 Octobre 2007
    Kenshin , 30 Octobre 2007
    #5
  6. intègre

    intègre 70 ans, Namur

    Nous avons eu à faire cela dans un bâtiment neuf (avec fausses caves/vrai vide ventilé de 200 cm de haut) et mon architecte à simplement conseillé du Styrodur de 20 mm. Le fait d'être une isolation en sous oeuvre (par en dessous) fait que, le froid descendant et la chaleur montant, l'épaisseur de l'isolant peur être moins importante en dessous , d'autant plus qu'une couche d'air va être enfermée dans le creux des voussettes, et que l'air aussi est un bon isolant. Toutefois, il faudrait réaliser ces travaux à un moment où les voussettes seront bien sèches, autrement vous allez enfermer l'humidité et là ????? cela pourrait créer un espace favorable au développement de mérules et autres champignons (surement pas des pleurottes !!)
    Soissons aurait-il l'amabilité de confirmer ou d'infirmer mes allégations.
    P.S. : je ne me vexerai jamais si un professionnel me dit que j'ai tort. Au contraire, j'aurai appris quelque chose et tout le monde en profitera.
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Octobre 2007
    intègre , 31 Octobre 2007
    #6
  7. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Donc :
    - après la pose du Styrodur, il faut bien "boucher" tous les trous qui pourraient faire pont thermique - soit entre le mur et les plaques.
    - il est préférable de laisser encore passer cet hiver - même si l'humidité est très faible au plafond, mais qu'elle est assez importante sur les murs (par capilarité, venant du sol - la cave étant posée directement sur des briques au sol)
     
    Kenshin , 31 Octobre 2007
    #7
  8. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Juste une tite confirmation de mes conclusions à vos gentilles informations et je vous lache avec ça :)
    (peut-être :p )
     
    Kenshin , 6 Novembre 2007
    #8
  9. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    Integre Moi je confirme pour l'humidité et pour la perdition de chaleur... en effet la perte de chaleur ne serait possible a cet endroit que si le chauffage est un chauffage par le sol...

    voucette en brique si j'ai bien lu et humidité = principe exothermique (c a d l'evaporation de cette humidité crée la deperdition de chaleur, la, chaleur etant pompée par l'évaporation.)

    la brique est un isolant tres performant une fois qu'elle contient une hygrometrie normale...

    pour soigner le trop d'umidité dans votre cave c'est tres simple en premier enduisez ou faite enduire d'un revetement a la chaux hydraulique naturelle calcia + sable de rhin ou un melange de ciment 32,5r 1/2 + 1/2 chaux supercalco + sable de rhin...

    ensuite placer un lit de gravier de 8 cm d'epaiseur au sol de cette cave...

    nous en reparlerons certainement

    Si vous estimez avoir des perditions de chaleur voyez tout les ponts thermique au niveau des appuis de fenetre linteaux et montants porte y compris + seuil.

    Ne voyez pas la cave comme un soucis au niveau deperdition

    Ce proverbe japonais dit que l'homme enervé regarde toujours du mauvais coté.

    Manu
     
    Dernière édition par un modérateur: 6 Novembre 2007
    manu1976 , 6 Novembre 2007
    #9
  10. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Merci pour ces réponses.

    En fait, je n'ai pas peur d'un éventuel pont thermique entre la partie viable et la cave.
    Mon impression que que ma cave 'refroidit' très fort la chappe (sol du rez = plafond de cave donc). A raison ou à tord ceci dit ! (si j'ai tord, ma question est directement solutionnée d'ailleurs !)

    Ma cave possède 5 soupiraux tout à fait ouvert sur l'extérieur. Elle est donc à température externe. C'est pourquoi je me posais la question de l'isolation pour ne pas que ça refroidisse le rez en permanence.

    Ta solution est-elle toujours la plus appropriée, au vu de ces infos, Manu ?
     
    Kenshin , 7 Novembre 2007
    #10
  11. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    ta chappe est plus haute que le trotoir en fait et les murs sont en quoi? et tu chauffes tout cela avec quoi? (pense au mouvement d'air qui sont créés a cause d chauffage; air froid au sol attiré par la source de la chaleur et qui monte vers le plafond puisque etant rechauffé il devient plus leger)

    d'un point de vue santé de cave, cause humidité permanante, la chaux et le lit de gravier sont appropriés et de m^me cela assainira et sechera tout avant la pose d'un isolant si tu constates qu'apres coup qu'il y a une perdition à ce niveau, moi j'en doute fortement . J'en parle par experience mais aussi un bati n'est pas l'autre...

    Tu peux experimenté ceci avec un thermometre tu le mets le matin avant de ralumer tout les chauffages tu attends qu'il se mette a temperature de la cave. tu chauffes et le soir tu vas voir si cela a monté et de combien de degré...tu prends note,
    tu fais cela une semaine et tu aurras une moyenne logique.

    Normalement une cave a une temperature tres stable...
     
    Dernière édition par un modérateur: 7 Novembre 2007
    manu1976 , 7 Novembre 2007
    #11
  12. SOISSONS

    SOISSONS 62 ans, France

    Je suis toujours épaté par les connaissances des uns et des autres. Il y en a un, qui dit avoir 31 ans, mais à le lire dans ces colonnes on dirait qu'il a écumé toute l'Italie pendant toute une vie avec une truelle à la main, c'est prodigieux !
    Pour en revenir à Monsieur Kenshin, je trouve personnellement que c'est un peu difficile de donner un avis sur une proposition technique, sans vraiment que l'on soit sûr que ce soit là que se situe la solution à son problème.
    il n'est pas du tout sûr que l'investissement dans cette isolation en plafond de cave soit trés rentable, compte tenu de tous les paramètres en jeu:
    - L'impression de froid au contact avec la dalle du RDC peut aussi provenir d'une convection dans le volume du RDC.
    - la cave est normalement à une température constante
    - la chaleur, comme cela a été rappellé par quelqu'un avant, ne descend pas
    - votre cave est généreusement pourvue de soupiraux mais est mal ventilée, voire humide, c'est pas normal: il faut mieux ventiler là où il y a la chaudière, ça produira moins de condensation dans le reste de la cave et ça améliorera l'ambiance thermique de votre cave qui sera plus saine et ne donnera peut-être plus de sensation de froid au reste de la maison.
    - etc. etc.
    Bref, on butte là sur les limites du conseil à distance...
     
    SOISSONS , 7 Novembre 2007
    #12
  13. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Merci à nouveau pour ces avis et réponses.

    Pour répondre :
    - mes murs sont de vieux gros mus pleins (construction d'avant-guerre)
    - tout est chauffé au gaz
    - mais j'insiste sur un fait !!!! : ma cave n'est jamais à température constante évidemment, car elle a plein d'ouvertures sur l'extérieur. Elle est donc à température extérieure (presque, car la chaudière chauffe une petite partie)

    - une convection dans le volume du rez-de-chaussée ? je ne comprends pas bien.
    - la chaleur de la cave est quasi nulle, et même si elle était présente, et si elle remontait donc : elle partirait par les différents soupiraux.
    - la cave me semble fort ventilée, vu les soupiraux placés tout autour de cette cave (la maison fait le coin de deux rues en "Y"). Cependant, elle est très humide, et ça se voit bien sur les murs. A mon sens, c'est de l'humidité ascendante cependant.

    J'ai eu le chauffagiste hier, et il me confirme que la ventilation pour la chaudière est très très largement suffisante.
     
    Kenshin , 9 Novembre 2007
    #13
  14. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

  15. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    Merci Soisson pour le compliment.

    Salut kenshin ce nest pas une humidité ascentionelle en vue des photos (celle avec la chaise est la plus parlante) on voit sur celle ci que la troisiemme rangée de brique en partant du plafond est tres humide (transparance de la peinture) il s agit d'une infiltration au niveau du joint d'etanchéité (solin) la ou ton murs fait un angle avec le sol...

    Donne moi des photos de l'exterieur et je pourrais confirmer....

    La convection c'est le mouvement d'air se rechauffant au contact d'une source de chaleur et entrainant un air frait plus lourd j'usqu'a la productione de chaleur ou le deplacement d'un fluide lors de la chauffe (la c'est dans le sens inverse plus chaud au depart et plus froid vers la fin.

    LES REMEDES

    1 verification des solins si besoins les refaire chaux + ciment mais pas de suite car il a neigé sur de la boue et comme on dit iil gelera d'ici trois jours.


    2 vu la photo de la peinture je dit peinture au goudron pas de respiration du support
    = humidité:le remede est sablage et enduit de chaux hydraulique naturelle plus sable de rhin

    3 vielle plomberie pleine d'oxidation micro fuite probable. verification plus changer les parties par de l'alpex.

    4 mettre un bourelet a la porte

    Pour ce qui est des temperature d'une cave sans chaudiere elle n'est jamais comme la temperature a l'exterieur car elle est sous terre...

    comme il y a une chaudierre elle est plus chaude que normale...

    voila tu sais tout a toi de jouer
     
    manu1976 , 9 Novembre 2007
    #15
  16. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Merci Manu.

    1. Pour les solins : je n'ai jamais utilisé de la chaux. Il faut la mélanger au ciment ? Et ensuite l'appliquer à la jointure entre le trottoir et le mur de la maison ?
    J'ai vu une personne un jour qui faisait ces jointures, mais avec un pistolet contenant du "sikaflex" (mastic très accrocheur et compact). Est-ce bon aussi ?

    2. Est-ce possible de sabler soit-même (à bas prix) ? (finances bien limitées pour l'instant). Sinon il y a un autre moyen ?
    L'enduit à la chaux hydraulique naturelle plus sable de rhin ? Ca s'applique de quelle manière ? comme une peinture ou qqch ainsi ? (sorry je connais pas du tout)

    3. Qu'est-ce que l'alpex ?

    4. Bourelet : c'est ok ça :)
     
    Kenshin , 10 Novembre 2007
    #16
  17. SOISSONS

    SOISSONS 62 ans, France

    Moi, je connais pas la maison de Kenshin, mais je me verrais pas nécessairement bricoler sous les voutains, sachant qu'il y a une solution trés simple, pour ce type de situation, qui consiste à faire faire un flocage sous la brique, qui enveloppera aussi les fers.
    C'est en général d'un excellent rapport qualité-prix, surtout si tu as un pote qui travaille chez un floqueur et qui peut avoir la machine à prêter pour le week-end: il y a des patrons sympas qui font cela pour leur personnel...
    Je crois que ça solutionnerait pas mal le problème.
    Soissons, Arch
     
    SOISSONS , 10 Novembre 2007
    #17
  18. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Merci.

    Tu peux m'expliquer brièvement en quoi consiste le "flocage" ? (moi novice :))

    Et à combien il faudrait estimer son coût si on le fait soit-même, en comptant la location éventuelle si c'est possible. Ou si je dois le faire faire ?
    (ou une fourchette - sans que ça t'engage évidemment ;-))
     
    Kenshin , 10 Novembre 2007
    #18
  19. manu1976

    manu1976 41 ans, Namur

    reponse rapido

    1 solins facile mortier 1/2 chaux supercalco + ciment 32,5 n = 1 volume pour 2 volume sable de rhin a etaler comme un boudin de liege (lol) maçonnerie

    2 sablage la location d'une machine coute 125 euro par jour plus le sable que tu paye plus une location de combinaison
    envirrons un jour de travail si tout est bien pret la veille

    3 la chaux hydraulique nat ou le mortier comme pour le solin a etendre comme un platre

    ou a projeter avec une machine ou du up 210 knauf a etendre ou projeter

    4 le bourelet c'est deja bien.

    a plus
     
    manu1976 , 11 Novembre 2007
    #19
  20. Kenshin

    Kenshin 37 ans, Liège

    Merci bien ! Je m'en occuperai au printemps prochain alors :)
     
    Kenshin , 11 Novembre 2007
    #20
Chargement...

Sujet similaires

Vous pouvez aussi lancer une recherche sur : Isolation plafond cave

Similar Threads - Isolation plafond cave
  1. Tonios

    Isolation plafond cave

    Tonios, +6 (siou), 25 Janvier 2016
    6
    Affichages:
    762
    siou
    2 Octobre 2016
  2. zaone

    Isolation plafond cave.

    zaone, +5 (dexter236), 5 Octobre 2015
    5
    Affichages:
    794
    dexter236
    11 Octobre 2015
  3. bistory

    Isolation plafond de cave (hauteur limitée)

    bistory, +25 (bistory), 9 Septembre 2015
    25
    Affichages:
    2 918
    bistory
    23 Novembre 2015
  4. Flylux

    Isolation sol caves et plafond

    Flylux, 21 Juillet 2015
    0
    Affichages:
    709
    Flylux
    21 Juillet 2015
  5. GuyDel
    4
    Affichages:
    856
    jack333
    14 Juillet 2015
  6. ptimich
    13
    Affichages:
    2 690
    ptimich
    14 Mars 2015
  7. indigos

    Isolation plafond cave

    indigos, +3 (Murat0485), 29 Décembre 2013
    3
    Affichages:
    1 162
    Murat0485
    30 Décembre 2013